De premières photos pour la Surface Duo 2

Félix Cattafesta |

Microsoft ne semble pas décidé à abandonner le concept de la Surface Duo, un smartphone / tablette pliable basé sur deux écrans (totalisant 8,1") reliés par une charnière et opérant avec Android.

Froidement accueillie par la critique, la première version compte de nombreux soucis : la partie logicielle n'est pas vraiment optimisée, l'autonomie et la puissance sont médiocres pour le prix tandis que certains points importants passent à la trappe comme la 5G et le NFC.

L'appareil photo n'était pas non plus génial, et c'est ce point que semble vouloir améliorer Microsoft si l'on se fie aux premières images qui ont fuité.

Image : Tech Rat (YouTube)

Microsoft n'a évidemment rien confirmé, mais il ne semblerait pas étonnant que l'entreprise cherche à améliorer la partie photo de sa Surface Duo. Comme on peut le constater, l'appareil gagnerait deux modules photos, que l'on suspecte être un téléobjectif et un capteur grand-angle. Reste à voir comment cela jouera sur les possibilités de fermeture de l’engin, car ce nouveau bloc devrait empêcher de replier complètement l'appareil comme actuellement.

Image : Tech Rat (YouTube)

D'après les rumeurs, le téléphone serait équipé d'un processeur plus récent (Snapdragon 888), d'une puce NFC et serait compatible 5G. Les bordures des écrans seraient également plus fines tandis que l'emplacement du port UBS-C serait centré sur la droite. Cette version corrigée est attendue à l'automne prochain.

La première génération de cette Surface Duo est vendue en France à 1 350 € pour 128 Go et 1 400 € pour 256 Go. Ce sont des tarifs remisés de 199 et 249 € par rapport aux prix de lancement en février dernier.

Lire les commentaires →

L’Apple A15 devrait ressembler à l'A14

Félix Cattafesta |

La prochaine puce « Apple A15 » qui devrait équiper les iPhone 13 sera sur le papier assez similaire à la puce A14, rapporte le site chinois CNBeta. Comme le modèle actuel, la puce A15 serait toujours produite par TSMC, gravée à 5 nm et dotée d'un processeur à six cœurs, dont quatre cœurs à haute efficacité et deux cœurs à haute performance. Cette puce serait tout de même plus puissante et mieux optimisée, avec des gains attendus au niveau de l’autonomie.

Concept : @EverythingApplePro

L'optimisation de l’autonomie est un point important pour ce futur modèle qui devrait inclure un écran 120 Hz plus gourmand. D'après une source proche des chaines de productions, Apple aurait commandé plus de 100 millions de ces puces A15 à TSMC. C'est plus que ce qu'annonçait Bloomberg il y a quelques jours, le site tablant lui sur 90 millions d'unités.

Dans tous les cas, la production devrait être plus élevée que l'année dernière. En comparaison, Apple n'aurait produit « que » 75 millions de modèles pour sa cuvée d'iPhone 2020.

Lire les commentaires →

Rumeur : du titane à la place de l’acier sur les iPhone 14 Pro

Nicolas Furno |

Apple remplacerait l’acier utilisé actuellement sur ses iPhone haut de gamme par un nouvel alliage de titane. Le changement aurait lieu en 2022, pour les futurs iPhone 14 Pro, selon un rapport de JP Morgan Chase évoqué par MacRumors. Ce cadre en titane serait fourni par Foxconn, qui devrait toujours se charger de la production de ces smartphones.

Le passage de l’acier au titane devrait surtout alléger ces modèles. Ce matériau est connu pour sa grande résistance alors que son poids est plus léger que l’acier, ce qui explique pourquoi il est employé dans l’industrie horlogère. D’ailleurs, Apple l’utilise sur ses Apple Watch depuis les Series 5, avec un modèle plus léger que les versions en acier. L’aluminium utilisé sur les Apple Watch et les iPhone entrée de gamme reste plus léger, mais il est aussi plus fragile.

L’iPhone 12 Pro a un cadre en acier brillant qui pourrait disparaître dans un an (image iGeneration).

Le titane n’est pas parfait pour autant. Outre son prix plus élevé, il a tendance à attirer les traces de doigt et les rayures assez rapidement, ce que nous avions constaté sur l’Apple Watch Series 5 en titane. Apple utilise pourtant un traitement censé limiter cette gêne, mais ce n’était pas tout à fait convaincant sur la montre. Est-ce que l’iPhone 14 Pro fera mieux ? On peut en tout cas imaginer que le procédé aura été amélioré en trois ans.

Le rapport de JP Morgan Chase confirme aussi qu’il ne devrait pas y avoir d’iPhone 14 mini, ce petit modèle peu populaire devrait disparaître du catalogue en 2022 et céder la place à un grand iPhone entrée de gamme. Cette gamme prévue dans plus d’un an est considérée comme un « supercycle », avec de plus gros changements que ceux qui sont attendus pour l’automne.

Lire les commentaires →

Le sismographe intégré à Android a fait ses preuves aux Philippines

Félix Cattafesta |

Les alertes annonçant les tremblements de terre imminents fonctionnent sur Android, et Google a pu le prouver samedi dernier aux Philippines. Ce système de détection se base sur l'accéléromètre du téléphone pour détecter les signes avant-coureurs d'un tremblement de terre.

Les données collectées par les smartphones Android sont transmises aux serveurs de Google. Si de nombreux signalements similaires sont observés dans une zone, une alerte est envoyée à tous les smartphones. La fonctionnalité est basée sur les Services Google Play et est disponible à partir d'Android 5.0 : autrement dit, une majorité des appareils peuvent prendre part à ce réseau de sismographe.

L'alerte reçue par les utilisateurs d'Android. Image : u/captainbarbell (Reddit).

Vendredi dernier, un séisme de magnitude 6.7 a frappé la ville de Tingloy aux Philippines. Plusieurs utilisateurs ont reçu une notification sur leur téléphone, ce qui leur a permis de se mettre à l'abri. Ces alertes très bruyantes sont envoyées une dizaine de secondes avant l'impact, un laps de temps court mais qui peut faire la différence.

Le système a été annoncé l'année dernière et il n'est pas encore disponible partout : Google le teste pour le moment dans des pays où l'activité sismique est importante (États-Unis, Turquie, Kazakhstan, etc.). La firme de Mountain View envisage une sortie plus globale dans le courant de l'année.

Lire les commentaires →

Cinq ans avant Apple, Google avait également tenté de bouleverser son navigateur mobile

Nicolas Furno |

Apple s’est lancé dans un sacré défi en 2021 en réinventant l’interface de Safari, son navigateur web. La nouvelle version est ambitieuse, avec une nouvelle interface partout, du desktop au mobile en passant par les tablettes. Cela fourmille d’idées pas toujours bienvenues et l’entreprise a commencé à faire marche arrière au fil des bêtas :

Sur le mobile, c’est une expérience que Google a déjà connue il y a quelques années de cela. En 2016, le géant de la recherche se lance dans un projet ambitieux pour la version de Chrome destinée aux smartphones. Nommée « Chrome Home » en interne, une toute nouvelle version de l’app déplace tous les contrôles en bas de l’écran. Comme Apple avec Safari, l’idée est de placer l’interface dans une zone plus simple d’accès à une époque où les écrans ne cessent de s’allonger.

Voici à quoi ressemblait Google Home, une interface étonnamment similaire à celle de Safari sous iOS 15.

La barre d’URL qui sert aussi de champ de recherche s’est retrouvée calée en bas de l’écran, et un tap affiche également un menu avec plusieurs options, notamment de partage. Comme Apple, Google utilisait déjà la fameuse icône « … » pour afficher un menu plus complet. Ces deux designs se distinguent sur quelques points, mais Chrome aurait pu « inventer » l’interface de Safari sous iOS 15 avec cinq ans d’avance.

Cela n’a pas été le cas, puisque Chrome Home n’est jamais sortie de bêta. Comme l’explique Chris Lee, l’instigateur du projet, les retours ont montré que le nouveau design était trop confus pour la majorité des utilisateurs, même s’il a été bien reçu par la communauté tech. Étant données la part de marché de Chrome et l’utilisation quotidienne par des utilisateurs qui ne sont pas forcément avancés sur le plan technique, Google a fini par abandonner l’idée après deux ans de développement. L’interface traditionnelle, avec la barre d’URL et de recherche en haut de l’écran, est finalement celle qui est restée dans l’app.

Les dernières versions de Safari à gauche et Chrome à droite sur un iPhone.

Est-ce qu’Apple suivra cette même trajectoire ? Jusque-là, l’entreprise de Cupertino a ajusté son design sans le remettre en cause. Mais on peut noter que les retours négatifs semblent déjà l’emporter, alors même que les utilisateurs actuels sont les plus technophiles, puisque la fonction est proposée uniquement en bêta. Apple pourrait choisir d’attendre l’automne et la sortie finale pour effectuer un test grandeur nature, ou bien juger que les réactions des bêta-testeurs estivaux sont suffisantes pour annuler la mise à jour.

On a un autre exemple dans l’histoire de Safari d’un bouleversement d’interface annulé avant la sortie finale. C’était en 2008, à l’époque où Apple préparait la sortie de Safari 4 pour Snow Leopard avec une drôle d’idée : les onglets étaient affichés tout en haut de l’interface, et non plus entre la page web et la barre d’outils. Une idée qui avait fortement déplu pendant les essais, à tel point que l’entreprise avait fait marche arrière et la version finale était sortie avec une interface plus classique.

Capture d’écran de Safari 4 pendant les bêtas, avec les onglets en haut (capture Ars Technica).

Ironie de l’histoire, cette idée qui a tant déplu à l’époque est devenue la norme dans la majorité des navigateurs pour les ordinateurs. Chrome comme Firefox affichent en effet des onglets tout en haut de la fenêtre, reprenant l’interface mal-aimée de Safari 4…

Lire les commentaires →

Siri Remote et AirTags : des accessoires cuir chez Noreve

Florian Innocente |

L'accessoiriste Noreve a de nouveaux articles en cuir pour les dernières petites nouveautés d'Apple : la Siri Remote et les AirTags.

Plus robuste, dépourvu de sa surface en verre, le nouveau design de la télécommande n'appelle pas forcément une protection supplémentaire mais on peut vouloir habiller son boitier alu. Noreve a une gamme d'étuis cuir avec de nombreuses textures, finitions et coloris possibles. Les tarifs en précommande démarrent à 40 €.

Un choix du même ordre est proposé pour la précédente génération de Siri Remote avec cette fois un prix de départ à 55 €.

  • À noter que la nouvelle Siri Remote est en petite promo à 58 € au lieu de 65 € chez Amazon et CDiscount.

Le choix en accessoires et pour les AirTags est immense et Noreve a logiquement ajouté un porte-clefs en cuir à son offre. Comme pour les autres produits, on a toute latitude pour préférer un type de cuir ou un coloris plutôt qu'un autre, voire faire graver des initiales. Les premiers modèles démarrent à 35 €.

Lire les commentaires →

Pages