Le créateur de l’une des séries Apple TV+ dit avoir eu la paix

Nicolas Furno |

Contrairement à Netflix qui a cherché à produire du contenu original dans tous les genres imaginables, Apple a une idée assez précise des séries et films que l’on retrouvera sur Apple TV+, son nouveau service de streaming qui sera lancé à l’automne. Dès le départ, les dirigeants d’Apple ont rejeté la violence gratuite ou le sexe à outrance, au profit d’une ligne plus familiale. Ce choix a valu des critiques de la part de producteurs, peu habitués à voir une grande entreprise comme Apple influencer l’écriture des projets :

Steven Knight, créateur de l’excellente série Peaky Blinders pour la BBC, travaille pour Apple TV+ sur une série de science-fiction nommée See. Jason Momoa et Alfre Woodard auront des rôles importants dans cette série et c’est eux qui sont montés sur la scène du Steve Jobs Theater le mois dernier pour la présenter. On sait que le sujet sera une dystopie où l’humanité a été réduite à quelques millions d’individus tous aveugles, un point de départ intriguant, mais qui réserve encore beaucoup de surprises.

Quoi qu’il en soit, Steven Knight n’a eu aucun problème avec Apple. Le scénariste a expliqué dans une interview publiée le week-end dernier par le Journal du Dimanche avoir eu « toute liberté artistique ». Naturellement, il ne parle qu’en son nom et peut-être qu’Apple a traité différemment les scénaristes moins connus et laissé une plus grande marge de manœuvre aux grands noms. Ou alors peut-être que See est une série sans violence gratuite ni sexe à outrance, qui ne posait aucun problème aux dirigeants d’Apple ?

On pourra en juger quand See sera diffusée, à une date qui n’est pas encore connue. Apple TV+ pourra compter sur un grand nombre de créations originales, mais on sait déjà qu’elles ne seront pas toutes prêtes au lancement. Dans la même interview, Steven Knight indique aussi que la qualité devrait primer sur la quantité :

Ils ont beaucoup d’ambition et les ressources pour la concrétiser. Mais ils ont aussi envie de faire de la qualité, pas simplement balancer du contenu pour faire un maximum d’audience.

Dans ces conditions, on imagine que la firme de Cupertino préférera retarder un projet plutôt que de le lancer rapidement, si la qualité peut être améliorée. On verra à l’automne si cette exigence paye.

avatar gardiolan | 

Pourtant Peaky Blinders dans le genre c’est bien gratiné 😀😍

avatar misterbrown | 

On pousse coûte que coûte à créer du contenu, du divertissement, des œuvres originales sans royalities à reverser à un auteur...

Je ne sais pas ce dont se souviendra dans quelques dizaine d’années de ce Bollywood mondial des séries. Une bouillie en 4K?

avatar Crunch Crunch | 

@misterbrown

Un "trop plein de tout" 😅
BD, Livres, Film, Jeux vidéo, etc etc…

Tout "ça" sort à un tél rythme que s'en est affolant. Pas le temps de lire UN romand que 50 autres sont sorti… 😱

avatar gwen | 

@misterbrown

Sans royalties, d’où tu tiens ça ?

avatar Dv@be | 

@gwen

Dont feed the troll

avatar wilfried50 | 

@misterbrown

Tout à fait vrai c’est ça de la bouillie en 4K 🤣🤣🤪j’adore ta description ! Excellent !

avatar toto_tutute | 

Ça confirme ce que j'ai toujours pensé : la qualité davantage que la quantité. Et que donc ça ne sert à rien de comparer comme le font trop souvent les journalistes (et ici au premier chef) et les nombreux commentaires (et ici même) Apple TV+ à Netflix.

Apple TV+ sera plus proche d'un HBO, Starz ou encore CBS All Access.

avatar Cro_Arthur | 

@toto_tutute

Donc tu insinue que Netflix sort de la merde ? 🤨
Leurs productions Oiginal Netflix (pas les rachats) est d’une grande qualité et sort totalement des sentier battus et des histoires qu’on nous raconte depuis des décennies. Leur manière de tourner les films, les plans caméra ou le jeu d’acteur est de qualité, je ne comprends pas ton commentaire.

avatar toto_tutute | 

@ Cro_Arthur

Où ai-je dis que Netflix sortait de la merde (sic) ? Je dis juste qu'il est nul et non avenu de comparer le futur service Apple TV+ à Netflix, ce ne sera pas le même créneau. Car Apple va privilégier le choix d'un nombre limité de productions hautement qualitatives. C'est exactement la stratégie d'un HBO. Et cela ne viendrait à personne de comparer HBO à Netflix. CQFD.

avatar Cro_Arthur | 

@toto_tutute

Oui c’est vrai j’ai mal interprété tes dires. Cependant, si ils privilégient uniquement la qualité, au détriment de sortir des séries ou films au compte goutte, les gens vont s’abonner uniquement 1 mois par trimestre / semestre 🤔

avatar toto_tutute | 

Oui, c'est le risque. Maintenant, ça peut dépendre du prix aussi, plus proche de 5 dollars ou 15 dollars. Après, lorsque la qualité est là, le client suit. HBO demande 15 dollars par mois pour son service HBO Now (tout le contenu HBO à la demande sans passer par un câblo-opérateur). Mais faut savoir que son business est pour le moment très lié aux câble-opérateurs encore très puissants aux USA et le OTT (HBO Now) reste encore marginal.

avatar coucou | 

Apple copie les productions netflix maintenant ?

avatar marc_os | 

Nicolas, pourriez-vous expliquer comment vous pouvez passer de:
« Dès le départ, les dirigeants d’Apple ont rejeté la violence gratuite ou le sexe à outrance »
à ceci :
« Ou alors peut-être que See est une série sans violence ni sexe »
Alors que vous auriez pu, voir dû écrire AMHA :
« Ou alors peut-être que See est une série sans violence gratuite ni sexe à outrance »

avatar Nicolas Furno | 

@marc_os

Pour ne pas répéter, mais c’était l’idée. Je peux préciser, allez.

avatar marc_os | 

Ne pas se répéter dans un texte littéraire, c'est bien, mais dans un article d'information, si cela revient non seulement à changer totalement le sens mais aussi à faire des insinuations s'approchant de l'Apple bashing gratuit, je dirais que c'est à proscrire.
Enfin merci d'avoir reconnu votre erreur et corrigé l'article.

avatar Levrai | 

Service streaming pour bisounours avec des exclus Oprah Winfrey ! 🤮
Bientôt un reboot de l'école des fans ?

avatar iPop | 

@Levrai

Oh, il y a de belles choses sans violences gratuites : Stranger Things
Tout le contraire de Spartacus.

avatar IPICH | 

@Levrai

Ce n'est pas Parce qu'il n'y a pas de sexe à outrance et de l'ultra violence que c'est pour les bisounours.

avatar marc_os | 

Ceci dit, dans la majorité des films, le sexe « à outrance » ne sert AMH à rien d'autre que faire tourner la bobine, combler le manque d'imagination du scénariste, ou à attirer le chaland par son instincts voyeuriste latent. Sauf bien sûr dans les films à caractère érotique affiché et dont c'est justement le sujet.
Quant à la violence gratuite, de même quand ce n'est pas le sujet en soi du film, donc quand c'est gratuit, j'ai du mal. J'ai par exemple refusé de voir ce film d'un réalisateur français réputé, avec une actrice française renommée à cause de sa scène de viol crue et à ce que j'ai compris "voyeuriste".
Regardez Orange mécanique. C'est le film le plus violent que j'aie jamais vu. Pourtant, on n'y voit pas d'hémoglobine. La violence est essentiellement psychologique.
Par contre, les films gore avec pléthore d'hémoglobine me font marrer car too much...

avatar Tomtomrider | 

@marc_os

Vous mettez des AMH, AMHA partout. Qu’est ce que cela veut dire?

avatar stefhan | 

@Tomtomrider

« À mon humble avis »

avatar Tomtomrider | 

@stefhan

Ah, donc AMH est visiblement une abréviation. Encore un peu et ça finissait en A! 😄

avatar marc_os | 

@Tomtomrider
Juste une faute de frappe et une relecture insuffisante.
mea culpa. 😛
Pour info, la version ricaine c'est IMHO (In My Humble Opinion).
Et oui, j'ai la facheuse tendance à parler et écrire en français et d'éviter les anglicismes autant que possible au contraire de bien des gens qui en abusent et s'auto-proclament geeks, jusqu'à écrire des inepties comme « désigné et fabriqué en France » que j'ai vu il y a quelques heures dans les commentaires d'un autre site de nouvelles dédiées au monde Apple...

avatar macinoe | 

Qui a parlé des anglicismes ?
Vous réussissez à vous vantez de trucs que vous ne faites pas et qu’on ne vous reproche pas ?

On vous parle de votre usage des acronymes.
Vous êtes gratiné. AMHA.

avatar David Finder | 

Steven Knight est un génie du 7è art !
Je suis curieux de voir ce qu’il fera avec le la SF...

avatar MaTMaC | 

Ou alors Steven Knight est tenu contractuellement de dire ce qu'Apple lui a demandé de dire.
Quand on sait comment Apple gère sa communication, ça ne serait pas du tout étonnant.

avatar Dwigt | 

Il y a quelques mois, Bryan Fuller avait claqué la porte du reboot d'Histoires fantastiques (Amazing Stories) produit par Spielberg, parce qu'il s'estimait muselé côté choses qu'il n'avait pas le droit de montrer.
Mais il faut aussi se rappeler qu'Histoires fantastiques, c'était un truc tout public, bien moins noir, par exemple, que La Quatrième Dimension. S'il en avait fait une anthologie fantastique orientée adultes, ça aurait été la quatrième ou la cinquième série à occuper ce registre, après Black Mirror, Electric Dreams, le reboot de la Quatrième Dimension et peut-être encore une ou deux autres, sauf que ça aurait été avec Bryan Fuller aux commandes. Ce n'était pas qu'Apple ou Spielberg avaient commandé et c'est normal qu'il y ait eu conflit.

Apple va certainement aller moins loin que les services concurrents sur le domaine de la violence et du sexe, pour des questions d'image. Mais ils n'ont pas l'ambition de dominer le marché, et la présentation de mars mettait aussi l'accent sur des trucs comme Game of Thrones ou Westworld, qui ne sont pas des histoires de bisounours pour autant. Pour Apple TV+, ils vont occuper un créneau et essayer de proposer des trucs de qualité, qui contribuent à leur image de marque, pas de se substituer à Netflix ou HBO.

avatar A884126 | 

"on imagine que la firme de Cupertino préférera retarder un projet plutôt que de le lancer rapidement, si la qualité peut être améliorée."

Non, on n'imagine pas. De nombreux exemples prouvent bien le contraire.

avatar occam | 

« on imagine que la firme de Cupertino préférera retarder un projet plutôt que de le lancer rapidement, si la qualité peut être améliorée »

Principe d’une sagesse aussi éminente qu’évidente.

La firme de Cupertino saurait-elle émuler son propre parangon de prudence, discernement et sagacité avant de (ba-)lancer les prochains MBP, macOS, iOS et, pour ne pas les oublier, iPad-qui-plient-alors-qu’ils-ne-sont-pas-censés-le-faire ?

Merci de ce pas de cigogne suspendu. Notre attente n’en sera que plus joyeuse.

avatar alan1bangkok | 

honteux
je veux de la baise de la bouffe et de la castagne
la vie quoi

avatar Bigdidou | 

« On sait que le sujet sera une dystopie où l’humanité a été réduite à quelques millions d’individus tous aveugles »

C’est sûr que pour limiter les fusillades et les scènes de striptease, c’est un bon départ.

avatar CLang | 

Beaucoup de simagrées dans cette histoire, laisser croire qu’un diffuseur finançant une production n’assure pas de contrôle sur son contenu est d’une belle hypocrisie.

Que ce soit HBO, Netflix, Canal+, une major hollywoodienne ou qui que ce soit, les bailleurs de fond assurent un contrôle sur l’ensemble du processus en fonction de leurs enjeux et de leurs cibles.

En premier lieu dans la décision même de s’engager sur un projet qui est le fruit d’une adéquation, en suite durant toute la phase de développement et d’écriture, lors du casting, au tournage et enfin au montage.

Aux US l’auteur d’une production est son producteur.

HBO a longtemps mis l’accent sur le sexe pour se démarquer, le fameux « it's not porn its hbo » (https://youtu.be/Xw3ORTzer68)

Apple semble vouloir se dédifférencier en se plaçant dans un refus de la violence gratuite et du sexe explicite, sur un positionnement plus familial pour lequel il semble y avoir une réelle demande particulièrement au US et qui est un réel moyen de différencier son offre.

Au final: business as usual

avatar wilfried50 | 

Pourquoi des séries????? Pourquoi pas plutôt des ptits films et histoires indépendantes?? Les séries c’est chiant! En même temps c’est des Amérloques!

CONNEXION UTILISATEUR