Grande-Bretagne : blanchiment d'argent via iTunes

Anthony Nelzin-Santos |

Il n'y a pas que les comptes iTunes qui peuvent être détournés, il y a le système lui-même : 12 personnes ont été accusées par une brigade britannique contre la cybercriminalité aidée dans son enquête par le FBI de fraude et blanchiment d'argent via iTunes.

La fraude supposée est simple : ces personnes auraient ajouté des pistes dans l'iTunes Store, morceaux qu'ils auraient ensuite acheté par le biais d'une société américaine avec des numéros de cartes bleues volées. Ils auraient aussi ciblé Amazon, pour un total de 300.000 $ (236.000 €) de royalties entre septembre 2008 et janvier 2009, que les boutiques ont payé sans être au courant de l'affaire.

Parmi les suspects, on trouve un bibliothécaire, une coiffeuse, un professeur, plusieurs chômeurs ou encore un employé de la poste, suspects qui comparaitront devant une cour le mois prochain.

The Register


avatar PtitRital67 | 
Quelle racaille

CONNEXION UTILISATEUR