Aller au boulot sera plus facile avec Google Maps et Apple Music

Mickaël Bazoge |

Google Maps renforce son service de calcul d’itinéraire pour aller de son domicile au boulot et vice-versa. Un nouvel onglet Commute (« penduler » ?) est en phase de déploiement dans la barre de menus de l’app.

On y retrouve le trafic routier sur la route du bureau ainsi que des informations sur le réseau : Google Maps peut ainsi prévenir s’il y a un incident ou un embouteillage sur le parcours et, le cas échéant, calculer le temps supplémentaire pour se rendre au travail.

Pour les utilisateurs qui combinent les moyens de transport (voiture, métro, bus…), l’application peut aussi se rendre utile dans le même onglet puisqu’elle prend en compte le trafic routier, mais aussi les horaires de départ des trains et plus fort encore, la position de son bus ou de son train en temps réel (dans 80 régions dans le monde).

Enfin, quoi de mieux pour passer le temps dans un embouteillage que d’écouter un peu de musique. Il va être possible, directement dans Google Maps, d’accéder à la bibliothèque Spotify, Google Play Music et Apple Music. Plus besoin de jongler entre deux apps… Ces fonctions vont apparaitre sur iOS comme sur Android dans les prochains jours.

Rappelons la présence d’un menu Trajet domicile-travail dans les réglages de Google Maps qui permet de définir les adresses de la maison et du boulot.

Par ailleurs, Google Maps a commencé à mettre en place une fonction annoncée en mai, durant Google I/O, qui permet de créer une liste de restaurants ou de POI à partager avec un groupe d’amis.

Il faut appuyer fort sur un restaurant pour le glisser dans la sélection.

Tout ce petit monde peut ensuite voter pour le lieu avec un système de pouces.

Tags
avatar lepoulpebaleine | 

L’accès aux apps musicales depuis une app GPS, ça c’est vraiment bien. Parce que jongler de l’une à l’autre n’est vraiment pas top en terme de sécurité.

avatar jacques_dh | 

@Mickaël: to commute = penduler ;-)

avatar Mickaël Bazoge | 
Ah oui c'est juste, j'ai toujours du mal à traduire commute.
avatar Slizz | 

Comment font-ils pour avoir la position du bus ?

avatar Paquito06 | 

@Slizz

“Comment font-ils pour avoir la position du bus ?”

Beaucoup de bus ont un tracker gps, ce qui permet d’avoir le temps d’attente dans certaines apps ou a l’arret de bus. Google se plug dessus et voila 🙌🏼

avatar mistervannes | 

@Paquito06

Un traqueur GPS, c’est rare dans les transports en commun à ma connaissance.
En général, le bus est équipé d’un émetteur à faible portée qui communique avec les récepteurs situés au niveau des arrêts de bus.
(En tout cas c’est ce que j’ai observé dans plusieurs villes en France / Allemagne / Luxembourg)
Simple et efficace !

avatar Paquito06 | 

@mistervannes

Hum. Doit y avoir differentes technologies/methodes employees du coup. Je parle pour les US et evidemment les distances sont pas les memes!

avatar DG33 | 

@Slizz

Bizarrement, je suis persuadé qu’un bus en début de ligne ne sera pas détecté, mais que plus il se remplira plus il deviendra visible et son horaire précis. Certes il peut y avoir des liens avec des bases de données de sociétés de bus, mais pourquoi donc (les payer et en dépendre avec leur inexactitude) alors que Google a déjà tout sous la main ?
En effet, je suis persuadé que Google agrège les habitudes des uns et des autres et constitue au fil du temps une gigantesque base d’habitudes de nos déplacements entre nos lieux de vie, de travail, de loisirs, et analyse nos modes de transports (tellement facile de pointer, avec ma vitesse de déplacement, que je pars à pied ou en voiture, qu’à telle heure c’est pour aller au boulot, que mon trajet est haché par de courts arrêts pile à des arrêts de bus donc je ne suis pas dans ma voiture (d’ailleurs hier soir je l’ai garée à 30m de là où je suis passé ce matin), je suis donc en covoiturage ? Non, dans un bus, qui est aussi emprunté par untel qui est monté à tel endroit avant moi, donc notre bus est le X ou le Y (car plusieurs lignes sur la même portion), mais comme Mme Michu vient qui vient de bouger avec un itinéraire Google Maps vers le bout de telle ligne et bouge à présent pile au même rythme que nous, on est donc dans tel bus, et le prochain arrêt sera à telle heure à tél endroit, plus 30 sec à présent car un autre bus vient de passer devant nous.
Etc
Non, je ne suis pas parano, Google n’espionne aucun d’entre nous « personnellement », aucun humain ne me « suit » à la trace et ne s’inquiète de savoir si j’ai validé ou non mon ticket (des serveurs et de l’IA font tellement mieux et précisément pour moins cher), mais Google (et d’autres GAFAM) construit des modèles mathématiques et les améliore pour mieux vendre de l’espace pub, des stats, etc tout en se rendant indispensable dans nos poches et dans notre esprit devenu paresseux et interrompu en permanence, lobotomisé ?

avatar webHAL1 | 

@DG33 :

Ou alors, explication beaucoup plus simple : Google collabore avec les différentes sociétés de transport public pour connaître la position GPS de leurs véhicules, tout comme ils le font pour pouvoir afficher les horaires. Cela leur évite de devoir développer des algorithmes de malade pour analyser que l'utilisateur est dans un bus, et non pas dans une voiture, sachant que celle-ci s'arrête aussi à intervalle régulier en ville (feux rouge, cédez le passage, passages cloutés, ...), sur un vélo, sur une moto, etc.

avatar Liena | 

Et pour rentrer du taff alors ?! 🤔
On y pense un peu ??
😂

avatar MerkoRiko | 

@Liena
Surtout si crochet(s) aux bistrots, pardon ! after works...gps avec musique est indispensable...comme l'avertissement des radars et le grillage des feux rouges...surtout (à...) 4G...

avatar ilyes3333 | 

@MerkoRiko

Je n’ai absolument rien compris à ton commentaire 🤨🤪

avatar GtnDns | 

Commute c’est « faire la navette - entre son domicile et son travail » d’après Wordreference 🤷‍♂️

avatar arnaud06 | 

@GtnDns

En français administratif cela s’appelle la circulation pendulaire, terme assez peu utilisé.

avatar seb5454 | 

Et Deezer alors? 😓

avatar fck | 

@seb5454

C’est clair je comprends pas pourquoi il n’ai toujours pas d’office comme les autres
A croire que c’est réservé à ceux qui font un gros chèque en priorité
Dans un sens comme dans l’autre
Après les utilisateurs on s’en fou un peu ....

avatar Ced Gyselinck | 

Bientôt (enfin) Apple Music sur Google Home ?

avatar Bigdidou | 

Google vient de m’envoyer un mail où il m’explique que tous mes déplacement du mois ont été stockés et me propose de tous les revoir pour mieux m’en souvenir, des fois que j’aie oublié l’adresse de mon dealer et celui de mon salon de massage préféré.

Formidable.

Bon, ça n’arrivera plus, adieu Android.

avatar bidibout | 

@Bigdidou

😂

avatar Kriskool | 

Et quand t’as pas de bureau ?..

avatar occam | 

@Kriskool

Ça dépend.
Si le marchand coréen du petit négoce du coin refuse de te faire la monnaie, tu lui casses la baraque avec sa batte de baseball. Ensuite, c’est une longue descente aux enfers qui se termine par un suicide by cop.
Manque de bol, ça ruine aussi la dernière journée de la carrière du flic en cause.

En somme, plutôt Apple Maps et Google Music.

(Merci Mickaël, l’illustration est géniale !)

avatar niclet | 

@Kriskool

Wouahaha! C’est ce que j’allais dire: Mais, je travaille chez moi!!

avatar John McClane | 

Excellente l’image du film « Chute libre » ! 👍

avatar iPop | 

@John McClane

Terrible ce film 👀

avatar Vostorn | 

De son coté, Plans ne propose toujours pas les transports en communs dans la capitale de l'Europe.

avatar webHAL1 | 

Waow, je me réjouis de pouvoir utiliser la fonctionnalité permettant de suivre un bus en temps réel. Ça sera super utile lorsqu’on est à un arrêt, que le bus est en retard et qu’on se demande "est-ce que j’y vais à pied ou est-ce que j’essaye de trouver un autre moyen de transport ?".
Google Maps est un outil juste incroyable, c’est une des trois ou quatre applications qui m’est indispensable sur mon iPhone !

avatar seraphinmi | 

Je trouve ces fonctionnalités très intéressantes, mais j’ai un vrai problème avec les conditions d’utilisation de Google pour tous ses services, maps inclus. Je ne suis pas prêt à donner toutes mes informations de déplacements à Google pour qu’il en fasse ce qu’il veut, même si ça permet ce type de service. En fait, je n’ai pas confiance en Google pour garder tout ça. Pareil pour les listes de points d’intérêts à partager...pas envie de me retrouver les jours suivants avec des pubs ciblées sur le type de restaurant choisi par le groupe, ou des pubs pour des commerces situés sur mes trajets les plus courants, etc...je préfère que le maximum de traitements se fassent en local sur mon appareil et y reste ou en soit supprimé.

CONNEXION UTILISATEUR