Chronologie des médias : les films de cinéma seront visibles beaucoup plus tôt sur les plateformes de streaming

Mickaël Bazoge |

Les films sortis au cinéma seront visibles plus rapidement sur Canal+, et aussi sur les plateformes de streaming. Après d'intenses négociations houleuses, le grand argentier du cinéma français et la filière sont parvenus à un accord sur la nouvelle chronologie des médias censée entrer en vigueur en 2022, rapportent Les Echos.

Crédit : Pixabay.

Canal+ bénéficiera d'une fenêtre de diffusion d'un film 6 mois après sa sortie en salles, alors que la mouture actuelle, qui remonte à décembre 2018, donne un délai de 8 mois. Bonus : Canal+ obtient une exclusivité de 9 mois sur les films diffusés sur ses ondes. En échange de quoi, le groupe audiovisuel s'est engagé à verser 190 millions d'euros par an pour le financement du cinéma français et européen pendant trois ans (une période qui pourra être reconduite tacitement). Jusqu'à présent, sa contribution se montait à 160 millions.

Si on y ajoute les versements des chaînes gratuites de Canal, cela revient à plus de 200 millions d'euros par an. Le tout, sans critère de performances commerciales du groupe. Pour peser dans les négociations, la filiale de Vivendi avait menacé de sortir de la TNT pour se transformer en plateforme, ou encore de se couper en deux avec d'un côté le cinéma et de l'autre le sport.

Finalement, la raison l'a emporté, pour le grand bénéfice de l'exception culturelle française et des spectateurs qui pourront profiter de films (beaucoup) plus tôt sur leurs plateformes préférées. Car les services de streaming vont pouvoir inscrire dans leurs catalogues des films de cinéma à partir de 15 mois après leur sortie en salles. La fenêtre actuelle prévoit une diffusion après 171, 30 ou encore 36 mois en fonction de leurs investissements dans la création.

En cas d'absence d'accord avec Canal+, la filière voulait faire cracher au bassinet les services de streaming, qui auraient alors bénéficié d'une fenêtre à 12 mois. Au bout du compte, il n'a pas été nécessaire d'aller jusque là. Mieux, cette même filière devrait bénéficier d'une cinquantaine de millions d'euros supplémentaires.

Il reste encore pas mal de boulons à serrer, notamment du côté de ces fameuses plateformes qui n'ont pas donné leur accord sur ce projet de chronologie des médias. Les services qui depuis le 1er juillet, mettent la main à la poche : ils doivent consacrer au moins 20% du chiffre d'affaires réalisé en France « au financement de la production d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles européennes ou d’expression originale française ».

Financement du cinéma : les services de streaming verseront jusqu

Financement du cinéma : les services de streaming verseront jusqu'à 25% des revenus réalisés en France

Cela passe par la signature d'une convention avec le CSA, il semble qu'Apple TV+ se fasse toujours tirer l'oreille.

S'y retrouver dans la chronologie des médias actuelle

Après la sortie d'un film au cinéma, il faut attendre :

  • 4 mois pour pouvoir l'acheter sur un support physique (DVD ou Blu-ray) ou en VOD (sur iTunes par exemple) ;
  • 8 mois pour la télévision payante ayant signé un accord avec les organisations de cinéma (Canal+, OCS) ;
  • 17 mois pour les autres chaînes payantes et les plateformes « vertueuses » ;
  • 22 mois pour les chaînes gratuites ;
  • 36 mois pour les plateformes de VOD sur abonnement (type Netflix) ;
  • 44 mois pour les services à la demande gratuits (YouTube).

À cela s'ajoute une distinction pour les films ayant enregistré moins de 100 000 entrées, pour lesquels les délais entre chacune des fenêtres sont plus courts.


  1. 17 mois pour les plateformes dites « vertueuses », c'est à dire qui remplissent des engagements en termes de financement. Actuellement, Netflix, Disney+ et Prime Video sont toujours considérés comme des plateformes « non vertueuses ».  ↩︎

Lire les commentaires →

iOS 15.2 : la quatrième bêta est en ligne

Mickaël Bazoge |

iOS 15.2 est désormais disponible dans une quatrième bêta, tout comme tvOS 15.2 et watchOS 8.3. Les développeurs peuvent dès à présent mettre la main dessus, tandis que les inscrits au programme de bêta publique d'Apple devraient être servis sous peu.

Cette nouvelle version d'iOS 15 ne paie pas de mine, mais elle est bourrée de nouvelles fonctions : activation de la reconnaissance de voix multi-utilisateurs pour le HomePod, un bouton pour le mode Macro sur l'iPhone 13 Pro, rapport de confidentialité des applications, scan d'AirTags mouchards dans l'app Localiser, fonction de contact légataire… Il y a un peu de tout pour tout le monde, et peut-être que cette bêta 4 contient elle aussi des surprises. Réponse dans une heure ou deux le temps de jouer avec !

Les nouveautés d

Les nouveautés d'iOS 15.2 : protection de l'enfance, contact légataire, scan de mouchards…

iOS 15.2 : premier coup d

iOS 15.2 : premier coup d'œil sur le nouveau rapport de confidentialité des apps

iOS 15.2 : des réglages supplémentaires pour la fonction d

iOS 15.2 : des réglages supplémentaires pour la fonction d'appel d'urgence

iPhone 13 Pro : enfin un bouton pour activer le mode Macro

iPhone 13 Pro : enfin un bouton pour activer le mode Macro

iOS 15.2 bêta 3 : nouvelles options dans Musique, Appareil photo, Rappels et les réglages

iOS 15.2 bêta 3 : nouvelles options dans Musique, Appareil photo, Rappels et les réglages

iOS 15.2 active la reconnaissance de voix multi-utilisateurs avec le HomePod

iOS 15.2 active la reconnaissance de voix multi-utilisateurs avec le HomePod

Lire les commentaires →

Où trouver des iPhone 13 et 13 Pro en stock et au meilleur prix ? 🆕

Félix Cattafesta |

Mise à jour du 2 décembre : Il est de plus en plus facile de se faire livrer un iPhone 13 Pro ou 13 Pro Max. Les opérateurs (Bouygues et Orange) ont du stock, et Red propose même une offre de réduction de 100 € sur tous les modèles. Les revendeurs sont aussi plutôt bien servis, et notamment Darty qui a de quoi faire pour presque tout (mais pas dans toutes les couleurs).

Pour ce qui est des iPhone 13 et 13 mini, vous n'aurez aucune difficulté à trouver votre bonheur : la majorité des revendeurs ont de quoi faire (LDLC, Cdiscount), et on peut même se permettre d'être exigeant sur la couleur et le stockage.

Où se procurer rapidement un iPhone 13 mini

L'iPhone 13 mini est le modèle sur lequel vous pourrez le plus facilement mettre la main. Il est proposé en 5 couleurs (Rose, Bleu, (PRODUCT)RED, Lumière stellaire et Minuit) et en 3 tailles (128 Go, 256 Go et 512 Go). Actuellement, il est possible d'en trouver dans un délai raisonnable chez les vendeurs suivants :

Modèle 128 Go

  • RED by SFR (à partir de 699 €)

  • Bouygues (à partir de 759 €)

  • Amazon (à partir de 809 €)

  • Darty (à partir de 809 €)

  • LDLC (à partir de 809 €)

  • Fnac (à partir de 809 €)

Modèle 256 Go

  • RED by SFR (à partir de 809 €)

  • Amazon (à partir de 929 €)

  • Cdiscount (à partir de 929 €)

  • Darty (à partir de 929 €)

  • LDLC (à partir de 929 €)

  • Fnac (à partir de 929 €)

  • Bouygues (à partir de 889 €)

  • SOSH (à partir de 889 €)

Modèle 512 Go

  • Bouygues (à partir de 1 119 €)

  • RED by SFR (à partir de 1 049 €)

  • Amazon (à partir de 1 159 €)

  • Darty (à partir de 1 159 €)

  • Fnac (à partir de 1 159 €)

Test de l

Test de l'iPhone 13 mini : un menu plaisir

Où se procurer rapidement un iPhone 13

L'iPhone 13 « classique » est lui aussi trouvable rapidement en cherchant un peu. Les couleurs et tailles de stockage sont identiques à ce qui est proposé sur l'iPhone 13 mini. Voici un point sur les stocks pour l'iPhone 13 :

Modèle 128 Go

  • RED by SFR (à partir de 799 €)

  • SOSH (à partir de 859 €)

  • Bouygues (à partir de 849 €)

  • Amazon (à partir de 909 €)

  • LDLC (à partir de 909 €)

  • Cdiscount (à partir de 909 €)

  • Fnac (à partir de 909 €)

  • Darty (à partir de 909 €)

Modèle 256 Go

  • Bouygues (à partir de 989 €)

  • RED by SFR (à partir de 909 €)

  • SOSH (à partir de 979 €)

  • LDLC (à partir de 1 029 €)

  • Fnac (à partir de 1 029 €)

  • Darty (à partir de 1 029 €)

Modèle 512 Go

  • Bouygues (à partir de 1 219 €)

  • RED by SFR (à partir de 1 149 €)

  • SOSH (à partir de 1 209 €)

  • Amazon (à partir de 1 251 €)

  • Fnac (à partir de 1 259 €)

  • Darty (à partir de 1 259 €)

Test de l

Test de l'iPhone 13 : bon dans toutes les matières

Où se procurer rapidement un iPhone 13 Pro

L'iPhone 13 Pro est très demandé et les stocks sont rares. Il se décline en 4 couleurs (Bleu alpin, Argent, Or, Graphite) et en 4 enveloppes de stockage (128 Go, 256 Go, 512 Go et 1 To). Les tarifs vont de 1 159€ à 1 739 €. Actuellement, on peut se le faire livrer d'ici une semaine ou deux chez :

Modèle 128 Go

Modèle 256 Go

  • Bouygues (à partir de 1 239 €)

  • Free (à partir de 1 279 €)

  • Fnac (à partir de 1 279 €)

  • Darty (à partir de 1 279 €)

  • Orange (à partir de 1 229 €)

  • SOSH (à partir de 1 229 €)

  • Boulanger (à partir de 1 279 €)

Modèle 512 Go

  • Bouygues (à partir de 1 469 €)

  • RED by SFR (à partir de 1 399 €)

  • Free (à partir de 1 509 €)

  • Fnac (à partir de 1 509 €)

  • Darty (à partir de 1 509 €)

  • Orange (à partir de 1 459 €)

Modèle 1 To

Test de l’iPhone 13 Pro : un téléphone, c’est fait pour photographier

Test de l’iPhone 13 Pro : un téléphone, c’est fait pour photographier

Où se procurer rapidement un iPhone 13 Pro Max

Sans surprise, le modèle Pro Max de cette année est le plus demandé. Il est en rupture quasiment partout depuis sa sortie et les stocks sont rares. On peut y retrouver les mêmes couleurs et les mêmes capacités de stockage que pour le 13 Pro.

Modèle 128 Go

  • Red by SFR (à partir de 1 149 €)

  • Darty (à partir de 1 259 €)

  • Fnac (à partir de 1 259 €)

  • Free (à partir de 1 259 €)

  • Sosh (à partir de 1 209 €)

  • Orange (à partir de 1 209 €)

  • Bouygues (à partir de 1 219 €)

Modèle 256 Go

  • Free (à partir de 1 379 €)

  • Darty (à partir de 1 379 €)

  • Fnac (à partir de 1 379 €)

  • Sosh (à partir de 1 329 €)

  • Orange (à partir de 1 329 €)

  • Red by SFR (à partir de 1 259 €)

  • Bouygues (à partir de 1 339 €)

Modèle 512 Go

  • Free (à partir de 1 609 €)

  • Darty (à partir de 1 609 €)

  • Fnac (à partir de 1 609 €)

  • Red by SFR (à partir de 1 499 €)

  • Bouygues (à partir de 1 569 €)

Modèle 1 To

  • Free (à partir de 1 839 €)

  • Darty (à partir de 1 839 €)

  • Fnac (à partir de 1 839 €)

  • Red by SFR (à partir de 1 729 €)

  • Bouygues (à partir de 1 789 €)

Test de l

Test de l'iPhone 13 mini : un menu plaisir

Précédentes mises à jour

Mise à jour du 26 novembre : Les revendeurs ont pas mal de stock en ce jour de Black Friday. On ne peinera pas à trouver l'iPhone 13 ou 13 mini de ses rêves en alternant entre Amazon, la Fnac et LDLC. Les opérateurs proposent également des réductions intéressantes sur ces modèles.

Pour les iPhone 13 Pro, Red et Bouygues s'en sortent bien. N'hésitez pas non plus à jeter un oeil du côté de la Fnac ou de Darty, qui affichent des délais de livraison assez courts.

Mise à jour du 23 novembre : Les situations de disponibilité continuent de varier entre les modèles. Il n’y a quasiment plus aucun problème de stock sur les iPhone 13 mini et les iPhone 13. Mieux encore, on commence à trouver des promotions intéressantes, notamment chez RueDuCommerce. En ce qui concerne les iPhone 13 Pro et Pro Max, les problèmes de disponibilité restent d’actualité, même si souvent les délais annoncés n’ont rien d’extravagant !

Mise à jour du 22 novembre : Alors que le Black Friday arrive, il y a encore du stock chez les différents revendeurs. Les opérateurs ont de quoi faire pour les modèles Pro : Red a de tout pour le Pro Max, et Bouygues s'en sort également très bien. Free et le couple Orange/Sosh ont aussi quelques modèles en stock. On n'oubliera pas non plus de jeter un coup d'oeil du côté de la Fnac ou de Darty si les couleurs proposées ne sont pas les bonnes. Niveau iPhone 13 et 13 mini, rien à signaler : entre tous les revendeurs, il y a moyen de trouver la configuration idéale. Rappelons que certains opérateurs proposent des réductions allant jusqu'à 50 €, alors n'hésitez pas à comparer avant de craquer. La liste ci-dessous a été mise à jour, avec des liens vous permettant de recevoir un téléphone sous une dizaine de jours.

Mise à jour du 17 novembre : Les revendeurs ont pas mal de stock cette semaine. On ne peinera pas à trouver l'iPhone 13 ou 13 mini de ses rêves en alternant entre Amazon, la Fnac et LDLC. Pour les modèles Pro, c'est plutôt du côté des opérateurs qu'il faut se tourner. Red, Bouygues et Orange ont de quoi faire, mais n'hésitez pas non plus à jeter un oeil du côté de la Fnac ou de Darty, qui affichent des délais de livraison assez courts. Si vous cherchez un Pro Max, Free a des modèles dans toutes les tailles, tout comme Red. La liste ci-dessous a été mise à jour, avec des liens vous permettant de recevoir un téléphone sous une dizaine de jours.

Mise à jour du 10 novembre : La situation s'améliore cette semaine pour ceux qui cherchent un iPhone 13 Pro ou Pro Max. Les revendeurs comme la Fnac ou Darty ont du stock, mais ce sont surtout les opérateurs qui vont intéresser les plus pressés. Les opérateurs comme Bouygues et Sosh ont de quoi faire, parfois avec des réductions : entre tous cela, vous devriez réussir à mettre la main sur le modèle qui vous fait de l'oeil.

Pour ce qui est des iPhone 13 et 13 mini, aucun problème : on en trouvera chez Amazon ou Darty. La liste ci-dessous a été mise à jour, avec des liens vous permettant de recevoir un téléphone sous une dizaine de jours.

Mise à jour du 4 novembre : La situation s'améliore cette semaine pour ceux qui cherchent un iPhone 13 Pro ou Pro Max. Les revendeurs comme la Fnac ou Darty ont un peu de stock, mais ce sont surtout les opérateurs qui vont intéresser les plus pressés. Bouygues, Orange et Sosh ont de quoi faire pour les deux tailles, même s'il faudra sans doute faire quelques concessions niveau couleur. N'hésitez pas non plus à jeter un coup d'oeil du côté de chez RED by SFR ou de la Fnac, qui devraient recevoir quelques palettes prochainement.

Pour ce qui est des iPhone 13 et 13 mini, aucun problème : on en trouvera chez Amazon ou Darty. La liste ci-dessous a été mise à jour, avec des liens vous permettant de recevoir un téléphone sous une dizaine de jours.

Mise à jour du 29/10 : Les semaines se suivent et se ressemblent pour ce qui est des stocks d'iPhone 13. Il est facile de se faire rapidement livrer un 13 ou 13 mini, et on peut même se permettre d'être exigeant sur la couleur et le stockage. Amazon, RED ou la Fnac sont assez bien lotis. En revanche, pour les modèles Pro, c'est plus compliqué.

Cette semaine, c'est Bouygues qui sort du lot avec du stock pour presque chaque modèle Pro et Pro Max. Attention cependant, les tarifs sont légèrement plus élevés que chez la concurrence et toutes les couleurs ne sont pas disponibles. Les autres revendeurs ont bien des exemplaires, mais il faudra souvent attendre une bonne semaine avant qu'ils ne soient expédiés. Si vraiment vous êtes pressés, l'opérateur Free a aussi quelques iPhone Pro livrables rapidement. La liste ci-dessous est à jour : Mise à jour du 20/10 : C'est toujours assez facile de mettre la main sur un iPhone 13 ou 13 mini. Les stocks d'Amazon ont un peu diminué et certains modèles sont en rupture de stock, mais vous devriez pouvoir compenser avec les autres revendeurs (LDLC ou bien Bouygues).

Pour les modèles Pro, plusieurs revendeurs comme la Fnac annoncent recevoir du stock le 25 octobre. En attendant, il va falloir chercher un peu pour trouver la bonne couleur et la bonne enveloppe de stockage. Free a de quoi faire pour presque toutes les tailles d'iPhone 13 Pro et LDLC affiche une disponibilité sous une à deux semaines pour quasiment toute la gamme de 13 Pro Max.

Mise à jour du 15/10 : Comme en début de semaine, il est désormais assez facile de se procurer un iPhone 13 ou 13 mini. Amazon a de tout pour le modèle à petit écran, tout comme la Fnac et Darty. Pour les iPhone 13, il y a de quoi faire chez RED by SFR ou Boulanger. iPhone 13 mini (en bas) et iPhone 13 Pro (en haut). Image iGeneration. Si vous misez sur un modèle Pro et Pro Max, il y a moyen d'être livré d'ici une semaine ou deux pour la plupart des configurations, même si le choix de couleurs reste mince : il va falloir faire des concessions. Mise à jour du 12/10 : Les délais sur l'Apple Store sont toujours désespérément longs. Il faudra attendre au minimum le 10 novembre pour recevoir un iPhone 13 Pro ou le 22 octobre pour un iPhone mini. Heureusement, les revendeurs ont de quoi faire pour certains modèles : l'iPhone mini est le plus facilement trouvable et vous devriez mettre la main sur votre configuration favorite en alternant entre Darty, RED by SFR et Boulanger. Pour les iPhone 13, la Fnac et Boulanger ont un peu de stock, tout comme Red qui a presque chaque configuration en entrepôt (et qui offre une réduction de 40 €).

Les choses se corsent sur les modèles Pro : les Pro Max sont difficilement trouvables en livraison avant la semaine prochaine. LDLC devrait bientôt être réapprovisionné et affiche une disponibilité d'ici lundi pour les 13 Pro comme Pro Max, avec une grande variété de choix. Darty et la Fnac tirent leur épingle du jeu avec une partie des téléphones expédiés sous 4 à 12 jours. Mise à jour du 07/10 : C'est toujours compliqué de mettre la main sur les modèles Pro et Pro Max. La Fnac annonce du stock dans le courant de la semaine prochaine ou celle d'après pour plusieurs modèles, ce qui peut être un bon plan si vous être patient. LDLC devrait recevoir quelques palettes d'ici 7 à 15 jours. Pour les plus pressés, il reste visiblement quelques iPhone 13 Pro 128 Go chez RED By SFR avec en plus 40 € de remise. Bouygues a des Pro Max en 128 et 512 Go livrés assez rapidement (15/10), avec en prime une offre de remboursement de 70 € après achat.

Pour ce qui est des iPhone 13 et 13 mini, c'est déjà plus facile. Les modèles 128 Go sont pour la plupart disponibles dès maintenant à la Fnac et chez Boulanger. Pour les modèles 256 Go et 512 Go, Amazon a de tout et dans toutes les couleurs, tout comme pour les iPhone 13 mini qui peuvent être livrés dès ce week-end.

Lire les commentaires →

Apple pourrait prélever une commission sur les achats réalisés avec des moyens de paiement alternatifs

Mickaël Bazoge |

Ouf, Apple n'aura pas à payer 200 milliards de dollars de dédommagement aux développeurs d'apps supprimées ou rejetées par l'App Store. C'était en effet la somme réclamée par les plaignants d'une class action, qui a été rejetée par la justice américaine. À l'origine, ce sont les développeurs de Coronavirus Reporter qui ont porté l'affaire devant les tribunaux, l'application ayant été rejetée en raison des règles d'Apple voulant que ce type d'apps doit provenir d'organismes de santé officiels ou reconnus.

Selon la plainte, Apple userait de son monopole sur l'App Store pour exclure des applications au bénéfice de partenaires institutionnels. Et le constructeur serait coupable de tactiques similaires pour supprimer des apps selon son bon vouloir. Les plaignants exigeaient qu'Apple verse près de 200 milliards de dollars (!) aux développeurs de quelque 500 apps supprimées ou rejetées.

Mais le juge Edward Chen a estimé que les plaignants ne sont pas parvenus à définir précisément le marché sur lequel ils exercent leur activité. De son côté, Apple considère ne pas avoir de position dominante sur le marché, qu'il s'agisse de celui des applications ou des smartphones. Surtout, le jugement dispose que la plupart des marchés identifiés sont des marchés « monomarques » (monopsone) dans lesquels Apple est « intrinsèquement et nécessairement » le seul acteur. Le verdict pourra resservir à Apple dans d'autres enquêtes…

Apple a eu moins de chance en justice en faisant appel du verdict de son procès contre Epic : la justice californienne a en effet confirmé l'injonction selon laquelle le constructeur doit permettre les moyens de paiement alternatifs sur iOS avant le 9 décembre, dans 7 jours donc. L'entreprise a bien l'intention de gagner du temps avant la date fatidique, c'est pourquoi ses avocats ont déposé un recours devant la juridiction supérieure, en l'occurrence la Cour d'appel pour le neuvième circuit.

Apple sommée d

Apple sommée d'autoriser les moyens de paiement alternatifs sur iOS avant le 9 décembre

Les représentants de la Pomme expliquent que l'entreprise fait face à un « défi d'ingénierie substantiel » qui nécessiterait de repenser les « niveaux de protection » offerts par l'App Store. Mais si jamais l'entreprise devait finalement gagner son appel, tout ce travail représenterait un « préjudice irréparable ». C'est pourquoi la Cour devrait retarder la mise en œuvre de l'injonction jusqu'à la fin de la procédure d'appel, selon le constructeur.

Ces arguments sont connus, toutefois le document confirme que si l'injonction devait malgré tout être effective le 9 décembre, Apple pourrait prélever une commission sur les achats réalisés avec les mécanismes de paiements alternatifs. Autrement dit, les achats réalisés dans une app ou dans un jeu via les liens menant vers les boutiques externes seraient « taxés » par Apple.

Voici à quoi pourrait ressembler la sélection du mode de paiement sur Android en Corée du Sud, selon Google.

Cette petite musique avait déjà été entendue durant le procès entre Epic et Apple. Et c'est également ce que Google compte mettre en place en Corée du Sud, qui a institué l'obligation de ces paiements alternatifs. Apple pourrait être tentée de suivre le mouvement.

Google va autoriser les paiements alternatifs en Corée du Sud, non sans prélever sa part

Google va autoriser les paiements alternatifs en Corée du Sud, non sans prélever sa part

Lire les commentaires →

La demande en iPhone 13 subirait un coup de mou

Florian Innocente |

Un coup de mou sur les ventes des derniers iPhone a obligé Apple à demander à ses fournisseurs de lever le pied, affirme Bloomberg. Toute la famille des iPhone 13 serait touchée par ce ralentissement, du moins Bloomberg ne précise pas s'il y a des exceptions dans cette gamme de quatre modèles.

La production aurait été déjà précédemment diminuée de 10 million d'unités — sur un total de 90 millions d'iPhone commandés — pour tenir compte des contraintes d'approvisionnements en composants.

Apple aurait envisagé de se rattraper à partir de 2022 en profitant d'une amélioration des livraisons, mais cette hypothèse a désormais du plomb dans l'aile. Apple aurait ainsi prévenu ses partenaires que les commandes ne seraient finalement pas au niveau envisagé, des clients semblant renoncer à s'équiper d'un des nouveaux modèles ou préfèrent différer cet achat.

Tim Cook avait prévenu le mois dernier que la situation allait continuer d'être tendue pour Apple et ses approvisionnements, soulignant que la fin d'année — oh combien cruciale — ne montrerait guère d'accalmie.

Entre Covid-19 et pénurie de composants, une fin d

Entre Covid-19 et pénurie de composants, une fin d'année en dents de scie pour l'approvisionnement d'Apple

Apple n'en était pas au point de craindre de mauvais chiffres trimestriels — c'est même plutôt le contraire qui se dessinait — mais ils seraient néanmoins de nouveau contraints par les répercussions de la crise sanitaire. Sur la période estivale, Apple avait vu son chiffre d'affaires amputé de 6 milliards de dollars par manque de stock face à la demande.

Pour ce qui est de l'offre en iPhone 13 chez les vendeurs, elle est assez variable. Pour résumer à grands traits, on trouve plus facilement et rapidement des iPhone 13 et 13 mini que les 13 Pro/Max. Sur l'Apple Store les premiers sont disponibles de suite, les seconds sous quinzaine.

Pas mal de ruptures de stocks chez Amazon

Du côté des revendeurs, la différence est nettement plus marquée. Chez les Amazon, Fnac, Darty ou Boulanger il faut slalomer entre les modèles, les capacités et les couleurs pour trouver un iPhone 13 Pro alors que les 13 et 13 mini sont plus largement disponibles.

Où trouver des iPhone 13 et 13 Pro en stock et au meilleur prix ? 🆕

Où trouver des iPhone 13 et 13 Pro en stock et au meilleur prix ? 🆕

Promos Apple : les meilleurs prix pour AirPods, iPhone, Apple Watch, iPad, MacBook 🆕

Promos Apple : les meilleurs prix pour AirPods, iPhone, Apple Watch, iPad, MacBook 🆕

Lire les commentaires →

App Store Awards 2021 : Toca Life World, LumaFusion et Craft récompensés

Stéphane Moussie |

Apple continue ses classements de fin 2021 avec les App Store Awards1, les récompenses attribuées par les équipes éditoriales de l'App Store. La meilleure application iPhone de l'année est Toca Life World, un jeu pour enfants qui permet de créer son propre univers.

Le reste du classement :

  • meilleure app iPad : le logiciel de montage LumaFusion
  • meilleure app Mac : le gestionnaire de notes Craft (voir notre aperçu
  • meilleure app Apple TV : le service vidéo DAZN
  • meilleure app Apple Watch : l'app météo Carrot Weather

Apple consacre un autre classement aux meilleurs jeux de 2021 :

On remarque que la plupart des applications et des jeux ne sont pas sortis initialement cette année. Dommage pour les nouveaux venus qui auraient mérité un coup de projecteur. Il faut manifestement voir dans ces récompenses des succès qui se sont confirmés en 2021 ou des mises à jour remarquables.


  1. À ne pas confondre avec les Apple Design Awards décernés à l'occasion des WWDC.  ↩︎

Lire les commentaires →

Spotify emballe l'année en beauté

Mickaël Bazoge |

Comme chaque année, Spotify ridiculise Apple Music avec Wrapped, rétrospective annuelle de ce qui s'est écouté sur la plateforme de streaming. Il y a des classements globaux et régionaux, mais aussi une « Story » individualisée que chaque abonné peut partager sur les réseaux sociaux.

Ce diaporama très bien fichu, disponible depuis la page d'accueil de l'app, livre des statistiques sur ses morceaux, artistes, podcasts et genres préférés, accompagnés de statistiques en relation avec les habitudes d'écoute de son pays. La rétro génère aussi une « aura audio » qui reproduit les ambiances de prédilection sous une forme colorée. Et il y a même un quizz pour identifier le vrai du faux de son année musicale.

Cette débauche de moyen contraste avec la fadeur d'Apple Music, qui se contente d'une liste de lecture Replay mise à jour tout au long de l'année. La version en ligne ajoute quelques statistiques d'écoute, mais encore faut-il le savoir. C'est pauvre, et c'est d'autant plus dommage qu'Apple a les moyens de faire quelque chose de sympa (en réalité augmentée, par exemple ?).

Meh

Spotify, à l'image d'Apple Music, livre aussi les principales tendances de l'année et pour la France, sans trop de surprise, on retrouve à peu de choses près les mêmes morceaux d'un service à l'autre. « La kiffance » est ainsi la chanson la plus écoutée sur les deux plateformes !

Lire les commentaires →

Pages