Jusqu'à - 50 % sur les produits Netatmo : la caméra de surveillance HomeKit à 103 €

Stéphane Moussie |

De nombreux produits Netatmo sont en promotion sur Amazon jusqu'à la fin de la semaine. La remise la plus importante concerne la caméra de surveillance d'intérieur, dont le prix est divisé par deux à 102,99 €. Cette caméra n'est plus toute jeune, mais il n'empêche que c'est toujours un bon produit encore mis à jour et qu'elle est compatible avec HomeKit, y compris avec la « vidéo sécurisée HomeKit » liée à iCloud. Elle filme en 1080p et dispose entre autres d'une fonction de reconnaissance faciale.

La caméra de surveillance d'extérieur est pour sa part vendue 199 € (- 33 %). Si c'est le temps que vous préférez surveiller, la fameuse station météo qui a fait connaître le fabricant français est à 121,99 € (- 36 %). Elle est, elle aussi, compatible HomeKit, de sorte que l'on peut créer des automatisations avec ses autres objets connectés en fonction du temps.

Test de la caméra Netatmo Welcome

Test de la caméra Netatmo Welcome

Pour le chauffage, le thermostat connecté compatible HomeKit est en promo à 126,99 € (- 29 %), le pack de deux têtes thermostatiques avec un relais à 148 € (- 26 %) et la tête thermostatique à l'unité à 59,99 € (- 25 %). Il y a également une remise sur le détecteur de fumée à 70,90 € (- 29 %) lui aussi HomeKit.

Lire les commentaires →

Une nouvelle rumeur évoque la disparition de l’encoche dans les iPhone Pro de 2022

Nicolas Furno |

Le site coréen The Elec croit savoir que les iPhone Pro et iPhone Pro Max de 2022, ceux qu’Apple devrait présenter à l’automne prochain, abandonneront leur encoche. Ce qui ne voudrait pas dire un retour à Touch ID, mais plutôt que les composants nécessaires à Face ID seraient placés derrière l’écran et que la caméra avant serait glissée derrière un trou dans la dalle OLED.

Cette rumeur vient s’ajouter à toutes celles qui ont précédé, l’idée de la disparition de l’encoche sur des iPhone en 2022 n’étant pas nouvelle. Le premier sur la rumeur a été Jon Prosser, qui prédisait début septembre un tout nouveau design inspiré par l’iPhone 4, sans encoche sur le devant, mais avec un trou à la place. Par la suite, Ming-Chi Kuo a apporté tout son crédit à la rumeur en allant dans le même sens et si Mark Gurman est resté plus prudent, il a quand même évoqué un tout nouveau design.

Concept pour l’iPhone 14 Pro fourni par Jon Prosser.

Cette idée de remplacer l’encoche fait son trou (🙃) dans les rumeurs, si bien que l’on peut accorder davantage de crédit à celle du jour. The Elec précise que le nouveau design serait réservé aux iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max, les deux modèles de base resteraient pour le moment à l’encoche. Par ailleurs, LG pourrait fournir les dalles OLED LTPO en plus de Samsung, unique fournisseur pour les deux iPhone 13 Pro. LG comme Samsung seraient capables de fournir des dalles percées et surtout capables de faire fonctionner des composants sous l’écran, ce qui serait indispensable pour y caler Face ID.

On peut ajouter qu’Apple a commencé le travail de réduction de la taille de l’encoche avec les iPhone 13, notamment en déplaçant le haut-parleur tout en haut, sur la fine bordure haute de l’appareil. On pourrait toutefois être surpris que ce design revisité n’ait été créé que pour une seule génération. Autre point qui ne semble pas aller en faveur de la disparition de l’encoche : ce design est aujourd’hui unique aux iPhone, alors que quasiment tous les smartphones Android haut de gamme utilisent un trou dans l’écran désormais.

Quand on voit que l’entreprise a ajouté une encoche inutilement large à ses MacBook Pro pour leur donner une identité proche des iPhone, on a du mal à comprendre pourquoi elle irait abandonner ce design l’année suivante…

Le MacBook Pro aurait vraiment adopté une encoche alors qu’elle disparaîtrait moins d’un an après des iPhone ? 🤔 (image MacGeneration)

Lire les commentaires →

Withings ScanWatch : offrez la montre santé la plus avancée jamais conçue pour Noël ! 📍

Article sponsorisé |

Sortie récemment, Withings ScanWatch est la première montre connectée et hybride à inclure un électrocardiogramme de grade médical, une surveillance de la fréquence cardiaque et de la saturation en oxygène.

Si vous êtes à la recherche d'un cadeau de Noël à la fois utile, moderne et design, ScanWatch de Withings est peut-être bien ce qu'il vous faut.

ScanWatch est la première montre connectée hybride capable d’analyser en continu vos paramètres vitaux pour détecter les problèmes de santé cardiaque et vous aider à améliorer votre santé sur le long terme. Elle intègre un dispositif médical pour enregistrer un électrocardiogramme et mesurer l’oxygène sanguin (SpO2) tout en proposant une autonomie exceptionnelle allant jusqu'à 30 jours.

La montre, de conception française, peut également identifier très tôt les problèmes respiratoires cardiovasculaires et respiratoires du sommeil, bien souvent largement sous-diagnostiqués.

Une montre hybride connectée haut de gamme qui se distingue des autres

ScanWatch, c'est avant tout 14 brevets déposés et de nombreux algorithmes rassemblés au sein d'une montre analogique traditionnelle. Différente des montres connectées classiques, elle se distingue par son côté hybride​ : c'est-à-dire qu'elle profite d'un cadran à aiguilles traditionnel en plus d'intégrer tout un ensemble de nouvelles technologies.

La montre s'affiche dans un boîtier haut de gamme en acier inoxydable. Son verre saphir lui promet en outre une excellente durabilité. Elle profite d'un cadran analogique traditionnel avec aiguilles en laiton laqué, assorti d’index chromés pour les heures et les minutes.

Comme vous l'aurez remarqué, elle profite d'un deuxième cadran, plus petit et au-dessus du premier, qui affiche en pourcentage la progression réalisée par rapport à votre objectif de pas quotidien. Il s'agit d'un écran PMOLED qui permet également de lire et d'enregistrer un électrocardiogramme de grade médical à la demande, d'afficher votre taux de SpO2, votre fréquence cardiaque, les notifications du smartphone, la distance parcourue, les calories brûlées, un chronomètre, etc.

Naviguer entre les différentes fonctionnalités de ScanWatch se fait aisément, par le biais d'une petite couronne agrémentée d'un retour haptique soigneusement calibré.

Enfin, ScanWatch​ offre jusqu'à 30 jours d'autonomie, là où l'Apple Watch Series 5 offre jusqu'à 18 heures et la FitBit Flex 2 jusqu'à 5 jours.

Un concentré de technologies au service de votre santé

À l'aide de trois électrodes et d'un tout nouveau capteur PPG (photopléthysmographie), exclusivité de Withings, ScanWatch enregistre votre rythme, votre fréquence cardiaque et votre taux d’oxygène dans le sang (Spo2). Elle vous permet de détecter des problèmes de santé en amont, dont certains peuvent habituellement être difficiles à déceler lors d'un passage chez le médecin comme l'apnée du sommeil.

La montre de Withings est en outre en mesure de détecter la fibrillation auriculaire, une arythmie cardiaque grave et sous diagnostiquée. ScanWatch suit votre rythme cardiaque et vous alerte en cas d’anomalie. Si vous recevez une notification de fibrillation auriculaire, vous pouvez immédiatement enregistrer un électrocardiogramme depuis votre poignet, et ce, en 30 secondes.

Cet enregistrement pourra ensuite être présenté à votre médecin ou un professionnel de santé afin de l’aider à poser un diagnostic.

ScanWatch, dès 279,95 €

S​canWatch​ est disponible en deux tailles : avec un cadran en 38 mm (279,95 € TTC), ou en 42 mm (299,95 € TTC).

Sachez qu'il existe également la ScanWatch Horizon, à 499,95 €. Elle est composée des mêmes technologies de pointe que l'édition originale, mais propose un design sublimé avec une lunette tournante, des index Luminova et une étanchéité augmentée jusqu’à 100 m de profondeur rappelant les codes des montres de plongée de luxe. Elle est en revanche victime de son succès et indisponible à l'heure où nous écrivons ces lignes.

Notez que vous pouvez associer votre montre à n'importe quel bracelet standard de 18 ou 20 mm, ou faire votre choix parmi une gamme de bracelets Withings compatibles, de la couleur et du matériau de votre choix (silicone, cuir, métal, etc.).

  • Oxymètre médical qui permet d'avoir une estimation de votre taux d’oxygène dans le sang (Spo2) en moins de 30 secondes
  • Électrocardiogramme (ECG) médical à la demande avec génération d'un rapport partageable avec votre médecin, consultable dans votre application Health Mate.
  • Détection des perturbations respiratoires grâce au capteur PPG à multilongueurs d'onde et à l'accéléromètre
  • Détection proactive et en temps réel de la fibrillation auriculaire et des fréquences cardiaques hautes et basses (disponible prochainement)
  • Analyse du sommeil avec suivi des phases de sommeil léger et profond
  • Suivi d'activité en continu et suivi multisport (+ de 30 sports)

Tout ça, c'est ScanWatch, de Withings. À l'achat, la livraison est offerte, les retours sont garantis jusqu'au 31 janvier 2022 et vous bénéficiez de 2 ans de garantie.

👉 Je me renseigne sur ScanWatch, le cadeau idéal pour Noël

Lire les commentaires →

Environnement : un mode « sommeil » et des emballages 100% recyclés chez Sonos

Mickaël Bazoge |

Sonos a dévoilé sa feuille de route pour devenir « carbo-neutre » en 2030, et « zéro émission nette » à l'horizon 2040, c'est à dire contribuer à retirer plus de carbone de l'atmosphère que l'entreprise en produit. Des objectifs nobles qui vont s'incarner dans une série de petites initiatives, comme par exemple l'utilisation de plastique recyclé dans la conception de tous ses produits d'ici la fin 2023.

Le constructeur de produits audio s'engage aussi à ne plus utiliser que du papier 100% recyclé pour ses emballages d'ici 2025. Sonos va également travailler avec ses fournisseurs et ses sous-traitants pour qu'ils réduisent leur empreinte écologique. Une grosse partie de l'effort doit porter sur la manière dont les appareils sont utilisés, car cela représente plus de 75% des émissions de l'entreprise.

D'ici deux ans, tous les produits de Sonos intégreront un mode « sommeil » qui les empêcheront de consommer de l'énergie lorsqu'ils sont inactifs. À l'heure actuelle, seule la Roam est dotée de cette fonction. Le constructeur veut faire en sorte que ses appareils utilisent moins de 2 watts quand ils ne sont pas utilisés.

Globalement, Sonos entend réduire de 35% la consommation d'énergie de ses produits en 2030, et de 45% en 2040. La distribution et la logistique tailleront dans leurs émissions de 20% en 2030, et de 25% en 2040. Enfin, la contribution de la chaîne d'assemblage va reculer de 10% en 2030 et de 25% en 2040. L'an dernier, le constructeur a généré 1,2 million de tonnes métriques de CO2.

Lire les commentaires →

App Store : Apple n'aura pas à autoriser les liens vers des boutiques externes demain

Mickaël Bazoge |

Ce n'est finalement pas à partir de demain qu'Apple autorisera les développeurs à afficher des liens vers des boutiques tierces dans leurs applications. En vertu de l'injonction décidée à l'issue du procès l'ayant opposé à Epic Games cet été, la Pomme avait jusqu'au 9 décembre — ce jeudi, donc — pour accorder aux dévs la possibilité d'intégrer des liens renvoyant vers d'autres moyens de paiement que celui de l'App Store (celui-là même qui permet à Apple d'empocher sa commission).

Le constructeur a bien fait appel de ce verdict, mais la juge Yvonne Gonzalez Rogers ne l'a pas entendu de cette oreille. Les arguments d'Apple ne l'ont en effet pas du tout convaincue : l'entreprise demandait que l'injonction soit suspendue jusqu'à épuisement de toutes les procédures judiciaires, afin que puissent être prises en compte « les questions techniques, économiques, commerciales et toutes les autres ».

Apple sommée d

Apple sommée d'autoriser les moyens de paiement alternatifs sur iOS avant le 9 décembre

Apple avait certes perdu cette bataille, mais pas la guerre : les avocats ont ensuite déposé un recours devant la juridiction supérieure, à savoir la Cour d'appel pour le neuvième circuit. Divine surprise, ils ont obtenu ce qu'ils désiraient.

Selon la Cour d'appel, Apple a fait la démonstration que son appel soulevait de « sérieuses questions » quant au bien-fondé de la précédente décision. Autrement dit, l'App Store peut continuer à imposer son système de paiement intégré tant que l'affaire n'aura pas été jugée complètement. Un processus qui pourra demander plusieurs mois… voire plusieurs années.

Dans l'intervalle, Apple lâchera tout de même du lest, en permettant aux applications de consultation (« reader ») comme Netflix ou Audible d'intégrer des liens vers leurs boutiques en ligne. Mais pas les jeux, qui représentent le gros du chiffre d'affaires de l'App Store.

En revanche, rien n'a changé concernant la partie de l'injonction concernant la communication aux utilisateurs. Les développeurs pourront donc les informer d'autres moyens de paiement, ce qui ne bousculera pas fondamentalement les choses : Apple a en effet modifié les directives de l'App Store dans ce sens en octobre.

App Store : les guidelines revues pour permettre aux développeurs de communiquer avec leurs utilisateurs

App Store : les guidelines revues pour permettre aux développeurs de communiquer avec leurs utilisateurs

Mise à jour — Dans une déclaration à la presse US, Apple remercie la cour d'appel d'avoir intercédé en sa faveur (on le serait à moins). L'entreprise explique que sa principale préoccupation était que les changements demandés auraient créé « de nouveaux risques pour la confidentialité et la sécurité, et perturbé l'expérience utilisateur que les clients apprécient dans l'App Store ».

Lire les commentaires →

Le HomePod mini bientôt officiellement en vente en Belgique et en Suisse ?

Mickaël Bazoge |

Ce sera peut-être le cadeau de Noël d'Apple à ses clients belges, suisses et néerlandais. La release candidate d'iOS 15.2 disponible depuis hier soir s'est accompagnée d'une RC pour le logiciel du HomePod, qui va lui aussi passer en 15.2. Surprise : la liste des langues prises en charge par l'enceinte connectée s'est enrichie du néerlandais pour les Pays-Bas et pour la Belgique, ainsi que des langues parlées en Suisse.

À l'heure actuelle, le HomePod mini n'est pas vendu par l'Apple Store ni en Belgique, ni en Suisse, ni aux Pays-Bas, même si on peut trouver la petite boule connectée chez d'autres distributeurs. Et c'est précisément parce que le Siri du HomePod n'est pas compatible avec plusieurs des langues de ces pays. Une absence qui devrait être comblée avec iOS 15.2, dont la version finale est attendue dans les prochains jours, sans doute en début de semaine prochaine.

Dans la liste des langues supportées par le HomePod, le français, le néerlandais ont été ajoutés pour la Belgique, le néerlandais pour les Pays-Bas, ainsi que le français, l'allemand et l'italien pour la Suisse.

Pour ce qui concerne la Belgique, le néerlandais est une des trois langues officielles avec le français et l'allemand, deux langues compatibles avec Siri et le HomePod, mais il manque toujours la troisième pièce du puzzle linguistique pour une commercialisation en bonne et due forme. Pour la Suisse, on trouve désormais trois des langues parlées au pays (français, allemand, italien).

Les notes de version 15.2 du logiciel du HomePod se contente d'indiquer que la mise à jour « étend également la reconnaissance des voix de Siri à de nouvelles langues », sans préciser lesquelles.

Selon le test d'iCulture, le néerlandais des Pays-Bas est bien compris par Siri, et l'assistant répond dans cette langue. Mais ce n'est pas le cas pour la version belge, du moins pas encore. Malgré tout, difficile de ne pas y avoir le signe d'un lancement prochain du HomePod mini aux Pays-Bas et en Belgique, sans oublier la Suisse ! Et qui sait, peut-être que dans la foulée la télécommande de l'Apple TV activera à son tour Siri dans ces pays…

Lire les commentaires →

La fonction Clés de maison s'ouvre la porte des hôtels Hyatt

Mickaël Bazoge |

L'application Cartes de l'iPhone et de l'Apple Watch peut officiellement faire office de clé virtuelle pour ouvrir les portes des chambres de plusieurs hôtels Hyatt. En l'occurrence, six hôtels sont compatibles, tous basés aux États-Unis (Hawaï, Key West en Floride, à Chicago, à Dallas, à Fremont et à Los Beach en Californie). Ce faisant, c'est la première chaîne hôtelière d'envergure à prendre en charge cette fonction disponible dans iOS 15.

Crédit : Hyatt

Les clients pourront se passer de l'application Hyatt qui permet déjà d'ouvrir les portes des chambres et des zones réservées aux invités, en passant directement par Cartes (anciennement Wallet). « Nous sommes fiers de travailler avec Apple pour lancer cette expérience numérique révolutionnaire », s'emballe le communiqué de presse.

Cette nouvelle approche pour les clés de chambre dans Cartes est présentée comme un « point de bascule » qui entraînera un changement dans l'adoption de ce type de technologie, croit encore l'entreprise. L'app Hyatt reste cependant toujours indispensable, puisque c'est elle qui va enregistrer la clé virtuelle dans Cartes. La clé pourra être mise à jour pour annoncer au client qu'il peut prendre possession de sa chambre.

Crédit : Hyatt

La validité de la clé peut également être prolongée si le client veut rester un peu plus longtemps à l'hôtel et ce, sans avoir à passer par la réception. Dès que le client indique dans l'app Hyatt qu'il quitte sa chambre, la clé est désactivée à distance puis archivée. Comme pour les clés de voiture, la fonction Clés de maison utilise la Power Reserve de l'iPhone, pour pouvoir utiliser la clé même si la batterie du smartphone est épuisée. Et avec le mode Express, pas besoin de déverrouiller l'iPhone pour ouvrir la porte.

L'apport de Hyatt pour cette fonction est une bonne nouvelle pour Apple, qui va pouvoir continuer à chasser le partenaire. Bon nombre d'entre eux jouent en effet la carte de la prudence.

La fonction Clés de maison d’iOS 15 n’attire pas les fabricants de serrures connectées

La fonction Clés de maison d’iOS 15 n’attire pas les fabricants de serrures connectées

Lire les commentaires →

Pages