Les enfants rêvent d'iPod

vincent absous |

ic Wales publie les résultats, surprenants, certains diront même inquitétants, d'un sondage effectué auprès de cinq cents enfants. Alors qu'on leur demandait ce qu'ils espéraient trouver "au bout de l'arc-en-ciel", 20 % on répondu "un iPod" ! Derrière l'iPod, avec 15 %, vient le DVD. Le minidisc arrive loin derrière le baladeur d'Apple avec 9 %.

Lire les commentaires →

Un iPod, deux publicités

vincent absous |

Les téléspectateurs américains ont le choix. Deux campagnes publicitaires, l'une menée par Apple, l'autre par HP vantent les mérites du même produit : iPod. Comme convenu en effet, la société de Carly Fiorina a profité de la cérémonie des MTV Video Music Awards pour diffuser son premier film qui débute, rapporte MacMinute, sur une vue de près de l'écran du baladeur ("You > Let > Musical > Worlds > Collide", peut-on lire), avant que le champ ne s'élargisse pour montrer les auditeurs. Le spot s'achève sur une illustration d'iPod et de son fil, accompagnée de ces mots : "iPod+HP... You+HP", tandis qu'une voix off déclare : "You have all your favorite music living happily together in one place. Introducing the Apple iPod from HP. Your PC will never be the same again".

De son côté, Apple a, elle aussi, profité de la même cérémonie pour diffuser "Sterio Rock", le nouveau film, fidèle dans l'esprit aux précédents, sur fond de "Walkie Talkie Man" de Steriogram. Le film avait déjà été présenté en juillet, par Steve Jobs, lors de la WWDC.

Lire les commentaires →

Le v@mp vp-412

nfort |

Un nouveau baladeur nous vient du fabricant NHJ. Basé sur le format de carte mémoire flash SD, le v@mp vp-412 dispose de 128 Mo de mémoire interne et accepte les cartes d'extension jusqu'à 512 Mo. Ses caractéristiques techniques sont proches du reste de la concurrence : il est doté d'un égaliseur aux modes prédéfinis et d'un Tuner FM, il enregistre la voix, et son écran peut se décliner en 6 couleurs de rétro-éclairage ; d'autre part il supporte les principaux formats audio comme le MP3, le Ogg de Vorbis et le WMA. Petite particularité, il est pourvu de deux prises mini-jack pour connecter simultanément deux paires d'écouteurs.

Lire les commentaires →

PRIE de TuneWear

nfort |

Nous vous proposions il y a quelques semaines de découvrir l'IceWear, la première conception de la société TuneWear, qui poursuit aujourd'hui son aventure avec l'iPod mini d'Apple en proposant son nouvel étui PRIE, un produit qui devrait lui premettre de prendre une nouvelle dimension sur le marché des accessoires pour baladeurs numériques. Il nous sera donné de tester le modèle Key Lime "Open Face" dans ce labo, une couleur acidulée particulièrement en vogue.

Androgyne et chic

Au premier coup d'œil, le PRIE développe un fort pouvoir de séduction. Tout commence avec le packaging du produit, très réussi, s'accordant avec les 4 déclinaisons de couleurs proposées par TuneWear : rose, gris clair, noir et vert ; chacune disponible en deux modèles "Open Case" et "Classic Face" pourvues ou non de face avant en cuir. Chacun de ces étuis comporte sur son clapet avant une sur-épaisseur de cuir blanc du plus bel effet - à l'exception du modèle noir faisant un rappel ton sur ton - portant le logo de TuneWear. Le PRIE est fabriqué dans une cuir d'excellente qualité et d'allure robuste. Les coutures de fil blanc - toujours à l'exception du modèle noir - font l'objet d'une finition parfaite, et ne laissent trahir aucune aspérité dangereuse pour l'intégrité de la coque métallique de l'iPod mini. Le cuir employé est d'un aspect très lisse offrant de belles nuances à la lumière, tandis que les parties intérieures de l'étui en contact direct avec le baladeur sont faites d'un feutre alliant la douceur et l'aspect du nubück retourné.

L'iPod mini prend place dans le logement qui lui est réservé, pour le modèle "Open Face" auquel nous nous intéressons aujourd'hui, il s'agit de deux bordures de cuir venant maintenir le baladeur par les cotés. Ces bordures sont surmontées d'une armature les reliant qui assurera la rigidité de l'ensemble et le bon maintien de l'iPod mini. Cette armature présente un avantage non moins important : dans le cas d'une chute sur l'avant de l'étui, c'est elle qui encaissera le premier choc. De plus, lorsque le clapet viendra à être rabattu en position fermée, en aucun cas il ne pourra toucher l'iPod mini et, tout particulièrement, la roulette de navigation, très sensible aux frottements. Le logement destiné à accueillir l'iPod mini correspond parfaitement aux dimensions du baladeur, et les espaces laissés libres pour le connecteur de la prise mini-jack des écouteurs ou du dock sont parfaitement alignés.

Lorsque le clapet est rabattu il dépasse joliment d'un bon demi-centimètre dans le sens de la largeur, tout comme la face arrière de l'étui. La rigidité de l'enveloppe de cuir offre ainsi une protection déportée pour l'appareil, et le prémunit - toutes proportions bien entendu - de l'écrasement.

Le PRIE dispose d'un clapet qui sera maintenu en position fermée par un scratch Velcro. Celui est correctement disposé sur les cotés de l'espace laissé libre pour le connecteur du dock pour ne pas entrer en contact avec l'iPod mini. A prime abord, ce scratch semble un peu faible et parait difficile à bien apposer en contact avec les surfaces rugueuses. Mais à l'emploi il se montre tout de même efficace et maintient correctement le clapet en place. L'avantage indéniable d'un clapet est que la roulette de navigation et l'écran sont protégés tout en étant rapidement accessibles. En position ouverte, le PRIE peut même permettre d'utiliser un accessoire pour iPod mini comme l'iTrip de Griffin ou l'adaptateur micro universel de Belkin.

En balade

Le PRIE est proposé avec un grand choix de lanières de transport. Il est ainsi possible de sangler l'étui sur les anses d'un sac à main, de la passer en bandoulière, de le porter autour du cou ou de la taille, ou encore de l'accrocher sur une ceinture. Le modèle présenté dans ce labo dispose de deux maillons rectangulaires chromés pour y fixer le sangles, qui elles seront tantôt pourvues d'épais mousquetons très esthétiques ou beaucoup plus fins et discrets pour la petite sangle dévolue à la fixation sur les anses d'un sac à main. Un détail vient ici perturber le parcours sans fautes du PRIE, il faudra en effet veiller à maintenir les maillons rectangulaires en dehors de l'étui si l'on n'utilise pas de sangles de transport avant de refermer le clapet, sans quoi ils entreront en contact direct avec les coins supérieurs de l''iPod mini.

En conclusion

Le PRIE de TuneWear est sans aucun doute le meilleur étui pour iPod mini que nous ayons pu tester jusqu'à présent. Il allie toutes les qualités que l'on peut attendre de ce type de produit, alliant design, perfection de la finition, résistance et bonne facture des matériaux choisis. L'iPod est bien protégé et le clapet permet de le prémunir des chocs et des rayures tout en laissant accessibles la roulette de navigation et l'écran. Petit plus, il est possible de glisser une carte de crédit ou une carte de visite dans une encoche du clapet prévue à cet effet. Seuls petits détails relevés plus haut : une légère faiblesse au niveau du scratch Velcro de maintien du clapet et des maillons rectangulaires de fixation des sangles.

Lire les commentaires →

iVolution pour iPod mini

nfort |

Lorsqu'on pense à Vaja, impossible de ne pas avoir un premier à priori favorable, tant on a pu apprécier par le passé la qualité de finition et de design des produits de la marque. Toujours très réactif à l'actualité, ce fabricant a rapidement annoncé son étui maison pour l'iPod https://www.igen.fr/test/accessoires/mini-sportsuit-sleeve-170 d'Apple, que nous vous proposons de découvrir aujourd'hui.

Présentation

Reprenant la forme arrondie du baladeur, l'étui de Vaja s'adapte parfaitement aux dimensions et aux particularités de l'iPod https://www.igen.fr/test/accessoires/mini-sportsuit-sleeve-170. Si d'autres produits se contentent de laisser un espace libre là où se trouvent ports, écran et roulette de navigation, l'iVolution pour iPod https://www.igen.fr/test/accessoires/mini-sportsuit-sleeve-170 donne dans le cousu main, ajusté "sur mesure", tant et si bien qu'après plusieurs jours d'utilisation il se paye presque le luxe de se faire oublier. Le pourtour de l'écran n'empiète pas sur l'afficheur de l'iPod https://www.igen.fr/test/accessoires/mini-sportsuit-sleeve-170, et la roulette se trouve parfaitement centrée lorsque l'étui est revêtu, un point important pour les esthètes.

La coque de l'iVolution pour iPod https://www.igen.fr/test/accessoires/mini-sportsuit-sleeve-170 est renforcée par des plaques rigides sous le cuir, assurant un bon maintien en place de l'étui sur le baladeur et apportant une protection supplémentaire contre l'écrasement, dans le sens de la hauteur en particulier. L'étui est recouvert d'un cuir très fin aux coutures retournées qui donnent un aspect très lisse au produit. Cependant, de très fines nervures restent visibles de près, ce qui n'est pas gênant du point de vue de l'esthétique, mais qui auront tendance à fixer les poussières. La couleur de l'étui "passe" ainsi assez rapidement. Il reste toutefois possible d'en raviver le ton originel en le nettoyant avec un produit adapté.

L'écran de l'iPod https://www.igen.fr/test/accessoires/mini-sportsuit-sleeve-170 est recouvert d'une fine "vitre" - c'est l'impression que donne cette protection - faite de plastique transparent. Une fois mise en place sur le baladeur, celle-ci est quasiment invisible et ne produit pas de reflets parasites en cas de forte exposition à une source lumineuse. L'écran est ainsi prémuni des rayures tout en restant visible à tout moment. Contrairement à d'autres étuis proposant des protections d'écran similaires, l'iVolution n'est pas sensible à l'intrusion de poussières entre l'étui et le baladeur, et notamment entre l'écran et la vitre de protection, car il est doté d'un petit bourrelet venant border hermétiquement les contours du baladeur et de la roulette de navigation.

L'intérieur de l'étui est tapissé d'un tissu non abrasif reprenant discrètement le logo de Vaja. Aucune aspérité malheureuse ne viendra rayer ou endommager l'iPod https://www.igen.fr/test/accessoires/mini-sportsuit-sleeve-170, et la jointure entre les deux feuilles du revêtement intérieur se montre particulièrement douce au toucher.

L'arrière de l'iVolution est une surface plane - ou pourvue d'un clip ceinture selon les modèles - n'offrant pas particulièrement d'adhérence avec la surface sur laquelle est posé le baladeur. Le logo de Vaja, également repris sur l'avant de l'étui, venant discrètement rappeler la provenance du produit.

Dans la poche ou à la ceinture

Aux premières utilisations, l'iPod https://www.igen.fr/test/accessoires/mini-sportsuit-sleeve-170 est difficile à enficher dans l'étui tant les dimensions sont approchantes au millimètre, mais ceci assure que le baladeur soit bien maintenu dans son étui. L'iVolution, adoptant le concept de la "seconde peau" reprenant la forme originelle du produit, le destine à un usage urbain, transporté dans une poche ou clippé à la ceinture, on lui préférera des produits plus sportifs comme le SportSuit Sleeve de Marware si toutefois on cherche un étui pour aller faire du jogging par exemple. La roulette de navigation, bien qu'en retrait d'un millimètre pour la prémunir des chocs à plat, n'est pas protégée et il faudra veiller tout particulièrement à ne pas mettre son iPod https://www.igen.fr/test/accessoires/mini-sportsuit-sleeve-170 dans la même poche qu'un trousseau de clefs ou tout autre petit objet aux contours anguleux.

La forme de l'iVolution et sa coque renforcée garantira une protection aux chocs quelque soit le point de chute du baladeur. Sur la face supérieure, l'étui affleure d'un demi-millimètre, laissant légèrement dépasser sa coque rigide. Sur la face inférieure, le port du dock est cerné par l'étui, les quatre coins du baladeur étant ainsi protégés par la coque.

Toutes les parties névralgiques de l'iPod https://www.igen.fr/test/accessoires/mini-sportsuit-sleeve-170 restent accessibles sans manipulation particulière de l'étui : la face supérieure avec son bouton de verrouillage "Hold" et le port https://www.igen.fr/test/accessoires/mini-sportsuit-sleeve-170-jack des écouteurs, la face inférieure avec le port de synchronisation et de rechargement, ainsi que l'écran ou la molette de navigation. Il ne sera jamais nécessaire d'ôter le baladeur de l'étui, hormis peut-être pour en nettoyer les parties laissées découvertes.

En conclusion

Ce qui frappe quand on regarde l'iPod https://www.igen.fr/test/accessoires/mini-sportsuit-sleeve-170 revêtu de cet étui, c'est le peu d'embonpoint que cela lui donne, tant dans le sens de l'épaisseur que du poids, l'iVolution étant très léger. Toutes les fonctions du baladeur sont libres d'accès, ce qui représente un grand avantage - notamment pour les opérations de synchronisation des playlists qui avec le petit disque dur de l'iPod https://www.igen.fr/test/accessoires/mini-sportsuit-sleeve-170 sont presque quotidiennes - mais qui constitue aussi la principale faiblesse de l'iVolution, la très sensible roulette de navigation étant laissée en proie aux agressions extérieures. Du point de vue de la finition, cet étui, comme le reste de la gamme de produits Vaja, est particulièrement soigné. De nombreuses couleurs sont proposées, certaines dans des tons permettant de jouer l'originalité : gris et noir sont disponibles à la commande chez Innovacases, mais l'on préférera peut-être la palette "à la demande" proposée par Vaja, du blanc écru au jaune en passant par l'orange, une couleur décidément furieusement tendance.

Lire les commentaires →

HP/iPod, un clonage réussi ?

vincent absous |

Pourtant, HP entend bien marquer sa différence avec la Pomme. La société de Carly Fiorina propose en effet à la vente des autocollants que l'utilisateur peut imprimer lui-même et qui permettent d'habiller facilement son baladeur. iPod peut alors prendre des couleurs psychédéliques, montrer toute l'admiration qu'on a pour un artiste, toute sa ferveur patriotique, etc. La société propose sur son site de quoi dépanner ceux en mal d'inspiration. Gageons qu'un tel produit, qui sait résister à l'eau, mais qu'on peut ôter très facilement pour en changer, saura faire fureur. HP commercialise aussi la HP PhotoSmart 375, une imprimante photo à laquelle on peut connecter directement iPod pour qu'elle imprime directement les clichés que son disque dur recèle. La société propose encore HPTunes, un logiciel perettant à l'utilisateur d'iTunes de jouer la musique dans l'environnement Media Center de Microsoft. On le voit : HP prend soin d'iPod.

Par ailleurs, HP ne compte pas sur Apple pour faire la seule promotion du baladeur. Le fabricant lance sa propre campagne de publicité et met le paquet. Elle s'offre des doubles pages dans les magazines américains. Surtout, à l'occasion des MTV Music Awards de demain dimanche, elle lance une campagne de publicité à la télévision, composée de plusieurs spots réalisés par Paul Hunter. HP occupera donc le terrain médiatique avec son baladeur. Le réseau des distributeurs HP sera lui inondé de matériel publicitaire divers.

Dans ces conditions, certains se demandent si HP ne va pas faire oublier Apple. L'analyste Rob Enderle le pense. Selon lui, les ventes d'iPod HP devraient dépasser très vite celles de l'iPod version Cupertino. Le réseau de distribution HP est beaucoup plus vaste, composé qu'il est de revendeurs tels que CompUSA, BestBuy, Circuit City, etc. Apple ne risque-t-elle pas, alors, d'y perdre en quelque sorte son bébé ?

On ne connaît pas les termes exacts de l'accord entre Steve Jobs et Carly Fiorina, mais Apple était en position de force pour négocier. La dîme versée par le deuxième fabricant mondial d'ordinateurs à Cupertino doit être conséquente. Surtout, l'iPod que vend HP est, comme celui que vend Apple, lié à iTunes. Pour le nourrir, il faut en passer par le juke-box d'Apple que l'accord de janvier dernier a placé bien en évidence sur le Bureau des utilisateurs des ordinateurs HP ou Compaq. De même, et contrairement à ce que certains espéraient, le baladeur reste compatible avec le seul iTunes Music Store (HP lance aussi le HP Music Store, en fait l'iTMS réhabilé) . Si l'on veut y placer la musique achetée sur un autre service disponible pour les utilisateurs Windows, il faudra en passer par des manipulations plus ou moins fastidieuses. Depuis deux ans et demi, iPod est étroitement associé à l'image d'Apple. Celle-ci espère certainement que les utilisateurs PC qui achèteront un iPod HP sauront être sensibles aux qualités techniques, au design, à l'esprit Apple qui anime l'objet. En clonant iPod, Apple espère amener à elle de nouveaux switchers.

Tout semble donc pris en compte pour que l'expérience très malheureuse du clonage des Mac menée dans le milieu des années 90 ne recommence pas. Apple est leader sur ce marché, elle entend bien le rester.

Lire les commentaires →

FnacMusic le 18 septembre

vincent absous |

Selon le site Djing, Contact, le petit magazine que reçoivent les adhérents chaque mois, indique que le service de téléchargement payant de la Fnac sera lancé le 18 septembre. Pour le reste, on n'en sait pas beaucoup plus, ni sur le format retenu, ni sur la compatibilité avec le Mac. Ce que Contact précise, c'est qu'il sera possible de graver jusqu'à cinq fois les morceaux achetés (la gravure est illimitée sur l'iTMS). L'acheteur pourra effectuer sept transferts vers son baladeur (pas de limite avec le service d'Apple). Rappelons par ailleurs que la Fnac avait fait savoir au début de l'été qu'elle entendait bien que son service soit compatible avec iPod.

Lire les commentaires →

Pages