L'iPhone 6 Plus devient obsolète, l'iPhone 8 Red est vintage

Pierre Dandumont |

Apple vient de mettre à jour sa page qui liste les produits obsolètes et vintage dans sa gamme. Les premiers ne sont plus commercialisés depuis plus de sept ans et ne peuvent plus être réparés, alors que les seconds ne sont plus en vente depuis plus de cinq ans et peuvent encore être pris en charge, sous réserve qu'Apple dispose encore de pièces. En clair, si vous avez un appareil vintage qui a un problème, ne traînez pas trop si vous voulez le faire réparer chez Apple.

L'iPhone 6 Plus est obsolète, l'iPhone 6 ne l'est pas.

Le cru d'avril 2024 ajoute d'abord les iPhone 8 rouges dans la liste des produits vintage. Sorti il y a quelques années dans les deux tailles, ce modèle a été vendu moins longtemps que les autres iPhone 8, qui sont encore pris en charge. La liste comprend aussi l'iPad mini 4, lancé en 2015, et un casque Beats (Beats Pro).

Aperçu des iPhone 8 PRODUCT(RED) : en rouge et noir 🎤 !

Aperçu des iPhone 8 PRODUCT(RED) : en rouge et noir 🎤 !

Dans les appareils obsolètes, Apple ajoute uniquement l'iPhone 6 Plus, le premier modèle grand format, sorti en 2014. L'iPhone 6 standard ne fait pas partie de la cuvée pour une raison simple : Apple a vendu l'iPhone 6 pendant quelques années comme un modèle d'entrée de gamme.

Lire les commentaires →

Gigaset abandonne les objets connectés et les rend inaccessibles faute de serveurs

Pierre Dandumont |

Depuis quelques années, la société allemande Gigaset proposait des objets connectés pour la maison avec une technologie assez rare : le DECT ULE (pour Ultra Low Energy). Et la division liée à ces objets a cessé ses opérations le 29 mars 2024, ce qui rend l'ensemble des objets connectés déployés (capteurs, caméras, etc.) inopérants.

Un kit Gigaset, totalement inutilisable depuis le 29 mars.

La page d'accueil du service explique bien le problème dans un long message : si la division liée aux téléphones DECT (et aux rares smartphones) a bien été reprise après la faillite de la société, ce n'est pas le cas de celle liée aux objets connectés. Les objets connectés et les caméras qui reposent sur les serveurs sont donc inutilisables depuis quelques jours et la société ne les reprendra pas. Une FAQ donne quelques détails, comme le fait que le détecteur de fumée sera par exemple toujours fonctionnel pour son alarme, mais c'est le seul produit dans le cas. Enfin, il est possible de demander un remboursement mais les chances de le recevoir sont peu probables étant donné que les clients passent généralement après les autres créanciers.

L'application indique une panne majeure mais pas définitive.

Cet arrêt pose surtout deux problèmes. Le premier, comme un lecteur nous l'a indiqué (merci Laurent), est que l'application indique une panne majeure mais n'indique pas qu'elle est définitive. Le second, c'est que si Gigaset ne vend plus ses produits, ils sont encore disponibles chez de nombreux revendeurs. Méfiez-vous si vous remarquez des promotions sur la gamme, donc.

Lire les commentaires →

Une application offre de meilleures vidéos spatiales que celles d'Apple

Pierre Dandumont |

Si vous avez un iPhone 15 Pro (ou Pro Max), Apple permet depuis iOS 17.2 d'enregistrer des vidéos spatiales pour le casque Vision Pro, mais avec un petit bémol : l'enregistrement est limité au 1080p à 30 images/s.

Les vidéos spatiales mises en image par Apple.

L'application Spatialify, vendue 3 €, permet de passer outre cette limite depuis la sortie de sa version 1.3, il y a quelques jours. Elle peut en effet filmer soit en 1080p à 60 images/s, soit en 4K à 30 images/s, dans les deux cas en HDR. Les vidéos peuvent ensuite être exportées pour le Vision Pro mais aussi pour d'autres casques de réalité virtuelle, en passant dans un format plus standardisé que celui d'Apple. L'application prend même en charge les moniteurs et téléviseurs compatibles avec la 3D à travers la sortie vidéo des iPhone et des iPad, pour une lecture directe en relief.

Spatialify lit les vidéos en relief.

Rappelons tout de même un des défauts des vidéos spatiales : l'espace de stockage nécessaire. La version d'Apple en 1080p30 nécessite environ 130 Mo par minute, et le passage en 1080p60 ou en 2160p30 risque donc de demander encore plus d'espace.

Allez-vous enregistrer vos souvenirs de famille en vidéos spatiales ?

Allez-vous enregistrer vos souvenirs de famille en vidéos spatiales ?

Lire les commentaires →

Comment se prémunir des escroqueries par SMS ? 📍

Article sponsorisé |

Êtes-vous exaspéré par les SMS frauduleux où des escrocs prétendent être vos enfants ? Vous n'êtes pas seul. D'après une enquête de Truecaller, la France est particulièrement visée par cette escroquerie, avec en moyenne 10 SMS trompeurs reçus par mois et par personne.

Ces SMS peuvent être l'œuvre de fraudeurs cherchant à vous extorquer de l'argent, en se faisant passer pour vos enfants dans le besoin. Ces pratiques ne sont pas seulement irritantes ; elles représentent un risque sérieux pour votre sécurité financière et personnelle. C'est pour cette raison que nous recommandons Incogni pour y faire face.

Comment ces escrocs vous ciblent-ils ?

Souvent, ces fraudeurs obtiennent vos informations personnelles par des sociétés qui les collectent ou les achètent à votre insu, connues sous le nom de courtiers en données.

Ces courtiers scrutent internet à la recherche de détails utiles sur les individus, tels que noms, numéros de téléphone, adresses email, historiques d'achat, etc. Ils compilent ensuite ces données pour les revendre à des tiers, incluant des publicitaires, des marketeurs ou des escrocs.

Ces courtiers opèrent fréquemment sans votre accord, ou profitent de votre distraction lors de l'acceptation de conditions d'utilisation ou de politiques de confidentialité sur certains sites ou applis.

Ils contournent aussi les lois de protection des données, telles que le RGPD en Europe ou la loi Bloctel en France, et possèdent ainsi d'énormes bases de données leur permettant de viser des millions d'individus avec des SMS frauduleux.

Comment Incogni vous aide à lutter contre ces escroqueries ?

Incogni est un service en ligne conçu pour vous aider à reprendre le contrôle de vos données personnelles et à vous défendre contre ces SMS trompeurs. Incogni identifie les courtiers en données qui possèdent vos informations, les contacte pour exiger l'effacement de vos données, les relance si nécessaire et les signale aux autorités compétentes en cas de non-conformité.

Incogni rend les demandes d'effacement de données plus simples, rapides et automatiques, vous épargnant ainsi temps et efforts. Vous n'avez qu'à ouvrir un compte sur Incogni, indiquer les informations à supprimer (nom, numéro de téléphone, adresse email, etc.) et lancer le processus. Incogni se charge du reste.

Développé par Surfshark, spécialiste en sécurité et confidentialité en ligne, Incogni chiffre vos données pour leur protection et ne garde aucune trace de vos demandes. Il respecte aussi rigoureusement les normes de protection des données, comme le RGPD.

En ce moment, l'abonnement annuel d'incogni est proposé à 6,49 € HT par mois (soit 7,78 € TTC). C'est extrêmement intéressant puisque l'abonnement d'un mois classique coûte un peu plus de 12 € et ne permet pas au service d'avoir assez de temps pour supprimer vos données. Incogni propose aussi un essai gratuit de 7 jours pour découvrir le service sans engagement. Profitez-en !

Ne laissez pas les escrocs utiliser vos données personnelles pour vous envoyer des SMS frauduleux.

👉 Prenez l'initiative avec Incogni et éliminez leur présence en ligne !

Lire les commentaires →

Un renouvellement anticipé de la carte d’identité possible prochainement pour utiliser France Identité

Stéphane Moussie |

Le principal frein à l’adoption de l’application France Identité sera levé dans les prochains mois. La carte d’identité biométrique, indispensable pour utiliser l’application gouvernementale, sera disponible plus facilement.

« Dans les prochains mois, un nouveau motif sera créé pour permettre le renouvellement de la carte nationale d’identité pour les personnes souhaitant créer leur identité numérique avec France Identité », a déclaré l’équipe en charge du programme interministériel à iGeneration.

Lecture de la puce de la carte d’identité biométrique. Image iGeneration

Ainsi, même si votre carte d’identité n’expire pas avant plusieurs années, vous devriez pouvoir la faire remplacer par la nouvelle afin de tirer parti de France Identité. « Le périmètre et les conditions précises de ce nouveau motif sont encore à définir », a ajouté l’équipe. On ne sait donc pas pour le moment si la procédure sera ouverte à tous les possesseurs d'anciennes cartes ou seulement à une partie d'entre eux.

À l’heure actuelle, il n’y a pas de démarche prévue pour obtenir une nouvelle carte d’identité avant l’expiration de sa carte, sauf à avoir perdu celle-ci ou à se l’être fait voler (le renouvellement pour changement d'adresse est provisoirement suspendu). Dans ces deux cas-là, le remplacement est facturé 25 € et il faut accompagner sa demande d’une déclaration de vol ou de perte.

Distribuée depuis 2021, la carte d’identité biométrique est requise pour France Identité car l’application se base sur les données stockées dans la puce de cette carte pour créer une identité numérique régalienne. Les données sont lues en NFC par l’iPhone ou le smartphone Android.

L’application France Identité sert pour le moment à fournir un justificatif d’identité à usage unique, à accéder à différents services via FranceConnect et à stocker son permis de conduire au format numérique. L’application est amenée à occuper un rôle de plus en plus important en permettant dans le futur d’accueillir la carte grise de son véhicule ou de faire une demande de procuration pour un vote.

Lire les commentaires →

Attention aux prélèvements indus si vous avez été client de la Sfam pour une assurance

Pierre Dandumont |

Nous avons déjà parlé de la Sfam, une société qui vendait (parfois de façon un peu forcée) des assurances sur des produits électroniques, notamment à la Fnac. Et si vous avez été clients de cette société il y a quelques années, c'est le moment de vous méfier : la SFAM, devenue Indexia, a visiblement décidé de se renflouer en tentant de piocher chez ses anciens clients.

Lourde amende pour l’assureur de produits électroniques SFAM qui sévissait à la Fnac

Lourde amende pour l’assureur de produits électroniques SFAM qui sévissait à la Fnac

Nos confrères de l'Informé rapportent en effet qu'Indexia, en difficulté financière, a choisi une méthode de margoulins pour se renflouer : prélever de l'argent chez ses anciens clients. Ils donnent quelques exemples de personnes prélevées de 29,99 et 69,99 € au début du mois de mars. Et la société tente par ailleurs le tout pour le tout : elle a visiblement créé de nouveaux mandats de prélèvement (sans autorisations, donc) pour éviter les blocages éventuels. De nombreux clients, échaudés par les pratiques cavalières de la Sfam qui ne datent pas d'hier, avaient en effet bloqué les mandats pour justement éviter ce cas de figure.

Le logo de la Sfam.

Un groupe Facebook dédié aux victimes de la Sfam (qui compte quelques milliers de membres) montre que les prélèvements inattendus (et illégaux) sont très nombreux actuellement. Si jamais vous êtes touchés par les prélèvements en question, vous devez faire opposition dans les huit semaines et bloquer le numéro de mandat… en espérant que la société ne décide pas d'en employer un autre. Attention, le délai de huit semaines est important : au-delà, vous risquez d'avoir un peu plus de mal à obtenir un remboursement de la part de votre banque.

Lire les commentaires →

Lorsque Localiser envoie les SWAT au bon endroit mais pas chez les bonnes personnes

Florian Innocente |

La précision de l'app Localiser et son utilisation par des policiers lors d'une intervention musclée sont au cœur d'une plainte déposée contre des services de police dans le Missouri aux États-Unis.

C'est un vol de véhicule qui est à l'origine du fait divers. Dans une ville voisine de Ferguson dans le Missouri, le conducteur et le passager d'une voiture en furent expulsés par un groupe d'individus dont l'un prit la fuite avec le véhicule. L'une des victimes indiqua aux policiers que ses AirPods étaient restés dans la voiture et qu'il pouvait les suivre avec Localiser. Le boitier fût repéré quelques kilomètres plus loin dans une zone résidentielle.

Une image de la caméra du domicile perquisitionné.

Il s'en est suivi une intervention musclée des forces de police qui redoutaient également la présence d'armes à feu sur les lieux. Une unité du SWAT (Special Weapons And Tactics) a défoncé la porte de la maison indiquée dans l'app, fouillé les lieux sans ménagement devant des parents médusés et de très jeunes enfants effrayés. Comme une redite d'une précédente affaire assez similaire (lire aussi Un policier américain ne comprenant rien au réseau Localiser envoie une équipe du SWAT chez une personne âgée).

Une perquisition en pure perte puisque le boitier d'AirPods fut bien retrouvé… mais sur la chaussée, près de la maison. Les AirPods avaient probablement été jetés depuis la voiture par son voleur. L'un des enfants de la famille a déclaré ensuite avoir vu passer en trombe devant chez eux une Dodge ressemblant à celle recherchée. La voiture fut retrouvée plus tard, accidentée, à quelques kilomètres.

Pour les autres appareils enregistrés dans Localiser, leur repérage est assez précis dans cet exemple. Mais s'il n'y avait que les AirPods d'affichés, difficile de savoir où envoyer le RAID…

La famille victime de cette descente des SWAT a porté plainte contre les services de police municipaux, estimant que l'app avec laquelle les policiers avaient tenté de repérer la position de la voiture n'est pas suffisamment précise et qu'il a été fait un usage disproportionné de la force. Apparemment une simple observation de la maison et de ses occupants aurait pu suffire à lever le doute sur leur lien avec le carjacking. Il n'est pas indiqué dans la plainte si le juge qui a autorisé la perquisition était informé de la manière dont les policiers avaient obtenu l'adresse de la maison.

Comment le réseau Localiser a pu aider la police à retrouver un iPhone volé

Comment le réseau Localiser a pu aider la police à retrouver un iPhone volé

Lire les commentaires →

Pages