Air France autorise les appareils électroniques pendant le vol

Nicolas Furno |

Bonne nouvelle pour tous les habitués des trajets en avion sur les lignes Air France : la compagnie aérienne autorise à partir d’aujourd’hui l’utilisation de tous les appareils électroniques personnels pendant tout le vol. Jusque-là, il fallait éteindre son smartphone ou sa tablette pendant les phases de décollage et d’atterrissage, ce qui était toujours un petit peu pénible quand on écoutait de la musique ou regardait un film.

Cette autorisation s’accompagne de quelques contraintes malgré tout : les appareils en question devront être en mode avion et ne pas communiquer avec le réseau cellulaire naturellement, mais il faudra aussi couper le Wi-Fi et le Bluetooth. Et en cas de problème, les passagers auront toujours comme consigne d’éteindre totalement leurs appareils.

Ce changement n’est pas réservé à Air France. Comme le rappelle Le Monde, la compagnie allemande Lufthansa autorisera aussi l’utilisation des appareils électroniques à partir du premier mars. Et comme le note un lecteur, la compagnie aérienne suisse Swiss acceptera aussi les appareils électroniques dans le courant de l'année.


Tags
avatar Mollaret | 
Pour ce qui est de mon iPhone 4S, vu que je dois maintenant le charger 2 fois par jour il est plus sérieux de le fermer sur un vol transatlantique quand on veut téléphoner à l'arrivée ! Bon c'est une bonne nouvelle pour l'iPad.
avatar Kaserskin | 
Moi j'en profite au contraire pour recharger mes appareils grace a la prise usb située sur le siege.
avatar marpec | 
C'est étrange car je n'ai jamais coupé mon smartphone en prenant l'avion. Toujours mis en mode avion et basta
avatar Nekro | 
Bonne nouvelle ! Je ne compte plus le nombre de fois où je me suis fait sermonner par les hôtesses parce que j'écoutais de la musique pendant le décollage !!
avatar closingscene | 
"La première priorité en termes de sécurité des vols est que les passagers soient attentifs aux annonces et aux consignes des équipages" utilisation en mode avion au sol "OUI, en respectant les consignes de sécurité" bref, a coup sur, il faudra que ce soit eteint pendant l'ennonciation des consignes de securite. et que l'utilisation de l'appareil sera conditionne a la non utilisation de la tablette du siege pendant le decollage et l'atterissage. ce qui est etrange c'est l'autorisation du casque pendant les phases les plus critiques de decollage et d'atterissage. avec un casque (voir anti bruit), les bouchons d'oreilles (pas electronique) et les deux combines (le pied !), le passager ne risque pas d'entendre grand chose si il y a une annonce ! tout ca pour dire : mon telephone n'est pas toujours en mode avion quand il est dans le coffre a baggage... et que j'ai toujours ecoute de la musique des que les PNC sont attaches.
avatar onze | 
Bonne chose pour les courts courriers où décollage et descente représentent une bonne par du vol. Sinon qu'est ce qui a changé dans les avions (rien j'imagine) ou sur quoi se base t on pour lever ce risque ?
avatar Sylvain ALLAIN | 
Pareil mais pour lire un livre ! Donc lire sur mon iPad avec iBook c'était pas possible mais lire un journal, oui (sans écouteurs je parle). Ça avait le don de m'énerver...
avatar max68lola22 | 
Même si je ne pige toujours pas le pourquoi c'est possible maintenant et pas avant Il faut bien dire que ce n'était pas une contrainte dramatique
avatar AnthoNelzin | 
@alan63 : A l'origine pour les ondes, c'était parce que certaines compagnies avaient de vieux avions qui ne supportaient pas ou mal les ondes émise par n'importe quoi. Un avion maintenant est capable de supporter ceux émit par un orage (enfin, théoriquement). Ensuite lors de la phase de décollage et d'atterrissage, c'était surtout pour comme dit plus haut, que l'on soit plus attentif lors de ces phases a risque ;)
avatar manu1707 | 
@Link1993 : Si c'était le cas, il faudrait interdire aussi la lecture de livres ou magazines.
avatar manu1707 | 
@alan63 : Parce que les avions sont tous blindés maintenant. Ce n'était pas encore le cas il y a dix ans.
avatar schwartzfp | 
toujours mis en mode avion...après j'enlevais les écouteurs et basta. Au moins, ils nous embêteront plus et je pourrais m'endormir en musique avant même le décollage :)
avatar gluzy | 
Les casques anti-bruits sont interdits pendant les phases de décollage et d'atterrissage, les écouteurs sont autorisés (aux US en tout cas)
avatar nidyorhelp | 
J'ai pris un avion Air France il y plusieurs semaine et je pouvais déjà faire cela, vous êtes carrément en retard la.
avatar actarus33 | 
J'ai toujours écouté ma musique et envoyés des messages pendant les phases de décollage et atterrissage... Pk c'était interdit avant? Je vais vous répondre. Il y avait un temps ou on pouvait appeler sans payer. On passait d'une antenne relais a une autre rapidement et l'opérateur n'avait pas le temps d'identifier la personne. Ils se sont entendu avec les compagnies aérienne après crash mettant en cause les interférences liées à nos appareils. Depuis les avions ont évolué et les antennes également empêchant de genre de problème mais pour garder toute crédibilité ça a été interdit longtemps. Ils utilisent des iPad dans le cockpit depuis des années dans soucis. Source : pilote de chez air france et mon prof d'élec (concepteur d'un système dédié a l'A380)
avatar actarus33 | 
@sylow : Dsl pour les fautes Je dis ça car certains attendent que ça
avatar gpepper | 
@sylow Mdr ton histoire de passage d'une antenne à une autre qui permet d'envoyer des messages sans payer me paraît très suspecte... Je ne vois pas comment une btm va faire passer des messages AVANT les process d'authentification via la SIM. Et donc tes messages ne portaient pas ton numéro ? Parce que, soyons logiques, s'ils étaient identifiés avec ton numéro, c'est que l'opérateur savait fort bien d'où ça venait... Mais bon...
avatar actarus33 | 
@Vince-mac : Le termine "logique" n'est pas une formule utilisée en mathématique. Ils nous a expliqué pourquoi, je raconte l'histoire sans démontrer c'est tout. Maintenant je pense que les 2 personnes qui nous ont démontré ça sont bien plus qualifier que toi pour en parler. Si tu as une meilleure explication nous t'ecoutons sur le fait qu'un avion peut être impacté par des appareils électronique. Je suis certain que tu as une autre logique.
avatar Roberto Alagnagna | 
Et pour le wifi et le Bluetooth les hôtesses vont vérifier chaque appareil 1 par 1 ? ;-)
avatar begs | 
Et bientôt, le ipad en location, pour ceux qui en veulent un pendant le vol* T'en veux un ?... Alors tu paies, ou tu tecrases. vu les prix qui risquent d'être pratiqués par certaines compagnies commençant par A et terminant par rance. et dont les services se réduisent a peau d'zob.
avatar Guillaume15 | 
Depuis Décembre 2013, British Airways permet de le faire également... Testé et approuvé même si j'essaye d'éviter au maximum cette compagnie qui dispose d'un service commercial complètement nul!!!
avatar DELOS | 
Déjà le cas mardi
avatar Mister_sam32 | 
Au premier crash suspect on rechargera tout ca
avatar macospat | 
@teeto : +1
avatar Patfem | 
En même temps si c'était réellement dangereux, on aurait même pas le droit d'avoir son tel sur soi. A mon avis, même sans le mode avion, il n'y a pas de danger réel. Ça me paraît un peu gros. Imaginez qu'il puisse y avoir un danger réel. L'oublie d'un passager et hop crash !!!! Non soyons sérieux.
avatar actarus33 | 
@FlyingTruelle : Et la conséquence de cela ??? Le risque de crash augmente de xxxx %
avatar flob883 | 
Air France, Lufthansa et Swiss ne sont pas les seules. Depuis le début de l'année déjà, SAS (Scandinavian Airlines) autorise également l'utilisation d'iPhone & co. pendant les phases de décollage et d'atterrissage.

CONNEXION UTILISATEUR