Mulan sortira directement sur Disney+ en France 🆕

Mickaël Bazoge |

Pas de salles de cinéma en France non plus pour ce nouveau Mulan qui se montrera pour la première fois sur Disney+ chez nous aussi, dès la rentrée de septembre. Pas de tarif officiel mais on peut mettre une pièce sur un 30 € (ce sera 30 $ aux États-Unis). Et il faut préciser que l'on conserve le loisir de revoir le film pendant toute la durée de son abonnement à Disney+.


Disney+ a atteint 57,5 millions d'abonnés payants à la fin du deuxième trimestre, a annoncé la maison aux grandes z'oreilles lors de ses résultats trimestriels. C'est deux millions de plus qu'au premier trimestre, mais 0,9 million de moins que le consensus des analystes. Bob Chapek, le nouveau CEO du mastodonte du divertissement, a tout de même tenu à calmer les angoisses : le service de streaming comptait 60,5 millions d'abonnés ce lundi.

La mise en ligne de la captation de Hamilton début juillet a certainement permis de recruter quelques paires d'yeux supplémentaires, étant donné la popularité de la comédie musicale aux États-Unis. La croissance de Disney+ « dépasse largement nos projections initiales », a assuré le CEO. Disney+ reste toujours loin des 193 millions d'abonnés de Netflix, mais si on ajoute Hulu (35,5 millions) et ESPN+ (3,4 millions), le nombre de clients des plateformes de streaming Disney tourne désormais autour des 100 millions.

Si les contenus originaux mettent du temps à débarquer sur Disney+, le service peut toujours compter sur son fond de catalogue et quelques nouveautés susceptibles de booster l'audience. La plateforme va ainsi accueillir Mulan, le film tiré du dessin animé dont la sortie en salles n'a cessé d'être repoussée en raison du coronavirus. Il sera finalement disponible en streaming le 4 septembre sur Disney+… mais il faudra payer un supplément de 29,99 $.

Si Mulan sera visible aux États-Unis, Disney n'a pas précisé si d'autres pays seront concernés par cette sortie en streaming. Le film pourrait ainsi proposé en salles là où la crise sanitaire est moins aigüe. Cette première pour Disney sera-t-elle suivie par d'autres films ? New Mutants et Black Widow, deux films estampillés Marvel toujours programmés dans les salles obscures pour le 28 août et le 6 novembre respectivement, seront peut-être les deux prochains blockbusters à être visibles en streaming sans passer par la case cinéma.

Disney n'est pas le premier studio hollywoodien à sauter la case cinéma pour proposer ses films directement en streaming. Universal s'est lancé également durant le confinement, avec Trolls World Tour qui a engrangé 100 millions de dollars durant les trois premières semaines de son exploitation en ligne (notamment sur Apple TV).

Tags
avatar 421 | 

30US$ le streaming ? 🤣🐦
3 jours plus tard en torrent.
Payer une juste valeur pour du contenu indépendant, oui.
Gaver Disney, non

avatar romainB84 | 
avatar marenostrum | 

pour ne pas subir, est la réponse.

avatar Bigdidou | 

@marenostrum

“pour ne pas subir, est la réponse. “

la réponse à quoi ?

avatar marenostrum | 

ce que dit Coluche > le lien de RomainB84.

avatar alan1bangkok | 

@421

t'as rien compris Bilou à moins d'habiter au Etats Unis
MB a remarquablement omis l'information sans l'omettre
du travail de Pro qui va générer 400 commentaires de fanboys prêts à reprendre les armes
on va voir ce qu'on va voir
c'est une honte
ça ne se passera comme ça
toussa toussa🍿le festin a débuté

avatar Bigdidou | 

@421

“3 jours plus tard en torrent.”

Ou en html, va savoir ;)

avatar Lu Canneberges | 

30$ ??!! Oo

avatar passingphantom | 

De toute façon, pour l'instant, la France n'est pas concernée par cette sortie, du moins pas officiellement. Disney parle des USA, du Canada et d'autres pays anglosaxons et d'autres territoires d'Europe de l'Ouest, sans citer lesquels, avec une variation des tarifs selon les territoires. Dans le contexte français, une sortie directe sur la plateforme est un excellent moyen de contourner la très contraignante chronologie des médias et de montrer qu'elle n'est plus vraiment pertinente dans le contexte actuel. Maintenant, payer aussi cher pour regarder un film? Certainement pas. Pour moi qui vis seul, c'est prohibitif. Pour une famille, c'est un peu problématique, dans la mesure où la dépense se fait juste en appuyant sur un bouton. Elle est donc quasi-virtuelle, tandis que l'acte d'aller au cinéma, lui, implique bien plus de choses et rend l'investissement bien plus concret.

avatar narugi | 

Info importante pour ceux qui crient au scandale sur le prix. 30$ c’est rentable de passer par là pour les familles car il faut savoir que le prix d’un billet de cinéma aux US est aux alentours de 20$. Donc le coût est très très vite amortis.
C’est en France où le prix du cinéma n’est pas onéreux (tout proportion gardées). Ce qui par conséquent si ce tarif est convertis à la même valeur en euros alors oui cela sera dissuasif surtout pour une personne seule.

avatar YetOneOtherGit | 

@narugi

"car il faut savoir que le prix d’un billet de cinéma aux US est aux alentours de 20$"

Tu demandes à nos camarade de réfléchir en tenant compte d’éléments factuels de marché ? Grand fou 🤪☺️😉

avatar Paquito06 | 

Quand on loue un film du style “The King of Staten Island” (Pete Davidson) a $20 on comprend pourquoi. Un petit réchauffé Disney sur leur propre plateforme a $30, ca pique un peu, mais ca va se louer aux US, car ceux qui ont Disney + en famille avec 1 ou 2 enfants ne vont pas se contenter de Hamilton ou Star Wars. Le tarif n’est pas adapté pour tous, (single ou en couple), et a la limite pour que ca passe mieux, il pourrait etre distribue en dehors de la plateforme Disney, genre sur Apple TV+ ou Amazon Prime au tarif de $30, et ceux qui ont un abonnement Disney+ pourraient avoir une remise du meme montant que l’abonnement, mais là... Heureusement que Netflix ou Prime ne font pas payer leur creation originale. Disney va prendre la temperature.

avatar pagaupa | 

Au moins, on ne sera pas tenté !

avatar benji99 | 

Au fait pour 30dollars le film peut être vu une seule fois ? Un certain nombre de jours ? Si oui combien ? Ou bien il est définitivement associé au compte Disney+ dans une sorte de « bibliothèque » d’un nouveau genre qui contiendrait les films « nouveautés »

avatar YetOneOtherGit | 

@benji99

"Au fait pour 30dollars le film peut être vu une seule fois ?"

Absolument pas c’est un pack incluant une visite dans tous les parcs de la planète tous frais inclus et plusieurs dîners avec les stars du film.

avatar Furious Angel | 

@YetOneOtherGit

Ben la question est pas folle. 30 $ c’est largement plus cher qu’un blu-ray...

avatar YetOneOtherGit | 

@Furious Angel

Je taquinais gentiment notre camarade, il semble assez clair que nous sommes dans une location de film classique.

Disney explore la possibilité d’une diffusion par ce canal plutôt qu’en salle de nouveautés à des conditions tarifaires très intéressantes sur la cible familiale US 😎

L’offre est tout simplement bien moins onéreuse que le coût de sortie cinéma pour une famille ayant un enfant aux US.

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« L’offre est tout simplement bien moins onéreuse que le coût de sortie cinéma pour une famille ayant un enfant aux US. »

C’est surtout la dernière façon de rendre ce film rentable étant donné qu’il ne doit plus y avoir un seul tondu dans une salle de cinema...
Et ça leur laisse la possibilité de decliner l’offre sur bluray, dvd, coffret, et j’en passe... à la sauce réchauffée de Dysney...

avatar YetOneOtherGit | 

@pagaupa

"C’est surtout la dernière façon de rendre ce film rentable"

Nope l’exploitation en salle est qu’une part de la rentabilité d’un film 😉

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« Nope l’exploitation en salle est qu’une part de la rentabilité d’un film 😉 »
Lapalisse en aurait dit autant!
Qui t’a dit que les supports physiques ne suivraient pas?
C’est mal connaître Dysney qui nous rabâche les mêmes dessins animés chaque année ...

avatar Paquito06 | 

@Furious Angel

"Ben la question est pas folle. 30 $ c’est largement plus cher qu’un blu-ray..."

Et un Blu Ray, tu visionnes quand tu veux. Demain t’as plus Disney+, au revoir le film. C’est un achat locatif 👌🏼

avatar YetOneOtherGit | 

@Paquito06

"Et un Blu Ray, tu visionnes quand tu veux."

Pourtant les ventes physiques ne cessent de chuter et le Blu-ray Ultra HD ne décolle pas.

avatar Paquito06 | 

@YetOneOtherGit

""Et un Blu Ray, tu visionnes quand tu veux."

Pourtant les ventes physiques ne cessent de chuter et le Blu-ray Ultra HD ne décolle pas."

Qui veut stocker des palettes en plastique chez soi?
Je suis le premier a tout foutre sur un disque externe quand je stream pas.
Les galettes, c’est tellement fin des annees 90/debut 2000, sauf celles du Mont St Michel 😋

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« Pourtant les ventes physiques ne cessent de chuter et le Blu-ray Ultra HD ne décolle pas. »

Près à parier qu’il y aura le meme mouvement que pour le vynile.

avatar YetOneOtherGit | 

@pagaupa

"Près à parier qu’il y aura le meme mouvement que pour le vynile."

Qui reste économiquement assez marginal et pas certain du tout qu’il y est ce phénomène de mode sur des supports qui restent eux numériques contrairement au disque vinyle.

Ce mouvement de nostalgie sur une approche analogique tu l’a en vidéo avec le laser-disc. (qui lui est analogique)

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« [ Vinyl] Qui reste économiquement assez marginal »

Ça m’avait surpris, mais pas tant que ça.
A partir de quand on est « marginal » ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

La PDM n’est pas marginal sur les vente physique.

Mais les ventes physiques sont marginales dans les ventes de musique 😉

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

“Mais les ventes physiques sont marginales dans les ventes de musique 😉”

Et bien je n’avais pas lu ça non plus.
Certes, une augmentation continue du streaming et une baisse continue de physique, mais qui se maintenait à 50%, ou un peu moins.

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

Attention pas mal de chiffres différencient achat (physique ou dématérialisé) et streaming.

Au niveau global en 2019 nous sommes à :
- 21% sur support physique
- 56% en streaming
- le restant en achat dematerialisé.

et la décroissance du physique est assez vertigineuse

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

“- le restant en achat dematerialisé.”

La part de la musique dématérialisée achetée est de 23% ?
C’est le chiffre, puisque tu ne le sors pas de nulle part, mais je me demande bien comment avec une offre réduite à peu d’acteurs et très éclatée.
Apple et sa musique lossy doit représenter une proportion gigantesque de ces 23%, alors, non ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"C’est le chiffre, puisque tu ne le sors pas de nulle part"

Ce sont les chiffres IFPI 😎

Y a de grosses disparité par territoire par contre.

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

et en retournant à la source directement suite à ta remarque, les chiffres sont relativement différents que ceux que j’avais repris d’un article censé s’y référer pour la part téléchargement mais correct pour le reste ;-)

https://www.ifpi.org/our-industry/industry-data/

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

C’est super bien fait, ce truc !

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

Notre camarade chantre du piratage te dirait que c’est la preuve que les organisations corporatistes de l’industrie sont petées de fric 🤑🤣

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

“Notre camarade chantre du piratage te dirait que c’est la preuve que les organisations corporatistes de l’industrie sont petées de fric 🤑🤣”

;)

Au delà de ça, ces chiffres sont un peu inquiétants sur un aspect.
Ils me semblent indirectement l’indicateur de l’écrasant succès de la consommation de musique compressée avec perte.
Les offres de streaming lossless sont encore relativement marginales, il en est de même pour les ventes de musique dématérialisée.
A part Qobuz ou des offres très partielles et très éclatées (Discog, ou quelques autres, quand ce n’est pas sur le site de l’artiste lui même), c’est l’AAC 256 d’Apple.

Je crois que Spotify expérimente une offre lossless, j’espère qu’on en verra une réalisation commerciale ;)

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

sur les compressions avec perte ce qui me surprend en 2020 c’est que les enjeux de bande passantes ne sont plus les même.

Même sans compression entropique, un flux de son stéréo 16bit 44khz ne pèse rien face aux vidéos.

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

“Même sans compression entropique, un flux de son stéréo 16bit 44khz ne pèse rien face aux vidéos.”

Non, la moindre petite vidéo toute minable sur YouTube , c’est plus qu’un album FLAC.

Après, c’est vrai que la musique “HD”, ça peut commencer à chiffrer plus, mais je n’en demande pas tant (elle me laisse bien dubitatif, mais il est vrai que les oreilles ont souffert ;))

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« Ce mouvement de nostalgie sur une approche analogique tu l’a en vidéo avec le laser-disc. (qui lui est analogique) »
Tu ne m’apprends rien...
J’en ai à peu près 250...

avatar YetOneOtherGit | 

@Paquito06

"C’est un achat locatif"

La norme du temps non ?

La possession c’est devenu ringard 😉

avatar Paquito06 | 

@YetOneOtherGit

""C’est un achat locatif"

La norme du temps non ?

La possession c’est devenu ringard 😉"

Bah oui :( Putain de subscription model dematerialisé.

avatar YetOneOtherGit | 

@Paquito06

"Bah oui :( Putain de subscription model dematerialisé."

Plus sérieusement la fragilité actuelle des salles de cinéma à un impact très conséquent sur l’économie de l’ensemble du secteur.

Peu de gens imagines à quel point les réseau de salles sont des machines à cash.

avatar Paquito06 | 

@YetOneOtherGit

"Plus sérieusement la fragilité actuelle des salles de cinéma à un impact très conséquent sur l’économie de l’ensemble du secteur.

Peu de gens imagines à quel point les réseau de salles sont des machines à cash."

Faire payer une seance $20 pour 2h, c’est plutot pas mal quand on sait qu’il y a des Etats où le salaire minimum est de $5.15 comme en Georgie 😏

avatar YetOneOtherGit | 

@Paquito06

"Faire payer une seance $20 pour 2h, c’est plutot pas mal "

Une des plus belles machines à cash c’est le pop-corn et les friandises 🤑

avatar Paquito06 | 

@YetOneOtherGit

"Une des plus belles machines à cash c’est le pop-corn et les friandises 🤑"

C’est clair car apres tu peux leur vendre soit des Asics et un tapis, soit du Slimfast et des sejours a l’hosto!

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« La possession c’est devenu ringard 😉 »

Tres bobo comme discours !
En général ce sont ceux qui galérent qui le tienne...
Tu sais, ceux qui veulent vivre dans 150m2 à Paris et qui se tapent des colocs pour y parvenir 😂😂

avatar Bigdidou | 

@benji99

« Au fait pour 30dollars le film peut être vu une seule fois ? »

La réponse est tout au début de la news ;) :
Et il faut préciser que l'on conserve le loisir de revoir le film pendant toute la durée de son abonnement à Disney+.

avatar Boboss29 | 

Netflix peut dormir tranquille sur ses deux oreilles… Et le piratage va encore pouvoir faire chauffer quelques serveurs… Disney n'a encore rien compris… Si le public s'abonne à son service (ce qui est mon cas), c'est pour avoir accès à son catalogue et non pas payer en plus certains films… Peut importe le prix, il segmente leur offre et ça ne va pas plaire à tout le monde Que ce soit 1, 2, 5 ou 15 euros, c'est pareil. Et pour finir 30 euros le film, en SVOD, c'est extrêmement cher !

avatar YetOneOtherGit | 

@Boboss29

"Disney n'a encore rien compris"

Rien que ça 😳

Quel sens de la mesure 👍

Quelle vista 👍

Bon et les 60 millions d’abonnés payants en si peu de temps c’est le fruit de leur incapacité à comprendre quoi que ce soit ?

La prétention des jugements mis en avant ici par certains me laisse pantois 😳

avatar Boboss29 | 

@YetOneOtherGit

Je suis abonné à leur service depuis la première heure, donc j'ai le droit de donner mon avis. Et de ne pas cautionner. Si je paye déjà pour accéder au catalogue, dont on l'argument de vente est l'accès à tout Disney pour une certaine somme définie ai départ. Ce n'est pas pour repayer derrière quelques films en plus. Et oui ils n'ont pas compris que si on s'abonne à un service vod, comme netflix et consort, c'est pour avoir accès à tout le catalogue. Et que c'est justement ce type d'offre, accessible, qui limite le piratage.

Je mets 30euros pour aller voir un film au ciné avec mes enfants (et même plus), mais j'ai l'écran géant, le son qui pète, voir même certains effet (imax, 4dx). Dans mon salon c'est pas la même expérience.

On prend les paris que ce film sera énormément piraté ? Voilà en quoi je dis qu'il n'ont rien compris. Avec cette façon de faire, ils ne font qu'encourager le téléchargement illégal.

Lis mon avis dans son intégralité au lieu d'extraire une phrase à laquelle tu peux faire dire tout et n'importe quoi. Je ne remets pas en cause le service, juste la décision de proposer des nouveautés à 30 euros... Après désolé si il y a trop de mots pour toi dans mes phrases.

avatar YetOneOtherGit | 

@Boboss29

"donc j'ai le droit de donner mon avis."

Ce n’est pas une question d’avoir le droit et je ne vois pas ce que le fait d’être abonné donne comme légitimité.

Porter un jugement péremptoire sur des enjeux business en ce basant sur ses goûts et dégoûts personnels est simplement inepte.

Et ton propos, au delà de sa démesure, ne repose que sur ta non adhésion personnel à la proposition dont tu tires sans vergogne des conclusions de portée globale 🤯

Étrange que cette évidence soit si difficile à partager 😎

On ne juge pas le potentiel succès d’une démarche commerciale au regard de ses goûts et dégoûts personnels

Pages

CONNEXION UTILISATEUR