Google bientôt opérateur virtuel

Mickaël Bazoge |

Google va devenir opérateur virtuel. C’est Sundar Pichai, officiel numéro 2 du groupe (et officieux futur numéro 1) qui l’a annoncé durant une conférence durant le MWC, il ne s’agit toutefois pas d’aller concurrencer les opérateurs installés qui loueront leurs réseaux au moteur de recherche… autant ne pas froisser les susceptibilités. « Nous n’avons pas l’intention de devenir un opérateur à grande échelle, et nous travaillons avec des partenaires existants », explique Pichai.

Il compare cette volonté d’aller se frotter aux réseaux cellulaires avec ce que réalise la gamme Nexus pour le matériel : il s’en vend très peu par rapport aux Galaxy et autres One, mais ces terminaux montrent le chemin aux constructeurs. Devenir MVNO serait un moyen pour Google d’ouvrir la voie à de nouveaux usages, qui pourraient ensuite inspirer les acteurs mieux établis.

Lorsque Google parle avec AT&T, Verizon et les autres, le moteur de recherche essaie de « montrer des innovations, comme les appels qui se reconnectent automatiquement si quelqu’un raccroche à l’autre bout accidentellement. C’est le genre d’idées que nous voudrions mettre en place avec ce projet ». Sundar Pichai veut rien moins que « casser les barrières » de la manière dont les connexions fonctionnent. Pichai ne le précise pas, mais il est plus que probable que cette expérimentation se limite aux États-Unis dans un premier temps. Il sera toutefois intéressant de connaître l’offre de Google : se destinera-t-elle uniquement aux Nexus ? Les prix seront-ils « subventionnés » par de la publicité ?

Le numéro 2 de Google confirme aussi l’existence d’Android Pay, dévoilé par la rumeur il y a quelques jours. « Le paiement mobile est vraiment très important cette année, ça a du sens, votre téléphone est toujours sur vous. Nous nous sommes intéressés à ça avec Android, dans une approche ‘plateforme’ ». Une API va être développée qui va permettre à n’importe qui de bâtir un service de paiement. « Google Wallet sera un client Android Pay, comme d’autres services en Chine, par exemple ». La bataille sera âpre, entre des acteurs locaux déjà implantés et Apple qui tente de s’y frayer une petite place (lire : Apple Pay à pied par la Chine).

Concernant une éventuelle rivalité avec le propre service de paiement mobile sans contact de Samsung, « nous sommes dans une chronologie différente avec cette plateforme, mais [Samsung Pay et Android Pay] ne sont pas nécessairement concurrents ». Le lancement de cette API est prévue dans les prochains mois.

Le vice-président Android, Chrome et Apps revient aussi sur la dernière initiative en date de Google pour imposer ses services sur les marchés émergents, au travers de l’initiative Android One permettant d’installer une version complète et sans fioritures du système d’exploitation sur des mobiles à 100$. Pour le moment, c’est le seuil minimal que s’est fixé Google, mais qui sait ? « Nous espérons être capable dans deux ans d’offrir avec un appareil de 50$ ce qu’un appareil à 100$ peut faire aujourd’hui ». Sandar Pichai a même eu l’occasion d’acheter une tablette Android à 50$ qui, d’après lui, était tout à fait capable : « C’est super pour YouTube, un appareil très puissant ».

Quand Sundar Pichai répond à des questions, il est pratiquement inévitable qu’Apple apparaisse à un moment ou à un autre. Interrogé — donc — à propos de l’iPhone 6, il pressentait que la nouvelle gamme de smartphones serait importante pour Apple. « Nous savions depuis longtemps que les téléphones avec de grands écrans connaissent le succès ». Mais « c’est un bon moment pour tous les smartphones. Samsung est une super entreprise, le Galaxy S6 représente le summum de ce qu’il est possible d’accomplir actuellement sur le marché des smartphones ».

Quant à la présence d’applications de Microsoft au sein des nouveaux Galaxy (mais aussi chez Sony), il réplique qu’Android est une plateforme ouverte sur laquelle les autres services peuvent s’installer. En revanche, il trouve que des initiatives comme Cyanogen ne sont pas particulièrement porteuses d’intérêt pour l’utilisateur, qui demande les services de Google.


avatar R1x_Fr1x | 

Le tout IP. Donc tout via la data. Tout le monde sait que c'est l'avenir. Ils vont faire mal surtout si les opérateurs traditionnels tardent à s'adapter en gardant leur norme GSM.

avatar R1x_Fr1x | 

Vu la pureté d'un appel FaceTime audio, je dis oui!!!

avatar lmouillart | 

[supprimé]

avatar Jonathan16 | 

"comme les appels qui se reconnectent automatiquement si quelqu’un raccroche à l’autre bout accidentellement" cette phrase m'interpelle, si ladite personne a effectivement raccroché par inadvertance comment le système peut-il comprendre que ce fut sans intention de le faire ?!

En analysant la communication ?!

avatar R1x_Fr1x | 

@Jonathan16 :
Non le signal pour raccrocher volontairement doit être différent d'une coupure réseaux je pense, c'est en ça qu'ils innoveraient je pense. Certainement possible pour un appel IP et pas GSM à l'image d'une reconnection automatique de skype Hangout ou facetime

avatar Wolf | 

@Jonathan16 : Si on raccroche volontairement on appuie sur le bouton adéquat, sinon c'est une perte de réseau.

avatar jojo5757 | 

Et ensuite bienvenue à la pub en direct sur le téléphone, (moyennant une réduction de l'abonnement ?), le partage des contacts avec Google qui connaîtra les numéros appelés, et tout un tas "d'innovations" qui vont aller encore plus dans le sens du vol de données ou de vie privée. Moi ce truc me fait peur...

avatar tap | 

Officieux futur numéro 1, même pas en rêve quand on connait le fonctionnement de Larry Page. Le Google moderne est clairement confié à Pichai, mais c'est tout (et c'est déjà énorme).

avatar lmouillart | 

[supprimé]

avatar tap | 

Exactement, le Google d'aujourd'hui est confié à Pichai.
Google en tant que tel reste Larry page et Sergey qui ont une vision à très long terme, ils n'en restent pas moins les dirigeants.

avatar yorick | 

Bonne idée que google s'attaque au secteur.
Je pense qu'il y aura des inovations dans la matière
Google voudra peut etre se passer de la SIM.....

Le tout IP peut avoir quoi comme avantage ? en dehors de la qualité d'appels .

avatar patrick86 | 
avatar béber1 | 

   :''''-)))

avatar ovea | 

Franchement, le boycott des nouveaux moyens de payement par téléphone me semble de bon aloi.

Surtout venant des américains qui ont gardé la bande magnétique alors que la carte à puce venant d'Europe leur faisait de l'ombre.

Sinon le micro payement par SMS existe déjà dans les pays en voie de développement.

Rien n'empêche d'avoir à côté de ça carte bleue des billets et des pièces.

En bref, quoi !

avatar lmouillart | 

[supprimé]

avatar diegue | 

Google fait de très bonnes choses, mais je préférerais qu'elles fussent payantes : au moins je serais plus rassuré sur d'éventuelles utilisations commerciales !

avatar RyDroid | 

Payer ne te garantirait rien de plus, Google pourrait toujours utiliser les données pour maximiser ses profits.

avatar diegue | 

Bien sûr mais je pense que je deviendrais un client payant et non un fournisseur potentiel de données commerciales !!

avatar Mithrandir | 

"I question the premise of building something without Google services". Approche totalitaire de merde...

CONNEXION UTILISATEUR