Imagination Technologies et ARM se partagent MIPS

Anthony Nelzin-Santos |

Le Britannique Imagination Technologies a annoncé l'acquisition de l'Américain MIPS pour 60 millions de dollars. Le concepteur des puces graphiques PowerVR que l'on retrouve dans l'iPhone et dans l'iPad recueille ainsi 160 ingénieurs et 82 brevets.

MIPS Technologies opère selon un modèle économique proche de celui d'ARM : elle ne fabrique pas de puces mais licencie ses architectures à plus d'une centaine de sociétés qui fabriquent plus de 700 millions de puces MIPS par an. Des processeurs et contrôleurs que l'on retrouve dans les consoles (notamment chez Sony), téléviseurs, routeurs et NAS, et dans de nombreux systèmes embarqués.

Alors qu'ARM commence à peine à décliner son architecture en 64-bits, MIPS propose des puces 64-bits depuis 1991. L'architecture MIPS est même utilisée en Chine dans les processeurs Loongson, disponibles aussi bien dans les ordinateurs à bas prix de Lemote que dans des supercalculateurs. Mais alors qu'ARM a été fondée par Acorn, Apple et VLSI avec le mobile en tête, MIPS a en partie raté cette évolution et son architecture se fait rare dans les smartphones et tablettes (quoiqu'une version MIPS d'Android soit disponible).

L'acquisition de MIPS permet à Imagination de renforcer ses équipes avec des spécialistes des architectures RISC. Il ne s'agit pas nécessairement de rivaliser avec ARM : MIPS n'est pas tout à fait étrangère aux puces graphiques, elle qui a appartenu à Silicon Graphics de 1998 à 2000. Alors que la part de marché de MIPS dans ses domaines de prédilection s'érode, on peut au contraire parler de partage préventif entre Imagination et ARM.

Ce dernier a en effet annoncé l'acquisition de 498 brevets de MIPS pour 350 millions de dollars, sur lesquels Imagination, qui compte Intel et Apple parmi ses actionnaires, possédera une licence. Bref, les deux sociétés britanniques les plus en vue dans le monde du mobile ont d'abord et avant tout renforcé leur position. Mais il est vrai qu'alors qu'ARM avance sur le terrain des puces graphiques, Imagination s'offre une option pour avancer sur celui des processeurs.


avatar jarno24 | 
64 bits ? Bientôt dans les iDevices ?
avatar RaZieL54 | 
C'est plus une info a associer avec le rapprochent officialisé recemment entre AMD et ARM. ARM est en train de se positionner sur tous les secteurs informatiques grâce a ses compétences mais aussi en association. On sait aujourd'hui qu'ARM est incontournable sur l'informatique mobile et cela pour longtemps vu les qualités de ses produits et la faiblesse de ses concurrents. Depuis 3ans ARM s'installe sur le secteur serveurs, au point d'effrayer Intel dont c'etait depuis des annees une chasse gardée. Les solutions ARM pour les serveurs ont beaucoup de qualités: économes, très souples et particulièrement adaptées au parallélisme massif. Notamment ARM permet d'associer ses processeurs a des "coprocesseurs" hyper spécialises et très performants pour des domaines specifques (serveurs de donnees, serveurs de calcul (NVidia), gestion de telecom,...) Il manquait a ARM d'offrir une grosse puissance généraliste pour finir de concurrencer les Xeons d'Intel. Or c'est ce qu'apporte justement AMD et MIPS qui ont ete laminé par Intel (pas forcement grace a la qualité de ses processeurs...) mais qui disposent d'un savoir faire en terme de puissance brute remarquable. De plus AMD et MIPS sont des spécialistes des architectures RISC, celle la même d'ARM et qui s'oppose a celle d'Intel en CISC.
avatar alphateam | 
Imagination Technologies achète MIPS, apple achète Imagination Technologies et TSMC :D
avatar YanDerS | 
info interessante

CONNEXION UTILISATEUR