Realme arrive en France sur un marché Android déjà bien fourni

Florian Innocente |

Après l'Inde et plusieurs marchés asiatiques, Realme s'apprête à vendre ses premiers smartphones Android en Europe et en France en particulier. Le marché Android hexagonal n'était pas en manque de protagonistes, c'est une nouvelle option venue d'Asie qui va rejoindre les offres de Xiaomi, Huawei et de leurs sous-marques (lire aussi : État des lieux d'un marché Android en plein bouleversement).

Realme 3 Pro

Realme a été précédé par quelques-uns de ses cousins puisqu'il s'agit d'une émanation du groupe BBK Electronics, lequel détient Oppo, OnePlus et Vivo. Ce fabricant est né en Chine il y a un an et c'est en Inde qu'il a fait ses premiers pas. Au dernier trimestre, dans ce pays, Counterpoint attribuait 7% de part de marché à la jeune marque, derrière Vivo (12%), Samsung (23%) et le leader Xiaomi (29%).

D'autres marchés se sont ajoutés au fil des mois (Indonésie, Chine, Thaïlande, Philippines, Malaisie, Vietnam, Egypte…). Realme compte actuellement 7 smartphones à son catalogue, tous dans l'entrée/milieu de gamme. Lors de la présentation d'Android Q la semaine dernière, Google a fait figurer cette marque parmi celles validées pour recevoir les bêtas du nouveau système.

Le 24 mai, la marque lancera en France le Realme 3 Pro déjà étrenné sur d'autres marché depuis quelques semaines. La commercialisation devrait se faire uniquement en ligne et en direct. Comme d'autres dans son secteur, Realme est coutumier de cette approche où l'on organise des ventes flash avec des volumes rapidement épuisés.

Le Realme 3 Pro est un grand téléphone de 6,3" (1080p), pourvu d'une encoche en goutte et d'une fine bordure. Le capteur d'empreintes est au dos, où se trouvent deux appareils photo (12 mpx/f/1.7 et 5 mpx/f/2.4). Il utilise un Snapdragon 710, un processeur apparu il y a un an pour les smartphones de milieu de gamme. Il dispose d'une batterie de 4045 mAh, d'une prise micro-USB plutôt que de l'USB-C et d'un port jack. Il se repose sur Android 9 mais avec une surcouche ColorOS. Il existe en 4 Go/64 Go, 6 Go/64 Go et 6 Go/128 Go.

Entre temps, la marque va dévoiler officiellement ce 15 mai à Pékin le Realme X. Il aura un écran de 6,5" (1080p) avec capteur d'empreintes intégré et pour éviter l'encoche, l'appareil photo frontal est installé dans un logement rétractable. C'est à nouveau un Snapdragon 710 qui est prévu.

Madhav Sheth, le patron de Realme, expliquait il y a quelques jours qu'il continuait de mettre l'accent sur une fourchette de prix allant de 100 à 300 $, en attendant de monter en gamme avec des terminaux 5G.

Tags
avatar huexley | 

Y'a un gros continent que tout le monde oublie, et ou ils sont assez nombreux et certains constructeurs y voient le jour :

https://www.africanews.com/2019/05/08/tecno-mobile-announced-plans-at-go...

avatar armandgz123 | 

@huexley

En général l’Afrique c’est toujours foireux, et il n’y a rien de bien interessant (c’est très souvent du chinois rebadgé)

avatar Osei Tutu | 

L’Afrique n’est pas foireuse, contrairement à ton commentaire basé sur des préjugés, du mépris et un profond manque de respect. Je t’ecris de ce continent à partir d’un iPhone 6s et régulièrement d’un s8+. Il est bienséant d’eviter les jugements à l’emporte pièce sur un continent entier. Cordialement

avatar armandgz123 | 

@Osei Tutu

Je parlais du marché des smartphones, mais j’ai pas du tout précisé...

avatar Osei Tutu | 

Même sur le marché des smartphones, l'avis n'est pas définitif. Comme sur d'autres marchés les clients achètent en fonction de leurs moyens. Samsung avait du succès jusqu'à ces dernières années où les marques chinoises ont occupé le marché. Par contre pour Apple les 6 et 6s sont les plus recherchés ayant drastiquement baissé niveau tarifaire. Donc le marché et la consommation sont différents d'ailleurs mais aucunement foireux.

avatar armandgz123 | 

@Osei Tutu

Ce que je veux dire, c’est qu’il n’y a pas de constructeur de smartphone intéressant en Afrique, comme en France. C’est uniquement des smarthpones chinois rebadgé, comme avec Wiko en France.
Après je ne suis allé qu’à Dakar et en Algérie, donc je ne m’avance pas plus.

avatar Osei Tutu | 

Il n'y a effectivement pas de constructeurs africains. C'est plutôt un constructeur chinois,Tecno en l'occurrence, qui envisage installer des usines de montage sur le continent.

avatar toto_tutute | 

Bof, un smartphone chinois de plus, fade, sans personnalité, sans innovation...

Ce marché est vraiment devenu triste. Où sont passé les grands noms comme LG, Sony, Motorola ou encore HTC ?

avatar Kaserskin | 

Le design sans encoche ça change pas mal quand même...

Je ne pense pas que pour 3 ans de durée de vie une caméra rétractable soit problématique..

avatar iPop | 

@Kaserskin

Et encore, faut aimer faire des Selfies. Moi ça me gênerai pas du tout, je pense que c’est une bonne idée ce truc rétractable.

avatar Osei Tutu | 

Il parle de cinq ans soit 100000 ouvertures de la caméra

avatar Jeckill13 | 

@Kaserskin

Sans encoche mais avec une verrue pour la caméra frontale... je préfère encore l’encoche, quand elle sert vraiment pour une identification sécurisée, que ces verrues.

avatar en ballade | 

@Jeckill13

Un petit tour chez l’ophtalmologiste ?

avatar koko256 | 

C'est vrai qu'à présent ils se ressemblent tous. Je le souviens d'avoir lu, à la sortie d'Android "qu'est-ce qui va différencier les smartphones ?". À présent on y est. Ils se ressemblent vraiment beaucoup...

avatar Mike Mac | 

@Kaserkin

"Je ne pense pas que pour 3 ans de durée de vie une caméra rétractable soit problématique.."

Surtout qu'un paquet de gens n'utilisent jamais la caméra frontale...

En fait t'es tranquille 10 ans !

CONNEXION UTILISATEUR