Qobuz Sublime+ : du streaming Hi-Res à 349,99 € par an

Stéphane Moussie |

Qobuz va lancer en mai une nouvelle offre haut de gamme. Alors que l’abonnement Sublime permet de streamer de la musique en qualité CD (16 bits, 44,1 kHz) et d’avoir une remise sur les téléchargements Hi-Res 24-bit (on peut ensuite streamer ses achats en Hi-Res), l’abonnement Sublime+ va comprendre le streaming du catalogue en Hi-Res. Plus la peine d’acheter les morceaux pour les écouter ensuite avec la meilleure qualité disponible, donc.

Les trois offres actuelles de Qobuz

Sublime+ coûtera 349,99 € par an, contre 219,99 € par an pour Sublime. L’intérêt de la nouvelle offre dépendra donc du nombre de téléchargements en Hi-Res que vous avez l’habitude d’effectuer et de votre attachement à la possession de la musique. Il n’y a pas d’abonnement mensuel prévu.

NextINpact rapporte que tout le catalogue ne sera pas compatible Hi-Res. Sur les 30 millions de titres disponibles en streaming, seulement 1 million (60 000 albums) pourront être écoutés en Hi-Res.

Qobuz va poursuivre sa conquête des audiophiles en proposant à la rentrée les formats audio DSD et binaural en téléchargement.

avatar 406 | 

Oui mais... non

avatar umrk | 

Le gain en qualité audio perçue est ... comment dire ... "questionable", comme disent les rosbifs ...

http://www.audiocircle.com/index.php?PHPSESSID=r33njkj4f404670pf04b5lk52...

Cela n'empêche pas quelques individus, à l'oreille exceptionnelle, de s'en apercevoir (p ex les célèbres "oreilles d'or", chez les sous-mariniers)

avatar noooty | 

@umrk

Chez les sous-mariniers, les musiciens, et les asiatiques.
En France, je crois que seuls 5% des habitants ont l'oreille parfaite, et en Asie: 95%.
Mes pourcentages ne sont pas exacts, mais proches de la réalité.

avatar MacGyver | 

les europeens seraient il donc bridés des oreilles ?

avatar MarcMame | 

@noooty : Chez les sous-mariniers, les musiciens, et les asiatiques.
---------------------------------------------------
- Les sous-mariniers : NON. Tu parles juste d'un métier spécifique de cette branche professionnelle (le sonar) que l'on recrute pour cette qualité qu'ils détenaient AVANT d'être sous marinier.

- Les musiciens : NON. Ils sont plus nombreux que la moyenne parce qu'ils exercent leurs oreilles quotidiennement, mais c'est donc aussi vrai pour les ingénieurs du son. Mais la très grande majorité des musiciens n'ont pas de facultés auditives particulières.

- Les asiatiques ? Alors là, je ne sais pas d'où tu nous sors ça. Mais tu as sans doute des documents corroborants tes affirmations ?

avatar Matt_k | 

Hum ... A ce prix, j'espère qu'ils y incluront l'écoute de toute la famille !

avatar Nicolas-33 | 

Est-ce qu'il y a un gain entre qualité CD et Hi-Res sur un iPhone ?
(Avec un casque de qualité)

avatar ludmer67 | 

@Nicolas-33

Le casque ne fait pas tout. L'iPhone bride son jack à 24 bits 48 KHz. La qualité du convertisseur n'est pas géniale non plus. Un Blu Ray a-t-il un intérêt sur une télévision cathodique ?

avatar ludmer67 | 

Évidement, plus on monte en gamme, plus le cible est restreinte. J'ai un abonnement Sublime pour profiter du streaming en qualité cd et de réductions en cas d'achats. Les revendeurs hifi bénéficiaient déjà d'un forfait sublime plus, ce qui leur permet de faire tester Qobuz dans les meilleures conditions.

Il ne faut pas croire que la qualité studio master rajoute des instruments. C'est en ayant une bonne chaîne qu'on peut entendre la différence. La qualité CD de Qobuz est salué par beaucoup.

avatar occam | 

« L’intérêt de la nouvelle offre dépendra donc du nombre de téléchargements en Hi-Res que vous avez l’habitude d’effectuer et de votre attachement à la possession de la musique. »

Le déclin de l'édition musicale étant ce qu'il est et les aléas du business ce qu'ils sont, l'amateur averti a tout intérêt à garder le contrôle physique de l'accès aux enregistrements qui lui sont chers.

Cette offre de Qobuz — entreprise à laquelle je suis fort attaché — promet un plus de confort, chèrement payé en l'absence de gages de pérennité.
Qobuz devrait repenser son offre en ce sens.

La promesse du binaural est potentiellement plus qu'un gadget, si les enregistrements sont bien choisis.
L'expérience d'une vraie stéréophonie réaliste et physiologiquement correcte peut être époustouflante.

Ayant eu la chance de travailler avec un « Kunstkopf » Neumann à la fin des années '70, j'ai apris combien le maniement de cette technique était délicat.
Heureusement, les DSP HRTF viennent d'enrichir la panoplie.
Le vrai handicap de cette technique reste l'absolue nécessité du casque stéréo à l'écoute. Pour un rendu valable via haut-parleurs, il faudra attendre l'ambisonie, si jamais elle devient viable.

avatar Bigdidou | 

@occam
"Cette offre de Qobuz — entreprise à laquelle je suis fort attaché — promet un plus de confort, chèrement payé en l'absence de gages de pérennité.
Qobuz devrait repenser son offre en ce sens."

Pas mieux.
En termes moins diplomatiques, j'écrirais que, là, ils pètent complètement les plombs avec ce tarif.
J'en reste à la formule Sublime.
Enfin, si les galères récentes qu'on a connues avec le streaming ne se reproduisent pas.

avatar tchit | 

On peut critiquer parce que c'est cher et on s'en fout, il n'empêche que c'est plutôt cool qu'une boite française fasse une offre aussi pointue.
Quant au tarif, c'est dommage que ce ne soit pas mensualisé, je suppose qu'ils ont leurs raisons... mais 30€/mois avec engagement, ça serait moins difficile à avaler pour le commun des mortels.

avatar Costryme | 

@tchit

C'est clair que 349,99 c'est dur à avaler pour beaucoup de monde, et quelque chose comme un paiement en 3 fois serait beaucoup plus pratique. À étudier...

avatar tchit | 

Après, le mélomane qui a lâché 30k dans sa sono doit être ravi de pouvoir accéder à un tel catalogue haute définition.

avatar MacGyver | 

exact.
Et meme si il n'a laché que 5k, avoir acces a un gros catalogue de qualité pour 350euros soit le prix de 20 CDs il y a qq annees, c'est pas abusé non plus si on est melomane

apres, pour ceux qui passent plus de temps dasn les transport ou dehors que chez eux (ce uqi doit etre le cas de 90% des lecteurs ici), le besoin est different c'est sur

avatar mac_adam | 
avatar lemarlou | 

@tchit
Exactement!....mais pas que !!

avatar jordan155 | 

Il y a pas mal de facteurs qui font que l'on peut facilement distingué du 24bits par rapport au mp3 320 kb/sec ou même d'un 16bits : la qualité des enceintes, de l'ampli/préampli, du logiciel de lecture audio ainsi que son réglage etc... Pas besoin d'avoir une ouïe exceptionnelle...

avatar MarcMame | 

@jordan155 : "Il y a pas mal de facteurs qui font que l'on peut facilement distingué du 24bits par rapport au mp3 320 kb/sec ou même d'un 16bits : la qualité des enceintes, de l'ampli/préampli, du logiciel de lecture audio ainsi que son réglage etc... Pas besoin d'avoir une ouïe exceptionnelle..."
------------------------------------
Pipeau et flute réunies.
Hors exception, a l'aveugle, tu serais incapable de faire la différence entre un enregistrement 24 et 16 bits (ce qui ne veux pas dire qu'il n'y a pas de différence, entendons nous bien...)

avatar mkg70 | 

Audio Hires? Arnaque pour gogo audiophile.

Ils feraient mieux de proposer des masters non compressés par la "Loudness War".

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_volume

avatar ludmer67 | 

@mkg70

Ils proposent ce que les maisons de disque leur donnent. Qobuz ne peut rien contre le mastering pourri, en revanche, elle a déjà refusé des MP3 gonflés pour faire qualité CD.

avatar MarcMame | 

@ludmer67 : "Ils proposent ce que les maisons de disque leur donnent. Qobuz ne peut rien contre le mastering pourri, en revanche, elle a déjà refusé des MP3 gonflés pour faire qualité CD."
--------------------------------------------------------------------
Mais ils ont quand même déjà accepté des wagons de masters gonflés tant en échantillonnage qu'en quantification.
Ils n'ont pas vraiment les moyens d'être certains de ce qu'on leur donne. Et puis on fait du commerce hein ! Ne n'oublions pas....

avatar occam | 

@mkg70

Pour les tenants de la légende noire des « oreilles d’or », voici un exposé de Dan Lavry, ingénieur et constructeur jouissant d’une réputation incontestée :
http://www.lavryengineering.com/pdfs/lavry-white-paper-the_optimal_sampl...

Lavry a été l'un des premiers à signaler que l’échantillonnage à 192 kHz ou plus pouvait être inutile, même nocif. Mais il a aussi démontré qu’un échantillonnage aux alentours de 60 kHz était à la fois optimal et nécessaire, et que, dans le cadre des standards existants, il fallait par conséquent échantillonner à 96 kHz (a minima, 88.2 kHz) pour obtenir la meilleure approximation pratique.

« At 60 KHz sampling rate, the contribution of AD and DA to any attenuation in the audible range is negligible. Although 60 KHz would be closer to the ideal; given the existing standards, 88.2 KHz and 96 KHz are closest to the optimal sample rate. At 96 KHz sampling rate the theoretical bandwidth is 48 KHz. In designing a real world converter operating at 96 KHz, one ends up with a bandwidth of approximately 40 KHz.
Good conversion requires attention to capturing and reproducing the range we hear while filtering and keeping out energy in the frequency range outside of our hearing. At 44.1 KHz sampling the flatness response may be an issue. If each of the elements (microphone, AD, DA and speaker) limit the audio bandwidth to 20 KHz (each causing a 3dB loss at 20 KHz), the combined impact is -12dB at 20 KHz.

At 60 KHz sampling rate, the contribution of AD and DA to any attenuation in the audible range is negligible. Although 60 KHz would be closer to the ideal; given the existing standards, 88.2 KHz and 96 KHz are closest to the optimal sample rate At 96 KHz sampling rate the theoretical bandwidth is 48 KHz. In designing a real world converter operating at 96 KHz, one ends up with a bandwidth of approximately 40 KHz. »

avatar MarcMame | 

@occam : "Pour les tenants de la légende noire des « oreilles d’or », voici un exposé de Dan Lavry, ingénieur et constructeur jouissant d’une réputation incontestée"
---------------------------------------
Houlà, attention à ce qu'on dit....
Lavry est un ingénieur incontesté, ok. Particulièrement pour ses contributions majeures dans l'audio pro dans les "early digital ages" chez New England Digital ou Otari.
De là à boire toute ses paroles comme le messie il y a un pas que je ne franchirais pas et particulièrement ses propos que tu cites. N'oublions pas que c'est également un constructeur et qu'il doit vendre sa soupe.

avatar occam | 

@MarcMame

Attention à ce que vous avancez sans citer des sources ou des arguments a contrario.

Je cite des faits mesurables et vérifiables, qui sont pratique courante dans les studios que je connais.

De John Siau (Benchmark) à Daniel Weiss, en passant par Rob Robinson (Channel D), tous les ingénieurs avec qui j'ai été en contact m'ont fait à peu près la même démonstration que Lavry. Dont ils sont (à l'exception de Robinson), soit dit en passant, des concurrents directs, ce qui ne les empêche pas de s'apprécier et de se respecter mutuellement.

J'attends avec impatience votre analyse démontrant en quoi l'article de fond de Lavry que j'ai cité (car à la fois succinct, argumenté et étayé) serait en rien un plaidoyer pro domo pour les appareils de sa construction, ainsi que vous le laissez entendre.

avatar MarcMame | 

@occam

Je ne critique pas le pdf en lien mais la citation que vous faites.
Rien d'objectif là dedans.

avatar supermars | 

En tout cas, sur une chaîne correcte et ayant des oreilles "normales", voire en-deçà de la moyenne, j'entends parfaitement la différence entre aac et lossless. D'ailleurs, en comparant le même morceau dans ces deux formats différents, tous mes mes amis entendent la différence: plus de nuances, son à la fois plus doux et plus incisif, grave bien mieux exploré et plus riche en couleurs, une certaine plénitude.
NB: je fais tester mon matos à une petite dizaine d'amis, très souvent en aveugle.

avatar pillouti | 

Cette offre n'est évidemment pas faite pour un consommateur à casque (dont je fais partie, pour l'instant), mais pour un mec qui a de bonnes enceintes. 30 balles par mois et dans ce cas, c'est même intéressant.

avatar Bigdidou | 

@pillouti
"Cette offre n'est évidemment pas faite pour un consommateur à casque"

Pourquoi donc ?

avatar umrk | 

Mais bien sûr je me réjouis de cette offre, qui va dans le bon sens, même si je ne comprends pas que Apple, qui a pourtant des moyens quasiment illimités, soit resté à la traîne sur ce coup, ce qui m'a valu de leur faire une infidélité pour Tidal .....

avatar PahraDeHaske | 

Tidal propose déjà depuis quelques temps le streaming en MQA. Catalogue très limite mais il y a quelques perles quand même.

Sans augmentation de tarifs.

Qobuz vous êtes complètement à la masse et je vous l'avais déjà fait remarqué. Ça vous avait bien fait rigoler à l'epoque. Mais verra bien qui rira le dernier. Parce que c'est pas avec un pareil modèle économique que vous allez encore tenir longtemps.

30 boules par mois en moyenne c'est pas grand chose, je me tape facile 3-4 nouveaux Albums par jour, en un mois s'il fallait que j'achète tout ça, ce plafond des 30 boules je l'explose en trois clics. Mais là votre tarif à l'année vu comme ça, on saigne des yeux. Alors OK les mecs qui vont prendre ça un abonnement pareil on sans doute un AK380 Copper dans la poche, donc loin d'être sans le sous, mais avec une offre aussi peu sexy, ça passera difficilement.

avatar marc_os | 

@ PahraDeHaske
MQA ??
« With MQA, we go all the way back to the original master recording and capture the missing timing detail »
Mais quel baratin !!
44 kHz, ou 48, ou 96, c'est 44 kHz, ou 48, ou 96 indépendamment du format de transport !

avatar steinway | 

Au delà de l'offre Qobuz qui est (pour moi) absolument géniale, le fait de payer 350€ par an permet de les soutenir financièrement. Et effectivement si l'on compare à il y a quelques années, c'est certainement moins que mon budget annuel CDs à cette époque. Grâce - ou à cause... ;) - d'eux je n'achète plus de CDs ou SACDs sauf pour offrir.

avatar marc_os | 

« Plus la peine d’acheter les morceaux »
Génial.
Au lieu de ça faudra payer à chaque écoute.
350€ par an, tous les ans !
Pour la même somme on peut acheter 70 CD à 20 € par an ou 6 CD par mois.
Oui, c'est ringard, mais pas besoin de connexion de la mort qui tue pour en profiter.
Et pas de limitation dans le temps. Ce que j'ai acheté, je l'ai, pour toujours.
Mais comment pouvez vous applaudir ce genre d'arnaque ???
(Ok, faut bien que les riches puissent dépenser "leur" argent.)

avatar ludmer67 | 

@marc_os

Sauf que le CD n'est pas du studio master. Le CD est limité à 16 bits, 44.1 KHz, quand le studio master est en 24 bits, pouvant monter jusqu'à 192KHz. Le studio master coûte plus cher que le fichier qualité CD, d'où l'offre proposée par Qobuz. Si on veut comparer avec un disque physique, il faut prendre le SACD ou le DVD audio. Mais arrive ici un autre problème, celui de la disponibilité de ces formats physiques. Un CD, ça se trouve partout, le SACD, il faut que la maison de disque pense à le fabriquer. Donc, comparer l'offre sublime plus de Qobuz avec le marché physique de la musique revient à comparer deux choses différentes. Le CD se compare à l'offre Qobuz de steaming en qualité CD, qui elle coûte 199€ par an.

avatar steinway | 

@marc_os

"Pour la même somme on peut acheter 70 CD à 20 € par an ou 6 CD par mois."

Il faudra que tu m'expliques...

CONNEXION UTILISATEUR