Contournement de Safari : Google affronte une demande de dédommagement de 3,2 milliards de livres

Florian Innocente |

Google est menacé de payer jusqu'à 3,2 milliards de livres (3,6 milliards d'euros) par un groupe de propriétaires d'iPhone au Royaume-Uni, qui l'accusent d'avoir collecté indûment certaines informations personnelles.

Google a avancé ce chiffre devant un tribunal britannique ce lundi, rapporte Bloomberg. 4,4 millions de clients ont été rassemblés dans le cadre d'une action collective mise sur pied par l'avocat Richard Lloyd. Chaque utilisateur s'estime redevable d'au moins 750 livres de dédommagement. Google conteste ces allégations de même que la compétence d'un tribunal londonien.

Il s'agit du dernier épisode d'un feuilleton qui a démarré début 2012 lorsque Google a été surpris à placer des cookies sur les iPhone, iPad ou Mac d'utilisateurs de Safari, alors même que leurs navigateurs étaient réglés pour les bloquer.

Google utilisait un formulaire masqué pour tromper Safari et lui faire croire que l'utilisateur avait validé l'usage de ces cookies. Des cookies utilisés ensuite pour observer l'historique de navigation et optimiser la distribution de publicités.

Une pratique qui a duré un an et pour laquelle Google a dû verser 22,5 millions de dollars au gouvernement américain et 17 millions de plus à des États qui avaient porté plainte à leur tour. L'affaire a rebondi ensuite au Royaume-Uni, avec cette fois la menace d'une action de groupe.


avatar malcolmZ07 | 

"C'était un bug" ils disaient

avatar Serdinant | 

Quelle plaie ce Google

avatar A884126 | 

@Serdinant

Tout le monde connaît le modèle économique de Google.
Il suffit tout simplement d'utiliser un autre moteur de recherche.

avatar Ali Baba | 

@A884126

Pas facile. J’utilise un autre navigateur par défaut. Mais pour les recherches un tant soit peu spécifiques, Google est quand même nettement plus pertinent.

Je boycotte autant que possible les autres produits, mais voilà, YouTube n’a quasiment plus de concurrent, Gmail je peux le refuser pour moi mais mes mails atterriront quand même chez Google car la plupart des destinataires y sont, Drive et Docs je freine des quatre pieds mais je ne suis pas toujours décideur... c’est vraiment difficile d’échapper à leur empire.

« Il suffit de » est facile à dire, sensiblement plus difficile à faire.

avatar lepoulpebaleine | 

@Ali Baba

Je suis d’accord, difficile de faire sans Google.
Pour ce qui est juste du moteur de recherche, il y a quand même https://www.startpage.com qui donne (notamment) les résultats Google mais avec la confidentialité en plus.

Pour les drives & clouds : je ne connais pas de solution vraiment aussi bien et qui garantisse quoi que ce soit.

avatar Armand07 | 

Il sont naïfs ou on le goût du risque ? Sûr que ça finirait par être découvert.

avatar MarcMame | 

@Armand07

Le seul goût de l'argent suffit.
Les gains seront toujours supérieurs à toutes les amendes cumulées.

avatar NerdForever | 

Par contre en France notre gouvernement a trop de sous ils n'ont pas pensé à réclamer un dédommagement ... contrairement aux autres pays...

avatar spece92 | 

@NerdForever

Exactement ce que j’ai pensé.
Et cette affaire nous arrive que tardivement alors qu’on est aussi concernés.
Mais là pas de HOP et autres associations stupides pour soit-disant défendre nos intérêts. Google est gentil on dirait.

avatar C1rc3@0rc | 

@NerdForever

L'etat pourrait probablement porter plainte (le motif etant a determiner), mais c'est plutot du ressort des clients de passer par une class action.
L'autre qui devrait porter plainte c'est l'editeur du navigateur, ici Apple, car il s'agit probablement d'un contournement illegal de son fonctionnement.

Enfin vu la facilité et le bas niveau de la methode de contournement cela en dit long sur la piteuse notion de securité des navigateurs...

avatar gela | 

@NerdForever

Pareil. Ici c'est bon les gars. Faîtes comme il vous plaît.
Ça me rappelle la fois où Hollande avait dit non merci aux milliardaires qui voulaient payer plus d'impôts.

CONNEXION UTILISATEUR