Avec la forte baisse de l'affiliation, Apple met en danger la découverte d'applications

Mickaël Bazoge |

C’est un coup dur pour les sites web et les services qui se proposent de faire découvrir des applications sur l’App Store. Apple a en effet décidé d’abaisser drastiquement la commission d’affiliation que le constructeur verse aux sites quand leurs lecteurs cliquent sur des liens menant vers l’App Store (c’est aussi le cas pour les achats intégrés). La commission se montait à 7%, elle ne sera plus que de 2,5%, et ce changement débute dès le 1er mai.

Cliquer pour agrandir

Cette décision frappe par son ampleur et par les conséquences qu’elle implique. Pour de nombreux sites, c’est une part non négligeable de revenus qui va se tarir et ce, sans avoir le temps de se retourner. Pour prendre un exemple, le chiffre d’affaires d’AfterPad, spécialisé dans les jeux vidéo et les manettes pour iOS, provient uniquement de l’affiliation, notamment de l'App Store et d'Amazon.

Il risque donc d’y avoir des morts dans cette histoire, à moins que les sites ne décident (très rapidement) d’intégrer d’autres manières de gagner de l’argent… ce qui ouvre la porte à encore plus de publicité intrusive, alors que l’affiliation permet justement de financer les charges liées à la gestion d’un site web, sans avoir à bombarder l’internaute de réclames. Il existe évidemment des alternatives en termes de modèles économiques (abonnements, Patreon, club comme celui d’iGen…), mais le délai très court laissé par Apple prend tout le monde au dépourvu.

Ces sites et services en ligne ont de plus une utilité : ils pallient la nullité du moteur de recherche de l’App Store, ils sont une source de découverte pour les utilisateurs iOS d’une part, mais aussi pour les développeurs d’autre part. Il est en effet très difficile de se faire remarquer par Apple pour figurer dans les rubriques éditorialisées de l’App Store. Étrangement, cette coupe sombre ne concerne que les applications : la commission sur les autres contenus des boutiques d’Apple (musique, films, livres) reste à 7%.


avatar bbtom007 | 

Tout le monde y perd : le site - l'internaute et le developpeur. Good game

avatar deltiox | 

@bbtom007

Non Apple y gagne, en tout cas à court terme

Il faut les comprendre, ils sont dans le besoin

avatar bbtom007 | 

@deltiox

Yep ! Le foot ca se joue a 11 contre 11 et a la fin c'est l'Allemagne qui gagne et sur l'app store c'est Apple

avatar C1rc3@0rc | 

@bbtom007
Tout le monde...non

La strategie des sites specialisés ou des generalistes qui utilisent cette opportunité pour augmenter leurs revenus plublicitaires (parce que l'on parle d'un revenu publicitaire ici), c'est:
- utiliser des robots surveillant l'app store et mettre en avant les applications qui "bougent" (baisse de prix, nouvelle version, nouveautés,..)
- mettre en avant des app si le developpeur "raque"(c'est de l'infomercial)

Que va-t-il se passer maintenant:
- le robots ne vont pas couter plus cher, mais le benefice est divisé presque par 3
- le tarif de l'infomercial va monter.

Le developpeur va-t-il perdre en visibilité ?
Non.
Si le revenu des sites basé sur le "pay-per-click" va baisser, il n'est qu'une partie du revenu de ses sites. Le reste c'est l'affiliation a d'autres systemes publicitaires. Donc le principe de ces sites n'est pas remis en question.
Le dev va juste devoir payer un peu plus.

Le consommateur va-t-il perdre en information ?
Pour le site a robot ou celui a infomerciale, on reste sur un contenu sans valeur d'information. C'est de l'annonce. L'infomercials c'est juste un message marketing qui se dissimule sous l'aspect d'un vrai faux article. Rien d'autre.

Maintenant il faut se poser la question de ce que gagne Apple.
> diviser presque par 3 la manne distribuée.

Quelle est l'efficacité de cette politique d'affiliation ?
Ca c'est Maestri qui le sait, mais vu l'indigence de l'app store, son systeme de recherche primitif et la masse ingerable d'applications pour le consommateur, ces sites faisait le boulot qu'Apple ne fait pas.
Peut etre est-on a la veille d'une grande reconception de l'App Store, avec une interface digne de ce nom et un systeme de promotion enfin fonctionnel?

Ceci dit, je pose la question suivante: si l'affiliation tournait a 7% pour les app et les fichiers, ça tourne a combien pour le materiel?

avatar NAVY7GAS | 

Ce sera pire
Déjà qu'ici les pubs apparaissent nonstop, ca va être comme les sites web des années 2000, sans vpn, sans bloqueurs ou anti spams, impossible à vivre
Mais ayant téléchargé macG sur un appareil de demo dans une boutique electro, il n'y avait pas eu autant de pubs que sur mon propre téléphone, c'est depuis que je suis rentré en France que ça a commencé à être un vrai souk.
Mais j'ai ma ptite idée...

avatar MacGruber | 

@NAVY7GAS

Bien raison.

avatar Le Pendu de Charles Ville | 

"ils pallient la nullité du moteur de recherche de l’App Store" : mdr, MacG qui essaye de défendre son beurre...

avatar Mickaël Bazoge | 
Bof, pour dire la vérité on gagne des clopinettes avec l'affiliation App Store. Ce qui est sûr par contre, c'est que le moteur de recherche de l'App Store est complètement nul.
avatar Powerdom | 

@MickaëlBazoge

Je suis bien d'accord Mickaël.
Et je pense qu'à la place de faire une catégorie "rentables" dans classement , il devrait y avoir une catégorie "au hasard".

avatar C1rc3@0rc | 

Deja une recherche multicriteres comme les SGDB savent le faire depuis les annees 60, ce serait un progres immense.

C'est que si sur Mac on a Spotlight, sur les app store on a une interface conçu par le fils d'un Vogon et d'une shadok...

avatar Domsware | 

@Le Pendu de Charles Ville

Je suis d'accord avec la rédaction : le moteur est nul et pour les utilisateurs et pour les développeurs.

De plus sur l'AppStore Apple ne prête qu'aux riches : c'est toujours les mêmes applications et éditeurs qui sont mis en avant.

avatar Lubi974 | 

Dommage ?

avatar jackhal | 

"Pour prendre un exemple, le chiffre d’affaires d’AfterPad, spécialisé dans les jeux vidéo et les manettes pour iOS, provient exclusivement de l’affiliation App Store."

Non, de l'affiliation en général.
Presque tous les liens vers des manettes sont des liens vers Amazon.

avatar Mickaël Bazoge | 
J'ai pas été clair, désolé.
avatar Filou53 | 

Cook est un financier je crois ?
Le pognon, encore plus de pognon, toujours plus de pognon !
Plus rien d'autre ne compte me semble-t-il.

un petit article intéressant sur Tera Talks:
http://teratalks.com/2017/04/i-pay-for-apples-stock-dividends/
(désolé, c'est en anglais).

J'aime son analyse.

avatar jackhal | 

Pour une boite qui a la croissance d'Apple, le dividende versé est vraiment peu élevé.
Si tu veux t'énerver, va plutôt regarder le dividende de boites comme Engie, Total, Axa, Crédit Agricole, EDF, Société Générale, Orange, BNP...

avatar C1rc3@0rc | 

Moais, surtout des assureurs et les fonds de pensions en fait...

«Cook est un financier je crois ?»
Non un ingenieur specialisté en genie industriel: optimisation de la production industrielle. Son domaine d'excellence c'est la production a flux tendu ce qui permet de réduire les stock et donc d'eliminer la charge des invendus (bon on voit qu'avec les Mac Pro ou les Apple Watch c'est pas top, mais apres, lui il est pas a la conception, mais a la production...)
Il a aussi un MBA.

Le financier c'est Maestri.

avatar jojo5757 | 

@Filou53

Bien dit le lien oui ??

avatar Biking Dutch Man | 

@Filou53

Il oublie juste que ces juteux profits sont surtout la conséquence d'une main d'œuvre productrice surexploitée!

avatar Kol | 

Heureusement cela ne touche que les applications. Les musiques et films restent à 7%.

avatar tbr | 

Je propose un "Apple-o-don".

Ils sont tellement dans la dèche que pour joindre les deux bouts, ils sont réduits à partager avec n'importe qui.

— "Zut quoi, on fait comment nous, maintenant pour payer nos impo... rtants frais en R&D ?", aurait juré Tim Cook en parlant du futur MacPro.

avatar Jean-Jacques Cortes | 

Le moteur de recherche d'applications d'Apple est à la fois pourri et anti-ergonomique.

avatar albanet | 

Je sur-plussoies la nullité du moteur de recherche de l'app store. Je pensais être un gros n00b d'être souvent obligé de passer par GOOGLE (j'adore l'ironie) pour trouver une app ...

avatar Malvik2 | 

C'est juste minable et contre productif sur le long terme de la part d'Apple d'agir de la sorte...
Punaise, quand on voit le tas d'or sur lequel ils sont ici, quelle mesquinerie !

Cook est un excellent financier c'est acquis, mais attention au retour de bâton un beau jour...

avatar Vetsa | 

En effet c'est pratiquement les mêmes éditeurs qui sont mis en avant sur l'AppleStore. Dont un que je hais au plus haut point et Apple ose de nouveau placer leur nouveau en "Director Choice" et bénéficie d'une visibilité monstre sur le store.

Le jeu en question concerne les Transformers, alors que l'éditeur en question est réputé pour arrêter systématiquement tous ces jeux.

Donc au final vu qu'Apple pioche au passage sa (grosse) commission, on comprend encore pourquoi elle incite à cette baisse.

avatar Malum | 

Donc on apprend que ces affiliations étaient de 23 % des revenus d'Apple car il faut prendre non le prix de l'App mais à partir du revenu d'Apple, on apprend aussi que cette commission ne diminue ni pour la musique ni pour les films, et passe à 8 % ce qui est dans le commerce une bonne marge pour ce genre d'activité (en général c'est entre 3 et 5 %).
On apprend donc que les analyses des apps sont payées par les ventes des produits eux-mêmes c'est comme si 60 millions de consommateurs étaient payé par Samsung quand il étudie un téléviseur. On inverse donc ici la norme et l'éthique. L'éthique aurait été de trouver des financements autres, par exemple l'abonnement ou la vente par article afin d'être indépendants. Quid du conseil entre deux produits dont l'un se vend 10 € et l'autre 5 ?

Enfin Mac G nous dit que cela ne change pas grand chose pour lui puisque les revenus sont faibles.

avatar mirando | 

Si maintenant c'est Apple qui a des fins de mois difficiles. Ca leur permettra de mettre un peu d'argent de côté.
Passer de 23 à 27,5% de large sur les ventes affiliées ) est une belle progression. (Rappel. Apple prend 30% de comm sur l'app store)

avatar daffyduuck | 

Désolé mais le titre aurait dû être "Avec la forte baisse de l'affiliation, MacG gagnera moins de sous". La découverte d'applications ? Non. Aucune des apps payantes que j'utilise ne m'a été conseillée via l'affiliation. Si je vois un article conseillant une app, je ne vais certainement pas me précipiter dessus. Je vais faire un tour sur Google , sur YouTube , je me fait une idée et (plutôt que de retourner sur le site ou j'ai vu le lien), je cherche directement le nom de l'app dans l'App Store. Comment , justement , peut on être sur de l'avis d'un site qui gagne de l'argent en conseillant un produit?

avatar Domsware | 

@daffyduuck

Il y a aussi la situation classique dans laquelle les liens affiliés sont sur le site de l'éditeur même. L'éditeur présente son application et met un lien affilié vers l'AppStore.

avatar marc_os | 

Comme on dit, il ne faut jamais mettre tous ces œufs dans le même panier.

avatar Hideyasu | 

Beaucoup se souviennent du défunt AppGratis

CONNEXION UTILISATEUR