WhatsApp mis en demeure par la CNIL pour partage de données illégal avec Facebook

Stéphane Moussie |

Le partage de données entre WhatsApp et sa maison mère Facebook mis en place mi–2016 a décidément du mal à passer en Europe. Alors que WhatsApp a déjà suspendu le partage des données à des fins publicitaires en réponse à une inquiétude des autorités de protection européennes, l’autre facette du partage est maintenant jugée illégale par la Commission nationale de l’informatique et des libertés.

Elle estime que WhatsApp ne dispose pas de base légale pour le transfert de données à des fins de « business intelligence », c’est-à-dire pour améliorer le service en analysant le comportement des utilisateurs.

« Le consentement des utilisateurs n’est pas valablement recueilli car il n’est pas spécifique à cette finalité [et] il n’est pas libre », explique le régulateur dans un communiqué. Qui plus est, agacée par son absence de coopération, la CNIL donne un mois à WhatsApp pour se conformer à la loi, sans quoi l’entreprise s’exposera à une sanction.

avatar lecureuil | 

Les sanctions de la CNIL sont de quelques milliers d'euros
Autant dire qu'ils vont en rire, payer et continuer ou trouver un moyen de contourner nos lois
La CNIL a toujours été un organisme sans réel pouvoir.

avatar EBLIS | 

Tiré du journal Le Monde :
"La sanction est finalement tombée : après des mois d’enquête et une mise en demeure, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a décidé, mardi 16 mai, d’infliger une sanction de 150 000 euros à Facebook. Et ce pour « de nombreux manquements à la loi Informatique et libertés »."

C'est un peu plus de quelques milliers d'euros.

avatar reborn | 

@EBLIS

150 000€ ? À ce prix là c’est une taxe qu’ils payent avec plaisir

avatar simnico971 | 

@EBLIS

Ça reste ridicule pour ces méga-multinationales...

avatar stefhan | 

@EBLIS

C’est rien par rapport à leurs finances. Quelques billets et c’est réglé.

avatar Paquito06 | 

@EBLIS

150,000€ à mettre en rapport avec $10,188,000,000 de benefice en 2016 par exemple.

avatar Bigdidou | 

@Paquito06

Ça représente tout de même entre 7 et 8 min de bénéfices :D

avatar Paquito06 | 

@Bigdidou

Ca en fait du clic! 😁

avatar marc_os | 

@EBLIS :
Mais ce n'est rien quand même pour Facebook !

avatar julienlavergne | 

@lecureuil

Faux !!!! La CNIL est essentielle !

avatar rodnem | 

Avec toutes les alternatives disponibles, je ne comprends même pas que l’on puisse volontairement utiliser whatsapp ou messenger... pour des discussions d’ordre privée en plus.
Les gens ne réfléchissent plus :(

Je me mets dans le tas mais sur d’autres sujet, bref... on s’entube nous-mêmes

avatar Dodo8 | 

@rodnem

Parce que personne n’utilise les autres tout simplement. Ça reste de loin les plus pratiques

avatar julienlavergne | 

@Dodo8

+1000

avatar julienlavergne | 

@rodnem

Oui tu es seul 😞 sur tes alternatives libres .... discussions entre geeks youpi c’est jouasse !

avatar gwen | 

@julienlavergne

Ben moi j’envois des SMS. Là au moins c’est universel. Pas besoin de messenger ou autre.

avatar appleadict | 

@gwen

et largement suffisant la plupart du temps

avatar roccoyop | 

@gwen

Exactement. Laaaaaargement suffisant pour... ah ben 100% de mes usages.

SMS powa !

avatar RyDroid | 

Comme dit par d'autres, il y a le SMS (qui n'empêche pas de faire épier par son opérateur de téléphonie et potentiellement l'État). Il y a aussi l'email (à condition de chiffrer avec PGP ou que les 2 boites emails ne soient pas chez n'importe qui).

C'est pas joyeux de se faire épier par une tierce partie et/ou de contribuer à une entité qui fait de l'évasion fiscale (qui amoindrit la capacité sociale de l'État ou nécessite qu'il fasse payer plus le contribuable). Donc, puisqu'il y a plein d'autres manières de communiquer (pas que numériques), on peut considérer comme plus joyeux ce qui est libre et décentralisé (XMPP, SIP, etc), même si au moins dans un premier temps ça limite les conversations via le numérique (mais il y a 10 ans on vivait pour la plupart très bien sans la conversation instantanée).

avatar supermars | 

@rodnem

+ 1 !

avatar death_denied | 

@rodnem

Entièrement d’accord avec toi.
Je ne comprends pas pourquoi les gens se tire des balles dans les pieds à utiliser ces cochonneries.
Pareil pour ce truc has-been de faceplouc.

avatar misterbrown | 

À l'époque de cette fusion WhatsApp/Facebook on pouvait justement refuser en se connectant, de partager les informations entre les 2 comptes.

Je crois que ce n'était pas évident, et qu'il y avait une date pour le faire avant que ça soit automatique...

Bref, j'avais fait bien attention car je trouvais ça un peu trop fort en café, mais j'imagine que tout le monde n'a pas fait attention.

avatar julienlavergne | 

@misterbrown

Tu finis toujours par te faire baiser

avatar marc_os | 

@misterbrown :
À l'époque j'ai choisi : Telegram

avatar bigfafa | 

Ça va changer à partir du 25 mai avec l’entrée en vigueur du RGPD (loi informatique et libertés boostée et européenne) : sanction jusqu’à 4% du chiffre d’affaires groupe 😁

avatar julienlavergne | 

@bigfafa

Lol 😂

avatar SugarWater | 

Un panneau publicitaire de la cnil est une meilleure sanction.

avatar ce78 | 

Qu’est-ce que je disais !?

avatar debione | 

que tu voulais un écran...

avatar neac | 

La CNIL est vraiment le seul organisme qui se soucie de notre vie privée; même si elle n'a pas de "supers pouvoirs", elle reste essentielle.

avatar fte | 

@neac

Tu te trompes. Facebook et Google se soucient beaucoup de nos vies privées, ils veulent tout savoir. Ainsi que les assureurs, les banques, etc.

avatar RyDroid | 

Il y a d'autres organismes français qui se soucient du respect de notre vie privée (mais ils ne sont pas étatiques) : La Quadrature Du Net, Framasoft, FFDN, etc.

avatar ZANTAR2054 | 

La CNIL bloque un peu les GAFA, mais elle bloque surtout l’émergence de GAFA en Europe!

avatar RyDroid | 

La solution contre des monstres n'est pas d'avoir les siens, ça ne résoudrait nullement les problèmes de respect de la vie privée et de contrôle sur son informatique.

avatar debione | 

A mettre en parallèle avec l'accusation en Allemagne sur l'abus de position dominante par Facebook...
http://www.rts.ch/info/economie/9187865-facebook-accuse-d-abus-de-positi...

Ca commence à chauffer, enfin...

CONNEXION UTILISATEUR