iCloud et App Store : 25 milliards de dollars en 2016, 50 milliards en 2021

Anthony Nelzin-Santos |

« Les services prennent une part de plus en plus grande de notre activité, et nous nous attendons à ce qu’ils atteignent la taille d’une société du Fortune 100 avant la fin de l’année. » Un objectif ambitieux, mais Tim Cook ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : il compte doubler la taille de l’activité de services d’Apple « dans les quatre prochaines années ».

La ligne comptable des « services », créée début 2013 par l’agrégation de toutes les activités ne touchant pas directement à des produits matériels, correspond peu ou prou à la division pilotée par Eddy Cue. Elle regroupe donc les revenus de l’iTunes Store et d’Apple Music, les commissions sur les achats dans l’App Store et avec Apple Pay, ou encore le produit des abonnements iCloud et des assurances AppleCare.

Son chiffre d’affaires connait une progression insolente : près de 25 % en 2013, plus de 12 % en 2014, plus de 10 % en 2015, et plus de 22 % en 2016. À 24,3 milliards de dollars l’an passé, elle pèse plus lourd que l’iPad (20,6 milliards) et que le Mac (22,8 milliards), et représente désormais le deuxième pilier de l’activité d’Apple.

Elle génère à elle seule un chiffre d’affaires supérieur à celui de la chaine de salons de café Starbucks (19,2 milliards de dollars, 146e plus grande entreprise américaine) ou de l’opérateur Time Warner Cable (23,7 milliards, 116e), et similaire à celui du géant du stockage EMC (24,7 milliards, 113e). Mais bien sûr, elle ne serait rien à elle seule : les services… servent les produits d’Apple.

Luca Maestri l’avoue bien volontiers, « la grande majorité de l’activité de service n’est pas liée aux produits que nous avons vendus dans les 90 derniers jours. » Non, « elle est soutenue par la base de produits installée, comme le vent porte la voile. » Or ces cinq dernières années seulement, Apple a vendu près de 850 millions d’iPhone, plus de 250 millions d’iPad, et près de 80 millions de Mac.

Des millions de produits protégés par des contrats AppleCare (« une activité qui se porte très bien ») et connectés à iCloud (« la vente de forfaits de stockage augmente très rapidement »). Des millions de clients qui écoutent de la musique sur Apple Music (qui « progresse pour le troisième trimestre d’affilée) et s’abonnent à divers services (« 150 millions d’abonnements payants (…) à nos propres services et à des offres tierces »). Et des millions de transactions réalisées sur l’App Store (« 3 milliards de dollars d’achats au mois de décembre ») ou avec Apple Pay (« le nombre de transactions a augmenté de 500 % d’une année sur l’autre »).

Des millions qui rapportent des milliards — un peu plus de 28 cette année pour atteindre l’objectif fixé par Tim Cook, celui de dépasser McDonald’s (25,4 milliards, 109e) et DuPont (27,9 milliards, 101e), et accessoirement Facebook. Pour doubler ce chiffre en quatre ans, la firme de Cupertino compte bien continuer à mettre l’accent sur les services offerts par iCloud et les contenus distribués par l’App Store, et même à produire ses propres contenus originaux.


avatar @MathieuChabod | 

« la vente de forfaits de stockage [iCloud] augmente très rapidement ».

Tu m'étonnes. C'est pas comme si on avait le choix.

avatar Perceval | 

@@MathieuChabod

Bien sûr que t'as le choix ?ou alors tu ne cherches pas à en avoir, ce qui est différent.

avatar reborn | 

@Perceval

Evidement qu'on a le choix.. ? ??‍♂️

avatar C1rc3@0rc | 

@MathieuChabod

+1

Et c'est bien la le probleme, c'est que les services d'Apple sont totalement liés a la vente de materiels. Le plus grave c'est que la majorité de ces services sont construit sur le principe de l'ecosysteme, notion que Ive et Cook ont detruit depuis 5 ans. Cela veut dire qu'a terme il ne restera que les service de streaming, qui eux sont en pleine competition avec les services concurrents multiplateforme comme Spotify et Netflix (sans parler d'Amazon)

Quant a l'histoire d'Apple elle ne demontre qu'une chose: la capacité unilaterale d'Apple a tuer brutalement un service qui ne fait plus vendre de materiel... Le principe de synchro entre device et Mac reposant sur iCloud va donc disparaitre tres vite, vu que si ça continue comme ça il n'y aura plus de Mac et d'iPad a synchroniser...

avatar Kikool | 

Et toujours des tarifs élevés !!

avatar noooty | 

@Kikool

La recherche des clients n'est pas le prix, mais la qualité, la mode ou l'image pour certains...

avatar oliverberard | 

Bravo pour ces résultats, maintenant faudrait que Apple ce bouge pour une mise à jours de iCloud Drive, marre de chercher un dossier pdt des heures juste pour déplacer un fichier, rajouté les tags, un historique de suppression de fichier, le partage des dossiers. Vivement Juin

avatar Ptimouss | 

Allez, c'est le moment pour une augmentation des capacités de stockage sans hausse de tarifs.

avatar iVador | 

@Ptimouss

Bisounours !

avatar SIMOMAX1512 | 

Est-ce si étonnant pour la société la plus riche du monde ?

avatar RayD | 

Ce serait trop demandé d'avoir une gestion locale des fichiers en plus du cloud ?

avatar Arpee | 

@RayD

Je ne comprends pas cette question.

avatar Bigdidou | 

@RayD
"Ce serait trop demandé d'avoir une gestion locale des fichiers en plus du cloud ?"

Ben non, puisque c'est le cas : il y a déjà une gestion locale en plus du Cloud.

avatar k43l | 

Vous oubliez iTunes ! Et je pense vraiment qu'il tire bien lui aussi vers le haut le CA et la croissance.
Il est pour moi inévitable dans la musique...

avatar bubbledave | 

Clairement des services à améliorer s'ils veulent garder la dynamique : pour les nouveaux clients non apple la promesse de simplicité (...) et des jolis objets parfois performants parfois moins mais jolis et pour les anciens clients un écosystème qui est douloureux à quitter.
Le jour ou tu utilises moins les services apple c'est plus facile d'aller chez google ou crosoft.

avatar jeantro | 

je pense qu'Apple restera le leader de ce marché informatique pour de nombreuses années, il n'y a aucun souci à ce faire, je ne les vois pas un jour ce casser la figure

avatar Malum | 

Souvenez-vous au lancement du streaming d'Apple, nos Pythies qui ne trouvaient que des défauts nous prédisaient que ce serait le fiasco. Beau fiasco, hein ?
Depuis quinze jours tout ce qu'ils ont dit ou disent est régulièrement démenti et tourné en ridicule. Ils ne vont en revenir que plus rageurs.

CONNEXION UTILISATEUR