Apple approche du milliard d'abonnés payants à ses services

Mickaël Bazoge |

Les services sont tout simplement la deuxième activité la plus importante pour Apple en termes de chiffre d'affaires. Au dernier trimestre, elle représentait 21 % du total des ventes, derrière l'iPhone (47 %), et autant que le Mac (13 %) et l'iPad (8 %) réunis. Autant dire que c'est devenu une pièce essentielle dans le puzzle des revenus du constructeur.

Mais alors que la croissance de cette activité était continuellement à deux chiffres depuis le T3 2015, bim, au T4 2022 elle atteint péniblement les 5 %, à 19,2 milliards de dollars tout de même. Un coup de mou passager, ou le signe d'une certaine maturité de l'offre, maintenant qu'Apple a lancé à peu près tout ce qu'il était possible d'imaginer ?

T4 2022 : un été sans nuage pour les résultats d

T4 2022 : un été sans nuage pour les résultats d'Apple

Durant la conférence audio des résultats, Luca Maestri le directeur financier d'Apple a prévenu que si l'activité Services allait continuer à croître durant ce trimestre de fin d'année, le chiffre d'affaires allait subir l'impact négatif des taux de change (le dollar étant toujours extrêmement fort).

Apple a sûrement anticipé ce recul des revenus des services, en augmentant les prix de ses différentes formules Apple Music (officiellement pour des raisons de licences plus coûteuses), Apple TV+ (le catalogue est plus fourni) et Apple One. La pub fait également partie des activités qui devront ramener plus d'argent à l'avenir.

Comme une réponse en creux aux utilisateurs et aux développeurs fâchés de subir de plus en plus de réclame dans l'App Store, Tim Cook a rappelé durant la conférence avec les analystes que « notre activité publicitaire n'est pas aussi importante par rapport à d'autres. Nous ne donnons pas de chiffres exacts, mais clairement ce n'est pas aussi important ». Il faut craindre que les réclames continueront d'envahir l'iPhone.

App Store : la publicité va-t-elle rompre le contrat de confiance entre Apple et ses utilisateurs ?

App Store : la publicité va-t-elle rompre le contrat de confiance entre Apple et ses utilisateurs ?

Maestri a néanmoins annoncé que le nombre d'abonnés payants aux différents services d'Apple — y compris ceux qui s'abonnent dans les apps tierces — avait dépassé les 900 millions. C'est 154 millions de plus qu'il y a un an. Fin mars, Apple dénombrait 825 millions d'abonnés payants, fin juin il y en avait 860 millions. Autant dire que le milliard est à portée de main et cela arrivera très certainement courant 2023.

avatar gemrosh | 

C’est pour cela qu’ils ont augmentés certains services / abonnements de +1, + 2 ou encore +3 euros / dollars / autres devise.

Si ça peut faire rentrer 1 milliard supplémentaire tranquillement, pourquoi se priver ?!

avatar cecile_aelita | 

@gemrosh

« Si ça peut faire rentrer 1 milliard supplémentaire tranquillement, pourquoi se priver ?! »

Exactement ^^.
Si j’étais boulangère et que je pouvais vendre ma baguette 2€ au lieu de 1€, je m’en priverais pas 😅😋.

C’est les ventes qui me dirait si je peux ou pas ^^.
Si mes ventes continuent c’est que j’ai eu raison… sinon c’est que j’ai eu tort 😉.

avatar R-APPLE-R | 

@cecile_aelita

Si le emoji sont revenus c’est que ça va mieux vous 😈

avatar cecile_aelita | 

@R-APPLE-R

Oui ! J’ai discuté avec quelqu’un ici ! Et son analyse était pertinente !
Mes emojis ne font chi… que ceux qui sont chiants … donc les enlever c’est leur faire plaisir ! Double peines en somme ! Alors que les remettre : double bénéfices 😋

avatar R-APPLE-R | 

@cecile_aelita

Je savais pas qu’il y avait des psychologues ici, je savais qu’il y avait des psychopathes par contre😈

avatar cecile_aelita | 

@R-APPLE-R

Il y a des spécialistes et génies dans tous les domaines ici !
Un psychologue c’est presque banal!😂

avatar Androidios | 

Sans parler de la tenue 🤣🤣🤣

avatar R-APPLE-R | 

@cecile_aelita

Dites-moi qui c’est, j’en ai besoin plus que vous 😈😈😈😈😈😈

avatar AhRiMaN | 

Apparemment ils disent que c’est pour + payer les artistes mais j’imagine que c’est invérifiable comme affirmation…

avatar Nexon99 | 

@gemrosh

Bah non ? 😅 Ça rééquilibre juste la valeur des monnaies.

avatar Nesus | 

« Il faut craindre que les réclames continueront d'envahir l'iPhone. »

Ça va dépendre du volume de mail, tweets… que Tim Cook recevra manifestant le désaccord. C’est comme toujours, soit les consommateurs se mobilisent et fout reculer l’idée. Soit ils se taisent et acceptent. Au passage, le boycott est une acceptation avec un résultat différent, évidemment.

avatar Sgt. Pepper | 

@Nesus

Cela te gêne vraiment tant que cela qu’une des nombreuses petites vignettes de recommendations
tout en bas de la page de la présentation d’une App sur l’AppStore soit sponsorisé et non poussé par Apple ?🤔

(Perso je n’avais jamais fait attention à cette section )

Donc cela dépendra du niveau d’intrusion du contenu sponsorisé…
Pour l’instant pas de quoi fouetter un chat 🥳

avatar vomito | 

@Sgt. Pepper

On paie justement un premium avec Apple pour éviter la pub et tout ce que cela implique. Si personne ne dit rien, ce qui semble benin va devenir la norme et on sera envahis de pub partout

avatar Nesus | 

@Sgt. Pepper

Ça n’a absolument rien à voir avec le fait que ça soit aujourd’hui ou non intrusif.
Ça le sera parce que c’est la logique de la publicité être visible. D’ailleurs, elle l’est déjà particulièrement, vouloir acheter une app et en voir une autre en bandeau, c’est pas vraiment ce qu’on peut appeler discret.
Attendez en plus d’en avoir partout, parce que quand une digue rompt, il est logique de voir l’ensemble se reprendre.
Ça fait des années que nous payons les produits Apple plus chers car ils nous assurent le respect de la vie privé et l’absence de pub. C’est eux qui ont créé ce marché.
Du coup, c’est juste demander à ce que le marché qui a été créé ne change pas. Une question de principe en somme.

avatar mat16963 | 

@Sgt. Pepper

Moi je trouve juste pas correct qu’Apple nous vende des appareils de plus en plus chers (et l’argument principal a toujours été que chez Apple c’est plus cher, mais pour payer le logiciel qui est une expérience « pure » sans pub) et présente l’App Store comme une boutique d’Apps où tous les dev ont leur chance, et les petits sont mis en avant… et nous sorte ça de l’autre côté.

Les clients paient cher leurs appareils et doivent encore se farcir de la pub comme chez la concurrence, les développeurs paient 99$ annuels, incluant la possibilité d’être sélectionnés par l’équipe éditoriale de l’App Store, non pas parce qu’ils ont le plus d’argent, mais pour la qualité de leurs apps… Maintenant cet espace éditorial se réduit, et force les devs, même les petits qui peinent à sortir la tête de l’eau à acheter des espaces pubs, rien que pour leur nom de leur app !!! Sinon un concurrent achète le mot-clé qui correspond au nom de l’app et apparaît en premier (prenant même l’intégralité de la surface d’affichage sur un iPhone 7-8).

Résultat: cette approche est une honte pour les clients ET les développeurs. Personne n’en profite vraiment, hormis Tim Cook et les actionnaires…

avatar Sgt. Pepper | 

@mat16963

Quelle promesse ?
Apple a dit cela quelque part ?
Je pense que tu extrapoles…

Apple communique contre le tracking sans consentement , non pas contre la Pub.

avatar r e m y | 

Ils communiquent contre la collecte de données personnelles, pas contre le tracking qu'il soit avec ou sans consentement !
Il suffit même que ce tracking soit considéré par Apple comme suffisamment anonymisé (en utilisant leur nouveau framework de tracking) pour qu'il n'y ait pas obligation de demander le consentement.
D'ailleurs le tracking opéré par Apple ne donne pas lieu à demande d'accord de l'utilisateur (même si on peut aller demander à ne pas être pisté en allant désactiver diverses options dans différents points des réglages ou des apps)

Mais je suis 100% d'accord sur le fait qu'Apple ne s'est jamais opposé à la pub et ils mettent à disposition des annonceurs des outils de tracking (en les ayant rendus plus respectueux de la confidentialité il y a 1 an ou 2).

avatar mat16963 | 

@Sgt. Pepper

Non bien sûr cela n’a jamais été dit explicitement, mais c’était en qqe sorte un argument tacite qui été rabâché à toute les sauces (expérience premium, sans pub, …)

avatar r e m y | 

"...le nombre d'abonnés payants aux différents services d'Apple — y compris ceux qui s'abonnent dans les apps tierces..."
Qu'est-ce qu'il faut comprendre dans ce "y compris..." ?
Est-ce qu'Apple compte comme "abonné à ses services payants", quelqu'un qui s'abonne à Office 365, par exemple, dans l'app Office, sous prétexte qu'Apple prélève une commission sur ce type d'abonnement ? 😳

avatar QuentinRth | 

@r e m y

logiquement oui puisque l'App Store et donc les achats in app sont en soit un service d'Apple ?

avatar r e m y | 

Que ces commissions rentrent dans les revenus "services" ne me choque pas, par contre qu'ils comptent en "abonné payant aux services d'Apple" quelqu'un qui s'abonne à Office 365, Canal+, Amazon Prime, Deezer... en passant par l'app, je trouve ça assez gonflé de leur part (si c'est bien ce qu'on doit comprendre).
Utiliser un service Apple (achat in-app ici) n'est pas être "abonné à un service Apple".
Mais en comptant ainsi, atteindre 1 milliard d'abonnés payants à "leurs" services, n'est pas vraiment une prouesse.

avatar Adodane | 

@r e m y

Oui, en plus apple ne détaille pas ce qu'est un abonné payant comptabilisé ...

Est ce un abonné qui a payé durant les trois derniers mois en totalité un quelconque service ? Durant au moins une semaine ? Un jour ?
Est ce la moyenne a un instant T ? Les abonnés cumulés à la fin du trimestre ?

avatar Sgt. Pepper | 

« le nombre d'abonnés payants aux différents services d'Apple avait dépassé les 900 millions. »

Est ce cumulatif ?
(1 même personne a iCloud+ et Music compte pour 2 abonnés?)

Ou est ce le nombre de personnes ayant au moins un service payant ?

avatar r e m y | 

Si, comme indiqué, ils comptent même les abonnés à des services tiers mais l'ayant fait via l'app iOS, je pense qu'ils comptent plusieurs fois le même utilisateur s'il s'abonne à plusieurs services.

avatar Baptiste_nv18 | 

@Sgt. Pepper

Ce n’est pas cumulatif. Un compte Apple compte comme un abonné.

avatar r e m y | 

Je ne trouve cette précision nulle part. Vous l'avez trouvée quelque part?

Sachant qu'Apple communique régulièrement sur 2 milliards d'iPhones et iPad utilisés dans le monde, ça doit correspondre grosse modo à 1 milliard de comptes iCloud différents. Je ne pense pas que TOUS les comptes iCloud aient au moins un abonnement à un service Apple.

avatar Sgt. Pepper | 

@r e m y

iCloud ne doit pas compter comme un abonnement dans le cadre “services payant”

Plutôt iCloud+ a mon avis

avatar r e m y | 

Je doute qu'ils ne comptent pas tout type d'abonnement, si ils en sont à compter les abonnements à des services tiers (Office365, Canal+, Deezer, Amazon Prime...) qui sont souscrits en achats in-app dans des apps tierces comme des "abonnements payants aux services Apple" (comme précisé dans l'article).

Ce que je mettais en doute dans ma réponse précédente c'est qu'Apple ne compte pas chaque abonnement individuellement (un meme utilisateur abonné à AppleMusic d'une part et à AppleArcade d'autre part compte pour 2 abonnés). Sinon, pour arriver à 1 milliard d'abonnés payants, il faudrait que TOUS les utilisateurs d'iPhone ou d'iPad aient au moins un abonnement à un service Apple.

avatar cosmoboy34 | 

@r e m y

Très difficile à comptabiliser. Entre ceux qui ont juste un iPhone ceux qui ont plusieurs iPad et iPhones ceux qui ont plusieurs comptes iCloud pour un seul appareil, les parents qui regroupent les iPhones de leur gosses sur leur compte iCloud. La ventilation utilisateurs/appareils est très difficiles tant les possibilités sont grandes

Par contre il est facile de deviner que dans ce nombre d’abonnement, une partie majoritaire provient des apps tierces. Rien qu’à compter les sévices svod on doit être à quelques centaines de millions, en rajoutant tous les petits abonnements disponibles uniquement via les apps, plus les jeux etc la part des abonnements aux services Apple doit être assez minoritaire.

avatar Paquito06 | 

@Sgt. Pepper

“« le nombre d'abonnés payants aux différents services d'Apple avait dépassé les 900 millions. »
Est ce cumulatif ?
(1 même personne a iCloud+ et Music compte pour 2 abonnés?)
Ou est ce le nombre de personnes ayant au moins un service payant ?

C’est le nombre d’utilisateurs, pas le nombre d’utilisateurs uniques.

avatar Sgt. Pepper | 

@Paquito06

Merci

avatar Brice21 | 

@Paquito06

"C’est le nombre d’utilisateurs, pas le nombre d’utilisateurs uniques."

Non. Le nombre d’abonnés est un nombre d’humain (uniques).
Le nombre d’abonnements est un nombre de souscriptions.
Un humain abonné a iCloud et Apple Arcade ne compte que pour un seul abonnés mais 2 abonnements.

Il y a donc bien 900 millions d’humains qui ont un abonnement à un service d’Apple. Les abonnements à un service d’une tierce partie (Microsoft, Netflix, etc.) ne sont pas comptés comme des abonnés d’Apple, même s’ils sont passé par l’Apple Store pour effectuer leur paiement, évidemment!

avatar Paquito06 | 

@Brice21

“"C’est le nombre d’utilisateurs, pas le nombre d’utilisateurs uniques."
Non. Le nombre d’abonnés est un nombre d’humain (uniques).
Le nombre d’abonnements est un nombre de souscriptions.”

Ca depend a quel level tu te places, c’est tout. At a client level, you can have multiple accounts. At an account level, you can have multiple users. Un etre humain comme tu dis, peut avoir plusieurs souscriptions. Comme tu peux avoir sur un site un unique visitor avec plusieurs visites.

“Il y a donc bien 900 millions d’humains qui ont un abonnement à un service d’Apple. Les abonnements à un service d’une tierce partie (Microsoft, Netflix, etc.) ne sont pas comptés comme des abonnés d’Apple, même s’ils sont passé par l’Apple Store pour effectuer leur paiement, évidemment!”

Evidemment, ou pas, puisque l’article et apple disent le contraire:

“The total number of subscribers is derived by counting any subscription made on an Apple platform. This includes Apple services, entertainment apps, and app subscriptions originating from the App Store, like Carrot Weather and Twitter.”

On n’a pas encore 1 milliard de souscriptions uniques a apple one 😅 meme si c’est ce dont reve apple. Cette metrique d’un milliard est un leu fourre tout car ca englobe bien du coup les souscriptions des services non apple via la plateforme apple, on connait pas la part des souscriptions payantes/gratuites, au mois, a l’annee, etc. Tres bateau comme com.

avatar Brice21 | 

@Paquito06

"is derived"

Tu as raté ces deux mots qui changent tout. Ils ‘dérivent’ le nombre d’abonné du nombre de souscriptions. Par exemple ils ont 17 milliards de souscriptions et ils savent qu’un humain a en général un seul Apple ID et en moyenne 20 abonnements, ça fait donc 900 millions d’abonnés.

Ils n’ont pas parlé d’abonnement mais d’abonnés. C’est assez clair.

avatar Paquito06 | 

@Brice21

D’accord. Je te cite donc a nouveau:

“ Les abonnements à un service d’une tierce partie (Microsoft, Netflix, etc.) ne sont pas comptés comme des abonnés d’Apple, même s’ils sont passé par l’Apple Store pour effectuer leur paiement, évidemment!””

Puis l’article:

“Maestri a néanmoins annoncé que le nombre d'abonnés payants aux différents services d'Apple — y compris ceux qui s'abonnent dans les apps tierces — avait dépassé les 900 millions.”

Ca commence a devenir lourd 😅

avatar Brice21 | 

@Paquito06

Erreur de compréhension du traducteur / adaptateur.

Luca Maestri explique qu’ils ont ‘dérivé’ le nombre de ‘subscribers’ (donc des abonnés = des personnes <> des abonnements) depuis les abonnements (tous les abonnements, inclus ceux de tierces parties).

Il n’a jamais dit qu’ils additionnait les abonnements à des services de tierce parties pour les comptabiliser comme des abonnés. Ça serait totalement débile, non ?

Pourtant c’est ce que fait le Redacteur ici, après avoir habilement découpé la phrase originale en morceau et ‘dérivé’ chaque morceau.

Bref il faut revenir à la source en mettant son cerveau en mode ‘on’ et sa volonté de baser systématiquement Apple en mode ‘off’.

Par ailleurs ayant été CEO d’une boîte cotée pendant 15 ans, confronté aux audits (et les pinailleurs qui les mènent) et aux actionnaires minoritaires qui chipotent à chaque phrase, il y a aussi de mon expérience dans mon interprétation.

Les conférences de presse pour les actionnaires ce n’est pas du tout le moment de faire du bullshit marketing car ça te retombe sur la gueule au prochain tour si un emmerdeur découvre le pot aux roses. Et ça coûte des milliards, et des millions aux détenteurs de stocks/options.

Bref quand Apple compte ses ‘subscribers’, ce sont bien SES ‘subscribers’. Pas ceux de Carrot Weather, même s’ils utilisent ces donnés pour faire leur estimations.

avatar r e m y | 

Votre interprétation est complètement stupide.
Apple n'a pas besoin d'estimer le nombre d'abonnés sur la base des souscriptions à ses services ou à des services tiers. Tout passant par eux, ils peuvent compter exactement le nombre d'abonnés (nombre d'humains) ayant un abonnement à l'un de LEURS services, si c'est cette valeur qu'ils veulent communiquer.
Et encore une fois, ils ne peuvent avoir 1 milliard d'abonnés alors qu'ils revendiquent 1 milliard d'utilisateurs !

Ce qu'ils veulent communiquer c'est que les utilisateurs d'iPhones ou iPads (et donc Apple en créant ce marché) ont généré près d'1 milliard d'abonnements auprès de divers services (fournis par Apple ou par des tiers) avec un taux de croissance conséquent (et qui va se poursuivre...).

avatar Brice21 | 

@r e m y

"Votre interprétation est complètement stupide.
Apple n'a pas besoin d'estimer le nombre d'abonnés sur la base des souscriptions à ses services ou à des services tiers. Tout passant par eux, ils peuvent compter exactement le nombre d'abonnés (nombre d'humains) ayant un abonnement à l'un de LEURS services, si c'est cette valeur qu'ils veulent communiquer.
Et encore une fois, ils ne peuvent avoir 1 milliard d'abonnés alors qu'ils revendiquent 1 milliard d'utilisateurs !
Ce qu'ils veulent communiquer c'est que les utilisateurs d'iPhones ou iPads (et donc Apple en créant ce marché) ont généré près d'1 milliard d'abonnements auprès de divers services (fournis par Apple ou par des tiers) avec un taux de croissance conséquent (et qui va se poursuivre...). "

Apple à besoin d’estimer son nombre d’abonné car il y a une confusion terrible entre les identifiants iTunes, les Apple ID et les identifiants iCloud. De nombreux individus ont plusieurs identifiants distincts et il n’est pas toujours trivial de les recouper. Parfois ils ont des compte iCloud payé par leur entreprise. Parfois ils utilisent un email différent pour leur compte iTunes ou leur compte iCloud, parfois c’est une autre carte de crédit car ils ont changé de moyen de paiement entre l’achat de leur premier morceau sur iTunes et leur souscriptions Apple Music. C’est donc tout un travail de raffinage des donnés pour estimer correctement les 900 millions de ’subscribers’ a tous ces services. Ils utilisent aussi les données relatives aux abonnement à des services tiers effectué via l’app Store pour affiner leur estimation et réduire les doublons, ce que Maestria a essayé (sans succès) d’expliquer. Par ailleurs les abonnements familiaux rendent encore plus le comptage complexe. Parfois le nombre de membre d’une famille varient dans le temps. Ça fait vite des variations de 10, 20 ou 30% sur ce segment.

Apple n’annonce pas 1 milliard de subscribers mais 900 millions. Donc il en reste 100 millions qui n’ont jamais souscrits à aucun service, même pas un forfait iCloud. C’est ça qui est stupéfiant. Ce qui est intéressant c’est l’énorme potentiel de croissance car ils peuvent vendre d’autres services à ces 900 millions d’abonnés qui ont communiqué à Apple un moyen de paiement.

Je ne crois pas être stupide et ce genre d’estimations ont fait parti de mon métier pendant plus de 30 ans.

Je sais que je n’arriverai jamais à vous convaincre car vous êtes incompétent et obtus, c’est peine perdue. Cela dit je m’en fou, je prends le temps d’expliquer ça surtout pour les autres lecteurs. Mais au moins j’espère vous avoir fait entrevoir la complexité de la réalité, à opposer à votre interprétation simpliste, mais erronée.

Enfin ceci est ma dernière réponse car vous devenez grossier, probablement parce qu’à court d’arguments. Comme vous n’aurez rien à répondre à part répéter votre interprétation erronée de mots assez clairement distincts (subscribers versus subscriptions) vous continuerai probablement les insultes. Mais je ne les verrai plus, je vous bloque.

avatar r e m y | 

Vous confondez la logique et le marketing.
Évidemment qu'il serait normal de compter tel que vous le faites, mais lisez bien la façon dont Apple a présenté ces résultats, ce n'est pas ça du tout.

Non seulement ils ont compté chaque abonnement à l'un de leur service et ils prennent ce nombre comme un nombre d'abonnés, mais en plus ils ajoutent les abonnés à des services tiers souscrits au sein d'apps tierces (mais passant bien sûr par Apple comme toute souscription dans une app). Ils donnent même des exemples comme Carrot Weather.

Vous noterez qu'il serait difficile d'avoir 1 milliard d'abonnés (d'humains) quand Apple revendique 1 milliard d'utilisateurs dans le monde.

avatar Brice21 | 

@r e m y

"Vous noterez qu'il serait difficile d'avoir 1 milliard d'abonnés (d'humains) quand Apple revendique 1 milliard d'utilisateurs dans le monde. "

Justement non, ils ne revendiquent que 900 millions de ‘subscribers’. Ils leur reste à convaincre au moins 100 millions de souscrire au moins à iCloud ;-)

avatar r e m y | 

Ce ne serait pas une bonne nouvelle d'annoncer qu'ils ont déjà pratiquement saturé leur marché avec une croissance qui va désormais tendre vers zéro...

avatar Brice21 | 

@r e m y

La plupart sont des petits forfaits iCloud. Il reste une immense marge de progression.

avatar r e m y | 

Non pas en nombre d'abonnés si ils comptaient les abonnés comme le nombre de personnes ayant au moins un abonnement. Là, ils n'auraient plus que 10% maximum de croissance. Ce nombre n'a donc aucun intérêt à être communiqué.

C'est bien pour ça que lorsqu'ils disent 1 milliard d'abonnés, il faut comprendre 1 milliard d'abonnements. Là il y a un véritable potentiel de croissance.

avatar Brice21 | 

@r e m y

"C'est bien pour ça que lorsqu'ils disent 1 milliard d'abonnés, il faut comprendre 1 milliard d'abonnements. Là il y a un véritable potentiel de croissance. "

Ils ne disent justement pas 1 milliards d’abonnés, mais 900 millions qui ont souscrit au moins à un service. Donc Apple a leur données de paiement.

Et Luca Maestria n’est pas aussi stupide que pour confondre ‘subscribers’ et ‘subscriptions’.

Maintenant il reste que 100 millions d’indécrotables qui n’ont jamais, jamais rien souscrit (ce qui est très très rare, ne fut ce que parce qu’un iPhone ou iPad avec que 5 Gb de stockage iCloud est limite inutilisable).

Et surtout le potentiel de croissance est de vendre plein d’autres services à ces 900 millions d’abonnés. Fitness+, carte de crédit, Apple TV+, Apple Arcade, Apple iCloud+, Apple Music, etc. C’est surtout ça qui intéresse les actionnaires.

avatar Yotsuya | 

Le problème avec les emojis, c’est comme tout, fait les utiliser avec modération sinon ça distrait complètement et on oublie carrément le message, sans parler des emojis mal employés, ceux cumulés mais contradictoires.

Je vois des gosses qui zappent carrément ce qu’on appelle les mots et les phrases et font des messages uniquement en emojis et où en gif… c’est quand même triste.

avatar skynext | 

Il faut qu’ils accélèrent sur la publicité ! Le nouveau Lock Screen est l’endroit idéal. On pourrait envisager d’afficher quelques publicités sur le modèle live activity. Tout le monde s’y retrouverait utilisateur (pas intrusif) et actionnaires

avatar r e m y | 

Tout à fait d'accord et surtout sans oublier la dynamic adland ! 😌

avatar Arnaud33 | 

De toute façon Apple sait tout ce que l’on fait avec nos téléphones , confidentialité ou pas. Dans le mois qui vient je vais passer de Apple one 200go+200go a iCloud 2To. Je ne donnerais plus que 10€ ttc à Apple au lieu des 23€ ttc / mois , je vais ensuite installer deezer ou spotify suivant l’offre que je trouve et ça aussi Apple le verra donc ils pourront envoyer des offres de réabonnement quand il le souhaiteront …

avatar seuf | 

@Arnaud33

Je fais de même pour ma part. Fini Apple one et bonjour spotify. Je resterais abonné au cloud car ça impossible de s’en défaire.

avatar cecemf | 

Si ont est un client iCloud+ ont devrait pas avoir de pub sur l’app store. C’est quand même honteux de forcer la pub.

CONNEXION UTILISATEUR