Fermer le menu

google

Toute l'actualité sur google

Un lancement Android Wear sur fond de tensions entre Google et Samsung

18/07/2014 | 11:35

Les tensions entre Google et Samsung reprennent une fois de plus. Ce sont désormais les smartwatch qui sont au coeur de la discorde entre les deux entreprises.

Larry Page, cofondateur de Google, aurait émis des réserves sur les investissements massifs de Samsung dans son Tizen, son OS embarqué dans les montres Gear et Gear 2. Il est assez logique que Google montre une certaine frustration face à ce système made in Samsung, car cela leur pose plusieurs problèmes : les montres Tizen sont conçues pour fonctionner uniquement avec les smartphones Samsung, et il s'agit d'un concurrent direct d'Android Wear.

De son côté, Jay Y. Lee, vice-président de Samsung, estimerait que Google n'a absolument rien à dire sur la conduite de Samsung. Tizen est d'ailleurs en développement pour être, à terme, également porté sur smartphones. La rencontre entre les deux hommes se serait déroulée dans une atmosphère assez tendue, selon The Information. Il est vrai que Samsung ne semble pas avoir porté grande attention à Android Wear, en se contentant de livrer une Gear 2 légèrement modifiée et rebadgée sous l'appellation Gear Live.

A gauche la Gear live, à droite la Gear 2.

Les tensions entre les deux entreprises ne sont pas nouvelles. Google a déjà reproché plusieurs fois à Samsung de trop modifier les interfaces d'Android sur ses smartphones,...

Lire la suite

Google Analytics à consulter sur iPhone

17/07/2014 | 23:30

Les webmasters qui utilisent au quotidien les outils d'analyse fournis par Google devraient se jeter sans attendre sur Google Analytics [1.0 – Français – Gratuit - Google, Inc.] : le moteur de recherche offre finalement une version native pour iOS de son tableau de bord permettant de consulter les visites web. Les habitués y retrouveront toutes les données qu'ils consultent régulièrement depuis un navigateur web : type d'audience, acquisition, type de visiteur, fidélité, conversion…

Les rapports en temps réel à compulser depuis son iPhone s'annoncent comme une vraie drogue pour ceux qui ressentent le besoin impérieux de connaître le nombre de visiteurs sur leurs sites toutes les cinq minutes. La présence de cette application officielle risque bien de provoquer la disparition des clients tiers qui pullulent sur l'App Store.

Lire la suite

Le thermostat Nest piraté pour protéger les utilisateurs

17/07/2014 | 19:15

Un groupe de hackers veut protéger les utilisateurs d'objets connectés Nest de la voracité de Google en matière de données confidentielles. Tony Fadell, « père » de l'iPod et fondateur de Nest, a pourtant déclaré à plusieurs reprises qu'il n'avait pas l'intention de partager les données des propriétaires de son thermostat et de son détecteur de fumée avec Google, qui a racheté Nest en début d'année pour 3,2 milliards de dollars. Le doute demeure toutefois, le moteur de recherche ayant fait de la vente des informations confidentielles des internautes sa poule aux œufs d'or.

Personne n'est encore parvenu à pirater un thermostat Nest à distance, mais avec un accès physique au périphérique, il devient possible de pénétrer dans le système. Un groupe de chercheurs de l'université de Central Florida, mené par le professeur Yier Jin, a en effet découvert lors du démontage d'une unité qu'ils pouvaient prendre possession de l'appareil lorsqu'il démarre; les données peuvent alors être « siphonnées » en toute discrétion.

Le périphérique, qui ne demande pas l'autorisation (pas d'option dans les réglages) envoie tous les mois aux serveurs de la maison-mère un listing contenant les réglages, les températures et les informations rentrées par l'utilisateur. Ces données n'ont rien de sexy de prime abord, mais elles recensent les habitudes de vie des propriétaires du thermostat — des données précieuses pour les annonceurs de Google.

Le « jailbreak » de l'appareil permet d'y injecter du code; il peut s'agir de malwares, mais également de logiciels plus nobles, permettant par exemple de bloquer l'envoi de ce fichier de données… et donc...

Lire la suite

Google met Flash à l'index dans ses résultats

15/07/2014 | 15:45

Google va maintenant pointer du doigt les sites qui utilisent encore Flash dans leurs pages. Sur son blog dédié aux développeurs web, Google explique qu'il s'agit de mieux renseigner les internautes qui font des recherches depuis leurs mobiles.

Une petite phrase, inscrite sous les URL retournées dans les résultats, va expliquer que la page utilise Flash. Ce qui risque d'empêcher sa consultation avec l'appareil utilisé (sur iOS ou sur Android 4.1 et ultérieurs). La mise en place de ce signalement a démarré hier. Dans ce même billet, Google enjoint les designer à utiliser des méthodes « modernes » avec le HTML5 pour s'adapter aux moyens « modernes » de navigation avec une série de ressources pour améliorer son site.

Google : gros rafraîchissement en vue pour le Play Store

14/07/2014 | 13:45

Google a dans ses tuyaux un gros ravalement de façade pour le Play Store, sa boutique d’applications Android. Le site Android Police a mis la main sur une série de captures d'écran qui, si elles ne peuvent être authentifiées à 100%, sont suffisamment convaincantes pour penser que le moteur de recherche a l’intention de revoir en profondeur l’interface de son échoppe. Ce rafraîchissement est d’ailleurs en phase avec l’initiative Material Design qui vise à unifier le design de toutes les apps mobiles et les services web de Google (lire : Google I/O : plateformes, rassemblement ! & Aperçu en images d'Android L).

L’idée est ici aussi de mettre le contenu en avant, et plus uniquement les éléments d’interface. Plus de couleurs, des visuels beaucoup plus grands et visibles, une large place faite aux illustrations et aux vidéos, tous les contenus proposés par le Play Store y passent, des apps aux vidéos.

À gauche, la version actuelle du Play Store; à droite, la future interface.Cliquer pour agrandir

Il en va de même pour la version du Play Store destinée aux smartphones (de gauche à droite, la version actuelle et la prochaine) :

Outre une plus grande utilisation des espaces blancs, Google soigne un peu plus l’usage de la...

Lire la suite

Google dément une faille de sécurité dans l'app Gmail

13/07/2014 | 08:30

Les utilisateurs de l’application Gmail sous iOS sont-ils en danger ? Lacoon Mobile Security, spécialiste en sécurité, a rapporté qu’il manquait au logiciel une brique sécuritaire dont l’absence permettrait à un hacker d’opérer une attaque de type homme du milieu (man in the middle). Gmail souffrirait de l’omission d’un certificat spécifique dit de pinning, un processus bien connu des développeurs qui permet d’éviter à leurs apps d’être victime de ce type de hack qui en passe par l’installation d’un profil de configuration malveillant. Ces certificats permettent de chiffrer les données de trafic entre l’app et les serveurs du développeurs, bien souvent en utilisant les protocoles de sécurité SSL/TLS.

Il peut toutefois arriver qu’un pirate puisse « tromper » les certificats, ce qui leur permet ensuite de déchiffrer le trafic et partant, d’accéder aux données confidentielles. Le pinning est une des manières pour éviter ces attaques. Google, mis en porte à faux dans cette histoire, a cependant assuré à Macworld qu’« il n’y a pas de vulnérabilité dans l’application Gmail ». Le moteur de recherche, prévenu le 24 février du problème, explique que le scénario de Lacoon nécessite que l’utilisateur accepte explicitement l’installation d’un certificat malveillant, donnant au hacker un accès à l’application. Une possibilité « hautement improbable », confirme John Pirc, directeur technique de NSS Labs, une société qui teste la sécurité de produits dédiés aux entreprises. Lacoon reconnait d’ailleurs que le pirate doit d’abord tromper sa victime et le pousser à ouvrir le fichier douteux. Mais si le...

Lire la suite

Google Maps fouille dans Gmail

11/07/2014 | 19:22

Google propose une petite mise à jour pour Maps [3.2.0 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – Google, Inc.], qui passe en version 3.2.0 avec quelques nouveautés dignes d’intérêt. La plus visible concerne les résultats d’une recherche : les noms des POI s’affichent désormais sur la carte ainsi que dans un panneau qui laisse peu de place à la carte elle-même, du moins sur l’écran de 4 pouces d’un iPhone. Quoi qu’il en soit, c’est un plus pour repérer plus facilement les endroits recherchés.

L’application comprend aussi un guide de découverte des lieux locaux selon le lieu et l’heure (il nous semble que ce service était présent depuis un moment, mais Google l’annonce comme une nouveauté pour cette version). Enfin, et à l’image de ce que Google Now sait faire (par exemple pour les réservations de vols), Maps va piocher dans Gmail pour afficher sur ses cartes les lieux des réservations et rendez-vous, sans que l’utilisateur n’ait rien de particulier à faire. Certains parleront d’intrusion, d’autres souligneront au contraire l’aspect pratique et automatique d’une telle fonction.

YouTube propose un studio iOS pour les créateurs de vidéos

10/07/2014 | 23:30

Google a mis en ligne, uniquement aux États-Unis pour le moment, l’application YouTube Creator Studio. Si YouTube Capture permet d’enregistrer et de mettre en ligne rapidement une vidéo sur le site de partage, ce Studio Creator donne les pleins pouvoirs aux créateurs, qui pourront par son biais modifier les paramètres et informations de leurs vidéos (titres, description, mots clé…), personnaliser les notifications par poussée, répondre aux commentaires, et surtout obtenir les statistiques de leurs créations.

L’application, également disponible sur Android depuis fin juin, fait partie d’une initiative lancée le mois dernier visant à reconquérir les cœurs des créateurs, notamment dragués par Yahoo qui compte lancer son propre portail vidéo. Le site va ainsi commencer à supporter les téléversements de fichiers en 60 images/seconde (au lieu du maximum de 48 images/seconde).

YouTube a aussi lancé un système de « pourboire » permettant aux spectateurs de verser une obole à ceux qui créent des vidéos originales, à l’image de ce que propose déjà Vimeo. Les fans pourront également contribuer à la création de sous-titres (lire : YouTube : une app mobile pour les créateurs vidéo).

Lire la suite

Micro-paiements : Apple pousse Google dans la casserole de la FTC

10/07/2014 | 00:00

Apple voudrait bien que la FTC (Federal Trade Commission) s’intéresse aussi à Google. En janvier, la Pomme avait signé avec l’organisme chargé du contrôle des bonnes pratiques commerciales aux États-Unis un accord concernant les micro-paiements (lire : Achats In-App : Apple prévient de nouveau les clients de l'App Store). Apple s’engageait à reverser 32,5 millions de dollars aux utilisateurs victimes d’achats d’items virtuels réalisés par leur progéniture, tout en améliorant l’information due aux consommateurs. De nouveaux messages de prévention sont ainsi présents depuis iOS 7.1 (lire : iOS 7.1 se met en règle pour les In-App).

Si le constructeur avait accepté sa responsabilité dans ce dossier (par deux fois, puisqu’il avait déjà signé un arrangement à l’amiable dans une précédente procédure d’action de groupe), il aimerait bien que la FTC s’occupe aussi de Google. Bruce Sewell, le grand patron du service juridique d’Apple, a envoyé (quelques jours après l’annonce de l’accord de janvier) un courrier à la présidente de la FTC, Edith Ramirez, ainsi qu’à la commissaire Julie Brill. Sewell leur propose la lecture d’un rapport qui décrit des micro-paiements de Google souffrant des mêmes maux que ceux d’Apple, liés aux achats intempestifs de la part d’enfants n’ayant pas conscience de flamber la carte de crédit de leurs parents.

Comme Apple, le moteur de recherche a déjà eu sa part de procédures et d’enquêtes concernant la gestion des achats intégrés dans...

Lire la suite

Google achète les listes de lecture musicales de Songza

01/07/2014 | 23:34

Le service de streaming musical Songza, disponible uniquement en Amérique du Nord, a été acheté par Google. L'intérêt de Mountain View pour ce service qui se démarque par ses listes de lecture très pertinentes avait fuité il y a un mois.

Google va intégrer ces playlists confectionnées par des experts musicaux (des experts humains, pas des algorithmes) à Google Play Musique dans les mois qui viennent. La firme indique qu'elle ne prévoit pas de changements immédiats pour Songza, mais il ne fait aucun doute que le service est condamné sur le long terme.

On peut voir cette acquisition comme une réponse à l'achat de Beats par Apple. En effet, Beats Music met lui aussi en avant le facteur humain — des listes de lecture sont créés par des fins connaisseurs musicaux — comme avantage concurrentiel (lire : Beats est sûr de réussir dans le streaming sur abonnement).

Application Songza sur iOS

Par ailleurs, Android Police a repéré que Google avait prévu de modifier le nom de son offre de streaming. Actuellement baptisée « Google Play Music All Access » aux États-Unis, elle devrait prochainement s'appeler « Google Play Unlimited Music Subscription », ce qui est donc toujours aussi long. L'offre s'appelle déjà « Accès illimité » en France.

Pages