Les deux fondateurs de Nest ont maintenant quitté l'entreprise

Florian Innocente | | 15:13 |  7

À la suite du retour de Nest dans le giron de la division matérielle de Google — annoncé hier — Matt Rogers, le deuxième cofondateur de l'entreprise, a rendu son tablier et s'en va vaquer à d'autres occupations.

Après cinq années à fabriquer des iPod, iPhone et iPad il avait quitté Apple et suivi Tony Fadell pour créer Nest Labs et fabriquer un thermostat connecté, racontait-il sur le blog de la startup en octobre 2011.

Matt Rogers et Tony Fadell

Tout en restant un peu aux côtés de Google pour finaliser la ligne de produits prévus jusqu'en 2019, il déclare vouloir consacrer son temps à Incite.org une société d'investissement dans les startups.

Tony Fadell a quitté Nest à l'été 2016 sur fond de tensions avec Google. Celui qui est surnommé le père de l'iPod est (re)venu s'installer en France, à Paris, au sein de Station F créée par son ami Xavier Niel, pour continuer, lui-aussi, son activité d'investisseur.

Les produits Nest et Google sont maintenant réunis sous un seul et même toit

Source : Nest

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


7 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar pagaupa 09/02/2018 - 15:29 via iGeneration pour iOS

Ils ont quitté les griffes d'Apple, ce n'est pas pour se retrouver sous celles de Google...

avatar frankm 09/02/2018 - 17:17 via iGeneration pour iOS

Le titre !
Voici le mien :
Les deux fondateurs de Nest ont maintenant quitté le nid

avatar iDanny 09/02/2018 - 18:00 via iGeneration pour iOS

@frankm

J’allais le dire 🙂



avatar naas 09/02/2018 - 18:16 via iGeneration pour iOS

@iDanny

Can you explain why you would have say this?

avatar Elie Rouvier 10/02/2018 - 16:37 via iGeneration pour iOS

@naas

Je demaux.

avatar Gillesgilles2 09/02/2018 - 18:02 via iGeneration pour iOS

Avec quand même 3 milliards en poche

avatar flux_capacitor 10/02/2018 - 20:22 via iGeneration pour iOS

Google était trop gros, ses dirigeants créent Alphabet. Ils séparent ainsi Nest de Google et la start-up acquiert son indépendance en étant directement rattachée à la maison-mère. Quelques mois plus tard, Nest redevient à nouveau une section de Google. N’importe quoi.