Grogne autour du SAV de l'iPhone chez Mobistar

Florian Innocente |

Le service après-vente sur l'iPhone en Belgique fait l'objet de quelques critiques suite aux observations rassemblées par le blog spécialisé Belgium iPhone. Raison de la grogne, la manière dont Dynafix (le prestataire de Mobistar pour le SAV) effectue les tests de bon fonctionnement des iPhone (ou plutôt ne les effectuerait pas) et le coût laissé à la charge du client.

Le problème est né suite au retour d'iPhone non réparés. Leurs propriétaires avaient noté des dysfonctionnements sans pouvoir en expliquer l'origine. Réponse de Mobistar/Dynafix, ces appareils avaient été exposés à un taux d'humidité trop important (deux capteurs sur l'iPhone permettent de le vérifier) et la responsabilité en incombait donc aux utilisateurs. En sus 40 euros étaient exigés à titre de frais de recherches et de transport.

Selon Alexandre Colleau le responsable de Belgium iPhone, après observation d'un modèle retourné avec ces arguments il est apparu que les capteurs d'humidité étaient vierges (ces pastilles blanches changent de couleur dans le cas contraire, l'une est placée au fond de l'entrée de la prise casque).

En outre, il était manifeste que cet iPhone n'avait pas été non plus ouvert. Il s'est ensuite avéré que le problème résidait simplement dans un encrassement de la prise, prestement résolu. De quoi jeter un doute sur la procédure de test, facturée, par ce SAV. Une prestation payante qui d'ailleurs n'apparaitrait pas dans le contrat de vente, et n'était pas non plus annoncée au moment de la prise en charge de l'iPhone.

Contacté par Trends.be, Dynafix a répondu que la coloration des pastilles capteur étaient minutieusement contrôlée, mais d'ajouter que la procédure d'Apple impliquait que les iPhone ne devaient pas être ouverts "car rompre les fermetures augmente la chance de dommages accrus". Une réponse qui affiche donc une certaine contradiction… Mais la porte-parole de Dynafyx a là aussi une réponse "Il y a des tests conçus pour cela, impliquant des appareils spécifiques permettant de détecter l'humidité, répond Patricia Verdoodt. Faites-nous confiance : tout est prévu !"


CONNEXION UTILISATEUR