France Télévisions va priver Netflix de ses séries TV

Mickaël Bazoge |

Les grandes manœuvres se poursuivent dans le paysage français de la vidéo à la demande sur abonnement (SVOD). Et le nerf de la guerre, ce sont les contenus. Netflix n’est pas parvenu par hasard à recruter plus de 3,5 millions d’abonnés en France, soit la moitié du marché hexagonal : son catalogue de films et de séries TV, que chacun peut apprécier en fonction de ses goûts, attire les spectateurs.

La série Dix pour cent.

Un catalogue nourri en partie par des productions France Télévisions, ce qui ne fait pas les affaires du service public de la télé. Le groupe prépare en effet son nouveau service de SVOD, Salto, avec l’aide de TF1 et de M6. Mais pourquoi les abonnés iraient verser leur obole à Salto si le contenu du service franco-français est déjà disponible sur Netflix ?

Pour avoir une plus grande mainmise sur les programmes financés par le groupe, France Télévisions devait s’entendre avec les producteurs ; jusqu’à présent, ces derniers avaient toute latitude pour vendre leurs programmes à une plateforme SVOD, France Télés ne pouvant exploiter ces contenus qu’en linéaire (à la télévision classique) pendant 4 ans, et en rattrapage numérique pendant 7 jours.

Un exemple : la série Dix pour cent a été visible sur Netflix très rapidement après sa diffusion sur France 2. Or, c’est typiquement le genre de programmes que France Télévisions veut se garder au chaud pour son propre service de SVOD. Les négociations avec les producteurs ont abouti rapidement : ce vendredi 11 janvier, le groupe annonce en effet un accord.

France Télévisions bénéficie désormais d’une durée de 12 à 24 mois afin d’exploiter en SVOD les fictions financées à plus de 66% par ses soins, ainsi que les documentaires au-delà d’un financement de 55%. Les programmes pourront par ailleurs être exploités en rattrapage durant 6 à 9 mois en fonction des sous donnés par France Télés pour la production de l’œuvre. Les producteurs ont reçu de leur côté plusieurs contreparties et engagements de financement.

France Télévisions vient en quelque sorte de mettre sur pied l’équivalent de la chronologie des médias, mais pour les séries TV et les documentaires. Pour pouvoir regarder un programme déjà diffusé sur une des chaînes du groupe, il faudra en passer par un de ses services de rattrapage, de VOD ou de SVOD gratuits ou payants1. Ou attendre plusieurs mois, voire des années, pour les retrouver sur Netflix et les autres plateformes de SVOD.

Cela procède après tout d’une certaine logique industrielle et stratégique. La bataille des contenus que se livrent toutes ces entreprises représente un enjeu international : ce n’est pas un hasard si Disney et DC/Warner ont lancé leurs propres plateformes de SVOD en ligne, chacune avec des programmes exclusifs que Netflix ne peut pas proposer. Sans oublier, bien sûr, Amazon et un certain Apple…


  1. Ou utiliser d’autres méthodes illégales, comme c’est malheureusement le cas pour bien des films pris dans la nasse de la chronologie des médias. ↩︎


avatar tom's | 

@Cinefil

Je dirais que le problème n’est pas le manque de contenu, mais c’est que tout le monde veut une plus grosse part du gâteau et donc tente l’aventure seul.
Le pb vient aussi de cette chronologie des médias, en France nous ne sommes vraiment pas gâté. Pour dire les des amis au Canada et eux ils ont accès à des films et séries bcp plus rapidement après leurs diffusions.

avatar Cinefil | 

@tom's

Oui mais nos amis du Canada n’ont pas un cinéma aussi prolifique que le notre. La chronologie des médias n’est pas à jeter telle quelle, et la manière dont elle a été retravaillée récemment la rend déjà plus digeste.

avatar fondoeil | 

@Cinefil

Il est vrai que les Canadiens ont la chance de ne pas financer avec leurs impôts de très nombreux navets réalisés pour soutenir la grande famille des artistes politiquement corrects, dont le talent importe peu...
La redevance, qui n’est pas un choix, et la publicité, qui est elle aussi imposée, financent déjà France télévision, donc ça n’a rien à voir avec Netflix pour lequel on choisit de s’abonner et où il n’y a pas de pub.
Merci de nous éviter le « il faut bien payer d’un côté ou d’un autre », car on paye déjà ! Ras le bol des nouvelles taxes plus ou moins déguisées, que ce soit pour soutenir un service de propagande, une administration étouffante et inefficace, ou un assistanat qui tire tout le monde vers le bas...

avatar Cinefil | 

@fondoeil

« Il est vrai que les Canadiens ont la chance de ne pas financer avec leurs impôts de très nombreux navets réalisés pour soutenir la grande famille des artistes politiquement corrects, dont le talent importe peu... »

C’est votre vision des choses. Factuellement, le cinéma français est le 3e cinéma mondial (derrière l’Inde et les USA) et le 2e plus grand exportateur derrière les USA. Et sans la chronologie des médias, tout ça ne serait pas possible.

Je ne défends absolument pas une quelconque redevance ou abonnement, je pense que Ftv a aujourd’hui raison de s’éloigner de Netflix comme tout les majors américains sont en train de faire. Après je ne dis pas que Salto sera une grande réussite puisque le marché est déjà pris par MyCanal et Molotov mais le marché est amené à évoluer et à se modifier.

avatar reborn | 

@Cinefil

Justement, on parle de France tv VS Disney et cie..

Si je devais choisir entre les 2 je prend le second directement.

J’ai deja payé pour le contenu du premier avec le redevance.. ça sera donc piratage ?‍♂️

avatar Cinefil | 

@reborn

Salto, ça va être tout le contenu TF1 et consorts, France TV, et M6 et consorts, et l’air de rien, avec toutes les émissions, tous les programmes, téléfilms, séries et films produits par les studios des chaines, ça peut déjà faire un paquet de contenu à proposer aux abonnés. Un peu comme MyCanal aujourd’hui.

avatar reborn | 

Tu es prêt à payer une seconde fois pour ce genre de contenu ?

avatar Cinefil | 

@reborn

Tout dépend comment c’est proposé, à quel prix etc. Je pense que le marché est amené à beaucoup évoluer sur les 5 prochaines années pour au final qu’on arrive à payer un seul abonnement qui agrégera plusieurs contenus. Le marché en se divisant va faire un pas en avant pour deux pas en arrière ensuite

avatar maxgaga24 | 

@Cinefil

Netflix se crasher ? Et je ne suis pas d’accord sur le contenu qui s’étoffe au fil du temps, Netflix s’axe sur les jeunes comme cible et ils ont raison

avatar Cinefil | 

@maxgaga24

S’étoffer oui, mais rien n’est vraiment inoubliable sur Netflix, que ce soit les films (excepté Roma à priori) ou les séries, et pourtant j’en regarde souvent sur la plateforme.

avatar pechtoc | 

@Cinefil

Netflix n'est absolument pas en train de se casher mais ça finira forcément par arriver avec toutes ces majors qui veulent leur part du gâteau en tentant l'expérience d'une plate-forme maison.
Sauf que ce n'est pas qu'une plate-forme qui disparaîtra (Netflix) mais l'idée même du service de VOD par abonnement qui sera tuer dans l'œuf.

avatar Gilles2811 | 

Netflix va chuté en bourse ?

avatar tom's | 

J’espère qu’ils se sont pas trompés dans leurs bp si non ça va faire mal ?

avatar ThibaultChe | 

Déjà c’est pas comme s’ils sortaient des séries du niveau de « Dix pour cent » tous les deux jours, et pour ces quelques bonnes séries ça va juste inciter les gens à retourner au bon vieux téléchargement. Et encore, la série aurait elle eu le succès qu’elle a connue si elle n’était pas passé sur le catalogue Netflix ? J’en doute fortement.

Et puis je ne sais pas dans quel monde ils vivent s’ils pensent que leur plateforme peut surpasser Netflix ou même Amazon Prime et MyCANAL...

avatar fkdev | 

@ThibaultChe

Exactement. Ils n’ont qu’à vendre plus cher à Netflix...

avatar ilenox | 

Je me désabonne alors

avatar bigsteck | 

De mon côté, je n’espère qu’une seule chose, que salto se prenne une bonne grosse tôle. Ils veulent faire couler molotov et d’autre, maintenant, ça suffit. Vu la m... qu’il y a maintenant à la télé, je préfère lancer Netflix que regarder la télévision.

avatar Ricobtz | 

Ils vont pas priver Netflix, ils vont le sauvegarder de ses séries TV moisies surtout. ?

avatar gwen | 

@Ricobtz

C’est exactement ce que je me suis dit. Ça évitera d’être tenter de regarder une merde entre deux suggestions intéressantes.

avatar hugo16700 | 

ce sera pas une grosse perte tchao

avatar simnico971 | 

oh no

avatar Samijuke | 

Personne ne veut des séries françaises, FranceTv peut les garder pas de soucis !

avatar BananaYatta | 

Rappel : redevance = France Télévisions + Radio France (France Inter, les France Bleu...) + INA + TV5MONDE + France Medias Monde (France 24, RFI...) + ARTE... Et pas TF1, ni M6. Tellement gens pensent que la redevance finance uniquement la télé et toute la télé, c’est effarant.

avatar reborn | 

@BananaYatta

Merde, va falloir que je prenne mon abonnement Salto pour profiter de 4 mariages et une lune de miel et des concours de pâtissiers et cie

?

avatar dexter | 

@reborn

Il n’y a pas longtemps il y avait Mr Robot en intégral visionnable sur France.tv.

Si les chaînes de TV peuvent y mettre aussi des séries dont ils achètent les droits de diffusion pourquoi pas.

avatar fkdev | 

@dexter

En français ?
Non merci.

avatar pagaupa | 

@dexter

Mr.robot est sur amazon prime video...on trouvera toujours ce genre de série ailleurs que sur france.tv
Si le public fait des exclus, comptes sur le privé pour ne pas se gêner.

avatar dexter | 

@pagaupa

Amazon Prime Video est gratuit (ou sans surcoût par rapport à la redevance) ?

avatar pagaupa | 

@dexter

« Amazon Prime Video est gratuit (ou sans surcoût par rapport à la redevance) ? »
Gratuit si tu es abonné à Prime...donc payant

avatar dexter | 

@pagaupa

Ce n’est pas comparable, la plateforme France.tv étant gratuite (sans surcoût par rapport à la redevance en tout cas).

avatar pagaupa | 

@dexter

Pour ce qui y est proposé et pour le temps ça y reste! Encore heureux que c’est gratuit...

avatar vince29 | 

Le binge watching façon France TV : l'intégralité de la saison 3 Mr Robot diffusé en clair à la télé en 2 passages :
le premier entre 23h30 et 02h30 et
le second entre 01h30 et 04h30

Sans doute qu'ils ont eu les droits gratuitement...

ou qu'ils s'en foutent.

avatar dexter | 

@vince29

Les plages de diffusion télé dont tu parles sont débiles oui. Mais les saisons pouvaient aussi être regardées via la plateforme FranceTV.

Pourquoi tant de haine et de mépris envers ce qui est français et public ? Pourquoi tant d’admiration envers des Amazon Netflix et consorts qui ne payent pas d’impôts et qui sont en train de balkaniser la production de films et de séries ? Comme pour le sport bientôt il faudra s’abonner à 3 ou 4 fournisseurs différents, à prix d’or pour avoir ce qu’on avait avec l’offre TV gratuite + Canal il n’y a pas si longtemps.

avatar vince29 | 

> les saisons pouvaient être regardées via la plateforme FranceTV.

Brainstorming à France 2 :
Patron : J'ai une super idée on va saboter la grille hertzienne pour que les gens soient obligés de regarder en replay.
Stagiaire: Euh oui mais l'essentiel de nos abonnés ne passent-ils pas encore par le hertzien ?
Patron: C'est bien ça le problème on veut les forcer à utiliser notre plateforme.
Stagiaire: "Forcer" les gens c'est pas trop l'adn du service public si ?
Patron : Service public OSEF et puis s'ils passent pas sur notre plateforme c'est que c'est des vieux. Et Delphine elle a dit : plus de vieux ni à l'antenne ni dans les spectateurs.
Stagiaire: Du coup vous imaginez quoi comme "sabotage". Non respect des horaires on le fait déjà. Diffuser de la pub après 20h00 on s'y est remis. Donc...
Patron: On diffuse les séries à fort potentiel à des heures impossibles.
Stagiare: Fort potentiel ? Celles qui nous ont coûté une blinde c'est comment ça qu'on traduit ?
Patron: Exactement.
Stagiaire: Du coup on diffuse à quelle heure ?
Patron: 3h00 du mat.
Stagiaire: On commence par quoi ?
Patron: Mr Robot.
Stagiaire: Donc on force les geeks à s'inscrire sur notre site pour regarder une série qui s'intéresse à l'intrusion de l'informatique dans notre vie privée.
Patron: Je comprends pas ce que vous voulez dire.
Stagiaire: Laissez tomber.
Patron: J'ai une idée. Vos guiks là ils doivent être vachement accros à la série? Vous croyez qu'on pourrait conditionner les forcer à liker la série sur facebook ? Parce que les gars du marketing ils trouvent qu'on collecte pas assez de données sur nos abonnés et du coup on vend pas assez cher notre temps de cerveau disponible...

> il faudra s’abonner à 3 ou 4 fournisseurs différents, à prix d’or pour avoir ce qu’on avait avec l’offre TV gratuite + Canal il n’y a pas si longtemps.

la même chose avec les séries : TV + Netflix va devenir TV + netflix + Salto + y +z

avatar fte | 

@vince29

"la même chose avec les séries : TV + Netflix va devenir TV + netflix + Salto + y +z"

Il y a des chances que ça devienne TV + VPN + torrent.

avatar dexter | 

@vince29

T’aurais pu au moins faire l’effort d’aller voir, tu aurais vu qu’il n’y a pas besoin d’inscription pour regarder les contenus. ?

avatar vince29 | 

Effectivement au temps pour moi.
Pas d'inscription avec F2.
Ca devait être avec M6.
Ou tf1 (en même temps qu'est-ce que j'aurai bien pu vouloir regarder sur tf1)

avatar guill_old | 

@BananaYatta

Enfin un commentaire qui rappelle cela.
Et pour compléter le budget de France TV c’est redevance + publicités + partenariats. La redevance ne paie qu’une partie, pour garantir une information libre, juste et non partisane

avatar C2SC3S | 

@guill

"pour garantir une information libre, juste et non partisane"
C'est ç'la , oui.
J'ai parfois un sentiment un peu différent mais bon...

avatar pagaupa | 

@guill

« pour garantir une information libre, juste et non partisane »
Tu plaisantes j’espère? Il n’y a pas pire canal de manipulation que la tv...

avatar ckermo80Dqy | 

@pagaupa

Si, il y a bien pire : les réseaux sociaux.

avatar pagaupa | 

@ckermo80Dqy

Dont la tv se fait l’écho...
Vive Médiapart! ?

avatar vince29 | 

france inter non partisan ?

avatar Gagolak | 

Non mais vous pouvez les garder je vivrai sans ?

avatar Lestat1886 | 

A propos de piratage, toutes ces exclusivités e vont pas aider! Il va être difficile de s’abonner à tous ces services, on aura sûrement tendance à se contenter d’un ou deux services et de se débrouiller pour regarder les autres programmes...

Les services de streaming en musique proposent après tout plus ou moins les mêmes contenus, faire différemment pour les films est assez risqué !

avatar Neldion | 

@Lestat1886

Les coups ne sont pas comparable entre le streaming audio et le streaming vidéo. Si toutes les plateformes avaient accès à tous les contenus, les abonnements coûteraient très vite une centaine d’euros par mois.

avatar iZolmax | 

@Neldion

Ça fait cher payé pour toute la m..de qu’il y a sur nos bonnes vieilles chaines ringardes.
Non merci, je préfère juste le meilleurs. Merci Netflix ahahahaha.

avatar Lestat1886 | 

@Neldion

Si tu veux avoir accès à tous ces services, tu finiras par le payer ?

Mais je vois ce que tu veux dire, tu as raison

avatar MachuPicchu | 

Merde, il sera impossible de regarder plus belle la vie sur Netflix ! Ça va faire un gros manque dans le catalogue de Netflix !

avatar vespistico | 

c pas grave.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR