Le gros problème de l’iPhone SE

Christophe Laporte |

Lorsque j'ai commencé à utiliser iPhone SE au quotidien, ma plus grande interrogation était de savoir si j'allais parvenir à me faire à son petit écran. Avec le recul, et comme je l'ai expliqué auparavant, la taille de l'écran n'est pas du tout un problème. J'ai rarement l'impression d'être vraiment à l'étroit. Par contre, ce qui me perturbe à chaque fois, c'est la qualité de l'écran de ce modèle.

Non pas qu'il soit foncièrement mauvais — que les choses soient claires — mais il souffre tout simplement de son âge. Si la partie CPU et photo du SE n'a rien à envier aux iPhone 2015, et si la partie réseau est au niveau des iPhone sortis en 2014, son écran nous ramène au 5s qui a vu le jour en 2013. Et trois ans dans ce domaine, c'est long, très long même !

Mettez côte à côte un iPhone SE et un iPhone 6s et la différence saute aux yeux. Le petit téléphone fait tout pâlichon, alors qu'au contraire, son grand frère donne l'impression d'avoir entre les mains un halo de lumière quand il sort de veille.

Dans notre prise en main initiale de l’iPhone SE, on faisait déjà une comparaison qui me parait avec le recul tout à fait pertinente :

« La dalle du SE est un peu plus jaune que celle de l’iPhone 6s, cela rappelle un peu la différence qu’il peut y avoir entre l’écran d’un MacBook Air et un écran de Mac plus moderne. Ce n’est pas rédhibitoire et il faut vraiment poser un autre iPhone à côté pour percevoir la différence. Malgré tout, cela n’ira pas en s’arrangeant. »

Cette différence se vérifie dans les caractéristiques techniques données par Apple. Quand l'iPhone 6s affiche un contraste de 1400:1, celui du SE se limite à 800:1. L'un des autres avantages mis en avant par Apple, c'est que les iPhone de dernière génération sont équipés de pixels à double transistor, pour augmenter les angles de vision.

L'écran Retina HD des iPhone 6(s) est beaucoup plus flatteur, mais on ne peut pas le résumer à cela. Je me suis retrouvé, notamment en extérieur, à avoir du mal à lire ce qui était affiché à l'écran de l'iPhone SE, sans forcément être en plein soleil. Les reflets sont aussi une plus grande gêne, et l'utilisation avec des lunettes de soleil est à nouveau un problème. En effet, l'iPhone SE ne dispose pas du filtre polarisant ajouté il y a deux ans.

L’écran des iPhone 6 et 6s a beaucoup progressé sur le plan technique, pas celui de l’iPhone SE.
L’écran des iPhone 6 et 6s a beaucoup progressé sur le plan technique, pas celui de l’iPhone SE.

Cette différence entre les deux écrans, on la sent également avec la luminosité de l'écran. Souvent, sur mon iPhone 6s, elle était réglée au minimum ou pas loin. Ce réglage était également adopté pour des questions d'autonomie. Là, je me retrouve beaucoup plus fréquemment avec une luminosité réglée à 50 % ou plus.

Si vous n'avez jamais utilisé d'iPhone 6 ou 6s, vous ne connaissez pas l'écran Retina HD et cela ne sera certainement pas gênant. Par contre, si vous avez pratiqué un iPhone récent et que vous louchez vers le SE, c'est de mon point de vue l'élément le plus problématique.

Les écrans : le vrai point faible des iPhone ?

Pour finir, une petite digression de manière générale sur les écrans des iPhone. Quand on compare les modèles actuels avec la concurrence, on pointe souvent du doigt l'appareil photo, un domaine dans lequel Apple a longtemps été en avance et où elle a fini par se faire rattraper. Mais on ne s’intéresse peut-être pas assez aux écrans.

À vrai dire, je ne me fais pas trop de soucis pour l'appareil photo. Non seulement Apple a un certain savoir-faire dans le domaine, mais l'acquisition de Linx avec ses doubles capteurs doit lui permettre de faire quelque chose d'intéressant.

Là où je suis plus inquiet, c'est sur le terrain des écrans. Des tests ont révélé que l'écran du Galaxy S7 était le meilleur du marché. Sans entrer dans des considérations trop techniques, entre sa définition très élevée et sa technologie OLED, il est très très séduisant. Et quand on l’a entre les mains, c’est la première chose que l’on remarque. Manifestement, Apple a décidé elle aussi de passer à l'OLED, mais l'entreprise se heurte à des problèmes de volume et ne pourra faire la transition qu'en 2017, voire en 2018.

L'Apple Watch est le seul produit Apple qui exploite un écran OLED.
L'Apple Watch est le seul produit Apple qui exploite un écran OLED.

Apple va certainement tout mettre en œuvre d'ici là pour tenir la comparaison, notamment en incluant la technologie True Tone que l'on trouve dans les iPad Pro 9,7 pouces. Est-ce que ce sera suffisant ?

Reste que la technologie OLED n'a pas que des avantages. Les écrans qui l'exploitent vieillissent moins bien et ont une durée de vie inférieure aux écrans LCD. Mais ces défauts ont tendance à disparaitre au fil des générations. Le consortium en charge de l’OLED assure que désormais bon nombre d’écrans OLED ont une durée de vie en utilisation supérieure à 50 000 heures soit quasiment 6 ans.


avatar kitetrip | 

On dit combattre l'obsolescence programmée alors que parfois, ce sont les consommateurs eux-mêmes qui décident qu'un produit est obsolète... Arrêtons un peu : les couleurs d'un 5S ne m'ont pas choqués il y a 3 ans, elles ne me choquent pas aujourd'hui, et peut-être pas dans 10 ans non plus... Alors un SE sorti de sa boite, laissez moi rire !!

avatar Mac_yona | 

Ces écrans de SE il faut quand même les produire, donc tout nouvel achat d'iPhone SE entraîne de la production. Pourquoi ne pas prendre un 5S 64 Go d'occasion si vous tenez tant à ne pas faire partie de ceux qui alimentent l'obsolescence programmée ? Pour ne pas alimenter le cercle de cette obsolescence, il suffit d'acheter un nouveau téléphone tous les 3/ 4 ans (ou quand il est irréparable) ce qui n'a rien à voir avec l'achat d'un téléphone avec un écran plus mauvais que ceux de la concurrence (à tarif équivalent !) de 2016 sous couvert de mise au vert de sa conscience...

Quand à l'écran qui ne vous choquera pas 10 ans après, vous devez encore avoir une télé noir et blanc et un frigidaire des années 50 à la maison vous: on peut très bien y regarder les programmes TV et conserver au frais les aliments...

Votre commentaire est dénué de toute logique...

avatar kitetrip | 

C'est marrant car ton argumentation est plutôt "oui mais toi pourquoi tu ne fais pas ça ?". Ce n'est pas la question.

Donc au lieu de te sermoner, je vais reprendre tes exemples. Qui sont exagérés : le passage de la TV à la couleur apportait une solution ergonomique notable (qui se souvient des matchs de foot où l'on imposait aux équipes des maillots compatible avec la TV N&B ?), de même que le réfrigérateur apportait une solution à la conservation les aliments...
Et de te ramener vers le sujet de l'article : un produit sortit il y a 6 mois est-il déjà dépassé au point d'avoir un défaut rédhibitoire ?

PS : au fait, j'ai pris un 5S Or 16Go d'occasion en remplacement de mon Nokia 808 sous Symbian (que je conserve toujours car les photos sont bien au dessus)(et qui aurait très bien marcher encore des années, sauf que les développeurs se tournent vers le couple iOS/Android)(et je suis développeur).

avatar Mac_yona | 

Je ne t'oblige à rien, tu fais comme tu veux, tu regardes l'Euro 2016 sur ton écran monochrome si tu veux et tu consommes autant d'énergie que l'accélérateur à particules du CERN à Genève avec ton frigo des années 50 si tu le souhaites également.

Evidemment qu'un produit peut être dépassé 6 mois après sa sortie, il peut même l'être le jour même de sa sortie !
Niveau autonomie, l'iPhone 6 et 6s étaient déjà dépassés concernant leur autonomie par rapport à certains modèles équivalents de la concurrence.

L'écran de l'iPhone 6/ 6s (je ne parle pas du 3D Touch) n' a pas 6 mois, il a 2 ans déjà.
Celui du SE, et donc du 5/ 5S a déjà 4 ans...
Ne pas admettre qu'il est bien en retrait par rapport à ce qui se fait aujourd'hui, 4 ans après sa sorite (et peut être 5 après sa conception), y compris en 4", n'est que mélange subtil d'oeillères et d'obstination évidente.
La question que l'on se pose c'est: à partir de quand nous souhaitons passer à "mieux". Chacun est libre de sa réponse à ce niveau là étant donné les goûts et nécessités de tout un chacun, mais avancer l'obsolescence programmée comme argument pour rester sur du moins bien est un peu de la malhonnêteté intellectuelle.

avatar kitetrip | 

Blablabla... bon visiblement tu restes sur la même ligne défensive, tu mets des grands mots et tu ne voudras pas changer d'avi. Je n'insiste pas.

avatar Mac_yona | 

Blablabla donc à toi aussi...

avatar Almux | 

…et la bon vieux dicton: "Le mieux est l'ennemi du bien", pourrait s'appliquer à tes arguments. Faut-il acheter leur marchandise aux copieurs, sous prétexte qu'il fonce systématiquement sur chaque occasion pour prouver que dans tel ou tel domaine il est "meilleur"? Là aussi, et grâce aux gogos, l'obsolescence programmée est garantie!

avatar Giru | 

Ce qui me gène dans ce genre d'articles, c'est qu'au final cet iPhone SE est un iPhone 5S avec la puissance du 6S. Or, l'iPhone 5S a reçu d'excellentes critiques lors de sa sortie, entre autres pour son écran. 2 ans plus tard, ce même écran devient un point faible du produit?

Oui l'écran des iPhones 6/6S est mieux, mais c'est loin d'être le jour et la nuit... Prenons le passage de l'iPhone 3GS à iPhone 4 qui a introduit l'écran retina : là j'aurais pu comprendre qu'on considère qu'une telle évolution rend obsolète le précédent modèle. Dans le cas des iPhones 5S/SE vs 6/6S, la différence est largement plus subtile. On peut facilement remarquer la différence en mettant les 2 écrans côte à côte, mais au quotidien avec un seul appareil? Passer d'un écran 6/6S à un écran du 5S/SE risque de choquer les premières jours, ensuite l'oeil se réhabitue et on oublie.

Enfin je dis ça, je reste bloqué avec mon iPhone 6 pour le moment... Inimaginable pour moi de repasser à un appareil avec moins de 128Go et hélas l'iPhone SE n'est disponible qu'en 64Go maximum. Et il semble peu probable que l'iPhone 7 se décline dans un petit format.

avatar Mac_yona | 

"Au quotidien, avec un seul appareil", même celui qui utilise un 3310 peut être totalement comblé par cet écran qui délivre les informations nécessaires à son utilisation.
Cela n'empêche que ceux qui sont passés à mieux, auront du mal à revenir à un écran monochrome...
Tout comme ceux qui sont passé à l'écran du 6/ 6s noteront une différence plus que subtile et se feront quand même un peu violence pour retrouver un téléphone plus autonome et utilisable à une seule main (deux avantages indéniables, qui n'enlèvent en rien la conception vieillissante de l'écran du SE).

avatar Espcustom | 

Iphone SE depuis vendredi, je ne regrette pas mon 6s.

Et l'écran, faut vraiment les avoir côte à côte ou être sacrément pointilleux (relou) pour voir une différence.

Au final très content de ce "switch back" c'est top de retrouver un iPhone peu encombrant, léger et avec une encore meilleure autonomie.

avatar Mac_yona | 

Et l'écran, faut vraiment les avoir côte à côte ou être sacrément pointilleux (relou) pour voir une différence.

On peut aussi le tourner dans l'autre sens:
ou être sacrément simpliste/ consensuel pour ne pas voir une différence évidente après plusieurs semaines/ mois d'utilisation d'un 6/ 6s...

Mais c'est dans l'air du temps que de se contenter des cacahuètes jetées, y compris quand on vient de débourser 1/2 Smic (aisé ou pauvre, peu importe, ça reste 600 €) pour la cacahuète en question...

avatar Frodon | 

Tant mieux, me concernant je n'ai pas déboursé le moindre centime pour acheter l'iPhone SE, au contraire j'ai même récupéré plus de 100€, grâce à la revente de mon iPhone 6s.

Du coup, je peux affirmer, sans influence de mon portefeuille, qu'il n'y a rien de choquant à passer d'un écran de 6s au SE. L'écran du 6s est meilleur, mais c'est pas non plus éblouissant ou révolutionnaire. Et l'écran du SE est très bon.

avatar Mac_yona | 

Tu n'as pas déboursé le moindre centime pour ton SE ?
Alors que tu as vendu ton 6s pour te le payer ?
Et que tu n'as récupéré que 100€ suite à la revente-achat alors qu'il y a un delta de minimum 200€ entre ces deux modèles ?
Sérieusement, "sans influence de ton portefeuille" ?

avatar Almux | 

…Il vaudrait "mieux" que tu sois un peu moins "relou", aussi. Ce contenter de ce qu'on a est parfois faire preuve de bien plus de sagesse, que de vouloir toujours du "mieux". Ce "mieux" que tu prône tant, finira bien par devenir le pire, si l'on suit ta logique (qui est celle du "pétée" d'enfants gâtés qui se manifestent dans les forums du monde entier).

avatar Mac_yona | 

Si tu te contentes de ce que tu as, pourquoi acheter un SE ?
Pourquoi ne pas garder un bon viel iPhone 5 si tu veux un écran 4" ?
D'ailleurs, pourquoi ne pas garder un 3,5" vu que le 4" est "mieux" que le 3,5" ?
Et pourquoi pas un retour à l'iPhone Edge vu que tu dois te contenter de ce que tu as ?

Encore un faux procès; c'est ce qu'Apple donne pour l'argent investi dans ce SE qui est limite indécent (composants du 5S à part le A9 et la caméra arrière...), le reste n'est qu'argumentaire à côté de la plaque.

avatar SebLogan | 

@Espcustom :
J'ai fais pareil que toi ! pour le moment j'ai toujours mon 6S et franchement l'écran ne m'a pas choqué tant que ça, je le trouve très bien et la différence est à peine perceptible. Aucun regret pour mon SE, manque plus qu'à vendre mon 6S

avatar Dr. Kifelkloun | 

Donc en gros, un écran conçu en 2012-2013 n'est pas aussi bon qu'un écran de 2015-2016 ?

avatar SebLogan | 

Le principal c'est que chacun y trouve son compte non ? tout le temps critiquer les gens qui ont des avis et des envies différentes, c'est soûlant, les commentaires de certains sont tout sauf constructif et c'est vraiment dommage . En prenant un SE on est au courant de ce que l'on achète, avec tout les tests et les articles qu'on trouve sur internet, donc pourquoi vouloir à tout prix que les gens achètent un 6S parce que l'écran est meilleur sachant que celui du SE est déjà très bon ?!
Le SE a une belle finition, une taille adéquat pour certaines personnes et possède le A9 qui le rend super fluide.
Faites vous plaisir et prenez l'iPhone qui vous plaît. Sinon allé chez la concurrence.

avatar Frodon | 

Voilà se que pense les numeriques de cet écran :

Malheureusement moins contrasté (746:1) que tous les écrans d'iPhone lancés depuis un bon bout de générations (iPhone 5c et 5s compris), l'afficheur de l'iPhone SE peut au moins compter sur une luminosité maximale record — pour Apple — de 613 cd/m². De quoi lui offrir une très bonne lisibilité générale, sans aller à 100 % dans les détails contrastés, dans toutes les conditions d'utilisation. Le confort de lecture est assuré par la densité de l'affichage, avec 326 pixels par pouce.

Le rendu des couleurs se classe parmi les plus équilibrés du secteur, même si l'iPhone 5s ou le 6s font un peu mieux, mais cela se tient ici à des niveaux que l'œil humain lambda ne perçoit pas. Nous vous donnons rendez-vous, ci-dessous, sur notre article dédié pour un en savoir plus sur l'écran de l'iPhone SE.

L'écran du SE n'est pas exempt de reproches, donc, mais reste pétri de qualités. S'il n'entre pas dans l'inertie qualitative habituelle d'Apple, il se révèle suffisamment bon pour le commun des utilisateurs.

On en déduit trois choses: 1) Ce n'est pas le même écran que l'iPhone 5S 2) Il est meilleur sur certains aspects, moins bon sur d'autres 3) Ce n'est pas le meilleur écran iPhone, mais cela reste un écran "pétri de qualité", notamment sur la luminosité et la colorimétrie

avatar Mac_yona | 

Voilà ce que dit igen:

"Lorsque j'ai commencé à utiliser iPhone SE au quotidien, ma plus grande interrogation était de savoir si j'allais parvenir à me faire à son petit écran. Avec le recul, et comme je l'ai expliqué auparavant, la taille de l'écran n'est pas du tout un problème. J'ai rarement l'impression d'être vraiment à l'étroit. Par contre, ce qui me perturbe à chaque fois, c'est la qualité de l'écran de ce modèle.

Non pas qu'il soit foncièrement mauvais — que les choses soient claires — mais il souffre tout simplement de son âge. Si la partie CPU et photo du SE n'a rien à envier aux iPhone 2015, et si la partie réseau est au niveau des iPhone sortis en 2014, son écran nous ramène au 5s qui a vu le jour en 2013. Et trois ans dans ce domaine, c'est long, très long même !

Mettez côte à côte un iPhone SE et un iPhone 6s et la différence saute aux yeux. Le petit téléphone fait tout pâlichon, alors qu'au contraire, son grand frère donne l'impression d'avoir entre les mains un halo de lumière quand il sort de veille.

Dans notre prise en main initiale de l’iPhone SE, on faisait déjà une comparaison qui me parait avec le recul tout à fait pertinente :

« La dalle du SE est un peu plus jaune que celle de l’iPhone 6s, cela rappelle un peu la différence qu’il peut y avoir entre l’écran d’un MacBook Air et un écran de Mac plus moderne. Ce n’est pas rédhibitoire et il faut vraiment poser un autre iPhone à côté pour percevoir la différence. Malgré tout, cela n’ira pas en s’arrangeant. »

Cette différence se vérifie dans les caractéristiques techniques données par Apple. Quand l'iPhone 6s affiche un contraste de 1400:1, celui du SE se limite à 800:1. L'un des autres avantages mis en avant par Apple, c'est que les iPhone de dernière génération sont équipés de pixels à double transistor, pour augmenter les angles de vision.

L'écran Retina HD des iPhone 6(s) est beaucoup plus flatteur, mais on ne peut pas le résumer à cela. Je me suis retrouvé, notamment en extérieur, à avoir du mal à lire ce qui était affiché à l'écran de l'iPhone SE, sans forcément être en plein soleil. Les reflets sont aussi une plus grande gêne, et l'utilisation avec des lunettes de soleil est à nouveau un problème. En effet, l'iPhone SE ne dispose pas du filtre polarisant ajouté il y a deux ans."

On en déduit que:
1/ Rien ne vaut un oeil bien éduqué, y compris face à des analyses technico-techniques emplies de calculs et de chiffres et destinées à rassurer "le commun des utilisateurs".
2/ Bah rien, relire le billet avec son doigt, son oeil (enlever les oeillères si possible) et son cerveau "d'utilisateur commun" pour essayer de le comprendre sans penser que l'on en veut personnellement à tous les acheteurs/ utilisateurs de l'iPhone SE parce que l'on ose remettre son écran -dont la techno à vieillit depuis le temps de sa conception, antédiluvienne dans le monde de l' ICT- à sa juste place.

avatar Frodon | 

Merci de mettre en exergue les défauts de cet article:

- Pas de données factuelle, en dehors du contraste (et encore seulement les chiffres théoriques)
- Jugement au doigt mouillé (ou plutôt à l'oeil mouillé) exagérant les défaut, pour faire strategiquement du sensationnel et attirer les lecteurs, jusqu'au titre même qui parle, sans aucune raison valable, de "problème"

Attention, je n'ai jamais dit que l'ecran de l'iPhoen SE est le top du top, bien au contraire, il a des défauts, surtout en 2016. Mais il reste un très bon écran avec une très bonne colorimétrie et luminosité, mais en effet un contraste pas terrible.

avatar Mac_yona | 

On avance enfin Mr "iPhone_SE_a_pas_un_centime" !

On arrive enfin, après 36 posts, à déceler les défauts de cet écran, qui n'ont pas été relevés au doigt mouillé (cette mauvaise foi tout de même !) mais via des tests terrains:
Visibilité en extérieur: indéniablement en dessous
Comparatif face à face avec un écran d'iPhone de conception plus récente
etc...
C'est l'oeil de l'acheteur qui aura le dernier mot face aux XXX cd/m2, contraste de YYY:1, etc... avancés par les accrocs aux données techniques qui se voient ainsi rassurés de leurs achat en étant classés dans le Top 3 du classement de ces données...
L'expérience utilisateur, le fameux "think different" d'Apple, c'est ce qu'ils ont toujours mis en avant (en plus des sacro-saintes fiches techniques pour combler les accros aux données et aux comparatifs chiffrés de tous genres).
La plupart des acheteurs d'iPhone les choisissent non pas sur la fiche technique (qui se foutent totalement du nom et vitesse du processeur, de la RAM embarquée, du taux de contraste de l'écran etc...) mais sur ce qu'ils proposent "sur le terrain": fluidité de l'OS, suivi des MAJ par Apple, APN photo homogène et rapide, etc... C'est ce qui a fait la différence chez Apple: on donne une dénomination des composants sortie du contexte "données brutes": écran Retina (et non 720p/1080p @326 dpi), Processeur A9 (et non double coeur cadencé @ 56 GHz en mode turbo boost,, etc)... Il ne me parait pas délirant de faire un test "terrain" (photos à l'appui) en parallèle à la doc technico technique des tests réalisées proposés par ouate mille sites qui ne font que du comparatif technique des smartphones (et aussi des aspirateurs !) via des mesures de laboratoires dont au final on se fiche éperdument vu que quand on sort dans la rue on ne se dit pas:
tien, il ne fait que XXX cd/m2 cet écran 326 dpi qui manque grandement de luminosité en extérieur,
mais plutôt: par rapport à l'iPhone 6 que j'avais avant (ou que j'ai vu tourner chez mon papy) j'ai plus de mal à voir ce qu'affiche l'écran en extérieur...

Mais on avance: il n'est plus incroyablement époustouflant cet écran, il est enfin "bon" mais en retrait de ce que l'on fait aujourd'hui et de ce que l'on est en droit d'attendre sur un smartphone à 600€. Et c'est uniquement ça qui est souligné dans ce billet.

avatar Vanton | 

@Mac_yona :
T'as décidé de faire c***r tout le monde encore longtemps... ?

Tous tes contradicteurs t'expliquent depuis des dizaines de messages que l'écran du SE n'est pas au niveau de celui du 6S mais qu'il est encore largement satisfaisant, que ce n'est pas un mauvais écran. On va pas y passer la journée non ? T'as pas plus intéressant à faire ?

avatar SebLogan | 

@Vanton :
A croire que non :/

avatar Mac_yona | 

@Vanton:
Ouaaahhhh, cette virulence tout de même...
Navré d'avoir remis ton doudou_SE à sa place et que ça te fasse autant de peine.
Tu veux pas te faire c..er ? Suffit de pas me lire (personne ne t'y oblige !) et surtout de ne pas répondre.

Relis avec ton gros doigt les posts précédents STP beaucoup n'y voient pas de différence, pour d'autres elle est "légère" alors que rien qu'avec la photo d'extérieur de ce billet on voit une GROSSE différence rien qu' en utilisation extérieure...:

"Quant à l'écran du 5se que je possède je n'ai pas vu une grosse différence probablement parce que le 6 que je possédais"
"personnellement, je ne ressent pas cette différence ... "
"Je suis passé d'un 6S Plus au SE, je n'ai pas ressenti de régression particulière"
"Je possède un 6S depuis bientôt 1an et je viens de faire l'acquisition d'un SE sidéral. J'ai beau les mettre côte à côte, on perçois une légère différence de contraste mais ce n'est pas si flagrant que ça..."
"C'est des conneries la teinte jaune du se par rapport au 6.
J'ai un iPhone 5 et je trouve son écran meilleur que mon 6."
et le meilleur pour la in:
"Du coup, je peux affirmer, sans influence de mon portefeuille, qu'il n'y a rien de choquant à passer d'un écran de 6s au SE."

LoL !

avatar nicochoc | 

@Mac_yona :
Il faut que tu baises un peu mec

avatar Mac_yona | 

@nicochoc:
et toi que tu pètes un coup...
ça y est on peut arrêter la poésie ?

avatar Frodon | 

@Mac_yona
Si tu ne sais pas lire, je ne peux rien pour toi. Car je n'ai jamais dit que l'écran du SE était "époustouflant", seulement qu'il était très bien et j'ai toujours reconnu qu'il avait des défauts.

avatar Alias | 

Ma femme vient de recevoir son SE et franchement, l'écran est un peu plus jaune et beaucoup moins lumineux que celui de mon iPhone 6 !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR