Le Windows Phone Store est en pleine forme

PierrickAubert |

Au cours des 6 derniers mois, la boutique d'applications de Windows a dépassé le milliard de téléchargements. Depuis son lancement en 2010, la plateforme a beaucoup progressé et a pu gagner 2 milliards de dollars.

Probablement, sinon certainement portées par la progression des Nokia Lumia, les ventes d'applications Windows Phone ont significativement augmenté au cours du premier semestre 2013. Sur le blog des développeurs de l'OS mobile, Todd Brix, le directeur général de Windows Phone Apps, présente les derniers chiffres traduisant l'évolution de sa boutique d'applications. Il aura fallu 6 mois pour passer d'un à deux milliards de téléchargements.

Outre cette envolée, Brix précise que Microsoft permettra bientôt aux développeurs de plus petits pays comme le Costa Rica, de Chypre, du Kazakhstan, du Liban, de Malte et de Trinité-Tobago de tirer des revenus de leurs applications. Ces 6 marchés seront en mesure de soumettre des apps gratuites et payantes afin de toucher les utilisateurs des 191 autres nations, où Windows Phone est aujourd’hui présent.

Pour rappel, il avait fallu 14 mois à Apple pour atteindre les 2 milliards de dollars de bénéfices sur son App Store ; le tout avec 50 millions de terminaux (iPhone et iPod touch) et 85 000 applications. Fin mai, Apple a fêté ses 50 milliards de téléchargements d'applications iOS.


avatar cadou | 
Comme par hasard, ça monte quand on ouvre l'offre des pays émergents et qu'en parrallèle on trouve des modèles à moins de 200$. Il y a une réalité économique derrière tout ça car malgré les ventes importantes de smartphones haut de gamme, la majorité des humains ne pourront jamais en posséder un. Mais là avec des smartphones à moins de 200$, on peut gouter a une vraie expérience grâce à une restriction des composants de Microsoft (C'est le gros avantage d'un OS fermé), une expérience utilisateur minimum garantie quelque soit le prix du produit.
avatar Florian1293 | 
@madaniso : Oui, tout à fait d'accord! C'est à mon sens très pertinent d'exiger des caractéristiques technoques minimales pour garantir une bonne expérience utilisateur. Mais il faut qd même veiller à optimiser toujours mieux l'OS, pour éventuellement pouvoir le proposer à des machines moins puissantes, ou pouvoir permettre aux tel. existants de suivre les maj! (d'ailleurs, je ne rappelle plus vraiment pk les tels sous WP7.5/7.8 ne pouvaient pas avoir WP8)
avatar AnthoNelzin | 
@Nyco87 : 'A mon avis, les processeurs mono-core des WP7 ne sont pas assez véloces pour faire tourner NT de façon fluide. Et puis ça impliquait la réécriture complète des firmewares par les constructeurs, un "passe-droit" pour la chaine de démarrage et certainement d'autres contraintes techniques.' Il y avait aussi le coup de devoir faire flasher son telephone du coup (comme les bons vieux pocket pc avec windows mobile). Je pense que microsoft ne voulait pas avoir de probleme avec ca (et surtout le fait que chaques fabricants doivent ensuite refaire un firmware pour chaque bootloader de chaque telephone...) Un projet pour l'intouchable htc hd2 avait reussi a faire tourner wp8 dessus. Maintenant, c'est vrai que ce n'est pas allé tres loin, et ca fait longtemps que j'en ai plus entendu parler :/
avatar gilzecat | 
@mouloud.zarkaoui : Heu... C'est bien beau mais tu es très loin du compte. 90% ? Tu le sors comment ce chiffre ? Parce que moi quand j'ai déduit l'amortissement des installations, les frais d'utilisation et d'entretien des infrastructures (impôts locaux et diverses, électricité, salaire des techniciens, réparation et remplacement du matériel...) je suis loin des 90%. Où alors tu as une autre façon de faire et tu vas intéresser BEAUCOUP de monde. Envoi ça par mail à Xavier Niel. Je suis sûr qu'il t'embauche direct (ça l'aidera avec online).
avatar Lou117 | 
@Nyco87 : merci je ne suis pas le seul à avoir vu ça !
avatar Lou117 | 
Heu, il y a un GROS souci dans l'article... A aucun moment Todd Brix n'évoque 2 milliards de dollars mais 2 milliards de téléchargements ! Hallucinant que vous ayez fait une telle erreur !

CONNEXION UTILISATEUR