Chez Nest, Tony Fadell est difficile à vivre

Mickaël Bazoge |

De l’extérieur, Nest donne l’impression d’être une société où il fait bon vivre et travailler. La société de Tony Fadell, achetée par Google en janvier 2014, reste pourtant une entreprise comme une autre, avec ses problèmes de hiérarchie, une direction plus ou moins compétente et des employés épuisés. Business Insider a rassemblé des témoignages à charge contre Nest, tous dessinant le portrait d’une société toujours en retard sur les dates limites de remise des projets et menée par un patron tyrannique.

Tony Fadell, qui a longtemps travaillé avec Steve Jobs (après tout, Fadell est souvent présenté comme le « père de l’iPod »), est tout aussi minutieux sur les détails que pouvait l’être le fondateur d’Apple. Le moindre mouvement dans l’entreprise est « scruté à mort » par le patron, explique un ex-employé.

Tony Fadell (deuxième à gauche) avec quelques amis.

Fadell ferait régner une atmosphère de « peur » dans les couloirs de Nest. Il se dit aussi qu’il vaut mieux éviter de s’installer à côté du bureau du big boss, au risque sinon d’en entendre sans cesse les hurlements : il a en effet l’habitude de renvoyer les propositions de design à la table à dessin… y compris lorsque la date limite se rapproche. D’où les retards à répétition et les week-ends passés au bureau.

Ces conditions auraient poussé au moins une vingtaine d’employés à prendre la porte ces six derniers mois, sur un total de mille salariés environ. De haut responsables ont aussi quitté le navire comme les deux fondateurs de Dropcam, partis en janvier et août 2015 (ce qui n’est pas exceptionnel après une acquisition).

Lors d’une réunion hebdomadaire entre les dirigeants de Google/Alphabet et leurs employés, des salariés de Nest se sont plaints auprès de Matt Rogers, cofondateur de Nest, sur les week-end passés à travailler. Ce dernier s’est simplement contenté de dire que cela arrivait parfois dans le cadre du développement de matériels.

« Si vous demandez à vos employés de travailler le week-end, ce n’est pas de leur faute », se désole un des anciens du N d’Alphabet. « C’est la faute de la direction ». Nest en est à son troisième produit, après le thermostat, le détecteur de fumée et la webcam domestique (tout droit tirée du catalogue de Dropcam).


Tags
avatar docidoc | 

Je doute que netatmo ait 1000 employés et pourtant ils ont plus de 3 produits et quelques millions de moins en trésorerie....

avatar nayals | 

@docidoc :
Sans vouloir être offensant, c'est très simpliste comme vision des choses. Nest a moins de produits que Netatmo, mais ça ne veut pas dire que c'est une entreprise moins efficace, et ça ne présage en rien du succès commercial. Pour donner un exemple concret, le programme "Work with Nest" n'est pas un produit à proprement parler, pourtant il nécessite du travail de programmation et de promotion auprès des partenaires.

Un autre exemple : Ballmer se moquait d'Apple au lancement de l'iPhone parce qu'Apple n'avait qu'un téléphone quand Microsoft en proposait des dizaines. On connaît la suite...

avatar M0MA | 

oh le vilain.
d'un autre côté on a rien sans rien. Nest est encore jeune et a besoin de grossir, la domotique étant un secteur encore peu développé et avec un énorme potentiel.
oui, son attitude est contestable, mais surement parfois nécessaire en vue de l'enjeu.

avatar fanchig | 

@M0MA :
Son attitude est détestable et les résultats ne suivent pas vraiment non plus...

avatar C1rc3@0rc | 

@M0MA
Je pense pas que ce soit la question du secteur ou de la structure, mais bien une question de personne.

Jobs avait constitué une equipe composée de tres fortes personnalités, de personnes de grand talent, mais ayant des personnalités difficiles typiques. Il était un chef d'orchestre qui menait a la baguette cette "horde" et arrivait a en tirer le meilleur, mais cela avait un cout.

Apres sa disparition on a assisté a la guerre des ego, aux trahisons et manoeuvres sournoises, que chacun a mené a divers niveaux. Jobs a reussi avant qu'il ne soit trop tard, en la personne de Cook, a mettre un homme de consensus a la tete d'Apple, mais il n'a pas eu le temps de trouver un chef d'orchestre capable de canaliser et diriger cette horde. Pas de miracle le chef d'orchestre n'est plus la et Apple a vécu l'histoire de la succession d'Alexandre. Dans cette guérilla sauvage Ive a ete celui qui a ete le meilleur, les autres sont partis...

Maintenant ces autres qui sont a la tete de societes, tentent de diriger comme ils ont ete dirigé, avec leur ego qui ecrase leur genie.

avatar reborn | 

250 dolls le thermomètre... Trop cher :/

avatar demenla971 | 

Je le comprends j'en aurai marre aussi le Nest thermostat n'est toujours pas compatible avec les chauffages électriques en France, il a de quoi râler.

avatar docidoc | 

J en rajoute une louche avec Withings qui ne doit pas avoir 1000 salariés.... Mais bon, ils préparent peut etre le lancement d une gamme d une dizaine de produits... Parce qu ils ne sont pas capable de reposer le week end pour pondre 3 objets....

avatar Ken-de-barbie | 

@docidoc, Withings ne fabrique rien , ne développe rien , ne design rien, si tu veux je peux te donner la liste de leur prestataire, même la pub c' est pas eux qui s' en occupe.

avatar gela | 

C'est dans notre nature de toujours utiliser au maximum le pouvoir qu'on a. À chaque échelon de la hiérarchie les gens font changer un truc. Plus il y a d'échelon sur une réalisation, plus l'équipe derrière joue au yo-yo. Très souvent pour rien, c'est ce qui fait les retards et les week-end au bureau. On est comme ça. Pourquoi avoir du pouvoir si on ne l'utilise pas ? En plus, ça gonfle l'égo.

avatar perceval78 | 

Encore un patron sociopathe! Y a une difference entre un patron exigent et un patron terroriste.
Visiblement si le fouet et les methodes békés avaient encore cours il serait bien placé sur le podium des negriers.

avatar wilfried50 | 

Pas la peine d'être con pour avoir du résultat surtout en créa ! Plus t'es cool plus ta créa sera cool et inventive alors à bon entendeur ! Mais en plus tout le monde le sait mais ça les fait tellement chier de te voir t'éclaté dans un projet et que eux dans leur management ils se font chier qu'ils faut qu'ils t'emmerdent! Ils les manager bien sûr à part peut être quelques exceptions mais là je sèche!

avatar Ken-de-barbie | 

@wilfried50, wow tu sait tout sur tout, je me demande ce que tu attend pour créer ta boite et montrer au monde entier comment doit fonctionner une entreprise.

avatar Ginger bread | 

C est la méthode Steve Jobs pr obtenir les meilleurs résultats possibles c est tout.
Prenez l exemple d Elon Musk travailler avec lui est vraiment dur, faut vraiment s accrocher et en vouloir car c est lui qui approuve ou non les décisions prises (notamment quant au coûts de fab pr exemple) néanmoins ça reste valorisant et le cadre de travail plait aussi donc partout il y a des hauts et de bas.
Après la seule entreprise qui sort peut-être du lot est sans doute Google pour son cadre de travail..

CONNEXION UTILISATEUR