Tinder devient l’app (hors jeux) la plus rentable, devant Netflix

Mickaël Bazoge |

Tinder est devenu l’application la plus rentable des boutiques d’Apple et de Google, selon Sensor Tower. Au premier trimestre 2019, le service de rencontres a chipé ce trophée à Netflix qui le détenait depuis des années. Et ça ne devrait pas s’arranger pour l’entreprise de SVOD : les nouveaux utilisateurs n’ont plus la possibilité de s’abonner depuis l’application ; c’était le cas sur Android depuis mai dernier, et ça l’est sur iOS depuis le mois de décembre.

Sur le seul App Store, Netflix a engrangé un chiffre d’affaires de 853 millions de dollars l’an dernier, toujours d’après les chiffres de Sensor Tower. Avec une commission de 30%, Apple aurait empoché 256 millions, mais Netflix bénéficierait d’un taux de 15% dès la première année d’abonnement (normalement, c’est 30% sur l’abonnement la première année, puis 15%).

Dans un cas comme dans l’autre, c’est beaucoup d’argent sur lequel Apple s’assoit désormais, même si cela ne représente qu’une goutte d’eau dans l’océan des ventes du constructeur. Malgré tout, pour une entreprise qui mise clairement sur les services, la perte de Netflix a sans doute été vécue comme une mauvaise nouvelle même si Tim Cook a fait contre mauvaise fortune bon cœur (lire : Tim Cook ne s'alarme pas face aux gros éditeurs qui retirent les abonnements sur l'App Store).

Sur les trois premiers mois de l’année, Netflix a généré 216,3 millions de dollars sur l’App Store et le Play Store ; c’est 15% de moins par rapport au dernier trimestre 2018. Rappelons que les utilisateurs qui se sont abonnés depuis l’application iOS continuent d’être facturés par l’App Store. Seuls les nouveaux clients doivent souscrire depuis le site de Netflix directement.

De son côté, Tinder a bénéficié d’une progression de son chiffre d’affaires de 42% sur les deux boutiques au premier trimestre (par rapport à la même période de 2018), soit 260,7 millions de dollars. Ce qui en fait l’application mobile — hors jeux — la plus rentable.

Source
Tags
avatar Dgamax | 

Oui c’est bien de préciser hors jeux :p
Car les jeux mobiles font des chiffres fou avec ces model Pay to Win.
8,4m€ en 24h pour Lineage M par exemple et 1milliard€ en 1an juste en corée du sud

avatar armandgz123 | 

Comment ça rentable ? Je croyais que l'abonnement était réaliser en dehors de l'appstore pour Netflix ?

avatar Tomtomrider | 

@armandgz123

Il est précisé que ceux qui se sont inscrits via l’AppStore sont toujours facturés par le biais d’Apple et que par conséquent une partie revient à Apple. Donc tant que le dernier client s’étant inscrit via l’application à l’époque où c’était encore possible n’aura pas clôturé son abonnement, Netflix rapportera de l’argent à Apple.

avatar coucou | 

Ouai mais faut comprendre juste mettre un binaire sur un serveur ça coute des milliards et des milliards de $/an. Avec sa commission de 15/30% apple est généreuse et prend encharge une partie de la charge financière colossale que ça coûte... ou pas.

L'arnaque à la commission, vivement qu'apple en impose une sur chaque transactions dans les p2w. :)

avatar Domsware | 

@coucou

Comme dirait l’autre : « Cordonnier pas plus haut que la chaussure. »

avatar pagaupa | 

Pauvre monde!

avatar rimshot | 

Tellement triste de trouver l’amour en swapant des fiches virtuelles.

avatar Jeckill13 | 

@rimshot

Pas sûr que ça soit l’amour le plus recherché sur Tinder … ça se situe bien plus bas que le cœur …

avatar frankm | 

@Jeckill13

Joliment dit

avatar iVador | 

@rimshot

Aujourd’hui c’est terriblement difficile de faire des rencontres dans la vie réelle. Les gens ne se parlent plus quand ils ne se connaissent pas. Nous sommes tous des zombies préférant regarder leurs smartphones que de s’ouvrir aux autres. C’est triste

avatar AhRiMaN | 

Bah écoute on ne doit pas aller dans les memes soirées alors....
Ça reste encore tout a fait possible , il faut juste bien choisir son entourage (et par la meme les amis de l’entourage en question , qui feront les rencontres potentielles)

avatar iVador | 

@AhRiMaN

Je parle de manière plus générale ... on ne fait pas que des rencontres en soirées arrangées par ses amis, en principe

avatar Ze_misanthrope | 

C'est même plutôt rare, ces rencontres chez des amis! Je serais curieux de savoir quel pourcentage de la population a rencontré sa moitié dans de telles circonstances

avatar iVador | 

@Ze_misanthrope

Je partage ton avis

avatar lulubotine | 

@rimshot

On peut aller plus loin si on part d’un plan c
Ça m’est arrivé, et c’est tout. C’est une évolution de la société qui faut accepter comme elle est.

avatar KimoMac | 

@rimshot

Monde moderne à la con

avatar Ze_misanthrope | 

@rimshot:
Marrant qu'il soit socialement admis de rencontrer qqn dans un endroit ou l'on se détruit la capacité auditive en écoutant de la musique à des volumes déraisonnables, en buvant de l'éthanol qui détruit le foie et les cellules du cerveau alors que de lire des profils décrivant la personne et son caractère et la rencontrer dans un endroit calme ou l'on peut parler tranquillement soit triste...

Cela semble ironique, non?

avatar IPICH | 

@Ze_misanthrope

Non mais ce qu'il veut dire par là c'est que les gens ne se côtoient plus de la même facon, ils sont plus froid entre eux Et distants. Après y'a aussi la peur de se faire agresser par la personne ou alors de se faire taxer d'harceleur à la moindre politesse.

avatar flux_capacitor | 

@IPICH
Mais ça, on l'a laissé se développer en laissant toute impunité à ces "harceleurs", justement.

avatar IPICH | 

@flux_capacitor

Oui c'est vrai, mais du coup les gens deviennent moins facilement "draguable", Tout Le monde est plus méfiant.
Triste quand même.

avatar asseb | 

Apple s’est vraiment tiré une balle dans le pied avec sa commission sur les abos. Un principe à la vendeur télécom aurait tout de même semblé plus juste (la première échéance pour Apple, plus rien ensuite).

avatar IPICH | 

Triste de vivre dans un monde où toute cette technologie n'a finalement pas rapproché les gens mais fait naître un comportement d'évitement social pour beaucoup de personnes.

avatar Vaenoxis | 

Et bien moi j’ai rencontré ma chérie il y’a cinq ans sur Tinder, nous allons nous marier cet été. Étant de milieux très différents il nous aurait été difficile de nous rencontrer comme ça au hasard sur Paris.

Triste vie comme vous dites ?

avatar guigus31 | 

@Vaenoxis

Pour ma part 7 ans de pur love grâce à adopte: mariés, un enfant, bientôt deux... ça roule tout seul.

les applis de rencontre, c’est le bal popu du XXIeme siècle

CONNEXION UTILISATEUR