Open webOS : une partie de l'équipe file chez Google

Christophe Laporte |

À ne pas en douter, Google vient de frapper un grand coup. Manifestement, le géant de l'internet aurait réussi à débaucher une bonne partie de l'équipe de développement d'Enyo, qui constitue en quelque sorte le coeur de webOS. Matt McNulty, qui était en charge de cet ambitieux projet, rejoindra lui aussi la firme de Mountain View et aura sans doute l'occasion de retravailler avec un ancien collègue en la personne de Matias Duarte. On doit à ce dernier l'interface de webOS. Suite au rachat de Palm par HP, il avait rejoint Google pour s'occuper d'Android.

Contrairement à ce que voulait faire croire Meg Whitman, la nouvelle stratégie de HP consistant à miser sur l'open-source (lire : webOS : HP dévoile sa feuille de route) est très loin de faire l'unanimité au sein du Californien. Les départs de cadres dans les différentes équipes de webOS n'ont jamais cessé. En mars dernier, on apprenait que Sam Greenblatt, le directeur technique de la division Open webOS de HP, avait décidé lui aussi d’aller voir ailleurs (lire : Le directeur technique d'Open webOS jette l'éponge). Sans surprise, Google et à un moindre degré Apple, ont profité des déboires de HP pour recruter des ingénieurs de talents.

Pour en revenir à Enyo, depuis que HP a décidé d'arrêter la commercialisation de sa TouchPad, c'est très certainement son meilleur atout. La société voulait faire du SDK de webOS un outil de développement web multiplateforme très puissant (lire : webOS comme outil de développement web multiplateforme ?).

[Via : The Verge]


avatar JackOne | 
WebOS....quel fiasco !
avatar RaZieL54 | 
Fiasco certes mais non lié aux qualité du logiciel. Si HP n'avait pas été dirigé(?) par Apotheker, que le matériel ait été d'un niveau cohérent et que la cohésion entre le soft et le matériel ait été juste normale, WebOS serait un concurrent sérieux d'iOS et d'Android... Maintenant l'arrivée de cette equipe chez Google est une très bonne nouvelle. Meme s'il est probable que cela signe la fin de WebOS et si Android et WebOS sont totalement différents et en grande partie incompatibles, Android va intégrer progressivement les forces de WebOS et bénéficier a la fois des maitrises aux niveaux des principes et concepts et surtout d'un développement de l'ergonomie. Un autre point a prendre en compte c'est que Google va disposer la d'un moyen de plus de se détacher des accusations de violations de brevets et autres copiage... On peut ainsi estimer qu'Android va acquérir dans les années a venir une véritable originalité et se poser durablement comme le véritable leader et seul concurrent face a Apple... Les grands perdants dans cette histoire ce sont bien évidement RIM en premier chef, HP et Microsoft...
avatar djmat | 
Pour rebondir sur le dernier paragraphe, si les nouveaux arrivant pouvaient améliorer le SDK d'Android ça serai pas du luxe ! Sinon c'est une bonne nouvelle en espérant de grosses nouveautés pour Jelly Bean grâce à des esprits neuf et une vision nouvelle.
avatar Lou117 | 
@Mathias10 : En avance ? Sur le plan visuel ou ergo peut être, sur tout le reste non ! L'utilisation du HTML partout est une erreur grave sur un appareil mobile limité ! Les performances de l'OS parlent d'elles même. Et je prédis le même succès à la solution de Mozilla.
avatar ElGringo13 | 
Il va vraiment falloir qu Apple rénové son os dans peut de temps... Car le travail de cette équipe sur web os c était dubon boulot et si ils retrouve duarte... Il est la le futur de webos
avatar eipem | 
@hari-seldon : Je ne partage pas ton avis. Peut-être y a t-il quelques fonctions qui font défaut à iOS, ou plutôt quelques programmes pourraient être revus (comme Mail par exemple, ou le gestionnaire multitâche) mais j'adore l'UI d'iOS. On ne peut pas faire plus simple. Quand je dois utiliser le tel Androïd de ma copine je suis perdu. La fonction des boutons tactiles change selon l'application par exemple, les réglages ne sont pas simples (on dirait le panneau de config de windows) etc... L'UI d'iOS a un peu de bouteille mais elle a fait ses preuves. Améliorons ce qui doit l'être mais par pitié ne changeons pas le paradigme du springboard.
avatar eipem | 
@oomu Beh mon lapin je suis bien obligé de te répondre! Sur mon iPad 1 il m'arrive de manquer de mémoire et de tuer toutes les apps avant d'en ouvrir une plus gourmande. Je sais qu'iOS libère automatiquement la mémoire quand il en a besoin, mais il le fait au coup par coup, c'est à dire en fonction de ce que je lui demande, pas de ce que je vais lui demander. Par exemple, si j'utilise Pages pour rédiger un long texte, iOS ne va pas automatiquement libérer toute la mémoire pour Pages, mais n'en libérer que la partie suffisante pour une utilisation basique. De ce fait, je vais rencontrer des ralentissements quand ma demande mémoire sera supérieure à celle anticipée par iOS. Rien que pour ça, un bouton "kill 'em all" serai pratique. Ensuite, quand mes neveux s'amuse à lancer 40 apps pour le plaisir quand j'ai le dos tourné, ça devient pénible de les fermer une à une pour faire le ménage. Je sais bien que d'après toi, l'utilisateur ne devrait pas avoir à se soucier de la mémoire de l'iPad, mais dans ce cas, à quoi peut bien servir le gestionnaire multitâche ? En l'état et en poussant ton raisonnement il n'est qu'un simple historique des applis ouvertes, dont l'utilité me semble assez discutable, non ?
avatar adrianweatherly | 
@oomu Ne serais-tu pas de mauvaise foi avec Java. Je ne vois pas vraiment le problème avec Java et Eclipse. L'un bénificie de l'un des plus grosse communauté de développeurs et de l'écosystème le plus important, et l'autre l'un des IDE le plus puissant et utilisé. Si le SDK et le plugin Eclipse pour Android sont largement perfectibles, il n'en reste pas moins que les bases sont solides et largement approuvées. Pour rappel, le SDK Android fonctionne également sur le pattern MVC et si Objective-C est natif à iOS alors considerons que Java est également natif à Android. Objective-C ne doit sa relative popularité qu'à iOS. Java n'a pas (plus ?) besoin de muse pour exister.
avatar adrianweatherly | 
Le détail de ton argumentation reflète t'elle ton dégré d'incompréhension du sujet ? - Pattern MVC : une évidence, les vues s'écrivent en XML - Java natif : si Java est un langage de plus haut niveau que Objective-C, il s'agit tout de même du langage de développement natif d'Android. Ce n'est pas un simple plugin comme sous Windows/MacOS/Linux. Java n'est pas un problème.
avatar eipem | 
@yoa : Si je ne me trompe pas, Java est une "surcouche" sur l'UNIX d'Androïd, donc ce n'est pas vraiment le langage natif du système mais un intermédiaire. Ça doit sûrement jouer dans l'efficacité des programmes, ou dans la propreté de leur exécution. Ce n'est évidemment pas la fin du monde mais tu ne peux pas nier qu'un SDK natif ferait de meilleurs programmes sur Androïd.
avatar napuconcture | 
A mon avis chez Google ils vont se retrouver dans la branche web pour Chrome/Android et bosser sur le framework http://cappuccino.org/ (Objective-J) de Motorola. Chouette !
avatar funsystem74 | 
Genial. S'ils arrivent à fusionner les qualités des deux, ca va donner l'os ultime car ils sont vraiment complémentaires. Perso j'ai adoré la simplicité, l'ergonomie et l'intelligence de webOs. Pour moi l'idéal serait un webos capable de lancer les applications android.

CONNEXION UTILISATEUR