Fermer le menu

sfr

Toute l'actualité sur sfr

SFR refait le coup de la panne [MàJ]

18/08/2014 | 20:30

À en juger par les réactions des nombreux mécontents sur Twitter, SFR semble à nouveau connaître quelques difficultés avec son réseau mobile. Plusieurs témoignages venus d’un peu partout en France font état de l’impossibilité de se connecter au réseau mobile.

Le deuxième opérateur français par le nombre d’abonnés n’en finit plus d’avoir des problèmes et la dernière fois, le 24 juillet, cela avait duré une journée complète (lire : Panne nationale sur le réseau mobile de SFR). Espérons cette fois pour l’opérateur que c’est bientôt fini…

Si vous êtes abonné chez SFR, quelle est la situation chez vous ?

[MàJ 18/08/2014 22h32] : sur Twitter, le compte officiel de l'opérateur a confirmé la panne et promet un retour à la normale prompt…

Iliad se relance pour T-Mobile, Numericable se plante pour SFR

06/08/2014 | 16:45

La surprise est de taille outre Atlantique. Sprint et T-Mobile, qui avaient l'intention de convoler depuis quelques mois, ont arrêté les frais. Softbank, qui détient 80% de Sprint, et Deutsche Telekom maison-mère de la branche américaine de T-Mobile, ont conclu que dans le contexte actuel, poursuivre les négociations en vue d'une acquisition n'était plus utile. Et pour cause : le régulateur américain voyait ce rapprochement d'un mauvais œil. Aux États-Unis, le marché de la téléphonie ressemble beaucoup au paysage français d'avant Free Mobile : peu d'innovation et des tarifs exorbitants. Supprimer un opérateur aurait sans doute eu pour conséquence de renforcer le statu-quo.

C'est le mur auquel se heurtaient les deux propriétaires de Sprint et T-Mobile, troisième et quatrième opérateurs aux États-Unis. Voilà qui relance Iliad, maison-mère de Free Mobile, dont l'offre d'achat sur T-Mobile a été repoussée ce mardi (lire : T-Mobile se refuse à Iliad). Xavier Niel, dont la proposition à 15 milliards de dollars n'était visiblement qu'un ballon d'essai pour tâter le terrain, va relever son offre avec l'aide d'un groupe d'investisseurs internationaux — on y trouve le fonds souverain de Singapour, Teachers le fonds de retraite des enseignants de l'Ontario, Dish Networks, Cox ou encore Charter. Sprint avait valorisé T-Mobile à hauteur de 40$ par action, la première offre d'Iliad se contentait de 33$ (pour 56,6% de l'entreprise). Deutsche Telekom, qui souhaite se débarrasser de sa filiale US, voudrait voir sur la table une offre en cash, tandis que les...

Lire la suite

Les cadeaux de SFR pour compenser la panne du jour

24/07/2014 | 17:57

SFR a souffert d'une grosse panne sur son réseau mobile aujourd'hui (lire : Panne nationale sur le réseau mobile de SFR). Ce sont 3,8 millions de clients de l'opérateur au carré rouge (sur les 21 millions d'abonnés) qui ont souffert de ne plus pouvoir passer d'appels ou simplement accéder au réseau depuis 8h55 ce jeudi. Les utilisateurs du réseau 4G étaient notamment tous visés par le souci qui est désormais terminé, fait savoir l'entreprise sur son compte Twitter et par voie de communiqué.

Ces difficultés proviennent de la panne d'un équipement HLR (Home Location Register), qui ont été maîtrisées à partir de 13h30, avant que le service ne revienne progressivement à la normale comme nous avons pu nous en rendre compte au fil de l'après-midi. SFR assure évidemment mettre tout en œuvre afin que cela ne se reproduise pas, et annonce une enquête pour connaitre « les causes exactes de cet incident dans la mesure où il s’agissait d’un équipement récent et largement sécurisé ».

En attendant les résultats de cette enquête, l'opérateur veut faire bonne figure auprès de ses clients victimes de la panne. SFR leur offre donc les appels et SMS illimités, ainsi que 2 Go de données, pendant un mois. Les abonnés bénéficiant d'un Extra se voient eux proposer un Extra supplémentaire de leur choix (iCoyote ou CanalPlay), pendant un mois là aussi. L'entreprise contactera directement les clients sur une base individuelle.

Lire la suite

Panne nationale sur le réseau mobile de SFR [MàJ x2]

24/07/2014 | 10:38

Les nombreuses plaintes sur les réseaux sociaux en témoignent : le réseau mobile de SFR a des ratés ce matin. Comme l’a confirmé le compte officiel de l’opérateur sur Twitter, on peut avoir du mal à téléphoner ou simplement à accéder au réseau mobile si on est chez SFR, ou chez l’un des opérateurs qui utilisent son réseau (dont Joe Mobile).

La panne a commencé un peu avant 9 heures ce matin et on attend toujours sa résolution. En attendant, il n’y a rien à faire, si ce n’est prendre son mal en patience et discuter avec ses voisins…

[MàJ 24/07/2014 11h21] : selon Katia Dolmadijian, journaliste à l’AFP, le problème vient d’une panne matérielle et il concerne au moins tous les clients 4G. Quatre millions d’abonnés seraient touchés et l’opérateur devrait faire un geste commercial quand il ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

[MàJ 24/07/2014 13h49] : les deux iPhone chez SFR à la rédaction ont retrouvé un peu de réseau. À Lyon au moins, il semble que la situation s’améliore un peu, mais sans 4G (il semble que seule la 3G soit proposée pour le moment). Si vous êtes chez SFR, n’hésitez pas à témoigner en commentaires sur votre situation actuelle.

[MàJ 24/07/2014 17h40] SFR fait savoir que le réseau est désormais de retour à la normale. SFR va compenser les clients lésés.

Le forfait SFR RED 3 Go bientôt en 4G

17/07/2014 | 12:41

La 4G va arriver dans le forfait RED 3 Go de SFR. L'opérateur l'annonce pour le mardi 5 août. Actuellement, n'est proposée que de la 3G+ pour 19,99€ par mois (en promo à 11,99€ pour six mois). Il faut passer à la formule supérieure avec 5 Go (25,99€ mensuels/19,99€ en promo à durée limitée) pour disposer de cette 4G.

Début juillet, l'Arcep avait demandé à l'opérateur qu'il dessine une carte de sa couverture 4G un peu plus fidèle à la réalité du terrain (lire aussi 4G LTE : l’Arcep recadre SFR). Une exigence s'appuyant sur un rapport qui a sonné comme un nouveau « coup sur la tête » au sein de certaines équipes de l'opérateur. S'exprimant dans un article de La Tribune, des représentants syndicaux estiment qu'on leur a quelque peu survendu en interne la qualité « premium » de leur propre réseau.

4G LTE : l’Arcep recadre SFR

09/07/2014 | 12:00

SFR, largement dépassé par Orange et Bouygues Telecom dans le domaine de la couverture en 4G LTE ? Ce n’est pas ce que disaient les cartes de l’opérateur. Du moins pas avant leur mise à jour en fin de semaine dernière, réclamée par l’Arcep.

SFR communique sur le nombre de villes de plus de 10 000 habitants couvertes, plutôt que sur une partie de la population ou du territoire. Et continue à promouvoir la 3G H+ comme alternative à la 4G LTE.
SFR communique sur le nombre de villes de plus de 10 000 habitants couvertes, plutôt que sur une partie de la population ou du territoire. Et continue à promouvoir la 3G H+ comme alternative à la 4G LTE.

Selon Les Échos, l’Autorité de régulation des communications a demandé à SFR de revoir « la carte de couverture publiée sur son site web, afin de ne pas induire en erreur le public. » En cause, « un écart “important” entre la publicité et la réalité » de la couverture du réseau 4G LTE de l’opérateur au carré rouge.

La réalité, c’est que SFR n’a mis en service que 1 774 supports 4G LTE, alors que Bouygues en compte 6 105 et Orange plus de 6 500. Cela dit, le deuxième opérateur s’est d’abord et avant tout concentré sur la bande des 800 MHz, « fréquence en or » permettant de couvrir de larges zones avec un nombre réduit d’antennes (lire : 4G LTE : explications sur les bandes de fréquences).

SFR est donc en retard — il ne parle d’...

Lire la suite

Nouvelles promos sur les forfaits SFR RED

04/07/2014 | 13:07

Les opérateurs n'en finissent plus de faire des promotions. Cette fois, c'est SFR qui s'y remet en bradant ses forfaits sans engagement RED. Le forfait 3 Go est proposé à 11,99 € pendant 6 mois, au lieu de 19,99 €. C'est à première vue intéressant, sauf que la 4G n'est pas incluse. Si vous cherchez 3 Go de data en 4G pour pas cher, mieux vaut se tourner vers Joe Mobile (réseau de SFR) qui a une offre à 10 € pendant 6 mois — l'opération se termine aujourd'hui.

Autrement, le forfait qui comprend 5 Go de données en 4G, YouTube en illimité et 1 Go par an en Europe et dans les DOM, est à 19,99 € pendant 6 mois, soit une réduction de 6 €. À noter qu'un système de parrainage permet d'obtenir un mois de forfait offert pour le parrain et le filleul.

Mutualisation SFR-Bouygues : l'ARCEP dément être défavorable

26/06/2014 | 12:30

Le journal Les Échos rapportait hier que l'ARCEP n'était plus aussi enthousiaste à l'idée que SFR et Bouygues Telecom mutualisent leur réseau. En cause, l'inclusion de la 4G dans l'accord qui créerait un avantage concurrentiel démesuré.

Le président de l'ARCEP a démenti hier soir sur BFM Business cette information :

Nous avons toujours soutenu le principe de cet accord de mutualisation. Cet accord est une bonne chose, il permet de déployer plus vite les réseaux mobiles dans des zones moins denses donc moins rentables. Nous sommes globalement favorables à l'accord.

Il y a bien « quelques points de détails » qui nécessitent d'être examinés par l'Autorité de la concurrence, « mais ce sont des questions de deuxième ordre », a minimisé Jean-Ludovic Silicani.

Le réseau mutualisé de SFR et Bouygues

D'après La Tribune, l'Autorité de la concurrence a quasiment donné son feu vert aux opérateurs, tout en étant au courant de la clause d'itinérance 4G en jeu. « Cette itinérance fait partie du contrat, mais pas de l'accord de mutualisation en tant que tel. Il n'y a aucune mutualisation de fréquences. C'est du "roaming" comme Free sur le réseau d'Orange ou celui des contrats des MVNO », a expliqué une source proche du dossier au journal économique.

Cette itinérance ne porterait pas sur l'intégralité du réseau 4G de...

Lire la suite

La mutualisation entre SFR et Bouygues Telecom barrée d'obstacles

25/06/2014 | 14:00

Le 31 janvier, Bouygues Telecom et SFR annonçaient conjointement avoir signé un accord de mutualisation de leur réseau, une première en France. À terme, le réseau partagé devrait couvrir 57 % de la population, « soit l’ensemble du territoire en dehors des 32 plus grosses agglomérations de plus de 200 000 habitants et des zones blanches. » L'ARCEP avait accueilli « favorablement » cet accord, expliquant que dans un marché très concurrentiel, ce type d'opération pouvait constituer « un moyen de réduire leurs coûts et d’apporter des gains aux utilisateurs ».

Le gendarme des télécoms se montrait toutefois prudent en ajoutant qu'il devait notamment vérifier que cette mutualisation « n'ait pas pour effet d’évincer certains concurrents du marché. » Or, après avoir mené une enquête avec l'Autorité de la concurrence, l'ARCEP estime que cette opération pourrait représenter un avantage concurrentiel trop important, rapporte Les Échos.

Le réseau mutualisé de SFR et Bouygues

En cause, la présence de la 4G dans l'accord. SFR voudrait profiter d'une itinérance 4G de deux ans sur le réseau de Bouygues, ce qu'il s'était bien gardé de préciser au moment de l'annonce du partenariat. L'opérateur au carré rouge a en effet tout intérêt à profiter du grand réseau 4G de Bouygues alors qu'il est loin derrière en matière de couverture (40 % de la population contre 69 %) et qu'il déploie à un train de sénateur comparé à Orange....

Lire la suite

ARCEP : Orange reste le meilleur opérateur

23/06/2014 | 22:02

Orange est sans conteste l'opérateur qui offre la meilleure qualité de service. C'est l'ARCEP qui l'annonce dans sa quinzième enquête sur le sujet. Les quelques 90 000 mesures réalisées par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes durant le premier trimestre 2014 ont été effectuées sur l'ensemble du territoire métropolitain, dans les agglomérations urbaines ainsi que dans plusieurs centaines de communes rurales. Le régulateur a pris en compte la couverture 2G et 3G ainsi, et c'est nouveau, que la 4G, dans une multitude de situations (usage à l'intérieur, à l'extérieur, en mobilité) et de services, qu'il s'agisse de l'envoi et de la réception de message texte, d'internet mobile, ou tout simplement d'appels téléphoniques.

Il en ressort que sur la majorité des indicateurs, Orange se place loin devant pour le service de téléphonie, la grande majorité des services de données, ainsi qu'au niveau des débits. Bouygues Telecom et SFR viennent ensuite assez loin, Free Mobile fermant la marche. Certes, le réseau 3G du trublion de la téléphonie est encore en phase de déploiement, ce qui peut expliquer des résultats moins bons que chez la concurrence. Fin mai, Free Mobile couvrait 65 % de la population en 3G.

La 4G, testée dans cette enquête pour la première fois à titre expérimental (la prochaine étude sera plus complète sur le sujet), montre que les débits peuvent être beaucoup plus importants qu’en 2G et en 3G : on obtient...

Lire la suite

Pages