Huawei privé de tous ses fournisseurs américains

Stéphane Moussie |

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine prend une nouvelle ampleur. À la suite d’un décret signé par Donald Trump, Google, Intel, Qualcomm et Broadcom, entre autres, ont arrêté de fournir Huawei en logiciels et en composants, rapporte Bloomberg.

Image Huawei

À l’heure actuelle, Huawei ne peut donc plus commander de processeurs ni de modems chez ses principaux fournisseurs. Selon une source de Bloomberg, le fabricant chinois a anticipé cette escalade en constituant un stock de composants essentiels lui permettant de tenir pendant au moins trois mois.

L’administration Trump justifie ce boycott en accusant Huawei d’espionnage économique et industriel. Cette mesure pourrait entraîner d’importants contrecoups pour les fournisseurs américains, Huawei étant le numéro 2 mondial des smartphones, ainsi que pour le déploiement de la 5G.

Sur le plan logiciel, Google a indiqué sur Twitter que ses services, comme sa boutique d’apps Google Play et Google Play Protect, continueront de fonctionner sur les terminaux existants. En revanche, les nouveaux appareils Huawei devront se contenter de la version open source d’Android expurgée de tous les services Google, un handicap énorme.

Sentant le vent tourner, le géant chinois a préparé son propre système d’exploitation, a assuré en mars le dirigeant Richard Yu. « Si jamais nous ne pouvions plus utiliser [Android ou Windows], nous serions prêts avec un plan B », avait-il déclaré. C’est le moment de s’en servir.

avatar en ballade | 

@joregarvit

Apll€ a conscience qu'il n'existe pas assez de compétences aux usa pour de localiser. Liphone ayant toujours été made in China. Jobs lui même rappelait que les usa n'ont pas assez d'ingénieurs

avatar Alberto8 | 

@joregarvit

D’accord mais qui utilisent des produits enfin je veux dire des services chinois ? La réponse est personne !

Ce qui ont le plus à perdre ce sont les Chinois clairement .

avatar coucou | 

1 milliards et quelques d'humains c'est personne ? Donc personne n'utilise les service d'apple non plus. :)

avatar R1x_Fr1x | 

Ohh Donald ne peut concevoir qu'il ne soit pas le seul à espionner le monde bouuuu pov' chou... Méchants Chinois, méchants!

avatar Guizilla | 

@R1x_Fr1x

??

avatar AHOU | 

On va encore voir les pires fanboy s’en réjouir.

Je n’ai beau pas spécialement aimer Huawei, il faudrait être de mauvaise foi pour nier le fait qu’ils ont une claire avance technologique sur la 5G, et que cette mascarade américaine n’a pour but que de les freiner.

Cette histoire d’espionnage au travers de leurs modem, c’est probablement des mensonges. Si c’est avéré, ça sera la même que Cisco (espion de la NSA, mais cette fois-ci les preuves existent #prism).

En attendant on risque de mettre au chomage des milliers d’employés de Huawei, on fait perdre des contrats (donc de l’argent) à des fournisseurs américains (bravo le patriotisme) et on prive les consommateurs d’une alternative.

Vivement 2020 que Trump et sa clique réac/conspirationniste dégage.

avatar romainB84 | 

"On va encore voir les pires fanboy s’en réjouir."
la preuve que non vu qu'il n'y a pas encore eu un seul commentaire dans ce sens ;)
je suis pas sur que si ca avait été l'inverse, ca se serait passé pareil avec les trolls : BOUUUH APPLE C'EST DE LA MERDE… ILS ONT QUE CE QU'ILS MERITENT !!! ;-)
(après, ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit : les fans boys ne sont pas plus ouvert d'esprit que les trolls!! tout comme les trolls ne le sont pas plus que les fanboys ;) )

Pour en revenir à la news, effectivement ca va être compliqué pour Huawei. Mais le plus dur est le boycott logiciel… qui va pénaliser également le parc actuel.
Il y aura les clients instruits qui vont comprendre que ce n'est malheureusement pas entièrement de la faute de Huawei (j'ai dit "PAS ENTIEREMENT" - j'anticipe les trolls qui vont me tomber dessus ;) ) et il y a ceux qui vont du jour au lendemain voir que leur smartphone n'a plus accès au mise a jour de leur applis ni rien et qui vont aller gueuler.
bref, tout ca pour dire, que c'est aussi les consommateurs qui risque de trinquer la dedans :/

avatar House M.D. | 

@romainB84

Apparemment sur ce point il y a eu un minimum d’intelligence, si on peut dire, les smartphones déjà vendus auraient toujours accès aux services de Google.

avatar romainB84 | 

c'est pas ce que j'avais cru comprendre !
toute les applis actuelles continueraient de fonctionner mais plus d'acces au futurs mise a jour. :/
la source vaut ce qu'elle vaut ^^

"Les périphériques existants continueront d'avoir accès au services Google Play et Play Protect, mais toutes les mises à jours semblent suspendues, tant qu'elles ne sont pas intégrées officiellement à AOSP"
https://www.mac4ever.com/actu/143649_google-retire-la-licence-android-de...

avatar House M.D. | 

@romainB84

Ah, alors les sources divergent. Il va donc falloir attendre que ça se calme pour trier le bon grain de l’ivraie.

avatar romainB84 | 

exactement !
et voir aussi les repercussion que cela peut avoir sur la clientelle de la pomme ^^.
directement, probablement pas grand chose, mais indirectement, il pourrait y avoir des retour de batons de la chine qui pourrait piquer.
je sens que je vais le garder un moment mon XR lol ;)

avatar Nixam | 

Surtout les consommateurs ! En espérant que ce ne soit pas rétroactif et que tous les utilisateurs mondiaux se voient du jour au lendemain enlever leurs services, qu'ils ont techniquement acheté avec leur smartphone…

Action politique à double tranchants, bien évidemment que Huawei est dans les starkings blocks et qu'ils ont un OS prêt à tout remplacer ! Ils ne le font pas parce qu'il est bien plus simple de les vendre estampillés google, mais faut pas leur forcer la main, ils n'attendent que ça…
Après il est bien possible que leur OS soit mauvais et mal développé (ce qui m'étonnerai de leur part, j'ai beau vraiment ne pas aimer, il faut rendre à César ce qui est à César, et ils font de très bons téléphones), et que dans ce cas-là même les chinois n'en veuillent pas, et là ce serait coup de grace pour Huawei je pense

avatar romainB84 | 

@Nixam

Os dans les starting block... ça ok pour la Chine ... mais est ce que le reste du monde qui voudra un smartphone huawei (ou pire qui a déjà un smartphone huawei) voudra migrer sur un os chinois !

avatar Dimemas | 

parce qu'android qui est surveillé par les américains c'est mieux peut-être ?

avatar RolandJDXI | 

@romainB84

Le reste du monde ?

Un Nouveau grand bloc est en train de se former avec entre autre La Chine, La Russie, L'inde, Le Pakistan et la Turquie qui ne sont pas particulièrement pro US.

Dans cette bataille, la Chine à aussi un atout c'est la concentration de terres rares tellement indispensables pour les produits électroniques.

Dans la mise en place de la nouvelle route de la soie, la Chine rachète de plus en plus de Port, une petite grève des Dockers risque de foutre le souk.

Tout ceci ne présage rien de bon pour, la suite et croire que l'Europe peut nous protéger, surtout dans sa forme actuelle est un leurre.

Une nouvelle guerre froide serait un moindre mal, mais on peut craindre encore pire.

L

avatar pat3 | 

@AHOU

"On va encore voir les pires fanboy s’en réjouir."

Prière de ne pas préjuger de l’avis des autres, qui plus est en soufflant dans un appeau à trolls.
Ton avis est suffisamment pertinent pour que tu n’aies pas à dénigrer à l’avance celui des autres pour l’exprimer.

avatar appleadict | 

@AHOU

tu peux parier que donald sera encore là, et que nous allons nous aussi fermer le marché au chinois ...

on est dans une logique d'affrontement menée par donald pour la survie de son bloc économique, l'enjeu portant sur l'europe et son marché de manière à assurer des débouchés aux firmes us ... ca permettra à donald de négocier en position de force avec les chinois ... on n'est pas pret de voir la fin des sanctions us contre les firmes européennes qui auront osé bravé les interdictions dictées par donald ...

avatar sachouba | 

@AHOU

Je ne sais pas s'il faut se réjouir ou s'inquiéter de la situation, mais cette interdiction imposée a Huawei pourrait être l'occasion de voir un OS de smartphones non américain enfin émerger sur le marché.
Peut-être même un OS européen comme Sailfish OS?

Cette interdiction pourrait se révéler bénéfique pour le marché.

avatar Bigdidou | 

@sachouba

« Cette interdiction pourrait se révéler bénéfique pour le marché. »

Absolument.
L’aiguillon qui manquait pour créer ces OS alternatifs.

Ceci nous rappelle au passage l’importance essentielle du monde du logiciel open source, à quel point la dépendance technologique au GAFAM est une chose inquiétante et à quel point la doctrine du libre échange est une chose fragile.

avatar Un Type Vrai | 

Un OS mondial et open source, tant qu'à faire.

avatar ohmydog | 

@AHOU

Sauf qu’il sera réélu, il est plutôt soutenu par sa population, et pour le moment, il fait ce dont il a parlé.
Après que ça ne vous convienne pas, c’est autre chose.

avatar anon8029 | 

Les conditions sont donc réunis pour que la chine lance un 3eme os mobile

avatar joregarvit | 

Bien vu!!!
Mais certains vont craindre un espionnage plus poussé!!!

avatar rua negundo | 

@Thom80

Microsoft (excusez du peu) n’y est pas parvenu. Si Huawei réussit, quelle humiliation pour MS !

avatar anon8029 | 

Ouais enfin on parle de la chine là. S'il y'a bien un pays qui est capable de mener un effort pour pouvoir remplacer Android c'est bien la Chine. D'ailleurs je ne serais pas étonné d'apprendre que c'est déjà pret avec eux... La population chinoise suivrait sans probleme, d'ailleurs les services google sont déjà bloqué en chine si je ne dis pas de bétise.

Sans compter qu'ils ont déjà leur propre GAFA (Weibo (facebook), Alibaba (amazon), Baidu (google) par exemple).

Là ou ça va étre compliqué c'est pour l'export, le reste du monde aura peur d'un OS Chinois. Mais Google joue un peu avec le feu, ça peut très bien se retourner contre eux.

Au passage je signal qu'il n'y a pas que les américains qui en veulent à la 5G de Huawei, c'est le cas en Europe aussi.

On savait tous qu'avoir un OS est stratégique, depuis combien de temps on parle d'avoir un "window européen" ? Et bien en plus des histoires d'espionnage, on en à la preuve maintenant. Et la chine DETESTE etre dépendante d'un autre pays.

avatar oomu | 

sur le marché intérieur chinois, c'est possible de remplacer un linux (android) par un autre linux.

La plupart des services en lignes sont déjà chinois.

Par contre, cela ne va pas nécessairement de soi : La Chine a plusieurs fois fait de grandes déclarations, aussi bien gouvernementale que privé, de remplacer Windows par un os chinois (presque toujours basé Linux).

Ces efforts n'ont jamais rien donné de probant et la Chine a continué de pirater Windows et ses logiciels.

-
Sur le marché international, il est peu probable qu'un industriel Chinois ou toute la Chine puisse faire ce que Microsoft n'a pas réussi.

Qui a besoin d'un 3eme système d'exploitation sur ordinateurs de poches à part une dictature ? personne.

avatar Dimemas | 

@ oomu :
n'importe quoi !

Une info pour t'éclairer : personne n'est indispensable et tout le monde est remplaçable.
Surtout que le 3e OS existe déja et tu le sais...

avatar anon8029 | 

Enfaite le travaille est déjà partiellement fait vu que le noyau d'Android est open source. C'est l'écosysteme d'apps qu'il faut refaire.

Et puis l'etat d'esprit des chinois c'est : "plus fort ou mourrir"

Et j'ajouterais qu'un OS "de l'est" arrangerais bien du monde : un peu comme Airbus vs Boeing, tu as le choix en cas de pépin politique (si soucis avec americain tu achetes européen) et bien ce serait pareil pour les os

avatar House M.D. | 

@rua negundo

Huawei a les moyens de réussir grâce à une chose que Microsoft n’avait pas : être le seul OS conçu dans un pays patriotique comptant plus d’un milliard d’habitants.

avatar oomu | 

oui mais bon, ce ne sont qu'un milliard d'habitants, qui plus est répartis en plein de peuplades aux vues et priorités différentes. C'est sympa, mais c'est pas l'ensemble de l'Humanité.

Y a de quoi faire de l'imprévisible :)

avatar romainB84 | 

c'est un peu diffèrent ^^
un OS chinois… qui part déjà avec le marché chinois, c'est un peu plus simple ;)
surtout si il y a l'un des principaux concurrent qui est hors course :)

avatar showmehowtolive | 

@romainB84

Un OS chinois sur du haut de gamme je demande à voir. Qui va acheter ça ? Les gens achètent pour Android.

avatar romainB84 | 

@showmehowtolive

Hors Chine je suis d’accord avec toi en effet ... en Chine je suis moins certain (les chinois sont extremement patriote !)

avatar Sokö | 

@romainB84

"en Chine je suis moins certain (les chinois sont extremement patriote !)"

Le patriotisme y est parfois un peu obligatoire.

avatar romainB84 | 

@Sokö

C’est pas faux ? mais ça change rien au fait que du coup, ça sera vite adopter à grande échelle ?

avatar pat3 | 

@showmehowtolive

"Un OS chinois sur du haut de gamme je demande à voir. Qui va acheter ça ? Les gens achètent pour Android."

Non, les gens achètent avec leur portefeuille. Si les chinois ont un OS viable, il suffit qu’ils ne vendent à bas prix que des tels chinois avec OS chinois. Le marché fera sa bascule tout seul. Et gardez à l’esprit qu’il n’y a juste pas de production américaine de téléphone : presque toute la production est chinoise. Les seuls à avoir beaucoup à gagner de cet affrontement sont les coréens, les seuls à avoir une production qui puisse se passer de la Chine.

Pour moi, c’est l’escalade du bluff, Trump est en train de jouer une grosse partie de poker, au lieu d’une partie d’échec. Je pense que ça va réagir à la bourse américaine cet après-midi.

avatar showmehowtolive | 

@pat3

Les gens achètent des applications et des services.

C’est pour cela que tous les autres OS ont été un échec. Voir Microsoft.

Huawei sans Google ça sera un flop en dehors de la Chine.

avatar byte_order | 

@showmehowtolive

ou alors un grand coup d'accélérateur pour des alternatives comme F-Droid, Aurora, microG, etc.
Car contrairement à iOS, la plateforme logicielle qui fait tourner des apps Android est open source et pas vérrouillés ni vérrouillable de force sur les services Google, Google Play Store y compris.

Cela va se terminer en fork d'Android avec la laisse à Google en moins.
Les apps, qu'elles s'installent via le Play Store ou via une app qui s'appelle machinchose, l'important c'est qu'elles puissent s'installer.

Pour les services, et bien c'est l'occasion de voir à quel point les gens sont accros aux services de Google. Et de voir à quel point Google tient à ce que l'on serve de leurs services plutôt que ceux d'autrui.

avatar Un Type Vrai | 

La question est à l'inverse...
Qui arrêtera d'acheter du haut de gamme si les téléphones tournent sur autre chose qu'Androïd.
Si Oppo, Huawai, Xiaomi, Samsung etc proposent du haut de gamme avec Luxxi OS* qui sera assez fou pour privilégier du Sony sous Androïd ?

*Nouvel OS open source mondial imaginé pour ce post

avatar appleadict | 

@rua negundo

l'enjeu est différent : indépendance chinoise.
ils ont déjà leur OS de bureau me semble-t-il .
là ils ne cherchent pas à concurrencer Android ou iOS, parce que le marché chinois leur sera fermé . ils vont créer leur OS, qui sera utilisé dans toute leur sphère d'influence ...

avatar rua negundo | 

@appleadict

Ok, je vois. Cette réponse rejoint aussi celles précédentes.

Nous sommes d’accord que Huawei est en mesure de déployer avec succès son propre OS mobile en Chine compte tenu de l’immensité du marché et des particularités du système politique et économique chinois.

Mais qu’en serait-il par exemple en Europe ? L’enjeu ce sont les développeurs de jeux à succès et d’applications populaires. Soit ils traînent des pieds comme avec Microsoft il y a quelques années, soit ils accompagnent l’OS en y portant leurs applications et en les mettant à jour régulièrement.

Je reste perplexe face à l’échec de Microsoft alors que les développeurs semblaient avoir tout intérêt à entretenir plus de concurrence entre les OS pour espérer une baisse des commissions très élevées de 30%.

avatar Samsnoop | 

@rua negundo

Microsoft n’y est pas parvenu parce que les smartphones (Nokia Lumia) étaient nouveaux et n’avaient jamais été sous un autre système d’exploitation auparavant autre que Windows Mobile, ce qui ne sera pas le cas de Huawei qui a déjà une grosse base de clients qui aiment leurs smartphones sous Android.

avatar rua negundo | 

@Samsnoop

Oui, c’est un argument.
Mais il me fait aussi penser à ce smartphone Samsung, dont j’ai oublié le nom, qui était un clone du Galaxy S3, à la différence qu’il était sous Windows Mobile au lieu d’Android. Évidemment le Galaxy S3 s’est beaucoup, beaucoup mieux vendu.
Quelques autre comme HTC je crois s’étaient aussi essayé à l’OS de MS, sans succès. Il n’y avait donc pas que Limia - sur la fin si, après que les autres constructeurs aient lâché l’affaire.

avatar Alberto8 | 

@Thom80

Pourquoi pas ... de toutes les façons vu comment ils utilisent Google complètement castré ... Ça ne servirait qu’à eux ?

avatar joregarvit | 

Il y a plus une volonté d'écraser un concurrent plutôt qu'un réel affrontement !!!
La guerre est lancée !!!Mais à qui va t'elle profiter !!!

avatar Arnaud33 | 

Je pense que au final c’est Donald qui va perdre des ... plumes dans la bataille. On verra bien si la situation s’arrête dans quelques mois ou si son America first fonctionne et si il est réélu dans 18 mois

avatar Un Type Vrai | 

Si les USA restent 1ere puissance économique mondiale (quelque soit le traficotage des chiffres), il sera réélu.
Il y a suffisamment d'américains qui voient le passage à la seconde place comme la fin du monde pour en faire son marché d'électeur. Même si ce changement de place ne changera en rien le quotidien des américains.

Comme en Europe, il y a eu suffisamment de matraquage pour dire que si on critique Maastricht, la monnaie unique ou autre, on est un facho sanguinaire qu'il n'existe aucun débat sain sur le sujet.

avatar Alberto8 | 

@Arnaud33

Pas sur ... les Américains ont le monopole sur beaucoup de choses , les chinois sont fermés et pas du tout ouvert au reste du monde .

avatar Viale | 

C’est Samsung qui va être content

avatar Osei Tutu | 

Samsung ne peut pas être content étant donné qu’il vend des composants à Huawei. Donc l’absence de Huawei serait un manque à gagner

Pages

CONNEXION UTILISATEUR