Apple explore de nouveaux moyens de payer pour ses produits

Mickaël Bazoge |

Tout le monde a bien remarqué qu'Apple avait poussé les feux sous les étiquettes des prix ces derniers temps, notamment pour l'iPhone dont la mouture X a tapé le plafond de verre des mille dollars (le seuil des mille euros a lui été explosé). Des tarifs qui s'expliquent par le concentré de technologies intégré dans le smartphone, mais qui sont toujours plus difficiles à financer pour les consommateurs férus de nouveautés.

Il existe bon nombre de formules pour éviter de payer le gros prix à l'acquisition d'un iPhone. Les opérateurs peuvent subventionner un smartphone via des forfaits avec engagement ou des systèmes de location, ce qui n'est parfois pas aussi intéressant qu'il y parait (lire : L'iPhone X est en location chez Free Mobile). On peut aussi échanger un ancien smartphone contre un nouveau avec une ristourne, comme le propose Apple même si ce n'est pas le service le plus intéressant du marché. Et puis il est possible de contracter un crédit.

Aux États-Unis, Apple travaillerait sur une nouvelle formule de crédit à la consommation, si l'on en croit le Wall Street Journal. Le consommateur qui le souhaite pourrait ainsi obtenir de Goldman Sachs un crédit dont le remboursement reviendrait moins cher que de piocher dans la réserve proposée par les cartes de crédit.

En général, les intérêts sur les cartes de crédit, si on a le malheur de ne pas rembourser les sommes rapidement, tournent autour de 20%. Marcus, le service de prêts à la consommation de Goldman Sachs, se « contente » si on peut dire d'un taux d'intérêt de 12%. Cela reste élevé, sachant que le TAEG (le coût du crédit) pratiqué par Apple en France est de 9,47%.

Toujours de l'autre côté de l'Atlantique, Apple a mis au point un programme de mise à jour qui permet d'obtenir un iPhone neuf chaque année, assorti d'une garantie AppleCare+, à partir de 34,50 $ par mois (jusqu'à 56,16 $ pour un iPhone X 256 Go). Une formule de leasing qui a ses avantages non seulement pour le consommateur, mais aussi pour Apple puisqu'elle « lisse » les revenus au mois le mois.

Et si Apple voulait aller plus loin ? Horace Dediu, célèbre analyste pour Asymco, verrait bien le constructeur mettre en place une sorte d'abonnement "total", un équivalent d'Amazon Prime mais pour Apple. Contre une somme mensuelle qui reste à déterminer, la Pomme proposerait un iPhone (ou un autre appareil) renouvelé régulièrement et accompagné de tous les services afférents — une garantie AppleCare, du stockage iCloud illimité, l'accès à Apple Music et à l'hypothétique service de vidéos, … Lire : "Apple Prime" : pourquoi pas un abonnement à tout l'écosystème Apple.

Les services ont dégagé près de 8,5 milliards de dollars au dernier trimestre, un chiffre qui a progressé de plus de 18% d'une année sur l'autre. Avec des prix qui augmentent sans cesse et des renouvellements de matériel qui ne cessent de s'espacer (y compris, de plus en plus, pour l'iPhone), proposer du leasing avec des services en plus a du sens pour les comptes d'Apple… il pourrait aussi en avoir pour l'utilisateur.

avatar Overdead | 

Bientot le paiement par dons d’organes ?

avatar toto_tutute | 

Vous faites du recyclage d'articles maintenant ?

avatar stefhan | 

@toto_tutute

Levé du pied gauche ?
Bloqué par la neige ?
Quel apport positif de votre réaction ?
Français ?

avatar iVador | 

@toto_tutute

Et toi du recyclage de post de râleur sans intérêt ?

avatar Nesus | 

Vu les résultats financiers, je ne vois absolument pas en quoi les mille euros et dollars sont un plafond de verre. Vous ne pouvez pas écrire dans un fichier que l’iPhone X s’est fortement vendu et de l’autre que c’est un plafond de verre...

avatar Amaczing | 

@Nesus

Bah si ! Aucun rapport !

avatar stefhan | 

J’ai toujours préféré payer cash et de contracter le moins de crédit possible (un seul, celui de mon logement), parfois les solutions de leasing sont tentantes.

Mais quid de l’usure et des dégâts survenus lors de cette période d’abonnement ? Assurance... ?

avatar debione | 

Surtout quid de la liberté? Plus on a d'abonnement, de crédit et autres et plus on est sur (s'entend la société) que l'ami ne fera pas de vague... Une manière d'assujettir.

avatar hledu | 

Que je rémunère directement des parasites cupides comme Goldman Sachs me ferait mal, personnellement. Leur existence est déjà une souffrance en soi.

avatar 33man | 

Un bras, un rein ?

avatar joelcro | 

Il faudrait arrêter de parler de « subvention » des opérateurs. Une subvention ne se rembourse pas. Dans le cas des opérateurs c’est un crédit masqué.

avatar rolmeyer | 

@joelcro

Oui exactement. TOUT les médias reprennent ce terme usurpateur. Pareil pour le réseau, les opérateurs viennent pleurer régulièrement pour dire combien la construction du réseau leur a coûté alors qu’ils ont largement surfacturé durant longtemps les appels des fixes vers les mobiles qui ont financé le réseau sans parler des sms facturés à la pièce. Bref c’est l’utilisateur qui a payé pas eux.

avatar SidFik | 

le leasing reste toujours moins interessant que revendre son appareil une année sur l’autre

pour l’iphone x64gb on arrive à ~600€ par an

cela m’étonnerai qu’il perde autant à la revente en seulement un an, a mon avis on perd au mieux 200/300€ une année sur l’autre si le téléphone est en parfait etat

disons 400€ pour une vente rapide ca reste toujours 200€ de moins que le service d’apple

juste il faudra utiliser une coque et un protège écran

avatar Thegoldfinger | 

@Sidfik

Ben les 200€ on peut dire que c'est l'AppleCare+ ;)

Le leasing est "bien" surtout pour les professionnels qui peuvent l'incorporer dans leur frais

avatar SidFik | 

@Thegoldfinger

l’apple care est presente la premiere année de l’achat si je ne dis pas de connerie (et puis de toute facon depuis le premier iphone j’en ai jamais eu l’utilité, je me suis toujours débrouillé avec la garantie légale), et meme sans apple care le prix de revente ne baissera pas plus de 400€

avatar SyMich | 

Des taux d'intérêts de 10 à 20% quand les crédits à la consommation sur des sommes et des durées de ce niveau tournent actuellement entre 1 et 3% ???
Et ils trouvent des clients qui acceptent ces conditions?

avatar melaure | 

Ils acceptent bien les prix et mesquineries techniques de la pomme et de devenir des gens ultra dépendant sans broncher, donc tout est acceptable quand on a ce genre de population comme acheteur.

Apple a bien raison d'en profiter ... qu'ils se gavent tant que les gens ne réfléchissent plus ! ;)

avatar debione | 

Ont-ils un jour réfléchi???^^

avatar daxr1der | 

mobile + forfait = le prix des anciens abonnements avant que free arrive sur le terrain

avatar Malum | 

Il faut arrêter d'écrire de quoi nourrir la horde. Il est absolument faux d'écrire que les prix augmentent sans arrêt. Quand effectivement les prix des nouveaux produits augmentent (t avec raison), les prix des entrés de gamme baissent ou offrent plus pour la même somme. La vérité et l'honnêteté intellectuelle auraient été d'écrire : alors qu'une partie des prix augmentant. Et encore en tenant compte de l'évolution technique et des prix courants on peut dire que ces prix baissent. Un rappel, le premier Mac portable présenté au CNIT en 1989 avec un écran noir et blanc, une définition de 600 par 400 pixels 1 bit, processeur de 16 MHz, 16 bits, 256 K de mémoire, disquette, poids de 10 kg valait l'équivalent de 9 000 € et près de 8,5 SMIC. A l'époque 6 500 $ HT (entre temps 20 ans d'inflation).

avatar ecosmeri | 

@Malum

Et tu le compare a quoi ton pc des annees 90? Si tu le compare a un macpro ou imac pro on doit pas etre loin de ce ratio!

A noter tout de meme que la technologie fait que les prix baisse. Mais les prix des ordinateur sans évolution majeure ne devrait pas prendre 200 à 400 balles dans la gueule d'un coup.

C'est juste que les gens renouvellent moins souvent donc c'est un manque a gagner qu'apple compense en margeant comme des porc et en augmentant le panier moyen.

avatar SidFik | 

@Malum

l’entrée de gamme pour toi c’est les produits de l’année dernière voir il y a 2ans ?

ceux ci seront obsolète plus rapidement que les nouveaux modèles, bien que la technologie évolue et que chaque nouvel iphone est un monstre de puissance comparé a l’ancien modèle , les iPhones finissent tous par ralentir au bout de 3ans avec la dernière version en date, peu importe qu’un iPhone sois aussi puissant qu’un macbook il perdra de sa fluidité à partir de la 3 eme mise a jour majeur qui suit l’année de sa commercialisation.

et personnellement comme pour beaucoup mon salaire n’as pas autant augmenté que les prix de l’phone ses 3 dernières années

quand tu parle d’inflation il faut prendre en compte l’inflation des salaires de la classe moyenne, tu verra que le revenu disponible médian à baissé depuis 2008

avatar freestef | 

Goldman Sachs ? Apple pactise vraiment avec tous les grands bandits de la planète.

avatar ecosmeri | 

La technologie ne justifie pas le seuil des 1000 dollars.

On a vu dans un article que le bénéfice d'apple a augmenté. Alors certe le CA a également augmenté mais ils ont du en profiter pour augmenter leur marge

avatar quentinf33 | 

@ecosmeri

Si le pourcentage de marge avait augmenté l’iPhone X serait à 1500€.

D’ailleurs on dit qu’il dépasse les 1000€, mais c’est faux. Si on enlève les taxes il est largement en dessous de 1000€.

avatar ecosmeri | 

@quentinf33

Pourquoi 1500 ? Tu sort d'où le chiffre.

avatar debione | 

Bonjour,
Vous n'avez pas les moyens de vous offrir un iPhone X et vous aimeriez vraiment en avoir un??? Pas de problème, pour les pauvres ont fait crédit, comme çA vous aurez les moyens... :/ Et si vous prenez un iMac avec ben on vous fait un rabais de 10% sur les intérêts, elle est pas chouette la vie?

avatar SugarWater | 

"Le consommateur qui le souhaite pourrait ainsi obtenir de Goldman Sachs un crédit dont le remboursement reviendrait moins cher que de piocher dans la réserve proposée par les cartes de crédit." La boucle est bouclé.

avatar Pumbly | 

Le soucis de l’iPhone X c’est pas forcément le prix de vente mais de revente, car jusqu’à présent j’ai toujours revendu mais ancien iPhone en super état tous les 2 ans, alors que la d’ici 2 ans pas sûr que sur le marché de l’occasion le tel se vende plus que 600€... donc grosse décote

CONNEXION UTILISATEUR