Fermer le menu

Google s'inquiète de la position de Samsung

Stéphane Moussie | | 14:06 |  44

Samsung a écoulé l'année dernière 216 millions de smartphones, dont une quasi-totalité de terminaux sous Android, contre 130 millions d'iPhone. A priori, Google devrait accueillir à bras ouvert cette réussite remarquable qui fait d'Android le premier OS mobile au monde, loin devant iOS avec 69,7 % de part de marché contre 20,9 % au dernier trimestre 2012 (lire : Le marché du smartphone se cherche un numéro 3).

Or, la situation est beaucoup plus contrastée comme le révèle le Wall Street Journal qui titre « Samsung suscite l'inquiétude de Google ». C'est paradoxalement le succès de la firme de Sud-Coréenne qui inquiète Moutain View. En vendant à elle seule 40 % des smartphones Android et plus d'une tablette sur quatre au dernier trimestre 2012, l'entreprise a pris un poids considérable. Sa position privilégiée pourrait lui donner l'idée de renégocier ses arrangements avec Google, d'après des sources proches du dossier restées anonymes. Le géant asiatique pourrait notamment réclamer une plus grosse part des revenus tirés de la publicité en ligne.


Andy Rubin et JK Shin, respectivement responsables d'Android et Samsung, lors de la présentation du Galaxy Nexus - photo SamsungTomorrow

Samsung aurait touché par le passé plus de 10 % des recettes de Google liées à la publicité en ligne. Un pourcentage qu'elle voudrait revoir à la hausse, car Mountain View commence à tirer davantage de revenus d'applications comme Google Maps et YouTube. Et dans le même temps de plus en plus d'utilisateurs accèdent aux services de Google via un appareil Samsung — bientôt un sur deux pour les smartphones si la tendance ne faiblit pas. Un analyste, Rajeev Chand, estime pour sa part que le constructeur pourrait réclamer des versions du système en avance par rapport aux autres fabricants.

Bien qu'elle ne soit pas évoquée par le Wall Street Journal, une autre option pourrait s'offrir à Samsung pour faire plier Google en cas de désaccord dans les négociations : la migration vers son propre OS, Tizen. Des terminaux sous Tizen sont déjà prévus pour cette année, mais on ne sait pas jusqu'à quel point Samsung entend s'impliquer dans ce système alternatif.


Photo pour les 100 millions de Galaxy S vendus

Lors d'une réunion rassemblant les dirigeants de Google, Andy Rubin, à la tête de la division Android, a salué le succès de Samsung. Difficile de faire la fine bouche en effet quand un constructeur vend plus de 200 millions de smartphones avec ses services à l'intérieur. Toutefois Andy Rubin a également ajouté que la marque sud-coréenne pouvait devenir une menace si elle continuait de gagner du terrain, rapporte une source du Wall Street Journal.

Et Rubin d'expliquer que l'acquisition de Motorola est une couverture au cas où un constructeur deviendrait trop envahissant, comme Samsung donc. Google a pourtant répété dans un premier temps à de nombreuses reprises qu'il ne favoriserait pas Motorola et que le constructeur américain resterait indépendant.

La firme de Mountain View joue un véritable numéro d'équilibriste. Elle doit veiller à ce que la domination de Samsung ne se retourne pas contre elle, prévoir une solution de secours au cas où le coréen lui ferait faux bond, et ne pas froisser ses autres partenaires (HTC, LG, Asus, Sony...). D'après les sources du Wall Street Journal, Google espère d'ailleurs que ces autres constructeurs puissent tailler des croupières à Samsung. L'entreprise placerait notamment ses espoirs dans les nouveaux arrivants sur le marché Android, comme HP. Au vu de la tablette affreusement générique que HP vient de dévoiler, ce n'est pas gagné.

Catégorie : 
Tags : 

44 Commentaires

avatar bbn 26/02/2013 - 14:30

Vous êtes sérieux avec Tizen ? Google est plus en position de force que Samsung. Si Google lâche Samsung, que va faire se dernier ? Lancer des téléphones sous Tizen qui n'a ni le store d'Apple ni celui de Google (et un OS probablement pas aussi bien développé qu'Android et iOS). Bref, si la gamme Galaxy devait passer sous Tizen, Samsung se tirerait une balle dans le pied. C'est aussi simple que ça.

Et sans YouTube ni de Maps sous Tizen, comment dire...

Bref, si le Wall Street Journal n'évoque pas l'option Tizen, c'est qu'ils sont un peu plus sérieux et réfléchi que vous ;)

avatar boccob 26/02/2013 - 14:24

+1

On à bien vu qu'un Smartphone, c'est avant tout un store et un eco-système.

Il n'y à qu'à voir comment Microsoft galère et comment BB coule.

Or, si samsung dispose d'une force de frappe enorme coté hard, ils sont à la ramasse coté soft (un système de méssagerie inutilisé, un store inutile, un service de synchro totalement secondaire bref ... rien d'utile).

Le couple gagnant, c'est Google + Samsung.

Samsung seul n'y arrivera pas (suffit de voir le succés ENORMMMMMEEEEEE des Wave à l'époque) alors que Google pourra s'en sortir.

Et puis faut arreter avec la course au replica ... le dev qui se tape l'appli iOS, Android, Eventuellement WP8, il va pas en plus, avec un avenir plus qu'incertain, se tappe celle pour Tizen ...

avatar BeePotato 26/02/2013 - 15:13

il y a de quoi, Samsung n'a pas un slogan du genre "don't be evil".
ils suffiraient qu'ils en prennent un pour que tout à coup, tout aille mieux. ils pourraient alors monter jusqu'à 90% de parts de marché, bouffer tous leurs concurrents... ça ne serait plus un problème.

avatar R5555 26/02/2013 - 14:54via iGeneration pour iPad

Le site de Motorola de Toulouse ferme vendredi, suite au rachat par Google .
Google s'inquiète que Samsung devienne trop grand ?
Tout le monde s'inquiète aussi que Google soit devenu si gros ....
C'est un peu inquiétant toutes ces sociétés qui deviennent si grandes et mangent les autres ... MS, Google, Apple , Samsung ......

avatar an3k 26/02/2013 - 14:56

Tizen non plus, je n'y crois pas un instant. Ce qui m'étonne quand même, c'est pourquoi samsung réussit aussi bien là où Sony, HTC, LG et les autres se cassent un peu les dents.

En termes de design et de qualité de fabrication, ils sont plutôt derrière. En termes d’innovations, ils sont plutôt devant (Note, rajouts bien pensés à Android) mais globalement pourquoi les autres constructeurs n'y arrivent pas ?

avatar YanDerS 26/02/2013 - 15:08

"Et Rubin d'expliquer que l'acquisition de Motorola est une couverture au cas où un constructeur deviendrait trop envahissant, comme Samsung donc. Google a pourtant répété dans un premier temps à de nombreuses reprises qu'il ne favoriserait pas Motorola et que le constructeur américain resterait indépendant."

C'est sûr,
quand on voit le peu d'implication que met Google dans sa figuration du stand Motorola Mobile au MWC (voir news précédente), qu'ils ne comptent guère favoriser leur marque mobile pour le moment.

Donc l'équation actuelle avec Samsung n'a pas trop l'air de les déranger.
Assoir la domination d'Android le plus rapidement et le plus efficacement possible sur les terminaux mobiles (comme MS en son temps sur les PC) semble être encore leur objectif premier, quel que soit le partenaire

avatar Billytyper2 26/02/2013 - 15:12

Perso, si Samsung veut vraiment abandonné Android c'est tout à fait possible. Leur store, même si ce n'est pas encore aussi développé que ceux de Apple et Android, continue à se développer. Ils ont aussi leur service de Cloud. Ils ont les moyens d'acheter une licence Google Map pour l'intégrer dans leur propre OS.

Ou alors, s'ils sont plus malins, et c'est fort probable, ils n'ont qu'à forker Android comme l'a fait Amazone, et voilà. Le problème d'applications est réglé.

Une lecture intéressante http://www.androidpit.com/samsung-tizen

avatar lol51 26/02/2013 - 16:59

@Keepitreal, excuse moi mais tu vies dans une uchronie il me semble. La porte des étoiles c'est la première à droite...
Tout le monde à les yeux sur Samsung. Absolument tout le secteur de l'ultramobile guette ce qui se passe là. Apple n'est pas le seul à être un centre d'attention.

avatar eipem 26/02/2013 - 19:41via iGeneration pour iPhone

@keepitreal :

Tu me fais bien rire. Ton commentaire pue l'inquiétude à plein nez. Pour la plupart des gens "l'ouverture" c'est la possibilité d'installer des apps pirates et quelques tweaks custom. Ça n'a rien à voir avec le logiciel libre, sinon Ubuntu aurait explosé Windows depuis longtemps. Mais ce qui pousse Apple a "fermer" son système c'est l'expérience utilisateur. Et ça Samsung s'en fout royalement. Samsung peut sortir Tizen et laisser ses clients installer toutes les merdes qu'ils veulent parce que Samsung vend du matériel, pas du service. Les gens n'ont qu'à installer ce qu'ils veulent depuis internet. Samsung ne marche pas grâce à Android. Samsung marche parce qu'elle est visible, connue, et qu'elle propose du matériel pas cher.

avatar Billytyper2 27/02/2013 - 10:08

Et "UN" google fanboy qui a peur de se faire bouffer par Samsung...

avatar lol51 26/02/2013 - 15:52

Samsung est un Chaebol, c'est à dire un trust qui est capable de contrôler avec l'aide de l'état coréen de nombreux pans d'économie.
En occident, depuis les années 90, les trust sont encadrés pour ne pas leur permettre de grossir sur eux même et de prendre un poids trop important, mettant en péril le principe de la concurrence. Cela non pas avec un secteur d'activité mais tous les secteurs à la fois.
Samsung représente tous les secteurs, de la pharmacie, en passant par les voitures, les vêtements, les produits pétroliers, le blanc, le brun et l'informatique et cela ne représente que la partie produits, Samsung se sont aussi des labo de recherche en chimie en pharmacie, de l'ingénierie, des centres de production de pièces détachées etc...

Vos petits jouets S3 sont du Samsung à 100% du début à la fin de la chaine de production.
Quand on contrôle tout le process, on fait appliquer les tarifs que l'on veut aux différentes filiales (ainsi que les conditions de travail) pour avoir le meilleurs des dupping sur le marcher actuellement le plus rentable : les smartphones.
Voilà pourquoi les concurrents qui ne sont pas des trusts ont de la peine à suivre, parce qu'eux même ont affaire avec d'autres entreprises avec lesquelles elles négocient. Dans le lot, seul Sony peut prétendre contrôler presque totalement sa chaine de production du début à la fin. Mais Sony contrairement au coréen est souvent tombée dans les pattes de l'antitrust US.
Samsung ne négocie pas, elle n'en a pas besoin. Voilà pourquoi Apple retire petit à petit ses billes du Chaebol.

Samsung c'est le principe de l'amibe qui absorbe ce qui se trouve à sa portée rien que par sa masse. Après que Google se "réveille" que maintenant, ça me fait un peu marrer. Comme si ils n'avaient rien vu venir. Comme si ça ne les avaient pas arrangé que le coréen fasse atteindre sa masse critique à Androïd et leur faire engranger les revenus pub qui vont avec ;)

avatar YanDerS 26/02/2013 - 16:42

c'est ce que je pense aussi.
Pour l'instant, tout baigne pour la firme coréenne. Android est plus un dynamiseur à leur un avantage qu'un handicap.
Et comme ils savent que Google a besoin de répandre le plus massivement possible son OS mobile, pourquoi en changer.

Maintenant, Samsung peut décider de foutre un boost sur le dev de Tizen ( avec Intel et le fondation Linux je crois, non?) pour diversifier un peu son offre et, selon les évolutions dans le futur, utiliser à l'occasion cet OS comme moyen de pression sur Google, ou... comme roue de secours, mais ça je n'y crois guère.
Je crois plus à un fork d'Android dans ce cas extrême

avatar lol51 26/02/2013 - 17:03

+1 pour l'idée du fork

avatar eipem 26/02/2013 - 22:57via iGeneration pour iPhone

@izoong :

Super chouette analyse !

avatar BeePotato 26/02/2013 - 15:36

à mon avis, Tizen a du potentiel.
Samsung a habitué des millions d'utilisateurs à TouchWiz, s'est construit un App Store, etc.
La partie fabrication / distribution, pas la peine d'y revenir : ils maitrisent bien.

Pour tout ce qui est basique, ça ne changera pas grand chose pour un utilisateur : accéder à internet, au mail, la partie téléphonie, etc.

Pour l'App Store ils auront sans doute acquis pas mal d'expérience. Ils pourraient aussi essayer l'approche consistant à automatiser les conversions d'applis Android (plutôt ratée par BB, apparemment, mais Samsung peut mieux faire et dans quelques temps les téléphones seront plus puissants : faire tourner des applis pas trop gourmandes serait tout à fait faisable).

@StevenHuon : "Et sans YouTube ni de Maps sous Tizen, comment dire..."
Google ne bloquera pas YouTube, ni Maps en version web. Et si Samsung veut une appli de cartes, ils peuvent demander à d'autres : Microsoft par exemple. Et il n'y a pas eu une news il y a quelques temps parlant d'une éventuelle licence pour les cartes de Nokia ?

Le problème étant que Microsoft et Nokia souffriraient certainement beaucoup de l'arrivée de Tizen que je verrais bien en troisième position sur le podium, asséchant encore plus le (pauvre) catalogue d'applis pour Windows Phone.

Dans cette éventualité, je verrais bien Blackberry être racheté par HP, puis être partiellement revendu à LG.

avatar belcikowski 26/02/2013 - 15:56

cà sent le poulet roti ..... une fois tondu par Samsung , google n'aura plus qu'a se retirer sur la planéte Android ......

mdr .........

avatar lol51 26/02/2013 - 16:52

Rigolez pas trop quand même. Parce que ce qui est le vrai nerf de la guerre ce sont les revenus issus de la pub. Si Samsung agite son épouvantail Tizen ce n'est pas pour rien. (je me casse ou tu me files ta thune ?)
Google est bien le cul entre trois chaises et ça commence à faire beaucoup pour un écosystème uniquement software. C'est que Google a besoin d'une masse critique assez importante pour que ses algo marchent et que la pub soit rentable. L'article de Macgé le dit bien.

Google aujourd'hui c'est :
"Merde on aurait p'têt pas du fermer les usines Motorola"
"Merde on aurait p'têt' pas du laisser une seule boite devenir le fournisseur de 50% de nos revenus mobiles maintenant ils vont nous raquetter"
"Merde y les autres boites de téléphone qui pleurent qu'ils sont pas traité comme la grosse pieuvre là"

Ha j'oubliais : "Merde en plus de Tizen, y a Huawei qui vient nous bouffer notre poule au œufs d'or de marché asiatique"

Imaginez un monde... ou les algorithmes de Google ne seraient plus aussi performant...

avatar nessbeal 26/02/2013 - 17:08via iGeneration pour iPad

Plutôt ironique. Google ne fait payer aucune licence pour l'utilisation d'android Mais en plus il doit reverser une partie des profits de la publicité à ces mêmes partenaires. En effet il y a de quoi être inquiet...

avatar Mollaret 26/02/2013 - 19:14

Le danger est que l'on associe automatiquement android et Samsung, comme iOS et Apple : le jour où Samsung patine (un peu comme semble faire Apple [inutile de me traiter de troll!])on ne sait alors plus si ça vient de l'OS ou du hard !

avatar eipem 26/02/2013 - 19:30via iGeneration pour iPhone

Je ne suis pas si sûr que Samsung ait tant besoin de Google que ça. Autour de moi, les gens qui ont des smartphones, toute marque confondues, ne sont pas de gros consommateurs d'Apps. La plupart ne se servent que de FB et Instagram, du mail et d'Internet. Et quelques jeux très grand public comme Angry Birds ou Temple Run. Et l'argument principal pour justifier leur choix d'une marque plutôt qu'une autre c'est le prix. Donc si Samsung sort un téléphone vraiment pas cher sous Tizen, avec l'assurance d'avoir quelques killerapp bien visibles, il pourrait vraiment tirer son épingle du jeu. Faut pas se leurrer, tous autant qu'on est ici on est une bande de geeks plus ou moins impliqués dans une discussion de geeks. Mais le reste du monde s'en fout. Mme Michu va aller acheter son téléphone non subventionné. Si le vendeur lui propose du Samsung pas cher avec Facebook et Angry Birds elle repartira avec. Et Samsung a largement les moyens de vendre sans marges au début pour attirer du monde. C'est pas compliqué, c'est Samsung qui fait tout dans le smartphone, donc elle peut directement produire les puces les moins chères. Reste à attirer les développeurs, et ça c'est pas compliqué quand on a le pognon et les parts de marché.

avatar chmgd 26/02/2013 - 20:05

Je pense que ça résume bien le monde du "smartphone".

avatar Cratès 26/02/2013 - 20:03via iGeneration pour iPad

Samsung n'existe dans le Smartphone que grâce à Android.
Donc, je doute que les craintes de Samsung soient fondées.

avatar sputnic 26/02/2013 - 20:23

C'est là toute la beauté de la situation : Google gagne quasi que dalle avec Android, Samsung bouffe tout - et Google est sur sa montagne en train de regarder Android et Samsung se télescoper et n'y peut mais !
En plus, Google est coincé avec leur système open source qu'ils ne peuvent pas interdire à l'un ou à l'autre, cf Amazon, et c'est en train de leur péter à la gueule !!!

Car il est clair que Samsung est obligé à terme de bouffer sur les plates-bandes de Google : c'est leur seule issue, d'autant qu'avec les nouveaux prétendants (RIM, Nokia, MS) et les autres concurrents Android qui commencent à vraiment devenir bon, la part de marché de Samsung va forcément se stabiliser et diminuer : c'est mathématique : RIM, MS, Nokia, HTC, LG , Sony... ne peuvent pas faire pire que ce qu'ils étaient.
Samsung va de plus en plus s'affranchir des services Google, et passera surement progressivement sur un autre système pour acquérir une entière indépendance : ils ne pourront plus continuer à dépendre d'un système tiers, fut-il celui de Google !
Et le seule moyen de gagner encore plus de pognon, c'est de taper dans la pub, les stores, les films, la zique etc.

D'ici peu, Google va passer un sale 1/4 d'heure et le pire, c'est qu'il ne lui restera que des constructeurs famélique ! Ça prendra le temps que ça prendra, mais ça ira forcément dans ce sens, et le plus beau, c'est que Google le sait mais n'y peu rien : ils sont baisés par leur propre système open source gratuit pour tout le monde !

La grande réussite de Google : avoir enfanté un monstre (un futur parricide !) qui le dégagera du marché du mobile à plus ou moins brève échéance.

avatar sputnic 26/02/2013 - 20:31

Quant aux chiffres Samsung 216 m, j'y crois pas un instant, car comme le dit fort justement Tim Cook : "je ne connais pas ma part de marché, puisque les seuls chiffres réels sont ceux fournis par nous même..." (garanti par bilan trimestriel).
Tous les autres chiffres ne sont que spéculations d'analystes associés de plus à un Apple bashing nauséeux, manifeste et permanent.

Qui peut m'expliquer les 35 millions de Samsung à Noël 2011 et les 44 millions du trimestre suivant (alors que c'est un trimestre creux, sans aucunes nouveautés et en plus attentiste du S3 à l'époque !

avatar pr0de 26/02/2013 - 22:34

Un fork d'Android comme Amazon me parait être la solution la plus intéressante pour Samsung – et la plus catastrophique pour Google. Si cela arrive, il est possible que Google change les règles du jeu.

Merci à izoong pour le commentaire sur le statut de chaebol. En effet, ça souligne le problème fondamental des concurrents de Samsung : aucun autre n'est autant protégé et favorisé.

avatar zarkossil 27/02/2013 - 14:05

@ johnjogate [Quote] Google doit faire son propre hardware et ciblé Samsung concurrent n°1 si ils veulent l'affaiblir .[/quote]

Bonne idée, mais ils le feront fabriquer par qui leur téléphone ? par Samsung ? comme c'est le cas pour certaines tablettes Androïd ?

Connexion utilisateur