Gros succès pour les études médicales ResearchKit

Mickaël Bazoge |

ResearchKit, la plateforme open-source lancée par Apple durant le special event de ce lundi, est déjà disponible au travers de cinq applications iOS qui se cantonnent pour le moment aux seuls États-Unis. Ce framework permet aux cliniques, hôpitaux ou universités de créer des études médicales pour lesquelles tout un chacun peut participer (la confidentialité des données étant assurée par Apple).

Les chercheurs de l’université de Stanford ont eu la surprise de voir que plus de 11 000 personnes s’étaient inscrites dans l’app MyHeart Counts, une étude concernant les maladies cardiovasculaires. « Avoir 10 000 personnes qui s’inscrivent à une étude médicale demande normalement un an de travail et 50 centres médicaux sur tout le territoire », explique Alan Yeung, directeur médical du département de santé cardiovasculaire de Standford à Bloomberg. « C’est le pouvoir du téléphone ». C’est prometteur pour la recherche, qui profite ainsi du levier inespéré de l’iPhone et de ses dizaines de millions d’utilisateurs. C’est aussi le cas, dans une moindre mesure, de l’app Asthma Health pour laquelle 2 500 personnes se sont inscrites, et 5 589 personnes pour Parkinson mPower.

Attention toutefois, préviennent des chercheurs sceptiques. Les résultats des études réalisées depuis ces applications peuvent présenter des biais, par exemple dans la représentativité des cobayes : l’utilisateur d’un iPhone est en moyenne plus diplômé et dispose de revenus plus élevés que son homologue sous Android. Des différences démographiques qui peuvent fausser une partie des résultats d’une étude… Il est aussi possible que certains cobayes se trompent de bouton, ne réalisent pas correctement les exercices demandés, ou aient donné leur iPhone à quelqu’un d’autre. Et puis certaines questions ne peuvent recevoir de réponses que lorsqu’elles sont posées par un médecin.

À la décharge d’Apple et des éditeurs partenaires, les études traditionnelles charrient également leur part de problèmes très concrets. Et l’iPhone embarque des capteurs qui n’autorisent aucune triche : « Les gens ne veulent pas dire qu’ils ont fait zéro exercice physique. Ils veulent dire qu’ils ont fait quelque chose », s’amuse Yeung. Avec le smartphone qui mesure en tout temps l’activité physique des utilisateurs, il est impossible de mentir…


Tags
avatar Thegoldfinger | 

« Avoir 10 000 personnes qui s’inscrivent à une étude médicale demande normalement un an de travail et 50 centres médicaux sur tout le territoire »

Pour moi tout est dit, Researchkit est la plus grosse nouveauté de Apple présenté lors de la keynote.

avatar TomSupraBoy | 

@Thegoldfinger :
Carrément ! C'est vraiment ce qui m'a plu à cette keynote. Beaucoup plus que l'Apple Watch pour ma part.

avatar P_LHomme | 

@Thegoldfinger :
Je le pense aussi.
Sachant qu'il est Open Source, est-ce que des applications Android pourront être utilisées ?

avatar romain90 | 

@P_LHomme :
Je me demandais ça aussi.
Si Apple est vraiment sérieux à propos de la santé ils devraient l'autoriser. Après il faut voir si c'est techniquement possible.

avatar Fennec72 | 

Diabétique, je me serais bien inscrit à l'étude sur le diabète, mais l'étude n'est ouverte qu'aux citoyens américains.

avatar Nicolapps | 

@Fennec72 :
Exactement pareil pour moi, qui suis asthmatique... :(

avatar Wolf | 

Petite question au passage, pourquoi mettre les liens des apps qui ne se trouvent que sur la version US des stores?

avatar Mickaël Bazoge | 
Avec un peu d'astuce il est facile de se créer un compte US depuis la France… Et ces liens contiennent des informations sur les apps de toute manière.
avatar DrLektroluv | 

Magnifique, paie tes biais lors des études...
Aucune personne sérieuse ne saurait prendre ces futurs études comme valables.

avatar Domsware | 

@DrLektroluv :
Oui, cela et évident. Néanmoins la démarche est valable car elle ouvre des perspectives très intéressantes ; et l'étude de la validité des informations et de leur pertinence en est une.

avatar Thegoldfinger | 

@Drlektroluv

Au vu DD tes dernières contributions sur ce site.
Aucune personne sérieuse ne saurait prendre tes futurs propos comme valables.

Et vu que te trompe systématiquement, j'annonce un radieux futur pour Researchkit.

avatar DrLektroluv | 

@Thegoldfinger :
Apprends à réfléchir un peu ;)

avatar YAZombie | 

Ben dis donc, t'as pas l'air bien malin toi…

avatar warmac33 | 

@ DrLektroluv
je suis assez d'accord, ne serait-ce que le principe d'une app sur une plate-forme et avec une entreprise (apple) rend tous ces travaux à la fois non indépendants et surtout inefficient (dans le sens de l'adaptabilité à la réalité).
il serait impératif que ce genre de système soit multiplateforme (par exemple pour que les pauvres et idiots comme moi soient représentés puisque je suis sous android).

Et puis surtout :
"(la confidentialité des données étant assurée par Apple)"
je ne sais si je dois rire ou pleurer...

avatar Thegoldfinger | 

@warlac33

"il serait impératif que ce genre de système soit multiplateforme (par exemple pour que les pauvres et idiots comme moi soient représentés puisque je suis sous android).

Et puis surtout :
"(la confidentialité des données étant assurée par Apple)"
je ne sais si je dois rire ou pleurer..."

Quant tu lira.
'"(La confidentialité des données étant assurée par Google)"
Moi je connait la réponse.

Maintenant je sais pourquoi tu attaques Apple sans raison, tu es simplement jalou/aigri .

avatar warmac33 | 

"Quant tu lira.
'"(La confidentialité des données étant assurée par Google)"
Moi je connait la réponse. "
ah mais je te rassure ça m'inquiète tout autant !

"Maintenant je sais pourquoi tu attaques Apple sans raison, tu es simplement jalou/aigri ."
jaloux de quoi ?
c'est pas parce que je suis sur mac que je dois dire amen à tout ce que fais apple.
Je suis sous mac parce que leurs ordis et os X me conviennent, mais sous android parce que je le trouve bien meilleur pour mon usage qu'iOs, c'est mon droit non ?
Et oui le principe que ce soit une boîte privée comme apple ou Google qui se mettent à collecter les données médicales pour la recherche ça me fait assez flipper, surtout avec toute la mode des vêtements connectés qui débarque (mesure de pouls, glycémie, activité physique...). Ce sont les assurances et les gros employeurs qui se frottent déjà les mains, ça va être vachement plus pratique pour accepter que les clients/employés rentables.

CONNEXION UTILISATEUR