Test de la station Sony RDP-XF100iP

Anthony Nelzin-Santos |

RDP-XF100iP : Sony a vendu quelques centaines de millions d'exemplaires de ses Walkman et Discman, est un des accessoiristes les plus prolifiques pour les iPod et iPhone, mais n'a toujours pas le génie de la nomenclature. Avec son design sobre et classieux et surtout son prix de 299 €, la XF100iP se veut être le haut de gamme de Sony et une des meilleures stations de sa catégorie. Vaut-il le coût ?

skitched

Un design sobre
La station XF100iP ne brille pas par son originalité, au contraire de certain de ses plastiques, qui non seulement brillent, mais sont d'ailleurs très sensibles aux rayures. Un design convenu, mais de qualité : elle est plutôt lourde et imposante (2 kilos pour 35,6x11,9x16,3 cm), les ajustements sont sans faille, et les matériaux agréables au toucher. Bref, l'ensemble respire la solidité, impression en partie donnée par sa densité.

La face avant ne porte aucun contrôle et est dominée par une grande grille cachant les deux enceintes (20 W chacune, 7,5 cm de diamètre). Impossible d'y glisser un iPod ou iPhone ? Si, il suffit d'appuyer sur la petite trappe en plastique, qui va alors tourner autour de son axe pour dévoiler une prise 30 broches. Le mécanisme est malheureusement plus facile à ouvrir qu'à fermer (il faut appuyer sur un bouton, puis rabattre le clapet). Sony fournit quelques adaptateurs pour certains modèles d'iPod et d'iPhone, sauf pour l'iPhone 4, sorti après la commercialisation de cette station. Les enceintes sont blindées : les communications reçues sur l'iPhone ne provoqueront pas de parasites.

skitched

Un petit écran OLED affiche les diverses informations : source en cours, station radio et niveau de la batterie. Car la XF100iP est dotée d'une lourde batterie amovible, qui lui offre 7 heures d'autonomie en théorie, plutôt 5 heures en pratique. On voit cependant assez mal l'intérêt de cette batterie dans cette station plutôt lourde, pas forcément pratique à transporter (poignée, mais pas de rangement pour la télécommande), et plutôt encombrante. On notera cependant que lorsque la batterie est pleine à plus des deux tiers, elle recharge tout iPod ou iPhone connecté. À l'opposé de la batterie, la face supérieure regroupe toutes les commandes sous la forme de boutons tactiles… Ils ajoutent encore un peu au sentiment de qualité… jusqu'à que l'on remarque, au fond, l'antenne radio dépliable et orientable digne des meilleures radios portables Bosch des années 80.

skitched

Cette rangée de boutons à le mérite d'être claire, ce qui n'est pas le cas de tous les produits Sony (lire : Test de la station Sony DS11iP pour iPod et iPhone). On trouve donc les boutons de contrôle de la lecture et du volume, ainsi que celui permettant de changer la source (radio, iPod et Audio In, puisque la XF100iP possède une entrée audio la rendant compatible avec d'autres équipements). La télécommande reprend cette même philosophie : elle est simple et compacte, peut-être un peu trop (nous l'avons perdu deux ou trois fois en quelques semaines).

La XF100iP ne se contente pas d'un support a minima des iPod et iPhone : les touches de la station comme celles de la télécommande permettent le contrôle total des lecteurs musicaux d’Apple. La touche Menu permet ainsi de revenir à l'album ou la liste de lecture en cours, les touches haut et bas permettant ensuite de faire défiler les morceaux. La plupart des stations se contentent du contrôle de la lecture et obligent à passer par l'iPod ou l'iPhone pour changer de liste de lecture.

Et un son qui l'est tout autant
À la sobriété de ce design presque germanique fait écho un son tout aussi neutre. Les concurrents directs de Sony sur cette gamme de prix, les Bose, Fatman à tubes, Harman Kardon, Monster, JBL, ont tous une identité sonore plus ou moins marquée et plus ou moins adaptée à tel ou tel style musical.

La XF100iP, elle, a un son très neutre, presque linéaire (peu de distorsion), assez analytique. C'est peut-être une identité Sony : nous avons remarqué le même caractère froid sur certains modèles de leurs écouteurs intra-auriculaires haut de gamme. Cela offre à la XF100iP une certaine polyvalence, mais certains trouveront qu'elle manque de caractère, aspect renforcé par un « manque de pêche » sensible sur certains types de musique.

skitched

Le petit diamètre des enceintes ne permet évidemment pas de reproduire les très basses fréquences, mais Sony tente d'y pallier avec ses préréglages, que l'on activer en option. Ou pas d'ailleurs, car si certains apportent un peu plus de pêche au son, certains brouillent les basses qui prennent alors le dessus sur les médiums et les aigus : soit l'on prend la XF100iP avec son manque de caractère original, soit on passe son chemin.

Un son neutre donc, mais ample : on n’aura aucun mal à « remplir » une grande pièce avec cette station. On n'ira évidemment pas sonoriser un stade avec : au-delà d'une trentaine de mètres carrés, il faut monter le son à un niveau suffisamment fort pour que la distorsion devienne plus présente.

skitched

Ah, la bonne vieille antenne rétractable…

Bref, cette station d'accueil est très bien finie, bien conçue et possède une qualité sonore appréciable : son prix nous semble justifié. Malgré un design un peu fade, elle en impose avec une certaine sobriété classieuse. L'intégration des iPod et iPhone est plus profonde que chez la concurrence, ce qui prouve que Sony a passé un peu de temps sur la planche à dessin. La batterie nous semble dispensable, mais elle apporte une polyvalence supplémentaire. Enfin, le son puissant est certes neutre, mais ce n'est pas un défaut en soi : il faut juste le savoir avant de se décider, si c'est justement une caractéristique que l'on recherche (tout le monde n'aime pas le son Bose).


avatar Lio70 | 
Bon ben je continuerais avec mon inMotion d'AltecLansing. Que j'avais acheté pour 100€ de moins à l'époque. Avec quasiment les mêmes fonctions, sauf quand même au niveau du contrôle des listes de lecture iPod. Et pareil batterie intégrée, antenne radio rétractable, mais interférences avec l'iPhone... Et presque le meme design. En fait elle vieillit pas trop mal ma station, je vais encore la garder d'ici à ce qu'ils en sortent avec AirPlay mais à des prix plus abordables quand même.
avatar Ardzii | 
@Dagui : Excellents et étonnants appareils de la marque AltecLansing. Personnellement j'ai offert le "IMT800" a mon fiston et depuis 2 ans je suis toujours aussi surpris de la qualité sonore (très dans les basses il faut l'avouer). Je ne suis pas sur qu'un son trop neutre m'aurait séduit et je pense que le coté "neutre" est plutôt une qualité dans les chaines Hifi qui ont ce qu'il faut en terme d'égaliseur et d'enceintes pour adapter le son a préférences sonores, ce qui n'est pas le cas de ce genre d'appareil.
avatar hangon | 
Bose, Bose... la vraie référence reste quand même B&W! plus cher certes, mais tellement inégalé...
avatar kraps | 
"tout le monde n'aime pas le son Bose" Tout le monde n'est pas sourd en effet…
avatar davmacgeneration | 
euh Anthony tu es sur que le qualitatif "neutre" est à mettre dans les défauts ? Quand au caractère "froid analytique manque de pêche" j'ai du mal à être sur : Tu veux dire qu'elles manque de basse ? Pourtant tu affirmes qu'elles sont linéaires... alors c'est le boom boom dans les basses + une remontée dans les aigus qui te manquent ? Contrairement à ce que tu écris, un système de son est bon ou mauvais pour toutes les musiques. Si l'auditeur trouve que sa musique manque de pêche il peut mettre le loudness pour corriger les "erreurs" des musiciens
avatar Caribours | 
J'utilise beaucoup le XF100, et je suis pas tout à fait d'accord sur le commentaire sur la batterie. Certes, on la paie, bon 100 euros de moins que chez Bose, mais ça apporte une flexibilité super sympa. Par exemple je l'ai utilisé pour sonoriser un repas avec une trentaine de convives, et le fait de pouvoir poser ou l'on veut l'enceinte sans se préoccuper de trouver une prise, c'est très appréciable. Je l'utilise avec mon iPhone 4, et le son est vraiment sympa. Sur la musique classique aussi, il rend vraiment bien les voix avec une grande clarté. Pour l'instant c'est mon dock préféré, mais c'est vrai que le B&W avec Airplay me fait de l'oeil, mais là, un autre budget.
avatar davmacgeneration | 
Pas d'accord lol C'est bien d'avoir une opinion, mais si tu ne l'argumentes pas tu risques d'avoir du mal à la partager ;-) Un excellent système de son va reproduire "parfaitement" la musique jouée indépendamment de son style. Que la musique soit du classique, du disco, des vocales, du jazz, ce système va permettre d'écouter la musique telle qu'elle a été enregistrée. Une personne qui aime la musique ne va donc pas modifier les réglages sauf bien sur pour compenser l'acoustique de la pièce dans laquelle il écoute. Bien sur certaines personnes préfèrent des enceintes "flatteuses" qui alourdissent les basses et remontent les aigus au dessus de 2500 hertz (cela va donner un son "brouillé" Mais y a pas de "problème de rapidité à suivre dans les alternances entre basses et aigus" Ca n'existe pas. Le son brouillé dont tu parles vient peut-être de la distorsion des montées des transitoires trop lentes de l'ampli ou simplement de l'exagération des basses qui brouille la musique
avatar taquito | 
J'ai ce dock depuis quelques mois, j'avais fait le tour de ce qui était disponible sur le marché, les Bose trop chères et avec un son typé et une télécommande bien trop limitée, les B&W sont sympas surtout les grosses Zeppelin mais hors de prix, donc finalement je me suis tourné vers ce dock Sony dont je suis très satisfait. Le fait qu'il fonctionne sur batterie est très pratique car je peux déplacer ma musique rapidement dans toute la maison. Dans sa gamme de prix c'est pour moi le meilleur.

CONNEXION UTILISATEUR