PencilBot : apprendre l'anglais en s'amusant ?

Nicolas Furno |

Le principe

Edutainment Resources propose, avec PencilBot, une solution pour apprendre l'anglais en s'amusant, sous forme de petits jeux très colorés. L'accent est porté sur la compréhension orale : les écrits se réduisent souvent à la plus simple expression, au profit de textes lus.

Les éditeurs ne proposent en fait pas une seule application, mais trois qui se distinguent par trois couleurs correspondant à trois niveaux de langue. PencilBot Green [1.0.1 – Français – 3,99 € – 70 Mo] est ainsi la version la plus simple, PencilBot Blue [1.0.1 – Français – 3,99 € – 60 Mo] une version intermédiaire alors que PencilBot Red [1.0.1 – Français – 3,99 € – 80 Mo] est réservée aux meilleurs en Anglais.

Par les graphismes et le niveau d'anglais requis, ces trois applications s'adressent à un public jeune et relativement débutant en anglais. Ce test essaie de tenir compte du public visé et pour ce faire, nous avons "embauché" de jeunes testeurs.

La réalisation

Les trois applications sont très proches, voire identiques, par la réalisation et souvent, seule la couleur change d'une version à l'autre sur la forme. Sur le plan technique, la série des PencilBot est composée d'un mélange d'animations, de films et d'écrans fixes. L'interactivité est une constante, sous la forme en général de choix, que ce soit avec des mots ou des images, mais aussi de mots à tapoter. Chaque version propose cinq activités différentes, avec, à chaque fois, un film et un exercice de prononciation.

PencilBot

La compréhension se fait avec TalkBot, un robot qui prononce sans accent un mot dont vous devez ensuite retrouver la bonne accentuation. Le robot sourit à la bonne réponse et fait une grimace si vous vous trompez, mais vous pouvez recommencer autant de fois que vous voulez. Les versions bleues et vertes présentent visuellement les accents, tandis que la rouge se contente d'un choix multiple. Toutes font entendre les différentes possibilités, ce qui est la moindre des choses pour un exercice oral.

PencilBot

Prononciation en version verte (en haut) et rouge (en bas). Dans la version verte, les accents sont représentés graphiquement, pas dans la version rouge.

PencilBot

Content, pas content...

Les films présents dans chaque version sont très bien pensés. En effet, ils sont accompagnés d'un sous-titre en anglais permettant de mieux comprendre ce qui s'y dit. Certains mots, de couleur différente, sont en fait tapotables pour accéder à une définition du dictionnaire. Bonne idée, mais il est dommage qu'il n'y ait qu'un seul film à chaque fois.

PencilBot

Exemple d'un film, avec définition d'un terme.

En plus de ces deux activités, la version bleue ajoute les mots composés où l'on vous présente un mot et quatre choix et où vous devez déterminer quel mot composé peut être créé à partir d'une de ces quatre propositions.

PencilBot

Les versions bleues et vertes intègrent un épisode chacune des "Aventures de Pencilbot", le personnage que vous incarnez. Vous devez alternativement sauver la planète ou l'aider à trouver une médaille à travers une série de choix. Si vous choisissez la mauvaise réponse, vous avez perdu et devrez recommencer à zéro. Certes, les histoires n'étant pas longues, cela n'est pas dramatique, mais ça n'est pas très agréable de devoir recommencer plusieurs fois de suite…

PencilBot

La version rouge n'a pas droit aux aventures de PencilBot et propose, à la place, une conversation virtuelle basée sur le même principe du choix multiple, mais qui a l'avantage appréciable de n'avoir aucune mauvaise réponse.

PencilBot

Toutes les versions proposent un exercice de compréhension orale, mais sous des formes différentes. La plus facile demande de choisir entre deux images très proches, mais où quelques détails diffèrent tandis que la version bleue montre neuf éléments différents. La version rouge dispose d'un module dit d'écoute prédictive où vous devez imaginer ce qui se passe après une conversation. À chaque fois, des sous-titres en anglais sont disponibles à la demande.

PencilBot

Les trois exercices de compréhension orale par niveau croissant de difficulté. À chaque fois, des sous-titres peuvent être ajoutés (cf. version verte).

Les versions vertes et rouges disposent, par ailleurs, d'un exercice d'étymologie : vous devez trouver le pays d'origine d'une série de mots. Ça n'est pas inintéressant, mais n'a pas grand-chose à voir avec l'apprentissage de l'anglais.

PencilBot

Toutes les versions sont, enfin, dotées d'un petit dictionnaire comprenant les termes ou expressions définis dans les vidéos. Pour chaque mot, outre une traduction en français, une définition et une citation en anglais sont données, ainsi que sa prononciation.

PencilBot

Le bilan

Le problème de ces applications est le contenu, ou plutôt le manque de contenu. Même en réfléchissant beaucoup, on a vite fait le tour de chaque version. Ainsi, la petite histoire des versions vertes et bleues ne dure vraiment pas longtemps, même si le fait de devoir recommencer au début en cas de mauvais choix rallonge, artificiellement, la durée de vie. Pour l'exercice de prononciation, seule une dizaine de mots est proposée à chaque fois, de même que pour les exercices d'étymologie.

Il est en fait difficile de comprendre le positionnement de ces applications. Si les petits jeux ne conviendront qu'aux plus jeunes, ces derniers ne seront pas forcément enthousiasmés par les films par exemple. Les exercices de prononciation ont semblé bien plus difficiles que le reste des activités proposées.

Testées par des jeunes entre 11 et 17 ans, ces applications ont globalement plu à tous, même si les plus jeunes ne jouaient pas de manière très conventionnelle en répondant un peu au hasard aux questions jusqu'à trouver la bonne. Dommage qu'elles ne proposent pas de valoriser les résultats positifs, ne serait-ce qu'en résumant la performance à sa fin. En l'état, jouer à PencilBot n'est pas très valorisant, d'autant que l'on peut très bien gagner en ne répondant qu'au hasard, le nombre de réponses possibles étant toujours illimité.

De toute façon, il est probable que le jeu soit terminé avant que la moindre lassitude se fasse sentir. Sur ce point, l'avis fut unanime : PencilBot est très court, même quand les trois versions ont été faites à la suite. Dommage, dès lors, que trois versions différentes soient proposées, on aurait pu au moins espérer une seule application contenant les trois niveaux, d'autant que les différences de niveau ne sont pas toujours évidentes, tout particulièrement entre les versions bleues et vertes.

Des trois versions, la rouge nous a semblé la meilleure, à la fois par sa durée de vie plus longue — logiquement liée à sa plus grande difficulté — et ses exercices plus intéressants que les deux autres versions. C'est aussi la version la plus équilibrée en terme de niveau de langue requis.


avatar michel | 
A quand une application dans le genre pour adultes ? Le public visé par PencilBot est-il réellement équipé d'une machine aussi chère que l'Iphone/Ipod Touch ?

CONNEXION UTILISATEUR