Inbox, l'app pour calmer la colère des ingénieurs de Google

Florian Innocente |

Inbox contre Gmail, la nouvelle apps de Google dévoilée fin octobre a été à l'origine de débats acharnés et vifs au sein de l'entreprise. Marat Ryndin, un ancien designer chez le moteur de recherche, explique dans quelles circonstances a été lancé le développement de ce nouveau logiciel de mail. Cette application est disponible sur iOS et Android mais toujours sur invitation (lire sa prise en main).

Marat Ryndin, dans une tribune publiée sur TechCrunch, remonte deux ans en arrière. À cette époque (celle d'ailleurs qui vit l'acquisition de Sparrow, ndlr) l'équipe Gmail décide de travailler sur un nouveau client qui allait devenir cet Inbox. Au même moment cette équipe sortait une importante refonte de l'application Gmail qui se voulait plus simple d'emploi et tirait un trait sur nombre de fonctions avancées.

Cette version fut d'abord distribuée en interne pour évaluation par les salariés de Google, raconte le designer, et son accueil a été tout sauf amical.

Elle a provoqué un tollé avec des protestations pour à peu près toutes les décisions de l'équipe de Gmail. De partout on lisait des coups de gueule comme « Vous autres avez complètement foutu en l'air Gmail ! » ou « Qu'est-ce qu'ils foutent ces designers ? ». On entendait ça aux machines à cafés jusque dans les forums internes.

Dans les espaces de discussion internes, les ingénieurs les plus mécontents se mirent à détailler tous les scénarios d'utilisation du quotidien qui n'étaient plus pris en compte ou assurés de manière pratique avec cette nouvelle version, des cas de figure les plus généraux aux plus obscurs. Les griefs portaient autant sur des volets fonctionnels que sur l'interface plus aérée et plus graphique de l'application, avec davantage de blanc et des intitulés familiers transformés en icônes.

Devant cette levée de boucliers, le patron de l'équipe Gmail réalisa une présentation qui motivait chacun des choix opérés. Baptisée “ Vous n'êtes pas l'utilisateur » elle ne fit qu'enflammer encore davantage les opposants à cette version.

La présentation détaillait les raisons de chacune des décisions de l'équipe de conception, en s'appuyant sur des tonnes de données d'usage. Des informations sur l'ergonomie et la convivialité de l'app qui avaient justifié la suppression de fonctions avancées dont une immense majorité d'utilisateurs de Gmail ne se servaient jamais. Des fonctions, était-il expliqué, qui rendaient l'interface inutilement compliquée pour des gens qui voulaient tout bêtement un simple client mail.

Le coeur de l'étude et des décisions qui en avaient découlé, reposait sur le fait que l'utilisateur type de Gmail ne recevait qu'environ 5 emails par jour, pour une bonne partie de nature publicitaire et qui ne nécessitaient du coup aucune réponse de sa part. À l'inverse, un ingénieur lambda chez Google pouvait recevoir en moyenne 450 courriers par jour, beaucoup d'entre eux importants et qui devaient au minimum être lus et pas mal nécessitant une réponse. En résumé, se faisaient face deux catégories d'utilisateurs avec des besoins diamétralement opposés.

Ces explications circonstanciées ne suffirent pas à calmer les critiques qui, au contraire, redoublèrent d'intensité, explique Marat Ryndin. Une présentation dont le titre même fut pris comme un outrage supplémentaire par des utilisateurs confrontés à des avalanches quotidiennes de mail.

Au bout du compte un compromis fut trouvé. Le client Gmail resterait simplifié dans son interface et optimisé pour son énorme base d'utilisateurs qui se comptent en centaines de millions d'utilisateurs chaque mois. Certaines fonctions avancées seraient préservées pour qui en a vraiment besoin mais tenues loin des yeux.

En parallèle, conclut Marat Ryndin, l'équipe Gmail travaillerait sur une autre app conçue tout particulièrement pour des utilisateurs plus pointus qui doivent tous les jours se frayer un chemin à travers une masse de mail.

À l'arrivée, deux ans plus tard, l'application Inbox. Avec ses fonctions de tri rapide et de création de rappels, de prévisualisation rapide de l'essentiel d'un message, de dossiers thématiques créés automatiquement, de gestion des mails liés aux déplacements et voyages ou encore de groupes de correspondants.

Tags
avatar falemaster | 

Je n'ai jamais vraiment aimé les clients mails sur ios car je les trouve tous trop limite à cause d'ios et trop lent à l'ouverture notamment ! Mais j'ai rente inbox et je l'utilise depuis sa sortie (invitation reçu rapidement) et je suis super content ! Les mails arrivent à une vitesse incroyable, bcp plus vite que l'app Gmail et les raccourcis sont ultra pratiques !
Seul bémols, en français l'app a quelques coquilles !
Je pense qu'elle s'améliorera et deviendra encore plus indispensable avec le temps !

avatar AuGie | 

Tout a fait d'accord ! J'avais quitté gmail pour icloud, peu de fonctions avantageuse pour moi. Mais avec cette application, je rebascule sur Inbox et l'app fonctionne bien, hyper pratique quand on reçoit des 100 de mail par jour. J'utilise une astuce pour pouvoir l'utiliser comme client sue mon mac (etant sur firefox comme navigateur) : https://medium.com/@chrismessina/create-an-icon-for-google-inbox-in-your...
Bref, du bon cet Inbox. J'attend la grosse refonte de Google Calendar pour iOS.

avatar Ajioss | 

Passionnant de découvrir ainsi les coulisses tumultueuse d'un projet comme inbox. On comprend mieux maintenant le doublon que cela représente. En gros cela vient d'une guerre interne.

avatar Bruno de Malaisie | 

Je préfère Acompli qui fait le même chose mais accepte aussi les comptes Outlook.
Inbox ne fonctionne qu'avec Gmail.

avatar Florian Innocente | 

@Bruno de Malaisie :
Je me suis remis à Accompli avec sa dernière grosse mise à jour pour l'abandonner à nouveau. Sur le podium des apps qui tiraient le plus, iOS le mettait souvent en haut, plus que Mail.

C'est dommage parce qu'il est pas mal et s'améliore.

avatar lmouillart | 

Il y a des fonctionnalités très sympathiques dans inbox, mais effectivement dés que l'on reçoit beaucoup de courrier c'est moins pratique, moins lisible que gmail, beaucoup moins.
Le truc "amusant" c'est que tous mes courriers importants arrivent dans "Peu importants" et sont du coup masqué par défaut.
Ce qui est par contre pratique c'est l'affichage en prévisualisation partielle des messages.

Le fait de pouvoir mettre des rappels sur des messages
La proposition des contacts fréquents
La miniature des contacts en en-tête de mails
Les filtres rapides posés sur des regroupements

En dehors de ces points la même si gmail(web) est plus austère il est en tout point supérieure.
Coté mobile c'est moins flagrant

avatar bta_bloquant | 

Inbox j'ai tenté 5 minutes puis quand j'ai vu que c'était le bordel dans mes mails (où est le triage important / pub / notif ?) et que je ne pouvais pas les supprimer (juste les archiver), j'ai oublié et je suis revenu au Gmail classique.
Je suis hyper déçu pour ma part.

avatar Ast2001 | 

Nous sommes ici au cœur de l'humain. Je trouve ça paradoxalement hyper rassurant ces conflits dans les grosses boîtes :-) Nous ne sommes pas des robots.

Bon après, j'ai Inbox en plus de GMail mais je passe beaucoup plus de temps sur gmail car je m'aperçois que je ne suis peut-être pas le cœur de cible :-)

avatar Mathias10 | 

Plus de 100 mails par jour 0_o dans quelle boîte travaillez-vous?

avatar tchit | 

J'ai pas vraiment compris dans l'article à quoi correspond l'application qui a provoqué la polémique. On parle d'Inbox ?

avatar diegue | 

Je l'utilise à l'ouverture du Mac pour avoir une vue rapide de ce que j'ai reçu en mail. C'est très bien de pouvoir définir ses tris, ça évite de louper des choses importantes. Pour l'instant je garde Mail car j'ai des comptes qui ne sont pas pris par en compte par Inbox (@me, @icloud, etc)

avatar Yapaka | 

De mon côté, Mail reste tout de même la référence au niveau lisibilité, compatibilité...
Après comme j'ai besoin de liaison avec Evernote et Todoist, j'utilise Boxer et CloudMagic (seul compatible Exchange 2003 à ma connaissance).
Vous devriez tester Boxer, c'est un Mailbox avec plein d'options !
;-)

avatar diegue | 

J'ai lu dans les critiques (cf Google Play car il existe aussi sur android) qu'il fallait se méfier de Boxer qui enregistrait tout le carnet d' adresses. Bon les autres aussi le font ! le tout est de savoir quel degré de confiance on peut leur accorder ! (je n'ai pas la réponse bien sûr)

avatar Akarin | 

Je reçois entre 50 et 100 e-mails par jour (hors spam, newsletter et pubs). J'ai essayé tous les clients possibles, ceux qui visent l'inbox zéro, ceux qui affirment augmenter la productivité, etc...

...et les grands gagnants sont Mail sur iOS et Mail sur OS X.

avatar Norandy | 

@Akarin :
Pareil

avatar creali | 

Si vous souhaitez un outil qui vous aide à filtrer vos mails, je vous invite à tester Love Your Emails. Cette application (ou site web, au choix) permet la classification réelle des mails dans des dossiers (contrairement au classement de Gmail qui n'est présent que dans les produits Google).

Une fois le compte créé, vous pouvez revenir sur vos applications (Mail par exemple) et bénéficier d'une boite propre et de la possibilité de vous désinscrire facilement).

Disponible avec tous les fournisseurs gérant IMAP (Gmail, Yahoo, AOL, Outlook, Laposte, etc.).

https://www.loveyouremails.fr

avatar alan1bangkok | 

Mail et Gmail sont des valeurs sûres
on y revient toujours

avatar pone5457 | 

450 mails par jour !
Sur une journée de 10h ça fait un mail toutes les 1min 20 !
Entre le temps de lecture et le temps pour y répondre, les mecs doivent pas travailler enorme ! ;-)

CONNEXION UTILISATEUR