Viv a présenté un assistant intelligent très porté sur les services

Mickaël Bazoge |

Comme prévu, les créateurs de Viv ont présenté aujourd’hui leur technologie durant une conférence Disrupt de TechCrunch. Une présentation d’autant plus attendue que derrière ce nouvel assistant intelligent, se cachent les petits génies qui ont bâti Siri, acquis par Apple en 2010 (lire : Les créateurs de Siri lancent la conversation ininterrompue de Viv la semaine prochaine).

Cliquer pour agrandir

De fait, Viv est beaucoup plus proche de la version de Siri d’avant l’achat par la Pomme. À l’époque, l’application indépendante Siri se connectait à plusieurs dizaines de services afin de servir au mieux les demandes des utilisateurs. Apple a mis fin à ces partenariats avant de les ajouter à nouveau au compte-goutte.

Lors de sa démonstration, Dag Kittlaus a posé des questions auxquelles Siri — mais également tous les autres assistants intelligents du marché — serait bien en peine d’apporter des réponses précises. Après avoir demandé la météo du jour, le créateur de Viv a repris la balle au bond : « Est-ce qu’il fera plus chaud à côté du Golden Gate bridge après 17 h le jour d’après ? ». L’assistant a apporté la réponse précise (« Non, il ne fera pas aussi chaud mercredi après 17 h »).

D’autres requêtes complexes ont elles aussi obtenu les réponses adéquates (« Est-ce qu’il a plu à Seattle il y a de ça trois jeudi ? »), y compris celles qui ne sont pas liées à la météo ! L’envoi d’argent est pris en charge grâce au service Venmo, mais aussi la livraison de fleurs (avec ProFlowers), la réservation d’une chambre d’hôtel (avec Hotels.com) ou d’un véhicule (avec Uber).

Viv mise beaucoup sur les partenariats pour enrichir son offre de services et accommoder les besoins d’un maximum d’utilisateurs. Il s’agit de mettre sur pied un écosystème, Viv étant présenté comme une plateforme ouverte. Pour l’avenir, rien n’a transpiré de cette présentation. Viv est une application mobile (la démonstration a été réalisée avec un iPhone) dont on ignore la date de sortie. Kittlaus a d’ailleurs démenti les intentions de rachat qu’on a prêté ces derniers jours à Facebook et Google.

Tags
#VIV #Siri
avatar romainB84 | 

Assez impressionnant au niveau de la compréhension !
En revanche, dans la vie de tout les jours, je me vois mal demander des trucs aussi boscornu à mon téléphone ;-)
"Est ce que la place du cinéma le plus proche de mon premier appartement est moins cher que celle à 12km de la maison de mes parents lorsque j'y suis aller il y a 14,6 printemps en prenant en compte le taux de l'euro de l'épique?" ^^!!

avatar fanchig | 

@romainB84 :
Il te répondra: "mais non, bien sûr!"

avatar powergeek | 

Je veux un JARVIS !!!

avatar clho | 

Ce que je voudrais c'est de pouvoir se tromper dans sa phrase et naturellement répéter une partie sans que ça devienne incompréhensible

avatar mrlupin | 

Vraiment impressionnant et passionnant mais aussi flippant car ce sera encore plus intrusif et dangereux quand les pubs et les acteurs tiers viendront intervenir dans nos profiles . Big Brother and Big Sister Will watching us

avatar Grahamcoxon | 

Effrayant surtout car demain quand on appellera une banque ou une administration on ne parlera plus du tout à un humain mais à ce genre de robots...

avatar protos | 

Siri est tellement limité dans la compréhension du langage naturel qu'il est temps de le remplacer par quelque chose de plus évolué.

avatar Brice21 | 

Amusant mais... bruyant en paysager, pas discret à la maison, dangereux en voiture, grossier dans les transports en commun. Bref j'y crois pas au delà du test fun.

avatar ZANTAR2054 | 

impatient d'utiliser VIV

avatar koalahj | 

So I will advise booze to skate Wichita and see what to say when you decided hour you can say missing phone about the top excited to the whitening which is pretty excited angels sing and biscuits sometimes ask me is fidelity threatening is dangerous are not hearing those words from a what does say that a simple kid is really well it is hurting.
https://simplydental.page.tl

CONNEXION UTILISATEUR