IPad



L’iPad Air aurait un écran IGZO

L’écran de l’iPad Air est en net progrès sur certains points. Et pour Display Mate, cela ne fait pas de doute, ces progrès ont été accomplis grâce à l’adoption de la technologie IGZO sur la nouvelle tablette d’Apple.

Parmi les progrès effectués, l’iPad Air est rétroéclairé seulement par 36 LED, contre 84 à son prédécesseur (lire : iPad Air : pour 274 $ de composants). Apple est parvenu également à réduire son épaisseur. Tout ceci a été rendu possible par IGZO. Et si l’on pousse le raisonnement un peu plus loin, les bons résultats observés en matière d’autonomie seraient liés au fait que l’iPad Air utilise cette technologie mise au point par Sharp.

Display Mate ne s’est pas contenté de ces affirmations. Le site a testé l’écran qu’il juge en net progrès sur bien des points par rapport à celui de son prédécesseur : la réflectance de l’écran a diminué de 23 %, la luminosité pic a augmenté de 7 % alors que le contraste en haute lumière ambiante a augmenté de 32 %.

Il n’y a quasiment pas meilleur écran sur le marché. Pour Display Mate, seul l’écran du Kindle Fire HDX 8.9 fait légèrement mieux. Celui de la Nexus 10 est par contre loin derrière.

Tags: ,


iPad Air : pour 274 $ de composants

274 $ (204 €) c'est ce que coûte au minimum l'ensemble des composants de l'iPad Air, d'après IHS. La facture monte jusqu'à 361 $ (268 €) pour le modèle 128 Go Wi-Fi + Cellular, estime le cabinet d'analyse qui a communiqué son étude à AllThingsD.

L'écran est toujours l'élément le plus cher : 133 $. Plus fin, ce nouvel écran est vraisemblablement fourni par LG et Samsung. Il est rétroéclairé par 36 LED, contre 84 auparavant. Un film optique est utilisé pour distribuer la lumière produite par les LED sur toute la surface de l'écran.

Le coût de la puce A7 est estimé à 18 $, soit 5 $ de moins que le SoC A5X de l'iPad 3 — IHS ne s'était pas intéressé à l'iPad 4 et son A6X. La puce 4G LTE de Qualcomm, qui prend en charge les réseaux d'une trentaine de pays, vaut 32 $ à elle seule. La mémoire flash coûte entre 9 et 60 $ selon la quantité.

Le prix total des composants de l'iPad Air est donc assez largement supérieur à celui d'un iPhone 5s, estimé à 191 $, en raison de son grand écran. À la sortie de l'iPad 3, ce dernier en 16 Go coûtait 306 $ en composants, et l'iPad 2 était estimé à 237 $.

Sur le même sujet :
- Test de l’iPad Air



L'iPad Air en ligne de mire

Si vous aimez vos précieux appareils iOS, il est temps de fermez les yeux. En effet, dans la série "je veux tester la résistance de mon iPad", vous allez voir que certains y mettent les formes. C'est le cas du groupe RatedRR, une équipe de passionnées d'armes en tout genre, bien décidée à passer différents types d'appareils à l'épreuve des balles.

Après les deux derniers iPhone qui ont été pulvérisés par un fusil sniper, c'est au tour de notre cher iPad Air de débarquer sur le champ de bataille. Dans les faits, il n'a pas fallu longuement torturer notre tablette préférée pour en voir les premières traces. Une seule chute viendra au bout de l'écran, fissuré dans tous les sens. La suite scelle le destin de l'intéressé. Entre l'immersion dans l'eau, le tir de billes d'airsoft à bout portant et le traditionnel fusil de précision, il ne reste au final pas grand-chose du nouvel iPad Air. En conclusion, l'appareil est résistant, mais ne semble pas être bulletproof...



Les transports en commun d'Angoulême franchissent le pas du numérique

La Société des transports du Grand Angoulême (STGA) a généralisé les tablettes tactiles au sein de son entreprise. En effet, depuis la fin du mois d'octobre, les 225 salariés du groupe se sont vu remettre leurs nouveaux outils de travail sous forme d'iPad et d'iPad mini. L'objectif de cette mesure est de dématérialiser, faire "disparaître" le papier et favoriser la communication entre employés.

Par exemple tout au long du service, les conducteurs n'auront besoin que de leurs tablettes afin de suivre leur tournée. Ils seront au courant des dérivations des itinéraires en direct et auront aussi accès à leur messagerie. Ils pourront la consulter et y répondre directement. D'après Christian Touzalin, directeur général de la STGA, ce changement est une avancée pour les relations professionnelles :

  • "Plus ça va, plus je pense que le potentiel d’évolution des relations de travail dans l’entreprise est considérable"

Pour l'occasion, plus d'une trentaine d'applications métiers sont en cours de développement. Que ce soit le calendrier d'exploitation, la disponibilité des bus ou encore les alertes de déviations, tout a été pensé pour faciliter le travail des salariés de la compagnie de transports. Pour le moment, les tablettes seront présentes pour épauler et non pour remplacer totalement les équipements déjà mis en place.

Cependant, le temps et l'état de réussite du système orienteront fortement les prochains investissements numériques. En tout cas, le grand Angoulême fait figure de pionnier sur ce secteur, à voir si les entreprises similaires des grandes agglomérations auront recourt ou non a ses dispositifs à l'avenir.

[Via : Busetcar, merci @quark67]

Sur le même sujet :
L’iPad au service des conducteurs à la SNCF



L'iPad Air démarre en trombe

Depuis son lancement vendredi dernier, l’iPad Air enregistre un pourcentage d’adoption record. C’est ce qui ressort d’une étude menée par Fiksu, une petite entreprise spécialisée dans le marketing d’applications mobiles. Son analyse montre que depuis le premier novembre, la nouvelle tablette représente plus de 0,74 % de l’activité globale des tablettes Apple. À titre de comparaison, les deux précédents modèles, l’iPad 4 et l’iPad mini n’ont généré que 0,14 et 0,21 % pendant la même période de temps.

Le site avance plusieurs explications pour justifier cet écart. Premièrement, l’année 2012 a vu l’arrivée de trois nouveaux iPad, la troisième et la quatrième génération ainsi que la version mini. Les cycles de commercialisation ont été inférieurs à un an et il est compréhensible qu’une personne ayant déjà un iPad ne l’ait pas renouvellé.

Deuxièmement, la version mini de l’iPad a inauguré un nouveau format qui a rendu certains acheteurs dubitatifs à sa sortie. Par la suite, son intérêt s’est fortement précisé et il n’a dorénavant plus rien à prouver avec un taux d’utilisation de près de 20,4 % (22,0 % pour l’iPad 4, 17,8 % pour l’iPad 3, 38,6 % pour l’iPad 2 et 0,5 % pour l’iPad première génération) selon les chiffres de cette entreprise.

Enfin, la commercialisation de l’iPad Air s’est faite dans plus de 42 pays, dont la Chine. Pour la sortie de la quatrième génération, seuls 34 pays y avaient eu accès dès les premiers jours. Le contexte n’est pas le même et il est donc normal de voir une activité accrue pour l’édition Air de la tablette d’Apple. Il faudra toutefois attendre les périodes de Noël et la date de sortie de l’iPad mini 2, afin d’avoir la confirmation du succès ou non des nouveaux appareils de la marque à la pomme.

D'ici là, les signes du succès se multiplient. Ainsi, l'opérateur américain AT&T a indiqué avoir activé trois fois plus d'iPad après la sortie de ce nouveau modèle, par rapport aux anciens.



Test de l'iPad Air

À intervalles réguliers, Apple redéfinit ses produits et la catégorie à laquelle ils appartiennent. Le tournant est parfois esthétique : tout le monde s’est essayé au plastique blanc après la sortie de l’iBook et de l’iPod. Les innovations sont souvent techniques : la construction monocorps, inaugurée par le MacBook Air, est aujourd’hui la norme.


Le nouvel iPad aurait pu s’appeler iPad 5, mais il s’appelle iPad Air — il été redéfini aussi bien esthétiquement que techniquement, au travers des acquis de l’iPad mini et de l’iPhone 5s. Au point de redéfinir la catégorie des tablettes 9,7 pouces ? La réponse dans notre test.

Tags:


iPad Air : pas de problème de stock

Commercialisé en fin de semaine dernière, l’iPad Air ne connaît pas - contrairement à l’iPhone 5s - de gros problèmes de disponibilités.

Sur l’Apple Store, tous les modèles ou presque sont disponibles sous 24 heures. Les seuls modèles à poser problème sont les 128 Go pour lesquels il faut dans la plupart des cas patienter entre 5 et 10 jours ouvrables.

À titre de comparaison, l’iPhone 5s est toujours affiché sur la boutique en ligne d’Apple avec un délai d’expédition de 2 à 3 semaines. À noter que ce matin, Sosh, Bouygues, B&You et SFR ont quelques modèles en stock.



Une large sélection d'iPad bon marché sur iOccasion

Vous cherchez un iPad de 32 ou 64 Go sous les 500 € ? La disponibilité de l’iPad Air a entraîné l’arrivée de nombreux iPad, en particulier celui de troisième génération (le premier modèle Retina), sur iOccasion, notre site de petites annonces. On trouve des dizaines d’iPad 3 deux fois moins cher qu'à leur sortie. La section consacrée à l’iPad mini se remplit aussi à l’approche du modèle Retina…

Photo Scott Beale CC

Tags:


Un iPad Air démonté et sans grosses surprises à l'intérieur

Que retenir du démontage de l’iPad Air ce week-end par iFixit ? Que certains éléments importants comme l’écran et la batterie peuvent se retirer, avec un peu de patience. Mais d’autres éléments de cet iPad, peste le site spécialisé en réparation, sont particulièrement bien collés.

Après quelques efforts, la vitre décollée et l’écran ôté, le sandwich révèle les deux grandes cellules des batteries. Des versions à 32,9 WHr contre 43 WHr pour les trois cellules du précédent modèle.

L’écran de cet iPad a été fabriqué par LG, il profite d’une réduction de son épaisseur de 20%, d’après les chiffres d’Apple. Mais il est toujours séparé de sa vitre de protection, il n’y a pas de procédé de laminage dans sa fabrication. Cela a comme avantage de faciliter les réparations en cas de pépin, à défaut de réduire la propension de l’écran à attraper les reflets.

Le processeur est l’A7 de l’iPhone 5s mais avec un matricule légèrement différent, APL5698 (1,4 GHz) au lieu d'APL0698 (1,3 GHz). Comme dans l’iPhone 5s, Qualcomm est présent de nouveau au travers de 3 puces, dont celle de gestion de la 4G. Avec un bon client comme Apple, il est donc de bon ton de rester mesuré sinon neutre dans ses propos (lire Qualcomm déplace son responsable qui avait critiqué l’A7).

La batterie, légèrement flexible une fois retirée

En conclusion, cette tablette reçoit un 2/10 selon les critères d’iFixit pour la facilité de réparation. Sur les points positifs, l’écran LCD aisé à retirer et on a une batterie qui peut se détacher de la carte-mère.

Tags:


iPad mini Retina : Samsung en renfort

Samsung à la rescousse pour fournir des écrans Retina au nouvel iPad mini. C’est le tableau dressé par le Nikkei, repris par CNET, et dans lequel est cité un analyste de DisplaySearch Japan.

Telles que les choses sont décrites, Apple fait face à de sérieux problèmes d’approvisionnement en petits écrans Retina. LG Display et Sharp sont ses fournisseurs attitrés, mais le premier n’en est pas encore arrivé au stade d’une production à plein régime et le second est à la peine pour commencer à fournir.

Résultat, écrit le Nikkei, Samsung Display a été appelé en renfort mais il ne pourra véritablement pallier le manque avant 2014. Ce qui met Apple dans une situation inconfortable à l’approche des fêtes de Noël (lire aussi Des dates de sortie possibles pour l’iPad mini Retina). Apple mais aussi le japonais NTT DoCoMo. Nouveau distributeur de l'iPhone dans le pays cette année, le premier opérateur japonais misait sur la petite tablette, mais les quantités annoncées ne sont pas suffisantes.

Signe évident d’un malaise, aucune date de sortie n’a été donnée pour ce modèle pourtant très attendu. Tim Cook a aussi dit sans ambiguïté, lors des derniers résultats trimestriels, qu’il ne savait pas si Apple aurait suffisamment d’iPad mini Retina ce trimestre ci pour répondre à la demande. Autant l'iPad Air a été correctement approvisionné, autant il faudra peut-être jouer des coudes au lancement du modèle plus économique.