Un nouveau site web pour Instapaper

Stéphane Moussie |

Le service de lecture différée Instapaper dispose depuis peu d'un nouveau site web. Toujours en bêta, celui-ci remplace avantageusement l'ancien site web qui accuse le poids des ans.

La présentation est plus moderne, avec une colonne latérale qui liste les différentes sections : ses articles sauvegardés, la fonction découverte et ses dossiers. Un clic sur le titre de l'article ouvre logiquement celui-ci dans le mode lecteur d'Instapaper — ce n'était pas le cas sur l'ancien site où il fallait cliquer sur le bouton Text.

On dispose maintenant d'un bouton de partage (email et Twitter) dans la barre d'outils située en haut du mode lecteur et de deux nouvelles polices (Tisa et Adelle Sans).

Le site est responsive ; il s'adapte à la taille du navigateur. On note quelques problèmes d'alignement de textes, mais ce n'est rien de plus normal pour une version bêta.

C'est l'incubateur Betaworks qui est depuis le mois d'avril l'actionnaire majoritaire d'Instapaper (lire : Instapaper change de main pour grossir). Betaworks a annoncé de nombreuses nouveautés à venir : de nouvelles applications iOS et Android, des extensions pour les navigateurs et la prise en charge du RSS, entre autres.


avatar houpix | 
J'aurais préféré une app pour Mac à l'instar de Pocket...même si cette nouvelle interface est vraiment réussi (bon faut que l'ancien site était devenu une farce) ; j'attends de voir ce que va se donner la nouvelle version développé par Betaworks...clairement Marco Arment a choisi une équipe proche de sa sensibilité mais il y a vraiment pas mal à rattraper face à Pocket (c'est là d'ailleurs où l'on voyait les limites de ce que peu faire un développeur seul même avec le talent d'Arment). J'utilise Pocket avec méfiance car comme tout les trucs totalement gratuit...je me dis qu'à tout moment ce service peut être coupé net (j'ai d'ailleurs du mal à voir la stratégie de Pocket....concrètement qqn à une idée de comment ils monétisent l'affaire ? Parce que les VC ne vont pas déverser des brouzoufs indéfiniment) et j'espère vraiment qu'Instapaper - dont je préfère de loin l'interface - va revenir dans la course.

CONNEXION UTILISATEUR