Test de la station Sony DS11iP pour iPod et iPhone

Anthony Nelzin-Santos |

On connaît Sony pour ses Walkman, mais la firme japonaise est aussi un des fabricants les plus prolifiques de stations d'accueil pour iPod et iPhone. Le DS11iP représente le cœur de la gamme de Sony, modèle le plus vendu. Êtes-il à la hauteur de sa réputation ?

12072010_Sony-DS11iP_0212

Sony voit son DS11iP dans la cuisine, le salon, la chambre : c'est donc là que nous l'avons testé. Au démarrage, première bonne surprise : l'heure se règle automatiquement, petit détail qui fait son effet. Le passage à l'heure d'été / heure d'hiver est tout aussi automatique.

L'apparence de cette station fait aussi son effet : si le design est on ne peut plus classique, la finition noir laqué est plutôt réussie, même si elle est peut-être un peu brillante : préparez-vous à souvent passer un coup de chiffon pour nettoyer traces de doigts et poussière. La station est plutôt dense (lourde pour son volume), ce qui lui assure une bonne stabilité, et peut aider le son.

12072010_Sony-DS11iP_0190

iPod et iPhone sont parfaitement reconnus, et nous n'avons eu à déplorer aucun problème d'interférences avec le téléphone d'Apple (le son prévenant de l'arrivée d'un message, d'un courriel ou d'un appel passe d'ailleurs par les enceintes du DS11). Des adaptateurs sont d'ailleurs fournis pour caler au mieux votre appareil, même s’il manque évidemment celui pour l'iPhone 4.

Si on peut piloter la lecture de l'iPod / iPhone en passant par les contrôles du DS11iP, appuyer sur le bouton Lecture de l'iPhone ne suffit pas pour déclencher la lecture sur la station. Il faut donc activer ce mode, soit en passant par les contrôles situés sur le dessus du DS11iP, soit en passant par la télécommande. En fait non, on le fera par la télécommande, tant les contrôles intégrés au DS11iP sont mal conçus. C'est peut-être un réflexe d'utilisateur des produits Apple, mais il y a la fois trop de boutons, et répartis selon un schéma contre-intuitif. Certains sont ainsi disposés autour d'un cercle dont on s'attend qu'il soit une molette rotative, mais qui est en fait un simple contrôle quatre voies — au toucher assez désagréable, en plus. La télécommande est heureusement à la fois compacte et plutôt simple. On pourra mettre en pause ou changer de piste directement sur le DS11iP.

12072010_Sony-DS11iP_0226

La télécommande du DS11iP est compacte et plutôt simple.

Le son est plutôt bon pour une station à 100 €. Le manque de bas médium et de basses est en partie compensé par le Mega Bass, qui ouvre un peu le son, notamment dans les graves. Le DS11iP fournit alors un son correct, plutôt rond, avec un niveau de sortie plus appréciable.

Si l'on monte un peu le volume, le son sature par contre très vite, et le Mega Sound n'arrange rien. Mais comme le DS11 n'est pas censé remplacer un système stéréo dans un salon de 50m2, il restera la plupart du temps à mi-volume, où il offre alors un équilibre global dans la moyenne, et même un peu au-dessus pour, encore une fois, une station à 100 €.

Le reste des fonctions est à l'avenant : au-dessus de la moyenne dans la gamme de prix. Le tuner radio est plutôt sensible, et l'on peut évidemment enregistrer des stations favorites. Le DS11iP étant avant tout un radio-réveil, il faut s'arrêter sur cette fonction. L'écran affichant l'heure est grand et lisible, en plein jour comme en pleine nuit. Contrairement à celui de son prédécesseur, le rétro-éclairage du DS11iP n'est pas trop lumineux, et ne dérange pas le sommeil.

12072010_Sony-DS11iP_0209

L'écran du DS11iP est grand et lisible. Mais quatre boutons, chacun à deux voies, pour régler les alarmes, c'est trop.

On peut programmer deux alarmes (même si on pestera là encore contre la multiplication des boutons), qui utilisent un bip plus que classique (et suffisamment agressif pour donner envie de se lever), la radio, ou l'iPod/iPhone. Si le DS11 est placé sur la table de chevet, il sera plutôt facile de trouver le bouton « Snooze » pour décaler l'alarme : il prend la moitié de la largeur de la station.

Parmi les détails à noter, on remarquera que le DS11iP possède une entrée ligne pour brancher tout autre baladeur ou un ordinateur, et que si son alimentation est discrète, le câble est un peu court, et n'est pas détachable.

12072010_Sony-DS11iP_0213

Bref, le DS11iP vaut son prix : sa finition est correcte, mais pas exceptionnelle, il est complet, mais pas forcément toujours simple à utiliser, et a un son plutôt bon pour sa taille. À 99 €, il est donc dans la bonne moitié de sa catégorie : il excellera sur la table de chevet, trouvera sa place dans la cuisine ou dans la salle de bains, et sera suffisant pour une chambre d'étudiant où il servira à la fois de radio-réveil et de système audio d'appoint pour l'ordinateur. Il sera un peu juste pour plus grand, mais ce n'est pas ce qu'on lui demande…

Jusqu'au 7 août le DS11iP est disponible à -20 % avec les frais de ports offerts lors de l'utilisation du code SONYDOCK3 à la commande.


avatar lechneric | 
Moi j'ai le modèle précédent (je ne crois pas avoir les boutons sur le coté à l'endroit où l'on pose l'iPhone/iPod) et il remplit très bien son rôle de réveil-matin et de radio d'appoint… Certes, modèle "boutonneux" mais complet pour un prix raisonnable.
avatar ichp | 
Ya til une batterie? Pourrais l'emmener a la plage?!
avatar Marksanders | 
Pourquoi Sony n'utilise pas l'interface de l'iPhone pour gérer le réveil ? Tous ces boutons ce n'est pas bon pour l'ergonomie. C'est aussi trop gros pour un réveil je trouve.
avatar Caribours | 
Perso, j'ai la version précédente acheté il y a plus d'un an. Je l'utilise dans un coin de mon salon. Ca fait office de chargeur pratique aussi, et j'utilise beaucoup l'app VisuaRadio pour les radio étrangères sur mon iPhone. Pour la musique, le son est plutôt pas mal pour la taille (plus naturel que mon Logitech qui lui a des batteries intégrées). Je l'ai pas mis dans la chambre car il était trop lumineux. J'ai fait dernièrement le test sur le nouveau, effectivement la luminosité baisse réellement sur le nouveau. Le coup de l'heure qui se règle toute seule + heure d'été etc est vraiment bien agréable. En tout cas vos tests sont vraiment complets.
avatar adriii | 
@ShowMeHowToLive : Sony n'utilise pas la fonctions des iPhones et laisse des boutons car il est aussi fait pour iPod. Et on ne branche pas toujours son iPhone dessus le soir et je suis bien content qu'il puisse sonner sans iPhone. Sinon il est très bien par contre le "testeur" du produit n'a peut-être pas dormi avec mais malgré qu'il y ai plusieurs niveau de luminosité qu'est ce qu'il éclaire la nuit... Mais sinon l'écran noir et bleuté est beau et ça change du rouge ou vert a l'ancienne.
avatar Patacrepe | 
J'ai aussi l'ancien modèle, faut être prudent lors de l'enfichage de l'iPhone. Avec mon 3gs, à force de le mettre et l'enlever tous les soirs (je l'emploie comme chargeur chaque soir) j'ai un peu fendu la coque arrière.
avatar Caribours | 
@Mash0013 : Comment tu t'y prends??? Moi aussi je dock, dédock plusieurs fois par jour sur le mien. L'iPhone ne doit pas servir de pied de biche ;-)
avatar Rikly | 
J'ai la version precedente aussi. Et j'en suis vraiment satisfait. Je m'en sers comme reveil + recharge iphone et un peu pour ecouter de la musique (son de bonne qualité pour un "reveil"). Par contre sur mon model (blanc) la luminosité est trop importante (meme au minimum) et je dois cacher l ecran (super pour connaitre l'heure) car sinon je dors pas.
avatar Dadathinkappleisthebest | 
Perso, j'utilise le Yamaha MCR-140 avec un boitier qui transmet le son sans fil et qui pilote la micro chaine. http://fr.yamaha.com/fr/products/audio_visual/hifi_systems/micro_components/mcr_140_orange_g/?mode=overview Un petit test sur MacG ???
avatar Marksanders | 
On ne peut pas couper l'affichage du réveil ?
avatar Caribours | 
D'après ce que j'ai vu en magasin, on peut baisser à un niveau qui ne gène pas du tout. Ce qui n'était pas le cas de ma version (modele précédent)
avatar Robin9 | 
Ouaip bah je garde mon iHome, utilisation ultra simple et son ultra bon.

CONNEXION UTILISATEUR