Apple réfléchirait à une baisse de prix d'Apple Music

Florian Innocente |

Apple réfléchirait à une baisse substantielle de l’abonnement à Apple Music, de l’ordre de 2 dollars/euros sur ses deux formules. Deux contacts de Digital News, en relation de travail avec Apple depuis le lancement du service de musique, expliquent qu’aucune décision n’a été prise mais que l’idée fait l’objet d’une sérieuse évaluation.

Dans cette hypothèse, l’abonnement personnel passerait de 9,99 $ à 7,99 $ et la formule familliale de 14,99 $ à 12,99 $. Ces prix sont maintenant devenus la norme.

À 7,99 $, Apple s’alignerait sur l’un des tarifs d’Amazon Music Unlimited, dont l’arrivée serait la principale motivation de cette réflexion.

Mi octobre, Amazon a ainsi lancé son propre concurrent à Apple et Spotify avec des tarifs identiques. Mais il comporte deux différences : les abonnés à Amazon Prime obtiennent Amazon Music Unlimited pour seulement 7,99 $ par mois. Et pour ceux qui n’écoutent la musique qu’occasionnellement, il y a Prime Music, une formule gratuite et sans pub. Elle contient seulement 2 millions de morceaux au lieu d’un catalogue d’une dizaine de millions pour les formules Unlimited, mais elle peut suffire pour certains utilisateurs.

Si elle est validée, cette réduction des tarifs d’Apple Music pourrait intervenir à l’occasion des fêtes de fin d’année et il n’est pas exclu qu’elle soit prolongée pour devenir l’offre standard. Les abonnés actuels verraient alors leur abonnement ajusté en conséquence.

La rumeur veut qu’Amazon ait pris à sa charge la différence des 2 $ et la reverse aux maisons de disques, peu enclines à voir leurs revenus amputés. Gageons qu’il en irait de même dans le cas d’Apple. Mais cela représenterait un effort financier alors qu’elle a déjà consenti — en se faisant tordre le poignet par Taylor Swift — à payer les artistes pendant les 3 mois d’essai gratuits. Est-il seulement imaginable de voir Apple baisser les prix sur l'un de ses services phares ?

Digital News avait évoqué cet été des réflexions en cours chez Apple autour de l’abandon à plus ou moins moyenne échéance du téléchargement sur iTunes, avant que la Pomme n’oppose un démenti sec.

avatar Rattlehead | 

Ça serait une bonne nouvelle pour les utilisateurs ! Malgré la mise à jour l'ergonomie est encore un peu éloignée de Spotify tout comme les temps de chargement mais on y arrive.
Dans tous les cas c'est mieux pour la gestion de bibliothèque!

avatar noooty | 

Apple pourrait aussi réfléchir à la baisse de prix de tous les Mac, Iphone et iPad...

avatar Marino | 

@noooty

"Apple pourrait aussi réfléchir à la baisse de prix de tous les Mac, Iphone et iPad.."

En septembre dernier, Apple a baissé le prix des iPad Pro.Comme quoi, tout espoir est permis...

avatar akaaw | 

Tout à fait. J'espère de tout cœur que ces MacBook Pro seront un flop et que les iphone 7 se vendront moins bien que les iphone 6S. Il faut un gros flop pour que Tim Cook dégage et qu'il y ait un visionnaire à sa place. Apple est entrain de mourrir plus vite que je ne le pensais et ils ne s'en rendent même pas compte, l'exemple des MacBook Pro avec des prix hallucinant sont la preuve qu'ils sont complètement déconnectés de la réalité.

avatar Dazoudaz | 

@akaaw

Ce n'est pas parce que tu n'as pas les moyens de t'offrir le dernier MBP ou iPhone 7 que ça va faire un flop.

avatar stemou75 | 

"Apple réfléchirait à une baisse des prix" : je n'avais lu que le début du titre.....

avatar MacGyver | 

leur technique pour baisser les prix, c'est enlever les options majeures, ajouter un gadget a la con, et monter le prix de 10%

(dans leur esprit, c'est une baisse de prix vu qu'ils fournissent un truc en plus)

avatar fragil | 

Vive la concurrence!

avatar Abd Salam | 

@fragil

La concurrence ne fait pas baisser les prix...

C'est facile par contre pour Apple (et compagnies) de baisser les prix des autres : chanteurs & musiciens, majors,...

Prix de la main-d'oeuvre aussi d'ailleurs !

avatar awk | 

@Abd Salam

Non ce n'est pas facile de changer les deal avec les ayant droits ?

avatar jean512 | 

la concurrence c'est pas non plus beaucoup moins cher

avatar awk | 

@fragil

Elle risque fort de se réduire comme peau de chagrin à moyen terme.

Il n'y a pas la place pour de nombreux acteurs sur ce marché ?

avatar Kounkountchek | 

A l'heure actuelle on peut prendre un abonnement pour un an à 99$ ce qui revient à 8,25€/mois.
Pour l'abonnement famille ce serait une bonne nouvelle.

avatar un visionnaire | 

Sur ces plateformes de streaming 99% des artistes ne tirent quasiment aucun revenu en raison du modèle de paiement au nombre de lectures...

Seul le top 500 de Spotify/AppleMusic/etc... peut se targuer de générer de vrais revenus les autres c'est du benevolat.

Bref industrie du disc en 2016 = Enculerie totale. Les modèles changent les artistes crèvent toujours la dalle. C'est effarant!

avatar CNNN | 

@un visionnaire

Quel est ce modèle du coup ?

avatar un visionnaire | 

@CNNN

Énorme bug c'est toi que je voulais tag ^^

avatar un visionnaire | 

@CNNN

Pour faire simple, tu paye 9,99€ pour avoir accès à la quasi-totalité de la musique enregistrée.

A l'époque où tu achetais l'album d'un artiste c'était entre 15/20€ (beaucoup trop cher) mais la totalité allait de cet argent allait au producteur/compositeur/interprète/auteur

Aujourd'hui Spotify qui est un de ceux qui rémunère le mieux avec Tidal et GooglePlay.
0,003cts pour un abonné payant et 0,0007 pour un abonné gratuit.

La balance entre les payant et gratuit sur toutes ces plateformes est d'environs 30%. Donc la rémunération par lecture est d'environ 0,0025 sur Spotify.

En d'autres termes 1 000 000 lectures = 2500€ à partager entre producteur/compositeur/interprète/auteur/éditeur/autre

En bref pour sortir 1 smic par mois il faudrait environs 8 millions de lectures/mois

Le nombre d'artiste qui dépassent le million de lectures par mois est en dessous du 1% (bien en dessous)

Ce modèle tue la diversité, et rend virtuellement les revenu de la musique inexistants. Car à 8 millions de lectures par mois, ce n'est plus le streaming qui fait gagner de l'argent mais bien les tournées...

Voila

avatar CNNN | 

@un visionnaire

Merci pour l'info, effectivement c'est pas mirobolant..:

avatar yorick | 

Sur un CD physique, acheté 13 euros, 0,90 euros reviennent a l'artiste.
La totalité n'allait pas au producteur/compositeur/interprète/auteur.
Il y a aussi les distributeurs, les fabricants , les graphistes......
A l'époque, pour un artiste, il fallait mieux que sont CD passe en radio.....ou qu'il fasse des prestations (boites,concert,festival....).
Pour gagner un smic il lui fallait vendre au moins 1200 album/mois.

Certes le streaming renumère moins bien. Mais la crise du disque existe bien avant la démocratisation du streaming. Spotify n'est arrivé qu'en 2006.

avatar Dazoudaz | 

@yorick

Et personne ne force personne à devenir chanteur hein...

avatar awk | 

@CNNN

Pour l'instant il n'a pas fait ses preuves, les plateformes de streaming sont des machines à cramer du cash.

L'avenir des acteurs indépendant est plein de questions et les choses risquent de bouger assez rapidement pour eux.

avatar un visionnaire | 

@un visionnaire

Le modèle sur lequel reposent toute la plateformes de streaming musical aujourd'hui?

avatar CNNN | 

@un visionnaire

Oui voilà, je ne connais pas bien le système de rémunérations

avatar Kounkountchek | 

C'est pour ca que l'on ne retrouve pas tous les artistes sur ces plateformes.
Un exemple, François Sciortino guitariste français ô combien talentueux n'est pas sur les plateformes de streaming ni téléchargement. (a part un album signé avec un label allemand je crois)
D'après moi pour la simple et bonne raison que son public restreint ne lui amènerait quasi aucun revenu via ce bias la.

Du coup il vend ses albums en direct depuis son site. Pas d'intermédiaire = plus de marge. Et du coup il y a une vraie relation entre le musicien et ses auditeurs qui peuvent se créer (échange mail, concerts, rencontres) et autant je trouvais ça dommage au début, autant je pense que c'est la solution pour les petits artiste. (entendre avec peu d'auditeurs par rapport aux mastodontes de l'industrie)

Mais il est clair que les plateformes de streaming (Spotify, Apple Music...) ne sont pas du tout adaptées aux artistes peu connus, tout comme les plateformes de téléchargement de musique iTunes) d'ailleurs ou même les grandes enseignes de ventes de musique (Fnac, Amazon)

avatar Abd Salam | 

@Kounkountchek

Les plateformes de streaming ne sont adaptés à aucune catégorie d'artistes !

C'est pas avec 2 500€ mensuel qu'un artiste et un producteur vont financer rien que l'album suivant... et ne parlons pas d'avoir un budget pour les tournées...

C'est sans doute pour cela que les artistes même très renommés font des tournées dans des festivals où ils n'ont pas à financer toutes les installations !

avatar Kounkountchek | 

@Abd Salam

"Les plateformes de streaming ne sont adaptés à aucune catégorie d'artistes !"

Le streaming existe juste en réponse au téléchargement illégal (gratuit)
C'est le seul argument "valable" des plateformes de streaming.
Qu'on le veille ou non, la distribution de musique ne rapporte plus aujourd'hui, et ce sera encore plus le cas demain; ce sont les concerts qui permettent (et permettront) aux artistes de vivre.

Sinon il est clair qu'aucun label (petit ou grand) n'aurait signé avec ces plateformes.

avatar Hugualliaz | 

@Kounkountchek

Tu as tout dit ! Il faut arrêter de croire que la vente de musique permet à un artiste de dégager tout son salaire, il faut plus le voir comme un moyen de faire de la publicité en vue d'être rétribué en concert.

Le Droit de la propriété intellectuelle est actuellement obsolète également car on continue à considérer qu'une œuvre est rattachée à son auteur. Ça n'a jamais été le cas, les artistes s'inspirant d'autres artistes, l'œuvre devrait pouvoir être autonome (surtout si elle est destinée à être commercialisée, ce qui serait moins vrai pour les œuvres privées non commerciales).

Bref cette conception va s'imposer d'elle-même dans les prochaines années donc...

avatar Abd Salam | 

@Kounkountchek

Les labels n'ont pas le choix de signer ou non...

Faire de la signature un argument... c'est se mélanger les pinceaux !

avatar Lonesome Boy | 

@un visionnaire

Ils n'avaient qu'à pas, au départ, faire reposer la plus grosse partie de leurs revenus sur la vente de morceaux ou d'albums.
Un vrai artiste, ça fait des représentations.

Dans l'électro, les artistes ne tirent aucun revenu ou presque des morceaux qu'ils vendent, le marché est beaucoup trop confidentiel. Et pourtant certains gagnent extrêmement bien leur vie, alors qu'ils ne passent jamais à la radio et encore moins à la télé, et ne vendent pas grand chose en terme de morceaux ou d'albums (on est trèèès loin du top 500 des plateformes de streaming)

avatar un visionnaire | 

@Lonesome Boy

Tu as totalement raison, et effectivement pour être moi même dans la musique électronique depuis 11 ans je peux t'en parler.

Mais si les représentations de DJ/Groupes etc se font c'est car il y a des deal 360 qui sont désormais signés par les majors...

Le vol des artistes quels qu'ils soient continue...

avatar Lubi974 | 

Ça serait parfait !

avatar bobibou | 

7,99$ ça fait 1499€ à vue de nez.
Humour

avatar emeric007 | 

Pourquoi ne parlez-vous jamais de Deezer dans vos articles sur la musique ? Un service Francais !!! ça mérite non ?

avatar macseillais | 

@emeric007

C'est fini ça, Deezer est américain depuis peu

avatar MisterBee78 | 

@emeric007

Deezer n'est plus français depuis septembre
http://m.nouvelobs.com/economie/20160908.OBS7688/deezer-n-est-plus-franc...

avatar iYoung | 

@emeric007

Je ne suis pas français du tout mais franchement je suis à fond avec Deezer. Jai tout ce qu'il me faut et jai pas vraiment des goûts "Rihanna" beurk. Bref, Deezer s'améliore vraiment et ce serait vraiment qu'on en parle souvent au lieu de AM et Spotify

avatar simnico971 | 

"Apple" et "baisse de prix" dans la même phrase ? ?

avatar mat 1696 | 

Vu leur pingrerie actuelle je ne les vois mal baisser les prix pour devoir encore dépenser de l'argent... ah pingrerie quand tu nous tiens

avatar alan1bangkok | 

personne n'oblige les artistes à être sur Spotify ,  Music ou autres ,
Cabrel ou Goldman par exemple ont toujours refusé

avatar wildtiger | 

Je conseillerai à Apple d'augmenter les prix, ça rend plus exclusif et les clients viendraient plus nombreux...

avatar Lestat1886 | 

En achetant la certe apple musique on a déjà une ristourne de 20% sur un abonnement annuel! Pourquoi pas le généraliser ?

avatar pivert42 | 

Moi qui voulait arrêter Apple Music pour me payer le MacBook Pro qui vient de sortir ? plus besoin ?

avatar r e m y | 

Qu'Apple réfléchisse à ses prix est plutôt une bonne nouvelle... Un instant de lucidité à Cupertino ne peut pas faire de mal!

avatar alan1bangkok | 

@r e m y

Certes mais franchement  Music ou Spotify a 9, 99 c'est quand même cadeau

avatar awk | 

@r e m y

Baisser des tarifs d'une offre nouvelle sur un marché émergents sans modèle de marché n'est absolument pas du même acabit que de le faire sur un marché connu dans quasiment tous ses aspects ?

avatar philipponna | 

Ha oui sa sera bien ? comme sa je ré abonnement

avatar Dazoudaz | 

Moi j'ai Apple Music depuis que ça existe et je n'ai jamais rien eu à redire sur les prix. J'ai l'abonnement familial à 14,99€ et c'est vraiment rentable par rapport à l'époque où je payais des CD.

avatar kelkun | 

Pour info, il est déjà possible de payer Apple Music à 8,25€ par mois en payant annuellement (99€ par an).
C'est ce que je paie depuis un moment déjà.

avatar otop | 

Apple devrait reflechir a baisser les prix d'Apple tout court...

avatar emeric007 | 

@MisterBee78
Merci pour l'info. C'est dommage notre incapacité à créer des pépites mondiales.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR