Test de l'iPhone 14 : un surcoût pour du surplace

Stéphane Moussie |

Le nouvel iPhone standard a passé un cap, celui des 1 000 €. Si les prix des smartphones Apple ont toujours fait débat, l'iPhone 14 franchit indubitablement un seuil psychologique. Pourtant, quand on le regarde, cet iPhone n'a pas l'air différent de son prédécesseur moins dispendieux.

Tandis que son cousin l'iPhone 14 Pro se pavane avec des nouveautés qui en jettent, le nouveau modèle de base semble progresser de manière beaucoup plus modeste. L'iPhone 14 en fait-il assez ? Réponse dans notre test.

La gamme iPhone 14

L'iPhone 14 est disponible en finitions bleu, mauve, minuit, lumière stellaire et (PRODUCT)RED. Il coûte 1 019 € minimum, soit 110 € de plus que l'iPhone 13, qui est toujours en vente et dont le prix n'a pas bougé depuis son lancement en septembre 2021.

Fini l'iPhone mini, l'iPhone 14 est décliné dans une version Plus doté d'un écran 6,7" et d'une plus grosse batterie. L'iPhone 14 Plus sera disponible à partir du 7 octobre à 1 169 € minimum.

Un design subtilement optimisé

Question conception, on connait la musique. Depuis l'iPhone 6, Apple conserve le même design général pendant trois ans, voire plus, comme en témoigne l'iPhone SE 2022. C'est ainsi que l'iPhone 14 s'inscrit dans la droite lignée de l'iPhone 13 et de l'iPhone 12.

Avec ses tranches plates et son écran étroitement enchâssé dans le cadre en aluminium, l'iPhone 14 n'est peut-être pas aussi agréable à tenir en main qu'un iPhone X/XS/11, mais ce que l'on perd en confort, on le gagne en sécurité : en cas de chute, les deux faces en verre risquent moins de se briser.

iPhone 14 bleu

Pour les plus malchanceux, l'iPhone 14 (et le 14 Plus) a un avantage sur ses prédécesseurs et même sur les 14 Pro : son dos peut être remplacé indépendamment du boîtier principal. La facture de la réparation est donc moins salée : comptez 199 € pour un nouveau dos hors garantie, quand la même opération coûte 599 € pour un 14 Pro.

En fait, c'est toute l'architecture interne de l'iPhone 14 qui a été repensée avec cette problématique de la réparation en tête. Il suffit de retirer deux vis pour avoir la main sur le dos comme sur l'écran, sans compter d'autres efforts de modularité. Pour iFixit, c'est simplement « l'iPhone le plus facilement réparable depuis très longtemps. » Prochaine étape : l'ouverture du programme de réparation en libre-service d'Apple en Europe dans les prochains mois.

À l'intérieur de l'iPhone 14. Image iFixit (CC BY-NC-SA).

À l'extérieur, les dimensions de l'iPhone 14 évoluent tout juste assez pour que les coques de l'iPhone 13 ne lui conviennent pas : la hauteur et la largeur ne changent pas (146,7 x 71,5 mm), mais il est un poil plus épais (7,8 mm) et son bloc photo est très légèrement plus large. Dans tout malheur, il y a du bon : si l'iPhone 14 n'est pas aussi richement équipé que l'iPhone 14 Pro, il a l'avantage de peser moins lourd (172 g contre 206 g). Mine de rien, cela le rend moins fatigant à utiliser à la longue, même s'il n'égale pas l'ergonomie du regretté iPhone mini.

Comme ses prédécesseurs, l'iPhone 14 jouit d'une fabrication impeccable et d'une résistance à l'eau et à la poussière (indice IP68, protection jusqu’à 6 mètres de profondeur pendant 30 minutes maximum). Finalement, la seule chose qui permet de distinguer un iPhone 14 d'un iPhone 13 au premier coup d'œil, c'est sa couleur. En plus du minuit (noir avec des reflets bleus foncés) et du lumière stellaire (blanc cassé avec une pointe de doré) que l'on connaissait déjà, le nouvel iPhone est proposé en mauve, en rouge beaucoup plus vif et en bleu pâle. On s'attend à ce qu'un nouveau coloris arrive en cours d'année, reste à savoir lequel.

Un bel écran déjà vu

Décrire l'écran 6,1" de l'iPhone 14 est très simple : c'est le même que celui de l'iPhone 13, qui était déjà quasiment identique à celui de l'iPhone 12. La dalle OLED composée de 2 532 x 1 170 pixels (460 ppp) est toujours aussi agréable à regarder.

Grâce à son contraste quasi infini, sa luminosité maximale de 800 nits et sa prise en charge de l'espace colorimétrique DCI-P3, l'écran Super Retina XDR met parfaitement en valeur tous les contenus. C'est encore plus vrai pour les contenus en HDR, qui bénéficient d'une luminosité de pointe de 1 200 nits. L'écran de l'iPhone 14 Pro se démarque sur ce point avec une luminosité maximum de 1 600 nits pour les vidéos HDR, mais ces 400 nits supplémentaires n'ont pas fait de différence visible lors de nos essais avec des programmes Apple TV+ et des vidéos HDR personnelles.

Qu'à cela ne tienne, l'iPhone 14 Pro creuse clairement l'écart avec l'iPhone 14 dans d'autres domaines. Le rafraîchissement de l'écran de ce dernier est toujours bloqué à 60 Hz, quand celui du Pro peut grimper à 120 Hz depuis la génération précédente. Cette lacune sur l'iPhone standard est irritante quand on a déjà goûté à la fluidité de ProMotion sur un autre appareil Apple et quand on sait que des smartphones Android à moins de 500 € ont des écrans 120 Hz.

L'iPhone 14 Pro enfonce le clou en inaugurant un écran toujours activé et une Dynamic Island plus compacte et plus fun que l'encoche. L'iPhone 14 n'a rien de tout ça, il doit se contenter d'un écran certes excellent, mais très classique.

iPhone 14 Pro Max et iPhone 14

En fait, l'iPhone 14 a bien une nouveauté en matière d'affichage, une grande nouveauté même : l'arrivée prochaine d'une déclinaison Plus avec un écran de 6,7" aussi grand que celui d'un Pro Max. Si les fans d'iPhone mini tirent la tronche, les amateurs de gros smartphones auront peut-être de quoi se réjouir avec l'iPhone 14 Plus — nous vérifierons cela dans notre test début octobre.

Maigre lot de consolation, comme le 14 Pro, l'iPhone 14 gagne un deuxième capteur de luminosité. Placé à l'arrière, il permet de mieux ajuster la luminosité de l'écran quand l'environnement derrière le terminal est lumineux. On voit dans l'exemple ci-dessous que l'iPhone 14 ajuste sa luminosité quand la lampe est allumée derrière lui, ce que ne fait pas l'iPhone 13 mini, qui n'a qu'un capteur à l'avant.

En utilisation courante, je dois dire que je n'ai pas vraiment remarqué les bénéfices de ce second capteur jusqu'à présent, mais c'est le genre d'amélioration subtile que l'on remarque juste quand on doit faire sans, comme True Tone.


Tags
avatar Fredouille14 | 

trop cher pour ne pas préférer l’ancienne génération

avatar Dodo8 | 

Il fallait bien sacrifier une génération pour faire une vraie différence entre les modèles pro et les modèles classiques, comme le disent les rumeurs depuis des mois.

Je ne vois pas pourquoi on en fait tout un souk.

avatar Lestat1886 | 

@Dodo8

Pas faux, avant on se plaignait d’une différence pas assez marquée maintenant apparemment trop 😅

Comme Stage manager: avant on se plaignait que les fonctions logicielles de iPad os ne tiraient pas partie de la puce m1, et maintenant on se plaint que des fonctions sont exclusives aux iPads m1 😄

avatar benoit_cp | 

@Dodo8

Sacrifier une génération et augmenter le prix… je pense que cela mérite une réaction critique !
Tout est dans le titre de l’article…

avatar cecile_aelita | 

@Dodo8

+1
Ça demande de réfléchir quelques seconde en effet !
Mais bon… les gens préfèrent se plaindre … c’est encore plus rapide 🙄

avatar MichelRico | 

Et bien moi j’ai choisi: ma femme devait remplacer son XR, on a pris un iPhone 13 chez Amazon. Idem pour moi avec ma Watch Série 3 remplacée par une série 7. Ce sont déjà des investissements importants, donc payer moins cher pour quasiment la même chose, c’est très bien comme ça !

avatar malos | 

Ce qui serait bien pour la fonction SOS Satellite serait de l’inclure pour les abonnés aux forfaits payants iCloud.

avatar MacGruber | 

Wow !
Je crois que c’est la 1re fois que je vous lis aussi mesurés sur un nouvel iPhone.

avatar benoit_cp | 

@MacGruber

Ça fait du bien un peu plus de mesure en effet !

avatar Bounty23 | 

Ce qui est étonnant avec cette génération c’est que les mac viennent de passer à l’encoche et juste après l’iPhone s’en débarrasse… du coup le mac semble un peu bloqué dans le passé et je vois mal Apple développer ce design pour le mac et rechanger l’année d’après les écrans… c’est des décisions prises sur le long terme…

avatar Malouin | 

@Bounty23

Euh… même avec l’encoche mon MacBook Air M2 n’est pas « encré vers le passé ». Ce Mac m’impressionne. Pour autant, je partage ta réflexion… que va faire Apple avec cette encoche que le Mac ?

avatar koko256 | 

"Peut-être pas avant longtemps, car la feuille de route d'Apple semble plus guidée par les besoins de ses actionnaires que ceux de ses clients."
Décidément chez macg ces derniers temps on trolle les fan boys à fond...

...

avatar raoolito | 

@koko256

Je trouve aussi cette phrase exagérée voire inutile

avatar pocketalex | 

C'est pourtant l'exacte vérité, il est donc bien, très bien, que l'article conclue le test par la seule différence apportée par ce nouveau modèle ...

... +110€ sur la facture

Qu'Apple marge correctement sur ses produits, et que le succès de ses produits et des ventes qui se montent en millions apportent un immense paquet de fric à la marque, après tout, pourquoi pas, c'est du gagnant-gagnant : des produits qui satisfont leurs utilisateurs, voire qui se démarquent de la concurrence (Macs M1, M1Pro, M1Max, iPhones, AW, iPad), et des bénéfices substantiels dus aux ventes ... substantielles

Mais depuis 2022 on est passé sur un autre logiciel : des évolutions complètement nazes, et des montées en prix délirantes

Le bénéfice pour les consommateurs est bien différent du coup, on passe du "je t'apporte un produit franchement cool, utile, génial, etc" à "je te prends pour un con"

Et on retrouve ça partout ... quelle est la différence entre un MBA M1 et un MBA M2 ? rien, c'est la même machine. Un boost de puissance quasiment insensible pour 99% des utilisateurs, le tout dans un boitier similaire avec un écran identique, les mêmes ports, le même SSD (quand il est pas moins bien) avec la même quantité de stockage, la même RAM, etc, le tout pour ... +350€

L'iPhone 14 ne déroge pas à la règle, +110€ pour le même appareil

Vivement la sortie des gammes Pro M2xxx et des nouveaux iPads, j'ai hate de constater la généralisation de l'enfumage des clients Apple

avatar redchou | 

@pocketalex

« Quelle est la différence entre un MBA M1 et un MBA M2 ? rien »
Ils ont quand même changé le design du MBA.. C’est cher payé pour quelque chose qu’on attendait depuis longtemps, mais c’est quand même bienvenu, après, le reste stagne entre le MBA M1 et M2…

avatar pocketalex | 

@redchou

tu paies pour du gratuit toi ?

Le MBP 14'' que j'utilise, Apple a changé le design, remplacé l'écran IPS par un miniLED, ajouté des connectiques supplémentaires, remplacé" le SSD par un modèle 2x plus performant (7Go/S !!!!), et je ne parle pas du saut en puissance significatif par rapport au modèle précédent, loin, bien loin du +10% ici + 30% là, le tout pour ...

... le même prix

Du coup, la pilule des appareil qui sont mis à jour à la marge et se prennent un violent coup de 'surcout' a du mal à passer, d'ou la conclusion de cet article

avatar redchou | 

@pocketalex

C’est oublié le taux de change €/$..
les iPhone n’ont pas augmenté en dollars. Au lancement du MBP 14 l’euro était encore à +1,15$.. 🤷‍♂️
Apple ne fait pas payé l’augmentation de performance, mais ses coûts et y rajoute sa marge, et le change le cas échéant. Le passage au tout intégré et au processeur maison a permis des économies significatives.
Mais même en dollars, le changement du design du MBA me paraît cher.

avatar mat16963 | 

@redchou

On avait eu la même augmentation de prix lors du passage du MBA 2017 non retina, avec d’ultra grosses bordures, pas d’USB-C, etc au MBA 2018 qui en plus avait davantage de stockage et RAM… Là le changement de design incluait aussi de bien meilleures caractéristiques sur tous les points et pouvait justifier l’augmentation de prix. Le nouveau MacBook Air ajoute quoi ? Un chassis arrondi au lieu de tranchant/goute d’eau… et c’est tout…
Donc non, c’est juste de l’abu… oui on n’est pas obligés d’acheter blah blah blah, mais on peut aussi constater qu’Apple est en train de tomber bien bas et n’a plus pour seul objectif que satisfaire les actionnaires…

avatar redchou | 

@mat16963

Encore une fois, je radote par rapport à ma réponse précédente, taux de change… Même le MBA M1 a augmenté… 🤷‍♂️

avatar pocketalex | 

@redchou

non mais tu as totalement raison sur les arguments que tu nous expose, mais il n'en reste pas moins qu'on a affaire à une marque qui vend du haut de gamme, avec des prix de haut de gamme, et que dans le contexte actuel la marque demande beaucoup d'argent pour des produits dont l'évolution est parfois inexistante ou maigrichone. L'exemple des puces SSD avec un seul composant sur le modèle de base, vu le prix demandé pour ce modèle, ne fait que renforcer à mes yeux l'aspect "on vous prend vraiment pour des chèvres".

Il aurait été bienvenu que ce modèle de base passe à 512Go, avec deux puces, et pour les utilisateurs cela aurait largement justifié le surcout demandé, tout en ne rognant que peu la très généreuse marge que la marque se fait ces ces produits

C'est pas grand chose, mais on restait dans une logique haut de gamme avec un produit qui vaut son prix, Apple perdait un peu sur sa marge, mais conservait un attrait sur la gamme. Et un bon bouche à oreille.

avatar pocketalex | 

@redchou

"Encore une fois, je radote par rapport à ma réponse précédente, taux de change…"

là encore il y a à redire

ok le taux de change nous est défavorable, mais alors ... pourquoi augmenter les entrée de gamme fortement, et ne pas toucher aux tarifs du haut de gamme ???

pourquoi ne pas lisser la chose et monter tous les prix, d'un coup, au lieu d'en garder certains au même tarif et de demander un effort de taré à d'autres (parceque +350€ sur une machine a vocation familiale/bureautique vendue généralement autour des 1100€, c'est un effort non négligeable) ?

Cela donne des situations totalement ubuesques, ou un modèle bureautique "pro" comme le MBP 13" M2 se retrouve au même prix que le haut de gamme "pro" si on prend les options 16/512 (que le haut de gamme, le MBP 14", offre aussi).
C'est juste du grand n'importe quoi

avatar redchou | 

@pocketalex

Le truc de l’unique puce, j’avais aussi un peu tiqué, même si, on fine, est-ce que ça pénalisera vraiment l’utilisation de quelqu’un qui a besoin d’une machine de base avec seulement 256 Go de SSD? Vu le contexte au niveau composant, je pense que c’est la meilleure solution qu’ils ont trouvé.
Passer à 512Go, est-ce que ça aurait été plus économique? J’ai des doutes, il faudrait aller voir le coût des puces en question…
Je n’ai pas analysé les prix des versions haut de gamme, mais si c’est juste une question par rapport au coût du stockage, ça fait un moment qu’ils se sont, un peu, calmé sur le prix du Go (même si ça reste plus cher qu’ailleurs…).
Je ne trouve pas ça incroyable, au final, le MBP13M2 en 16/512 est à 2059€ contre 2249 pour le MBP14.
Il a pour lui la puce M2, c’est un peu la même chose que pour le MBA avec la différence de 200€ pour le redesign, et je redis encore que je trouve celui du MBA cher, vu que l’écran, et autre, stagne par rapport au MBP14.

avatar pocketalex | 

@redchou

"Passer à 512Go, est-ce que ça aurait été plus économique? J’ai des doutes, il faudrait aller voir le coût des puces en question…"

Apple n'aurait pas fait d'économies, mais ils auraient rogné "un peu" sur leur belle marge, tout en offrant aux clients une machine un peu plus adaptée au budget demandé. ça aurait été gagnant-gagnant.

Au final, ce n'est pas le cas, ce qui laisse une forte impression de "on vous enfume profond" assez désagréable au vu des tarifs demandés.

avatar mat16963 | 

@raoolito

Au contraire cette phrase me semble parfaitement juste… Apple aujourd’hui c’est le minimum d’innovation pour le prix le plus haut possible. Sans oublier d’augmenter chaque année le prix des produits sans jamais le rebaisser…

Là où avant Apple c’était cher, oui, mais pour une fraction du prix de l’entrée de gamme de maintenant on avait le top du top… Aujourd’hui on a des entrées de gamme qui sont artificielles bridés et dépouillés de leur fonction pour pousser vers un haut de gamme qui correspond à ce qu’on avait avant en gamme standard, voire même moins…

avatar yellow sub | 

Je ne comprends pas votre conclusion.

Nous sommes à une époque où l’écologie doit faire partie intégrante de nos modes de vie.

Ça y va d’une consommation raisonnée des objets.

Marcus browne avait fait deux vidéos il y a un an sur le manque de réparabilité de produit comme les smartphone ou les voitures électriques. Il avait critiqué Apple car ils ne faisaient aucun effort sur ce point depuis plusieurs année.

Cette année on a un smartphone entièrement réparable.

Sans de grosses compétences il suffit de 4 vis pour remplacer l’écran.

Je ne comprends pas que ce point ne soit pas le sujet presque exclusif de cette conclusion.

C’est juste dingue ce qu’Apple a produit en un an.

Regardez, remplacer la vitre arrière d’un pro ou même d’un 13, ça coûte 600€.

Là avec le 14 ça coûte 160€. Les 100€ d’écart entre le 13 et 14 sont largement amortis.

Ok vous êtes là pour parler tech mais faites un effort. la tech doit se remettre en question sur le sujet de l’écologie et Apple semble en avoir pris conscience.

Espérons que ça dure.

avatar pocketalex | 

@yellow sub

relis l'article, la nouvelle structure de l'iPhone 14, le rendant bien plus réparable, est largement mentionnée

L'article n'en a fait aucunement l'impasse, mais l'impact le plus direct qui va le plus concerner les consommateurs, ce n'est pas la réparabilité, c'est le cout à l'achat

avatar yellow sub | 

Oui le coût d’achat c’est une chose. Mais sa durabilité en et réparabilité en est une toute aussi important.

Aujourd’hui les gens gardent 3-4 ans voir plus un téléphone.

Donc autant qu’il puisse être facilement réparable.

L’argument écologique devrait être primordiale dans les test de nos jours on ne peut plus faire l’impasse dessus

avatar pocketalex | 

"Aujourd’hui les gens gardent 3-4 ans voir plus un téléphone."

c'est pas aujourd'hui, c'est comme ça depuis 15 ans

avatar imrfreeze | 

C’est drôle, le mode action on dirait un déplacement dans un RPG 😊

avatar Malvik2 | 

De toutes façons Apple joue sur le fait que les acquéreurs potentiels du 14 ne viennent pas forcément du 13, ils ne verront donc pas que les évolutions sont microscopiques depuis 2021.
Le problème comme le souligne très justement l’auteur du texte c’est qu’Apple n’est plus en train de favoriser son haut de gamme, elle se creuse la tête pour se demander ce qu’elle peut piquer au 14 pour justifier ensuite l’encart de prix avec le pro, c’est un problème…car oui, on pourrait se sentir pris réellement pour un pigeon dans ce cas…

C’est toujours pareil, le portefeuille des clients c’est le bulletin de vote: si les gens se précipitent sur le 14, Apple continuera l’année prochaine et l’on pleurera encore sur l’absence du pro Motion ou dû téléobjectif sur un smartphone à plus de 1000 balles; en revanche si le 14 est boudé alors la pomme reverra peut être sa façon d’aborder son entrée de gamme (enfin, si on oublie le SE).

Pour ma part j’ai pu profiter d’une belle promo sur un 13 mini pour avoir un produit au rapport qualité/prix qui ne soit pas hors sol. Même si je reconnais qu’il faut lui adjoindre un iPad pour plus de confort une fois chez soi, quel bonheur de se retrouver avec un format aussi léger et compact, mon dieu que j’en avais marre de toutes ces briques dans la main…longue vie au mini lol

avatar macbook60 | 

@Malvik2

J’espère qu’il y aura toujours des modèles non pro ( sans les trois capteurs par exemple) et que le prix standard reviendra (909€) sinon au vu du peu de différence prendre le modèle précédent ne me dérange pas j’ai même oser () achète le 12 fin juillet sachant que le 13 arrive en septembre

avatar Benckes | 

Ce serait bien de détailler lors du test de l'écran la fréquence de scintillement, tant que les iPhone OLED ne seront pas flicker-free...

avatar mat16963 | 

« Tandis que l'iPhone 14 Pro fait un grand bond en avant en gagnant un capteur 48 Mpx, l'iPhone 14 doit se contenter de nouveautés plus modestes en photo. »
À ce prix ils auraient à minima pu proposer le capteur 48 Mpx sur l’iPhone 14 standard permettant un zoom 2 fois en recadrant l’image… Là à ce prix c’est vraiment de la pingrerie juste pour pousser au modèle Pro…
Pour un peu moins cher Samsung propose bien trois objectifs sur ses Galaxy entrée de gamme, tout comme quasi l’intégralité de la concurrence…

avatar redchou | 

@mat16963

Proposer du 48Mpx sur le 14, ce n’est pas juste changer un capteur…
Il y a tous les optiques qui vont avec, ça ne rentrerait pas dans l’espace pour les capteurs du 14 normal.
Et je ne suis pas sur que l’A15 puisse supporter un capteur 48Mpx…

avatar mat16963 | 

@redchou

Avec les moyens d’Apple et le prix demandé pour cet appareil, je pense qu’ils auraient pu changer légèrement la taille du bloc si vraiment c’est nécessaire… Et c’est l’A15 des iPhone 13 Pro qui est encore la puce plus puissante que celle de n’importe quel smartphone Android, et pourtant de nombreux smartphone ont des capture de bien plus de 48 Mpx, donc l’argument de la puissance ne tient pas…
Apple a simplement fait le minimum pour réduire les coûts et pousser au modèle Pro…

avatar redchou | 

@mat16963

Ce n’est pas que changer la taille du bloc, c’est changer le design extérieur, et toutes les lignes de production avec… En rajoutant le coût des optiques, du capteur, voir de modification nécessaire de l’A15, ils n’auraient pas pu conserver le même prix pour l’iPhone 14 (en $).
Rien à voir avec la puissance de l’A15, ce n’est pas le CPU/GPU qui gère l’acquisition d’image dans un SoC, c’est l’ISP, si il ne peut pas gérer du 48Mpx, peu importe que l’A15 soit plus puissant que n’importe quel smartphone Android. Certains périphériques gèrent bien plus que 48Mpx, ils ne sont pas plus puissant qu’un A15 pour autant…
Ils conservent leur marge. Rien d’anormal, il ne vont pas la rogner ou vendre des iPhone à prix coûtant. Le 14 est mieux que le 13, comme tous les ans, est-ce qu’il vaut le coût? Pour certain non, pour certain oui, je pense qu’il s’en foute un peu, c’est un très bon téléphone.. Le pro est mieux, oui, et c’est un peu normal vu le prix.

avatar Crunch Crunch | 

Si si l'iPhone 14 a une amélioration très notable. Il s'agit de cinq répara Billie tes. Aller jeter un œil sur le site de iFixit ils sont très clair à ce propos. L'iPhone 14 préfigure le futur des smartphones Apple.

À ce propos il est surprenant de noter que seul l'iPhone 14 (et non les iPhone 14 pro) sont pourvus de cette nouvelle conception interne.

avatar macbook60 | 

@Crunch Crunch

Tu es sur pour les 14 pro ?

avatar Crunch Crunch | 

@macbook60

Oui !
Seul l'iPhone 14 (non Pro) a une architecture interne entièrement revue !

Note de reparabilité de 7/10 (ifixit)
Du jamais vu depuis l'iPhone 7 😍👍🏻

avatar macbook60 | 

@Crunch Crunch

Très bonne nouvelle pour la suite voici la nouveauté principale de l’iPhone 14

avatar yellow sub | 

Je pense que ça leur a pris du temps de refaire complètement l'architecture interne du téléphone.

ça plus les modifications au niveau de la chaine de production je pense qu'apple a dut batailler pour arriver au résultat final.

Je pense que le but du 14 tout court n'était pas d'offrir des nouveautés mais de repenser l'intérieur du téléphone, chose qui sera fait sur le pro l'an prochain.

elle est là la révolution de cette année et non pas cette pilule disgracieuse

avatar SNIDE38 | 

Bon ben, je pensais changer mon 12 Pro mais vu ce qui est dit, je vais attendre une année de plus ! Vivement le 15 Pro !

avatar Gerrer | 

Comment se fait il que l’iPhone 14 soit plus puissant que sur le 13 alors qu’ils ont la meme puce ? Serait-ce dû a un a15 légèrement amélioré ? Ou non ?

avatar redchou | 

@Gerrer

Apparemment, l’iPhone 14 a une meilleure dissipation thermique, de plus, l’A15 étant produit depuis un moment, le process est mieux maîtrisé et les puces de meilleure qualité, ça donne la possibilité d’augmenter légèrement leur fréquence…

avatar Gerrer | 

@redchou

Ok , merci ton éclaircissement ☺️ donc enfaite ce n’es pas du au fait d’un changement de puce mais simplement d’un meilleur dissipateur thermique ce qui permet au processeur de montrer son véritable potentiel . C’est fou comme la chaleur peu influencer sur la puissance d’une puce. Moi qui pensais que ça n’avais aucun lien, enfin je pensait que ça cassait juste la batterie c’est tout…😅

avatar Fredouille14 | 

l’iphone 14 vaudrait le coup pour 709€ au-delà il est trop cher

CONNEXION UTILISATEUR