Test de la Nest Cam IQ avec reconnaissance des visages

Florian Innocente |

Nouvelle forme, nouvelles fonctions, nouveau prix… Avec sa Cam IQ, Nest ne repart pas complètement de zéro, mais sa nouvelle caméra d'intérieur est une vraie grosse mise à jour de la précédente Nest Cam.

Une bonne partie des fonctions que l'on avait détaillées dans un test au début 2016 sont toujours d'actualité avec ce modèle 2017. D'autres, comme la reconnaissance de visages, le suivi des personnes en mouvement et le capteur 4K sont venus étoffer le service.

crédit : Nest

Car la notion de service avec les caméras Nest est importante sinon cruciale. On n'a aucune obligation de souscrire à l'abonnement payant Nest Aware pour utiliser la caméra, cependant ce serait payer bien cher — elle coûte 349 €, c'est beaucoup dans cette catégorie — pour se priver de cette valeur ajoutée. Pour l'utiliser à 100 % il faut donc s'acquitter d'un abonnement de 10 € par mois ou 100 € par an (qui inclut notamment 10 jours d'historique vidéo ou le triple de ces sommes pour 30 jours d'historique). Sachez qu'un mois d'abonnement gratuit est proposé, pour se faire une idée plus juste de ses prestations.

L'offre Nest Aware. Cliquer pour agrandir

Design articulé

La Nest Cam IQ ne prétend pas se faire passer pour ce qu'elle n'est pas. Les modèles de Netatmo ou de Withings-Nokia par exemple peuvent fonctionner incognito si l'on n'y prend pas garde, alors que le rôle de la Nest ne prêtera pas à confusion pour peu qu'on la remarque.

Nest Cam IQ et Netatmo Welcome. Cliquer pour agrandir

Toute de blanc vêtu, elle voit sa grosse tête montée sur une rotule. On peut largement la tourner autour de l'axe vertical mais aussi lui faire pencher la tête jusqu'à toucher son pied. La base est bien lestée mais, peut-être à cause de son poids (357 grammes), elle n'est plus aimantée. Cela autorisait des placements bien pratiques sur des structures métalliques. Par contre on peut la visser sur un support. Le câble pour le branchement sur l'adaptateur secteur est d'une bonne longueur (3 mètres) et la prise côté caméra est maintenant de l'USB-C.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Les réglages préliminaires n'appellent pas de commentaires particuliers, l'app mobile de Nest identifie la caméra grâce à un code QR sous sa base et dans notre cas c'est le détecteur de fumée Nest Protect qui a transmis les infos de connexion Wi-Fi à la caméra (elle utilise le dernier protocole Wi-Fi en date, le 802.11ac).

Elle voit en 4K et filme en 1080p

Parmi les grands changements de ce modèle, le capteur 4K se taille la part du lion. Il faut toutefois nuancer : la Cam IQ ne va pas vous envoyer un flux 4K lorsque vous l'utilisez depuis votre téléphone ou l'interface web, ce serait certainement joli mais lent et contre-productif. Quatre paliers de qualité sont possibles avec le 1080p en 30 images/seconde comme maximum (c'était déjà le cas sur l'ancien modèle). Cette fiche technique détaille les volumes de données envoyés par la caméra selon que vous avez l'abonnement Nest Aware ou pas. Dans le pire des cas, la moyenne mensuelle en 1080p oscille entre 140 Go et 380 Go.

Ce capteur 4K est sollicité de deux manières. D'abord, au moment d'un agrandissement manuel dans l'image, c'est un zoom numérique qui va jusqu'à 12x et offre une qualité d'image correcte à ce stade. Ensuite, dans le cadre de Nest Aware et avec la fonction Supersight, la caméra peut suivre un sujet en déplacement dans la pièce et zoomer sur lui, sous réserve qu'il piétine sur place ou ne marche pas trop vite, c'est efficace et même amusant à voir. Dans ces deux cas, ce capteur 4K aide à fournir un zoom de meilleure qualité.

Depuis la fin 2016 j'utilise une Netatmo Welcome, et même s'il ne s'agit pas de faire un face à face stricto sensu avec la Cam IQ, quelques points méritent d'être comparés, d'autant qu'elle propose aussi la reconnaissance de visages, une fonction pas si courante dans les caméras domestiques. Premier constat, le modèle de Nest, tout récent, est plus performant lorsqu'il s'agit de l'image. Les blancs sont plus blancs et l'image est plus piquée avec la Nest. Le champ de vision est identique, 130°, il permet d'embrasser une pièce de bonne taille et toutes deux savent voir la nuit.

Les deux exemples ici ont été pris en soirée, avec une luminosité faible dans la pièce. Lors des zooms en particulier, l'image de la Netatmo est beaucoup plus pixelisée, il n'y a pas photo entre les deux modèles. La pièce de vie est aussi plus sombre, on distingue moins les recoins.

Nest
Netatmo
Nest, zoom maximal
Netatmo, zoom maximal

Dans ce troisième exemple, avec un zoom sur un rangement au fond de la pièce, on était en journée. La définition de la Nest n'est pas fantastique, ça demeure flou mais on distingue bien mieux les petits éléments, transformés en gros aplats de pixels avec la Netatmo.

Nest, zoom maximal
Netatmo, zoom maximal

Soyons justes, dans de bonnes conditions de luminosité, la différence entre les deux caméras n'est plus aussi marquée. L'image de Cam IQ est néanmoins plus flatteuse avec des couleurs plus proches de la réalité, plus détaillée, mais à la décharge de la Netatmo, malgré ses bientôt deux ans, elle reste convenable.

Nest
Netatmo

Reconnaissance des visages

Sans abonnement, la Cam IQ est une jolie et onéreuse caméra de surveillance qui vous alertera au moindre mouvement dans la pièce, sans discernement entre les personnes du foyer, vos amis et les intrus. Avec l'abonnement on a désormais la reconnaissance de visages, on y prend vite goût pour être alerté de manière plus précise lorsque les enfants rentrent ou lorsqu'ils sont accompagnés de copains.

Bon point tout d'abord : il n'y a pas de limite au nombre de personnes dont on enregistre le visage. Après six mois d'utilisation de la Welcome, j'ai souvent buté sur la limite des 16 personnes. Cela peut sembler suffisant mais dès lors qu'on est une famille de plusieurs personnes, que vous ajoutez les amis qui viennent de temps en temps, leurs propres enfants, les amis de vos enfants qui passent après l'école… le plafond est vite atteint et les alertes tombent en rafale. Soit vous supprimez des visages parmi ceux enregistrés mais vous perdez cette information accumulée, soit vous désactivez temporairement la caméra le temps d'un repas ou d'un anniversaire.

Dans un cas comme dans l'autre, un temps d'apprentissage de quelques jours est nécessaire pour que la caméra sache qui est qui. Au début, on valide les différents visages capturés et on leur attribue un nom que la caméra utilisera ensuite pour préciser qui est entré dans son champ de vision.

La caméra va d'abord signaler un mouvement voire un son, puis évaluer s'il s'agit d'une personne et, le cas échéant, si elle a pu en voir le visage, l'identifier en même temps. Exemple ci-dessous avec les alertes reçues par des mail successifs. D'abord un son a alerté la caméra, puis elle a détectée une personne, puis elle a identifié deux visages connus et donné leurs noms.

Cliquer pour agrandir

Cette phase préliminaire d'aide à l'identification n'a rien de sorcier si ce n'est que la façon de faire de Nest pourrait être améliorée. Les premiers jours elle créait plusieurs jeux de photos pour plusieurs visages d'une même personne, et pas moyen de fusionner ces lots ou de lui dire de ranger tel nouveau visage dans tel lot déjà constitué. Le support technique de Nest nous a conseillé de supprimer les lots qui contenaient le moins de photos et nous a assuré qu'au fil du temps, cette fonction de Nest Aware irait en s'affinant.

Ce qui s'est effectivement produit en l'espace de quelques jours. Au départ j'avais 13 lots de photos pour quatre personnes distinctes, rapidement, en ayant purgé ceux qui faisaient doublon, cela s'est stabilisé à ces quatre jeux de visages connus. Disons que la démarche initiale de supprimer des visages parfaitement reconnus n'est pas d'une grande logique.

Autre inconvénient, il n'est pas possible d'éviter l'envoi d'alertes lorsqu'un visage connu est détecté (elles se font par notifications et/ou email). Tout au plus la caméra va éviter de vous bombarder d'alertes si vous passez régulièrement devant elle, c'est le système de Nest qui gère ces intervalles, l'utilisateur n'a pas la main pour les régler.

Les alertes de la Cam IQ peuvent être émises en cas de mouvements, de sons inhabituels (bruits, voix et aboiements sont distingués) et on les recevra seulement si la maison est vide ou à l'inverse, en toutes circonstances, c'est vous qui choisissez.

Cliquer pour agrandir

Enregistrement en continu

Lorsqu'on parle d'historique de vidéo sur 3h, 10 jours ou 30 jours, il faut bien comprendre ce que cela implique. La caméra enregistre non-stop dès lors qu'elle filme. Toute l'activité captée dans la pièce part sur les serveurs de Nest. Ces contenus ont beau être chiffrés (AES 128 bits) c'est un point important : il n'y a pas de stockage en local de possible sur un support de masse ou sur un autre service de stockage.

La caméra, si elle est allumée, filme en continu, ici à gauche c'était en pleine nuit. À droite, le calendrier pour revenir sur une journée en particulier des dix derniers jours.

Avantage à cela, vous pouvez revenir sur le moindre détail de la journée, ou vous faire voler votre caméra sans perdre ce qui a été filmé ou partager des bouts de votre intimité ou encore les récupérer sous la forme de clips en MP4 (de 60 minutes depuis l'interface web ou 2 min 30 s depuis un mobile). Impossible par contre de supprimer certaines portions de cette masse de données vidéo, que ce soit pour effacer une journée entière ou quelques minutes seulement. Soit on efface l'intégralité de son historique, soit rien du tout. Ça a le mérite de la simplicité mais un peu de granularité aurait été appréciable.

À gauche la Timeline affine des vignettes lorsqu'un événement s'est produit, pour le visualiser plus facilement.

Bien sûr, il y a moyen de couper automatiquement la caméra lorsque vous êtes chez vous ou manuellement quand bon vous semble. Pour ce test, l'app a été installée sur deux iPhone avec l'option "Chez moi/Absent" activée, de telle sorte qu'elle s'allume toute seule dès que les deux propriétaires ont quitté la maison. Elle s'éteint tout aussi automatiquement lorsqu'un seul des deux iPhone est de retour au bercail.

À gauche la timeline vidéo indique par des puces lorsqu'un événement s'est produit, pour aller le revoir. À droite, on a extrait un moment de la timeline, on peut partager ce clip ou le stocker sur son iPhone. Cliquer pour agrandir

Cette fonction utilise la géolocalisation et marche très bien. Il suffit de s'éloigner de quelques rues pour que la Cam IQ réagisse. Ce qui veut dire aussi qu'en cas de soirée dans un périmètre très proche de chez vous, à un autre étage du même immeuble ou si vous avez un bureau à deux pas de la maison, la distance ne sera pas suffisante et il faudra allumer ou éteindre manuellement la caméra.

L'autre option, valable aussi lorsqu'on ne veut pas utiliser la géolocalisation, est de se rabattre sur une programmation. On établit des plages horaires d'activation pour la semaine, chaque jour pouvant être différent des autres et réglé à la minute près.

Au passage, au prix de la Cam IQ, une obturation physique de la caméra aurait été un petit atout supplémentaire, d'autres caméras en proposent. Là c'est simplement logiciel. On peut toutefois activer les témoins lumineux qui rendent compte de l'état d'activité de la caméra.

Autre particularité de cette Cam IQ lorsqu'on est abonné Nest Aware : la définition de zones d'activités. Vous pouvez recevoir des notifications qui rendent compte d'un mouvement dans un endroit précis de la pièce. Les autres endroits restent surveillés mais ils ne sont pas identifiés aussi spécifiquement. Jusqu'à quatre zones peuvent être ainsi créées depuis l'interface web, nommées et identifiées par une couleur pour rendre leur identification plus facile dans la timeline de l'historique vidéo.

Lorsque je parlais des quatre visages de la famille qui ont été reconnus, en fait c'était cinq : il y a aussi celui couché sur un tableau qui a constamment dupé la caméra. C'est un classique, ma Netatmo s'est plusieurs fois fait prendre par un dessin animé qui jouait sur un iPad situé dans son champ de vision ou par une revue posée sur la table. Il suffit que la lumière vienne frapper le tableau à différents moments de la journée pour que la caméra signale un visage connu. J'ai donc laissé la caméra créer un lot supplémentaire de visages pour ce tableau, cinquième membre de la famille.

Malheureusement, comme dit plus haut, impossible de demander à ce qu'un visage connu soit ignoré et ne fasse pas l'objet d'alertes. Le tableau ne bouge pas mais sa présence m'est régulièrement signifiée.

J'ai alors dessiné une zone d'activité autour de lui (en violet à droite dans la capture ci-dessous) et demandé à la caméra de ne recevoir aucune notification pour des mouvements détectés à cet endroit précis. C'est plus un pis-aller qu'autre chose, la caméra continue de signaler ce visage connu de temps en temps mais le volume d'alertes a bien diminué.

La zone rouge dans la capture ci-dessus est là pour des reflets lumineux qui apparaissent sur le mur blanc et trompent parfois la détection. La caméra croit y déceler un mouvement. C'est encore un grand classique dans les erreurs d'appréciation des algorithmes de ces caméras. Ici, avec cette zone, la Cam IQ a été beaucoup moins prompte à tomber dans ce piège que sa concurrente qui envoie des alertes en rafale certains jours, surtout en cette période ensoleillée. Notez aussi que la Cam IQ est supposée savoir distinguer des animaux mais je n'ai pas été en situation de vérifier ce point.

Avec la Welcome, il arrive que plusieurs alertes de mouvements surviennent à cause d'un reflet lumineux intermittent sur le mur, en haut à gauche. La Cam IQ peut se laisser prendre mais bien moins souvent et les zones d'activité peuvent aider à diminuer ces alertes.

Comme le modèle qui l'a précédé, la Cam IQ est équipée d'un haut-parleur à l'arrière pour parler à la personne filmée. Le son est suffisamment fort pour être audible dans une grande pièce et il se double d'un halo bleu qui entoure tout l'objectif.

Une lumière bleue entoure l'objectif lorsqu'on parle à une personne dans la pièce

Enfin, elle s'insère dans l'écosystème des produits Nest : le détecteur de monoxyde Protect saura déclencher l'enregistrement d'une vidéo en cas de problème, les capteurs du thermostat et du Protect sauront repérer une présence et en avertir la caméra pour l'allumer (ou l'éteindre lorsque plus aucun mouvement n'est repéré après un certain délai).

Conclusion

La Cam IQ produit des images de très bonne qualité, elle a quelques fonctions originales, et certains défauts signalés avec les notifications et la détection initiale des visages sont d'ordre logiciel. On peut espérer qu'ils soient améliorés par une simple mise à jour.

Il est difficile sinon impossible de dissocier la caméra de Nest de son service payant. Cela n'a guère de sens d'acheter l'une à ce tarif de 349 € sans souscrire à l'autre. La détection des visages est un vrai plus lorsqu'on est plusieurs personnes dans un foyer, avec un minimum de vie sociale et en particulier avec des enfants et leur cortège de copains. Chacun, au vu de ce qu'il souhaite surveiller et protéger, établira si 100 € par an est une somme élevée ou non.

Ensuite, l'absence de compatibilité HomeKit était déjà regrettable avec la précédente Nest Cam mais celle-ci n'avait pas été conçue par Nest à l'origine, elle avait été achetée avec Dropcam. Là, on est en 2017, Nest a eu tout le temps de remettre à plat sa caméra et HomeKit est toujours aux abonnés absents. C'est inexcusable pour un produit compatible iOS et venant d'une entreprise qui se positionne dans le haut du panier de son activité. Un espoir demeure au vu de l'évolution récente de HomeKit et d'une déclaration de Nest à ce sujet, mais on ne peut ranger un espoir dans les caractéristiques techniques d'un produit.

Au final, après 10 jours d'utilisation de cette Cam IQ, on éprouve un sentiment mi-figue mi-raisin. Il y a beaucoup de choses de bien, le produit a des bases matérielles et logicielles solides, le service associé marche correctement avec une interface assez simple d'emploi. Il faut néanmoins accepter de le payer mois après mois pour profiter complètement de sa caméra et même après cela il reste des frustrations et plus encore lorsqu'on est un utilisateur engagé à fond dans l'écosystème iOS.

Note

Les plus :

  • Très bonne qualité d'image et zoom correct
  • Bonne reconnaissance des visages
  • Zones d'activité
  • Haut-parleur
  • Interface web

Les moins :

  • Abonnement Nest Aware quasi indispensable
  • Pas de suppression sélective dans l'historique vidéo
  • Incompatible HomeKit
  • Gestion perfectible des visages connus et de leurs alertes
  • Prix élevé
6.5
10

Prix :

avatar Leadlike | 

Et toujours pas de HomeKit

avatar Lem3ssie | 

Aucune n’est parfaite : reconnaissance des visages, qualité des vidéos, aucun abonnement, compatible HomeKit.
Je cherche ce produit si quelqu’un connaît.
Merci

avatar Bigdidou | 

Remarquable test technique, comme toujours.
Cepandant n’y voyez pas de troll, mais je reste dubitatif.
Je conçois très bien l’utilisation de ces choses dans un local fréquenté par le public et devant être surveillé pour des tas de raison.s
Pour un usage privé, je vois à peu près et dans quels contextes peut servir une caméra extérieure.
Mais une caméra intérieure pour un usage privé, dans des locaux privés, quels en sont les usages concrets, et que peut-on en attendre ?
Même dans une résidence secondaire, je la vois mal protéger la maison de cambrioleurs avec ses petits bras, et il y a fort à parier que les gendarmes à leur arrivée constatent la disparition de la dite caméra avec le reste de l’électronique et des petits objets de la maison.
Je pose la question, parce que ça coute quand même beaucoup,de sous, ces dispositifs, et la vie privée des co-résidents est vite atteinte...
Les plus paranos d’entre-nous diront même que des caméras peuvent se retourner contre tout avec un risque potentiel, qui a déjà été avéré, de piratage.
Je me pose la question pour une maison secondaire perdue dans la campagne bretonne, déjà deux fois cambriolée, mais c’est toute une infrastructure à mettre en place (pour bien sûr l’éteindre quand on occupe la maison).
Le jeu en vaut-il la chandelle ?
Mais il y a peut-être des usages auxquels je ne pense pas ?

avatar Jeckill13 | 

@Bigdidou
@pim

Ça sert à savoir qui ton/ta conjoint(e) a pecho en ton absence ! Il/elle sera identifié(e) et tu auras une alerte sur ton smartphone 😜🙈

avatar ShowMeHowToLive | 

@Bigdidou

Bah la caméra ne stocke rien en local donc même si elle est volée ce n'est pas grave.

C'est utile comme alarme et comme moyen de vérifier que son enfant est bien rentré de l'école sans l'obliger à appeler...

avatar Florian Innocente | 

@ShowMeHowToLive

Voilà c'est l'usage principal que j'en ai (les enfants). Et lorsque j'ai acheté la Netatmo c'était en période de promo.

avatar fookmi | 

@innocente

Vous ne trouvez pas un peu malsain de fliquer vos enfants à l’aide de caméra ?

avatar thierry37 | 

@fookmi

Bah pourquoi pas ?
Tant qu'on l'utilise à bon escient.
Comme pour les trackers GPS pour enfant. Ça peut servir à savoir si son enfant à quitter l'école, est dans le bus, est arrivé à son cours de musique etc.

Apres si c'est pour surveiller toutes les 5 minutes s'il a pas dévier de la route.
Ou toutes les 5' s'il fait ses devoirs et qu'il regarde pas la télé à la maison, c'est votre problème.
Pas celui des autres.

avatar Dazoudaz | 

J’ai pris la caméra Omna 180 et j’en suis satisfait.
Qualité d’image impeccable, Homekit, tout y est.

avatar sucredorge | 

Gros problème (pour moi )c est la latence de 5secondes entre l image filmée et le retour vidéo surtout dans le cas de la surveillance de mon commerce ainsi que les déconnection intempestives de mes caméras (nest) .

avatar n2g | 

@sucredorge

T'es derrière tes écrans constamment?

avatar ShowMeHowToLive | 

@sucredorge

Pour un local Pro y'a des marques Pro genre Axis. C'est plus approprié je pense.

avatar SirBlackCorp | 

Le test est très précis et très bien fait, mais la question qui n'a pas été posée est :
Est ce qu'elle chauffe comme sur le modèle précédent???
Merci.

avatar Florian Innocente | 

@SirBlackCorp

Elle chauffe oui mais je l'ai testée à une période où il faisait pas mal chaud aussi.

J'avais lu que la Netatmo chauffait pas mal (ce qui est vrai) mais depuis six mois que je l'ai ça ne m'a pas posé de problème. Disons plutôt que je ne vois pas le problème que ça peut poser.

avatar thierry37 | 

@SirBlackCorp

J'ai eu Logi Circle et elle chauffe pas mal.
Ça fait bizarre.
Mais ça marche bien.

Reste à voir si les composants tiendront moins longtemps à cause de la chaleur dans le petit boîtier.

avatar pim | 

@ SirBlackCorp :

D'après Les numériques qui l'ont testé, elle chauffe pas mal. C'est d'ailleurs intéressant de comparer les tests, ils se complètent (même si j'ai une préférence pour le test d'iGen !).

http://www.lesnumeriques.com/camera-surveillance/nest-cam-iq-p39369/test...

En parlant des caméras d'intérieur, est-ce que quelqu'un pourrait m'exposer un cas d'usage réel, en deux ou trois phrases ? Car j'ai du mal à comprendre l'intérêt du concept (j'essaye, pourtant !).

avatar mpqr | 

@pim

Jetter un coup d’oeil de temps en temps, voir si ma fille est bien rentrée du collège et surtout une levée de doute si l’alarme m’appelle.

avatar ShowMeHowToLive | 

@pim

Pour nous c'est surtout pour savoir si notre enfant est bien rentré. Ça évite les appels inutiles.
C'est aussi une alarme discrète en notre absence.

avatar n2g | 

Si l'auteur des faits à repérer que tu avais une caméra extérieur devant ta porte d'entrée donc il passe par derrière ou sur le côté. Puis pénètre dans ta maison et hop se fait avoir par la camera qui t'alerte immédiatement et dans tout les cas c'est trop tard l'enregistrement a eu lieu.

avatar mpqr | 

J’ai trouvé un kit wifi avec son propre routeur 4 caméras en 720p, 1 To en dd + 1 To gratuit sur dropbox le tout installé en p2p donc pas manip sur la box, mais pas HomeKit mon seul regret, pas d’abonnement ça compense.

avatar ShowMeHowToLive | 

Pas de HomeKit mais est-ce compatible IFTT ? Pour l'instant je suis déçu par HomeKit avec mon Hue de toute façon. Ça fait doublon et c'est mal conçu je trouve.
Par contre la qualité c'est bien. C'est le gros défaut de les anciennes caméras. Les personnes sont parfois difficilement reconnaissables surtout de loin.

avatar ShowMeHowToLive | 

Les caméras Bosch ont l'air pas mal avec leur cloud gratuit. Vous les avez testées ?

avatar Florian Innocente | 

Non. Ils nous les ont proposées en test mais il n'ont pas donné suite. Il faudra que je les relance.

avatar A884126 | 

@Florian Un prochain test de la nouvelle LogiCircle 2 ? Merci

avatar thierry37 | 

@A884126

Je suis très satisfait de la Logi Circle chez nous.

On l'a choisi pour son prix plus abordable et la non-obligation de payer le cloud.
J'ai que 24h d'enregistrement sur cloud avec le compte gratuit. Ce qui nous suffit.

Qualité d'image correcte.
Facile à installer et à configurer.
(A l'opposé de 2 modèles Dlink où j'ai passé des heures à m'arracher les cheveux avant de les retourner à Amazon. Merci le Prime ;-) )

Mais elle ne fait pas reconnaissance de visage.

La Circle a une petite batterie intégrée. Mais ça ne nous sert à rien car elle est toujours posée sur son socle.
Peut être juste en cas de coupure d'électricité. Mais bon l'Internet aussi sera coupé.

avatar kitetrip | 

Connecter une caméra d'intérieur à internet ? Non merci...

avatar Dazoudaz | 

@kitetrip

De rien...

CONNEXION UTILISATEUR