Test iPod nano 5G

Florian Innocente |

"J'y suis j'y reste", tel pourrait être le mot d'ordre du nouvel iPod nano sur le plan de son design. Sauf à les tenir ensemble, un oeil non averti peut confondre les générations 2008 et 2009. Un habitué, lui, remarquera bien vite l'écran plus grand, la présence d'un capteur optique au dos et l'aspect brillant du boîtier.

Lorsqu'on compte la fonction d'enregistrement vidéo, le dictaphone, le tuner FM, le podomètre et le haut-parleur, on se retrouve face à une cinquième version bien lestée en nouveautés et sans inflation sur les prix, au contraire. Le prix du 16 Go passe à 179 € (20 € de moins) toutefois l'entrée de gamme 8 Go reste à 149 €.

 

Design

Apple n'a pas réédité l'expérience d'un changement de design comme l'avait connu le modèle 3G de 2007 avec son format carré. Le format tubulaire lancé l'an dernier est maintenu, avec sa façade légèrement bombée et une finesse prononcée (6,2 mm). Les dimensions n'ont pas bougé d'un iota. La coque est plus lisse au toucher et montre un aspect laqué brillant au lieu d'un traitement mat.

troisipodnano
iPod nano 5G, 4G et 3G

Avec ses 36,4 grammes le nano 2009 est même plus léger - de l'ordre d'un souffle d'air - que le modèle 2008 et ses 36,8 grammes. Sur la forme, le nouveau nano reste tout simplement un très bel objet, à la finition soignée. Il se décline en neuf couleurs dont deux, le rouge et le jaune, sont vendues uniquement sur l'Apple Store.

iPodnano5glineup

L'écran s'est allongé, offrant par là une définition de 240x376 contre 240x320 auparavant. 56 pixels de gagnés en hauteur qui donnent à voir (un peu) plus dans les vidéos et qui ajoutent deux lignes de commandes dans les menus de navigation. La luminosité est plus prononcée avec le 5G, l'écart n'est pas énorme, mais il se remarque lorsqu'on observe les deux générations du baladeur. Et lors de la lecture de films, on note des noirs plus soutenus (ils tiraient sur le bleu avant) même si là aussi ce n'est pas le jour et la nuit entre les deux générations.

Enfin, il y a la présence au dos d'un capteur vidéo. Vidéo et non photo, c'est en effet le paradoxe, le nano sait filmer, mais pas photographier. Explication d'Apple, pour loger un capteur photo de bonne qualité il aurait fallu épaissir le baladeur.

Caméra vidéo

L'une des deux principales attractions de ce modèle est donc cette petite caméra vidéo. La définition des clips réalisés est de 640x480, format H.264 et le son est en AAC. Comptez 20 Mo par minute de vidéo.


Le fonctionnement est extrêmement simple, bien qu'il oblige à en passer par les menus (pas de nouveau bouton dédié sur le boîtier). On va dans le menu Caméra vidéo et on lance l'enregistrement en pressant le bouton central. Un compteur s'affiche à l'écran avec une diode rouge. Une pression prolongée sur le bouton central - avant le déclenchement de l'enregistrement - va afficher 15 vignettes de prévisualisation d'effets vidéo. Ils s'appliqueront en temps réel sur le film.

On trouve de tout et pas mal de futile : noir et blanc, sépia, thermique, rayons X, déformations, vision de cyborg, flou de bougé, caméra de surveillance, etc.

nanoeffetsvideo

Le résultat n'est pas mauvais et parfois rigolo selon le contexte. Une fois le nano relié à l'ordinateur, on récupére ces clips dans iPhoto ou directement dans le sous-dossier DCIM du baladeur lorsque son icône monte sur le bureau du Mac ou du PC. Des fichiers prêts à partir dans iMovie ou sur YouTube.

 

La qualité de ces vidéos est globalement correcte. On est en deçà de ce que produira un appareil photo compact même de milieu de gamme, mais pour de petites vidéos prises sur le pouce c'est tout à fait satisfaisant. À une exception près, lorsque la luminosité est faible, l'image devient vite médiocre. Si vous souhaitez capturer les bons moments d'une soirée entre copains, prévoyez un téléphone avec flash ou votre APN…

Exemples sur YouTube :

- Clip en nocturne 1

- Clip en nocturne 2 (le rendu est un peu meilleur sur YouTube qu'en vrai…).

Pour la forme nous avons aussi comparé la vidéo d'un iPhone 3GS avec celle du nano. Résultat, l'iPhone sature moins les couleurs (la terre dans l'une des vidéos ci-après est marron sur l'iPhone et pas magenta comme sur le nano…) et lorsque la lumière est faiblarde le 3GS surexpose davantage. L'image est donc moins bouchée qu'avec le nano mais du bruit est visible. Le nano va essayer de lisser ce bruit, malheureusement il a la main lourde. Le capteur utilisé dans l'iPhone 3GS est donc meilleur, mais pas sans contreparties (captures ci-dessous : l'iPhone puis le nano).

iPhone3GSvsipodnano5Gvideo

 

Exemples sur YouTube :

- iPhone 3GS en extérieur

- iPod nano 5G en extérieur

- iPhone 3GS en intérieur

- iPod nano 5G en intérieur

Autre grief, le placement du capteur vidéo. Il est logé au dos du nano, en bas à gauche. Très exactement à un endroit où l'on va spontanément poser les doigts pour tenir le baladeur pendant que l'on filme !

À la décharge d'Apple, l'espace est compté dans ce baladeur. Entre la partie supérieure du boîtier qui loge l'écran et le coin inférieur droit réservé à la prise casque, il n'y avait pas trente-six possibilités pour glisser ce composant. Il faut donc prendre l'habitude de tenir le nano entre le pouce et l'index de la main droite, ou par ses tranches. Autre solution, le tenir la tête à l'envers, l'accéléromètre intégré le détectera et fera pivoter l'affichage de l'image.

nano5gcapteur
nanotenirmaindroite

 

Dictaphone

La présence de ce capteur vidéo implique celle d'un petit microphone, placé à ses côtés. Ce dernier permet la prise de notes vocales directement en parlant face à son nano (même pas besoin de tourner le microphone face à soi pour obtenir un résultat satisfaisant). Les fichiers sont enregistrés en qualité AAC 128 Kbps (comptez 1 Mo la minute) et leur nom indique la date et l'heure d'enregistrement.

Détail, lorsqu'on presse le bouton central pendant l'enregistrement, le nano place un marqueur de chapitre. Des repères que l'on récupère automatiquement dans iTunes depuis le menu "Chapitres". GarageBand sait lui aussi les prendre en compte.


nanochapitresdictaphone

 

Tuner FM

Seconde grosse nouveauté (chez Apple du moins…) et même surprise de ce nano, l'ajout d'un tuner FM. La radio a toujours été le parent pauvre de l'iPod (sans que cela ne freine son succès). Le seul moyen d'écouter la bande FM était d'en passer par un module externe, le Radio Remote, toujours vendu dans sa seconde génération sur l'Apple Store (49 € pour tous les nano - même le nouveau ! - ainsi qu'avec l'iPod vidéo 5G).

Cette fois la radio est intégrée. Unique contrainte, il faut absolument que le casque écouteurs soient branché (pas forcément celui fourni, nous avons utilisé par exemple celui de notre iPhone 3G) car il fait office d'antenne. À noter que plusieurs zones géographiques sont proposées puisque la bande FM varie d'un continent à l'autre.

iPod%20nano5Gradio

 

La radio est dotée d'une fonction de scan avec affichage du nom de la station trouvée et enregistrement des radios favorites dans un menu. Mais seules leurs fréquences sont récupérées, pas leurs noms. Ce n'est pas des plus pratique pour les distinguer ensuite. Pour passer d'une station favorite à l'autre on peut utiliser ce menu de fréquences, ou utiliser l'interface graphique (ci-dessous) et sauter entre les petites puces jaunes qui signalent la présence d'un favori.

iPodnano5Gfavoris

 

Plus originale, la fonction dite de "Pause le lecture". À l'instar des magnétoscopes numériques ou d'une Freebox elle permet de stopper l'écoute de la radio et de la reprendre pile où on l'avait laissée. Très pratique lorsqu'on est dérangé pendant un moment.

Le nano stocke au maximum 15 minutes de radio. Lorsqu'on reprend la lecture on peut naviguer à loisir dans le contenu gardé en cache ou reprendre immédiatement le fil du direct par une pression sur la flèche droite de la roue tactile. Et si l'on change de station ? Le contenu du cache est purgé après une demande de confirmation.

La réception de la radio s'est montrée plutôt bonne. Nous avons pu la capter - avec quelques grésillements de temps en temps, mais pas de vraies coupures - jusque dans le métro lyonnais (sur la ligne A pour les habitués des lieux) mais on ne pariera pas sur une réception correcte partout sur le réseau.

On l'a dit, même des écouteurs d'iPhone sont compatibles avec ce nano et sa radio. La télécommande intégrée va par exemple permettre de basculer entre les fonctions : réglage du volume, saut entre les stations favorites, etc. C'est dès lors très dommage que le casque fourni avec le nano n'intègre aucune télécommande.

Une troisième fonction propre au tuner FM est malheureusement réservée aux auditeurs américains. Celle de pouvoir obtenir et d'enregistrer le nom de la chanson en écoute. Une fois le nano branché sur l'ordinateur, iTunes offre d'aller retrouver ces morceaux sur l'iTunes Store. C'est peut-être cette fonction qui explique pour partie l'intégration de la radio sur l'iPod. La radio devient un vecteur potentiel d'achat sur iTunes. À cela s'ajoute la possibilité de toucher ceux des clients restés insensibles aux charmes de ces iPod justement du fait de l'absence de FM.

Autres nouveautés et détails

Un haut-parleur émet le son au travers de la prise Dock. On peut écouter sa musique ou des vidéos sans brancher les écouteurs. Mais pas la radio, qui impose justement leur branchement. Il ne faut pas s'attendre à des merveilles vu la taille du dispositif, cela peut néanmoins dépanner lorsqu'on veut faire écouter un passage à d'autres personnes autour de soi ou passer en revue ses notes vocales, car le son est largement supportable. Mais on ne fera pas profiter de sa bonne musique une rame de métro…

Des utilisateurs malvoyants trouveront un intérêt particulier à ce haut-parleur puisque que nano 5G accueille les fonctions de lecture à haute de voix et en français des intitulés de menus de l'interface (le 4G ne le proposait qu'en anglais) ainsi que l'énonciation - en français aussi - du titre du morceau en lecture et de son interprète. Une possibilité inaugurée par l'iPod shuffle au début de l'année. Pour mémoire, si la chanson est Anglaise ou mettons Italienne ce sont des voix anglophones ou de la péninsule qui se feront entendre.

On trouve aussi une fonction de podomètre, fonctionnant grâce à l'accéléromètre intégré (celui-là même qui permet à l'affichage de l'écran de basculer lorsqu'on tient le nano à l'horizontale). Ce podomètre va compter vos pas au fil de la journée, tenir un journal de cette activité et envoyer les résultats sur votre compte (gratuit) chez Nike.

Là-bas on vous montrera l'équivalent de la dépense calorique réalisée avec quelques illustrations suggestives (l'équivalent d'un gratte-ciel monté par les escaliers, un hot dog ou un donut avalés, etc.). Cette fonction peut être lancée manuellement ou activée en permanence, et il n'y a rien d'autre à faire. On peut consulter sa progression directement depuis l'écran d'accueil de l'iPod en sélectionnant l'article de menu "Podomètre.

Le système manque parfois de précision. Il arrive que l'on ait fait déjà fait plusieurs pas avant qu'il ne se déclenche. Dans certains cas il va rattraper ce retard en incrémentant brusquement de plusieurs unités le décompte. Fonction gadget ? Probablement pour beaucoup, mais elle est assez ludique. Toutefois elle ne se compare pas avec le kit Nike+iPod (pour 29€) plus complet dans ses possibilités, avec lui il faut toujours brancher un module externe à l'iPod et insérer un capteur dans sa chaussure.


podometrenike1
podometrenike2

Ce nano est compatible avec la fonction Mix Genius arrivée dans les bagages d'iTunes 9. On retrouve donc sur son baladeur les compilations automatiques de morceaux crées par le jukebox d'Apple.

Enfin, nous avons réalisé le classique test d'autonomie en lecture audio continue. Avec le volume réglé aux trois quarts et sans égaliseur activé notre nano a tenu autour de 30 heures et demie. Loin devant les 24h annoncés par Apple (volume à 50%). Nous avions obtenu un résultat équivalent avec le précédent nano. Même test avec la radio qui a tenu 7h.

L'iPod nano ce sont aussi des fonctions comme la lecture de photos, des jeux (trois inclus) ou la lecture aléatoire déclenchée en secouant le baladeur, mais sur tous ces points rien n'a changé depuis la version 2008 (voir le test de l'iPod nano 4G).

Conclusion


Dans la fourchette tarifaire du nano 8 Go on trouvera des produits de marque (Sony ou Creative par exemple). Ils ont aussi le tuner FM, un écran à peu près de même taille (ou légèrement plus grand), certains d'entre eux lisent même les DivX mais l'AAC - même sans DRM - n'est pas systématiquement au menu (ennuyeux pour les fichiers achetés sur l'iTunes Store). Et si le dictaphone est là, point de caméra vidéo ni même d'appareil photo. Bien sûr on n'aura pas non plus la compatibilité avec iTunes. Le nouveau nano se positionne donc bien face à ses concurrents de même tarif.

Avec une fonction d'appareil photo ce modèle aurait fait un carton plein, mais il est difficile de bouder son plaisir avec la vidéo, malgré une ergonomie discutable et de piètres performances en basse lumière. Certes les petites caméras (et parfois meilleures) abondent déjà dans les poches, entre les téléphones et les petits APN. Mais il s'agit d'un ajout fait au nano de manière complètement transparente. Pour l'en doter, rien n'a été sacrifié sur la taille, le poids ou d'autres caractéristiques techniques. Les prix n'ont pas augmenté non plus, au contraire même pour le modèle haut de gamme.

Si l'on dépose sur la balance le dictaphone et la radio FM qui était réclamée depuis longtemps par certains utilisateurs, ce nano n'a pas grand-chose à se reprocher. Ah si tout de même, les écouteurs… Toujours faiblards sur les basses ou sur leur capacité à isoler leur propriétaire du monde extérieur et, chez certains, toujours prompt à glisser des oreilles. Autant l'iPod nano progresse bien tous les ans, autant il stagne sur ce point. Apple en propose de meilleurs sur l'Apple Store (les Apple In-Ear à 69 €), peut-être un jour y aura-t-on droit en standard, comme la radio…

Note

Les plus :

- La caméra vidéo.

- Le tuner FM et sa fonction de pause de lecture.

- La bonne autonomie.

- Ecran plus grand et légèrement meilleur.

- La baisse de prix sur le 16 Go.

- Le design toujours élégant et fin.

Les moins :

- Les écouteurs toujours très moyens et sans télécommande.

- Pas de sortie audio pour la radio.

- Les performances de la vidéo en basses lumières.

avatar justhouz | 
Sympa de passer du Battlestar Galactica en guise de vidéo exemple :D J'adore !
avatar thefolken | 
J'ai enfin reçu le mien de l'AppleStore mardi soir. Je possède déjà un iPhone, un iPod classic. J'ai acheté le nano pour mes activités sportives, en raison de sa taille, son poids, et par le fait que maintenant il possède la radio FM. Élégant, fin, et effectivement hyper-léger par rapport à mes deux autres appareils. Le revêtement est lisse, brillant, comme laqué je dirais (j'ai le modèle argent). Concernant la finition, un petit grief tout de même. La Pomme croquée et le mot iPod sont peints et non gravé contrairement au reste des infos sur son dos. Bilan, au bout de 48 heures, et après quelques sorties, ou simplement posé sur une table, une partie du logo commence déjà à disparaître, comme gratté. Sans protection, je ne donne pas 6 mois pour que le logo et le terme iPod disparaissent. Dommage et pas très "Apple" je trouve. L'écran est effectivement lumineux, même en la baissant au maximum. L'autonomie est très bonne, l'interface très réactive, fluide. Un petit peu de difficulté avec la molette. Mais je pense que cela vient de moi, ayant pris l'habitude de celle de l'iPod classic ou de l'interface tactile de l'iPhone. Comme la façon de le tenir en mode enregistrement vidéo. Un coup à prendre… La caméra vidéo est gadget pour moi, mais cela peut toujours servir un jour, pour prendre un événement sur l'instant…^^ La qualité est correcte pour ce genre de capteur, je n'en attendais ni plus, ni moins. Les effets vidéos, en temps réel, sont sympa, gadgets là aussi, mais pourquoi pas… La fonction dictaphone est interessante, et là aussi pourra m'être utile, de temps à autre. La radio FM est un gros plus. Le récepteur est sensible. Dans ma région j'arrive à capter des stations à faible puissance, que je n'arrive pas à capter avec d'autres récepteurs radios (seuls ceux de mon ampli branché à une antenne ou celui de mon autoradio y arrivent). Bref un bon point. Déception effectivement concernant les favoris, qui n'affichent pas le nom de la station et qu'on ne peut malheureusement pas modifier. La fonction tag ne fonctionne pas. En même temps, vu le retard des stations françaises concernant le RDS, l'affichage des morceaux, … Le son est correct si l'on change effectivement les écouteurs livrés en standard. Mais bon, sur ce point, on a l'habitude avec Apple. Comme le fait de ne pas livrer ceux intégrant la télécommande. Pingrerie, quand tu nous tiens. Bref, statisfait dans l'ensemble de cet iPod nano. Je lui mettrais un 8 moins. ;)
avatar LionelMacBruSoft | 
Je préférais l'ancien modèle.... l'écran est disproportionné par apport au reste, pas très esthétique.Je vois pas vraiment l’avantage d’un écran si grand, à part consommer plus de batterie… Je n’aime vraiment pas la finition brillante… Merci pour les traces de doigts!!!en plus je pense qu’elle va mal vieillir. L’alu brossé avait quand même plus de gueule !
avatar Xav' | 
Le Tag ne marche même pas avec les radios qui diffusent le nom de la chanson en cours sur le RDS, comme Radio Nova?
avatar thefolken | 
Non. Dispo uniquement aux États-Unis. Pour plus d'infos, voir ici: http://www.apple.com/itunes/tagging/ http://ibiquity.com/broadcasters/tag Bref, il faut que les stations de radio non seulement adaptent leurs installations en utilisant une technologie de la société Ubiquity mais aussi passe un accord de partenariat avec Apple et l'iTunes Store. Autant dire que l'on peut faire une croix sur cette fonctionnalité.
avatar ultrabody | 
En fonction FM intègre-t-elle le RDS (recherche meilleure fréquence d'une même radio quand on se déplace) ?
avatar thefolken | 
Les noms des stations s'affichent, et même les titres des morceaux quand c'est proposé (j'en ai enfin trouvé une du coté de chez moi). Donc le RDS est présent. Maintenant, pas encore testé s'il y a la fonction recherche d'une meilleure fréquence et le cas échéant son efficacité. En même ce n'est vraiment utile qu'en long déplacement (voiture, train) , à la lisière de deux fréquences pour une même station, …
avatar poirot89 | 
J'adorerai en avoir un a côté de mon iPhone surtout comme vincentn pour mes activités pendant lesquelles j'hesite a emmener mon tel. Et la radio ben je trouve ça génial. Ben ouais. Avec l'iPhone c'est 3 heures grand max et plus de batterie...
avatar NikonosV | 
Bonsoir à tous, En vue des achats de Noël je souhaite offrir un Ipod nano, seulement, une question se pose : J'ai cru comprendre que la radio du nano utilisait le cable des oreillettes comme récepteur ... il est donc impossible d'écouter la radio avec d'autres écouteurs ou un casque (ex: casque sennheiser) ? Merci pour votre réponse,

CONNEXION UTILISATEUR