La police veut être invisible dans Waze et Coyote

Nicolas Furno |

Que ce soit dans le GPS Waze ou dans l’avertisseur de radars Coyote, les forces de l’ordre sont quasiment toujours signalées par les utilisateurs. Ces deux apps reposent sur leurs communautés pour signaler tous les incidents et dangers de la route, que ce soit un accident, un véhicule sur le bas côté ou encore une zone de brouillard. Mais les communautés en question signalent aussi souvent un véhicule de police stationné sur bord d’autoroute.

Signalement de la police dans Waze. L’utilisateur est même encouragé à préciser si les forces de l’ordre sont visibles ou cachées. Le signalement peut être agrémenté d’une photo et d’un commentaire, pour apporter des précisions. Cliquer pour agrandir

Depuis le début, les forces de l’ordre essaient de lutter contre cette option utilisée par les utilisateurs de ces apps. Puisqu’il s’agit d’une communauté, certains ont essayé d’indiquer que les signalements étaient faux et quelques policiers ont même essayé de signaler de faux emplacements de police pour tromper les utilisateurs.

Cela ne sert à rien : tous ceux qui essaient de tromper ces apps finissent rapidement par être détectés par les algorithmes et bannis du système. Dans un autre domaine, c’est ce qui était arrivé à des habitants de quartiers résidentiels qui signalaient des voies fermées pour limiter le flux de « Wazers » avant d’être rapidement bloqués par l’app.

C’est pourquoi les autorités cherchent une solution plus pérenne et plus efficace, en discutant directement avec les concepteurs de ces apps et éventuellement en passant par la voie légale. Le Ministère de l’Intérieur a commencé à échanger avec les éditeurs « afin de mettre en place un système qui permette de rendre invisibles les forces de l’ordre, à leur demande, lors de certains contrôles sensibles ». L’idée serait qu’en cas d’opération importante, par exemple dans le cadre de la lutte anti-terroriste, les policiers ou gendarmes sur une zone disparaissent totalement des apps, même si un utilisateur signale leur présence.

Cliquer pour agrandir

Un projet de décret à l’échelle européenne est aussi en cours, avec peut-être à la clé une solution globale pour masquer ces signalements. Reste à connaître les modalités exactes et la Ligue de défense des conducteurs s’inquiète de cette piste qui mènerait, selon elle, à supprimer totalement cette fonction des apps. En cause, l’impossibilité de connaître précisément les zones concernées et finalement l’obligation pour les apps de couper totalement les signalements.

L’association a mis en place une pétition qui rassemble déjà plus de 100 000 signatures et qui sera envoyée à la Commission européenne pour peser dans la balance.


avatar shaba | 

Hop pétition signée.

avatar osxkiller92 | 

@shaba T'es un bon, toi ! Le jour où ton fils ou ta fille se fera enlever, et que plein d'utilisateurs auront signalé les barrages et les contrôles, tu fais quoi après ?? T'as réfléchis deux secondes à ce que ça implique ?? Le mec passe invisible en empruntant les voies où il n'y a pas de contrôles ! Et ensuite tu l'as dans le *** ! M**** réfléchissez deux secondes avant de vous jeter sur des pétitions à la c** ! Sérieux ! ?

avatar Average Joe | 

Alors commence par nous justifier par un exemple concret la paranoïa qui suinte de ton commentaire.

avatar sisa | 

Si c’est la vraiment qu'il cherche quelqu’un dangereux!!!!!!! . On sais la police, Il faire la contrôle sur la route à 7-8 h matinée et 17-18 h soirée. Ça c’est des temps quand on pas au boulot ou on retourne a la maison !!!!! Il arrête les utilitaires pour nous démerde. J'ai regarde ça 1000 fois. Et comme y'a une racaille , il dis rien ( ça aussi j'ai regarde avec mes yeux ).
Et les mec qu'il son faire les attentat ???? il sont rattrape ou???? Belgique ??? Monsieur et madames la vérité c’est difficile a prendre , mais on a la police financier et non la police routière. Mois j'ai préféré les éviter , qu'il perdre pas des temps pour rattraper les méchants

avatar Jacalbert | 

@shaba
?signé la pétition svp il y va de votre sécurité

avatar loupsolitaire97 | 

Rien de plus debile, je n'ai jamais compris pourquoi les gens s'acharne à utilisé ce genre d'appli...

Imaginez qu'un barrage de police est formé pour retrouvé un kidnappeur, vous lui donnez toutes les clefs pour qu'il s'en sorte...

avatar AhRiMaN | 

Quand tu sera taxi ou ambulancier que tu fera 100000 km par an tu comprendra l'utilité d'utiliser ce que genre d'appli.
On est pas des surhommes on peut pas avoir le nez sur le compteur 10h par jour et quand tu te sera pris 45€ ou 90€ d'amende car tu étais un peu au dessus tu comprendra.

avatar Nitneuqq | 

@AhRiMaN

Personne n'est au dessus de la loi. Peu importe ta profession

avatar A884126 | 

@AhRiMaN

Désolé je ne partage pas votre point de vue- excuse.
Doit on tenir ce même discours lorsqu'on est pilote de ligne et s'autoriser certains écarts ?
Je ne pense pas qu'un chirurgien qui fait 48h non stop s'autorise des écarts...
Être pilote de ligne ou chauffeur de taxi est in métier qui nécessite de suivre des règles.
Soit elles sont suivies soit elles ne le sont pas. Il n'y a pas d'excuse.

avatar House M.D. | 

@A884126

Oh, tiens, le blabla habituel des petits saints qui respectent tout en toutes circonstances...

Accessoirement, pour avoir passé plusieurs années dans l'aérien, vous ne pouvez même pas imaginer le nombre d'écarts que s'octroient les pilotes de ligne... on voit que vous parlez d'un sujet qui vous est inconnu.

avatar AhRiMaN | 

Quand tu dois doubler le papy qui se traine à 70 depuis 3 kms sur une zone de dépassement tu te mets forcément à 110 (vu que le papy accélère naturellement) tu trouves que c'est vraiment un comportement inadmissible et criminel ? Non? Pourtant s'il y a des jumelles ou un radar tu y à droit.

avatar Average Joe | 

@ loup solitaire 97
T'as des exemples pour illustrer ton commentaire ? Si non, il ne vaut rien du tout.

avatar iBakarorea | 

Pour précisions :
Quand on signale Police visible ou sens opposé, le petit pins Police apparait sur l'application (comme un danger sur la route).
Quand on signale Police caché, cela concerne uniquement notre sens de circulation, c'est une zone de danger qui est créée avec un bandeau comme les radars fixes, mais celui-ci est bleu.

Si quelqu'un clique sur le pouce pour indiquer la présence de cette zone le compteur avant de ne plus donner d'alerte aux autres Wazeurs est d'une heure.

Pour en revenir à l'article, pourquoi pas si cela concerne des zones de police mais il ne faut pas que les radars fixes habituellement signalés disparaissent dans une zone où ça deviendrait interdit pour opération anti-terroriste

avatar reborn | 

Suffit de remplacer police avec jumelle par poulet myope.

avatar Jay69 | 

Les "zones de contrôles" sur Waze suffissent largement pour les radars, un terroriste avec le "contrôle signalez sur votre trajet " même un mec qui bois , qui fumes , c'est facile après d'esquiver .. bonne initiative ! ?

avatar bigwiz | 

@Jay69

Tout à fait d'accord ! Les zones de danger sont suffisantes

avatar Powerdom | 

En gros les citoyens veulent lutter contre le terrorisme mais surtout laissez nous rouler bourré ou sous canabis

avatar tomasz | 

Elle a bon dos la lutte anti terroriste

avatar MacGruber | 

@tomasz

Grave !

avatar John McClane | 

@tomasz

Elle a bon dos la liberté des automobilistes de rouler trop vite, bourré, sous cannabis, etc.

avatar tomasz | 

@John McClane

Je ne bois pas quand je conduis et je ne fume pas, je respecte le limitations de vitesse aussi ;-)
Je voulais juste souligner le fait que trop souvent on se sert de la lutte anti terrorisme pour faire plus facilement passer certaines décisions.. :-( et petit à petit, dans s'en rendre compte on vit dans un monde ou plus rien n'est permis :-/

avatar Ouri91 | 

@tomasz

Entièrement d'accord !

avatar Seb42 | 

Normal ! Il y a des règles après tout le monde peut jouer mais si tu te fais prendre il n'y a pas à faire de scandale.

avatar House M.D. | 

@Seb42

Si les gouvernements successifs n'avaient pas abusé des contrôles de vitesses de formes diverses et variées, nous n'en serions pas venus à adopter massivement ce genre d'application.

avatar Toinewh | 

Les contrôles ça passe mais le contrôle ça me dépasse.
Le problème est réel : les flics ont des besoins légitimes de ne pas se faire voir dans certains cas.
D'autre part, il est tout aussi légitime de savoir qu'un contrôle de vitesse est effectué sur notre route ne serait-ce que pour nous rappeler de ralentir (c'est la fonction des grands panneaux signalant les radars je crois).

Pour ma part par contre le débat n'a pas lieu d'être : si la police ne veut pas être vue, eh bien elle se cache ! Je doute franchement de l'impossibilité pour des unités entraînées de savoir se camoufler. Si personne ne se rend compte qu'elle est là, personne ne les signalera. Si elle veut faire un barrage, on est dans une autre situation : il ne s'agit plus de se cacher. Alors pourquoi se cacher des écrans ? Limite ils devraient négocier pour dire qu'ils sont quelque part alors qu'ils ne le sont pas (dans le cadre d'un périmètre de couverture par exemple…)

avatar Yoack | 

@Toinewh

+1. Je partage tout à fait.

avatar fousfous | 

C'est vrai qu'il faut aider les gens à rouler plus vite et encore plus bourré...
Les gens ont peur du terrorisme mais la route fait largement plus de morts.

avatar John McClane | 

@fousfous

Bien dit. J'ai perdu un couple d'amis morts sur la route pour conduite en état d'ivresse, mais jamais à cause du terrorisme. Donc je confirme, la route est bien plus dangereuse. (Même si elle fait moins peur, et donc est moins utilisée à des fins électorales, mais c'est un autre débat!)

avatar Kleb60500 | 

@John McClane

Ne soyez pas idiot !!! on parle de l exemple du terrorisme dans le cas d'une fuite, si le terroriste peut localiser les barrages et les force de police pendant ca fuite il aura tous loisir d'emprunter un autre itinéraire (qui lui sera sûrement proposer par l'application d'ailleurs) !!!
C'est vraiment ce que vous voulez????

avatar House M.D. | 

@fousfous

Mais comme vous êtes mignons vous et McLane, encore deux qui croient aux bisounours et à la route sans victimes... TOUT mouvement, quel qu'il soit, implique un risque létal ! Et même en restant calfeutré chez vous sans bouger vous courez quand même un risque !

Il n'y a bien que les imbéciles comme Perrichon qui croient à la blague de tendre vers 0 accidents ! C'est une utopie démagogique, et elle est bien utile aux gouvernements successifs pour taper encore plus dans le porte-monnaie des citoyens !

avatar fousfous | 

@House M.D.

Ou je parle de 0 accidents?
Juste qu'à un moment faut pas être con et comprendre que foncer n'importe comment c'est plus dangereux que de conduire prudemment...
Parce qu'aux dernières nouvelles les accidents sont en grande majorités causé par l'inconscience des conducteurs.

avatar House M.D. | 

Faut se mettre à la page, y'a plus que Perrichon pour dire ça. Les plus grandes causes de mortalité sont maintenant l'endormissement, le téléphone au volant et les incivilités type pas de clignotant, wheelie, ou autres conneries du genre. Mais c'est tellement plus facile de taper sur le gars qui dépasse de 2 ou 3 km/h...

avatar C2SC3S | 

@House M.D.

Mme Perrichon , d'abord.
2, 3km/h c.à.d 7 ou 8 en réalité.
Sont marrants les gens à tjrs dire "Ouais les enc... ils m'ont chopé a 1km/h au dessus ".
Et si la mesure est considérée comme au centre de l'intervalle , on peut encore y ajouter 5 km/h de plus .
La nature humaine est ainsi faite que les gens sont enclins à rejeter les conséquences de leur comportement sur les autres, ou les infrastructures pour le cas présent.

avatar House M.D. | 

@C2SC3S

Alors dans un premier temps désolé si ça vous arrache une molaire, mais cette mégère ne méritera jamais le qualificatif de Madame, elle n'en a pas les éléments nécessaires. Ensuite, pour ce qui est de rejeter la faute sur les infrastructures, vous vous trompez largement, je ne rejette la faute sur rien du tout, je rappelle juste très fortement que la vitesse inappropriée n'est plus la cause n1 de mortalité sur les routes. Elle est maintenant dépassée par l'endormissement, l'alcool, le téléphone et d'autres imbécilités commises.

Mais, et je le redis, c'est tellement plus simple et plus facile de taper sur le conducteur qui a légèrement dépassé la vitesse limite, ça au moins on peut l'automatiser et ça rapporte directement...

Pour finir sur la vitesse, elle n'a jamais tué au sens direct, ne vous en déplaise. Déjà d'une, elle n'est dangereuse qu'en relation avec une mauvaise maîtrise du véhicule, et de deux, c'est le passage brutal d'une vitesse donnée à zéro qui tue. Si la vitesse en elle-même tuait, les avions seraient remplis de cadavres, et ne parlons même pas des voyages dans l'espace...

Mais peut-être êtes vous comme Perrichon, peut-être souhaiteriez-vous un retour à la carriole? Et encore, certains chevaux vont vite... la voiture à bras, ce sera plus sûr.

avatar cortex | 

@House M.D.

+10000

Il est objectivement quasi impossible de déterminer la vitesse exacte d'un véhicule après accident. Cette donnée n'étant pas mesurable, elle ne peut être invoqué qu'avec circonspection et non comme valeur absolue.

Qui plus est, il est possible de rouler plus vite en Allemagne avec des infrastructures pas forcément meilleures qu'en France. Si la vitesse était la cause d'un accident, alors il y en aurait plus en Allemagne qu'en France (cause-conséquences), pourtant c'est le contraire qui est observé.

Le discours ultra-sécuritaire se veut vertueux dans l'objectif mais en est son opposé dans la réalité, abandonnant de fait les futurs probables victimes par un détournement vicié des mesures adéquates pour lutter contre l'accidentologie routière.

Comment expliquer une répression plus forte pour les excès de vitesse alors qu'il y a une diminution évidente du nombre de victimes sur les grands axes et pratiquement rien pour les piétons et cyclistes qui sont les grands perdant avec une forte augmentation de la mortalité. Par définition ces victimes sont citadines.

Cela ressemble fort au pompier qui voulant étendre un l'incendie, arrose la maison du voisin. Il pourra toujours se vanter d'avoir agit bien que ce ne fut que pure gesticulation.

avatar cortex | 

@cortex

Correction : Cela ressemble fort au pompier qui voulant éteindre un incendie, arrose la maison du voisin. Il pourra toujours se vanter d'avoir agit bien que ce ne fut que pure gesticulation.

avatar Bigdidou | 

@cortex

Je suis d'accord avec toi à condition que tu précises que tu parles bien de la vitesse sur les grands axes de type autoroutiers.
Sinon, l'essentiel des accidents mortels ont lieu sur les axes secondaires et, comme tu l'écris, en zone urbaine.
Et, là, la vitesse ne pardonne pas.
Et oui pour une tolérance zéro (alcoolémie = zéro) concernant l'alcool, et évidemment toutes les drogues (sauf le tabac). Et une politique beaucoup plus active concernant les médicaments. Il y a des gens qui prennent le volant avec des cocktails médicamenteux bien plus dangereux qu'une alcoolémie à 0,5 g/l...

avatar cortex | 

@Bigdidou

Je vous rejoins dans le besoin de cibler la répression de manière efficace, ce qui suppose de s'éloigner parfois d'une logique dogmatique.

Je prends un exemple. Il est bon ton aujourd'hui de parler de violence routière lorsqu'il y a un excès de vitesse. Cette expression imprime les esprits de manière à rendre toute répression acceptable.
Hors, avec du recule, puisque les mots ont un sens, il serait bien de se rappeler que la violence et un accident s'opposent par définition. L'un étant volontaire, l'autre non.
Je doute fort que (sauf pour raison suicidaire et terroriste) un individu décide de prendre son véhicule pour provoquer des dégâts matériels et humains.
Une mauvaise conduite n'implique pas une volonté délibérée d'agir dans le but de nuire à autrui.

Alors pourquoi l'utilisation systématique de cet élément de langage ?

avatar House M.D. | 

@cortex

Vous mettez là le doigt sur un abus de langage commun à Perrichon (qui préside d'ailleurs la "ligue contre la violence routière", ça ne s'invente pas), devenu une expression commune pour diaboliser tout conducteur roulant un peu trop vite, même à partir d'1 km/h. Même un conducteur roulant sous la vitesse limite autorisée se voit maintenant affubler de ce qualificatif en trouvant des variables type "les conditions ne permettaient pas cette vitesse" et autres gabegies. Tout est bon pour ce personnage et ses acolytes pour diaboliser les conducteurs d'engins motorisés.

avatar cortex | 

@Bigdidou

Qui plus est, pour revenir au sujet initial. Je me souviens d'une jurisprudence opposant la police a une personne ayant fait des appels de phares pour signaler leur présence (vielle méthode)
La police se plaignait d'une atteinte à leur exercice (contrôle de vitesse et répression le cas échéant).

La justice a statué que le but était la réduction de la vitesse. Hors les appels de phares ont eut pour incidence de faire réduire la vitesse.
La police a été débouté.

Rendre visible les contrôles routier oblige un comportement vertueux. N'est-ce pas le but ?

Exemple: un automobiliste conduit de manière à provoquer un accident ( je ne parle pas nécessairement d'une vitesse élevée) . La police en planque constate l'infraction et il aura une belle amande dans sa boîte au lettre. Malheureusement, ce qui devait arriver arriva et il provoque un accident.
N'ayant pas vu la police (parce qu'invisible), il a persisté dans sa conduite.

Cas n°2, la police était visible. A leur vue, il a modifié son comportement, n'a pas reçu de PV et n'a pas provoqué d'accident.

Le cas n°2 n'est pas statistiquement quantifiable (difficile d'évaluer un événement qui n'a pas eu lieu), et ne rapporte pas d'argent. Est-il moins bon pour autant ?

De quoi suis-je victime, de quelqu'un qui me dépasse à haute vitesse ou de quelqu'un qui me percute (peu importe sa vitesse) ?

Dans la plupart des cas, la vitesse est un facteur aggravant mais non déclenchant d'un accident.

Je ne veux pas que l'on détourne les mesures de protection de la route pour répondre aux névroses de certains au risque de rendre inefficace toute action allant dans le bon sens.

avatar House M.D. | 

@cortex

Magnifique démonstration du bon sens oublié. Les forces de l'ordre sont normalement là pour faire respecter l'ordre, et non pour faire des bénéfices en planque. Éviter un accident est mieux que de le faire payer.

avatar Average Joe | 

@ fousfous
Parle pour toi.

avatar wilfried50 | 

Un mot répression

avatar anonx | 

Il y en a toujours qui abusent mais la plupart des pv sont le résultat d'une toute petite infraction (qui peut sauter selon l'agent qui vous arrête donc principe d'égalité à revoir hein) ou un tout petit dépassement involontaire...

On en parle des radars à 50km/h comme à chatou dans une pente à 45 degrés ? Ou toutes les zones degueu pompe à fric ?

avatar DG33 | 

État Policier ?
Je signale tout sur Waze et sur Coyote.
J'ai parfois des scrupules à le faire pour les contrôles douaniers.

avatar Manubzh | 

quel pays de cons !
j'adore quand les gens se plaignent de se faire contrôler par la police parce que ça touche à leurs "libertés"
Mais bon sang !

1) ils font leur boulot pour NOTRE sécurité
2) soyez responsable, utiliser vos régulateurs ou arrêtez de rouler trop vite puisque le risque d'accident augmente
3) ça ne vous fera pas gagner de temps de rouler plus vite

bref

avatar xDave | 

@Manubzh

Disons que si on était pas mis à l'amende pour 5 ou 10kms/h de dépassement juste pour remplir les caisses de l'état...
Après je suis bien d'accord qu'il y a de vrais dangers publics dans ce pays

avatar fousfous | 

@xDave

Bah en ville ça fait beaucoup quand même...
Ce n'est pas parce que ce sont des petits chiffres que ça ne changera pas grand chose... L'énergie cinétique est proportionnelle au carré de la vitesse je rappelle.

avatar Average Joe | 

@ ManuBZH

Certes, mais les contrôles de vitesse actuels sont déconnectés par rapport aux performance des voitures tant en termes de sécurité active que de sécurité passive. Les limites que tu peux lire sur les panneaux datent de 1956. À l'époque, les limitations de vitesse (et donc les radars) sont la conséquence de l'embargo sur le pétrole de la part des pays de l'OPEP suite à l'intervention trinationale contre l'Égypte en réaction à la nationalisation du canal de Suez par Nasser. En clair, les limitations de vitesse, aujourd'hui comme hier, sont POLITIQUES et non techniques. Par exemple, il existe des limitations de vitesse dans le monde ferroviaire mais ils sont purement techniques et prennent soin de ne pas ralentir exagérément le trafic. Aujourd'hui, sur la route, il est devenu politiquement correct de rendre les voyages aussi dangereux pour son permis que pour son dos (prolifération des ralentisseurs) en les ramenant aux allures des carrioles d'antan, évidemment en prenant soin de chouchouter les lobbies intéressés qui ont de puissants relais à l'Assemblée (les constructeurs de radars ont souvent pour dirigeants d'anciens secrétaires d'État reconvertis dans le privé après avoir caressé dans le sens du poil leur futur employeur pendant leur mandat).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR