Une app malsaine pour voyeurs supprimée de l'App Store

Mickaël Bazoge |

Apple a retiré Like Patrol de l'App Store, une application pour voyeurs qui permet à ses utilisateurs d'espionner l'activité de leurs proches sur Instagram. Celle-ci affiche en effet le nombre et la nature des likes de billets et de commentaires de la personne, les abonnements récents de la victime à d'autres utilisateurs du réseau social, ou encore les fans les plus actifs. Il est même possible de recevoir des notifications lorsque le proche espionné utilise Instagram…

En d'autres termes, Like Patrol est un outil de surveillance au service des paranoïaques, des éconduits jaloux, des partenaires suspicieux (l'app se destine plus spécifiquement aux utilisateurs en couple, vous voyez le genre). L'application propose ses services sous la forme d'un abonnement. Comme le rapporte Cnet, Apple l'a supprimée de sa boutique ce samedi car l'app enfreignait les règles de l'App Store.

Apple ne fait ici que suivre la procédure entamée par Instagram, qui a demandé à l'éditeur de cette app, Señal Corporativo, de cesser d'enfreindre sa politique concernant la collecte de données. 300 nouveaux abonnés ont été recrutés en octobre, selon Sergio Luis Quintero, le fondateur de cette app glauque. Il a l'intention de faire appel de la décision d'Instagram.

avatar Steve Molle | 

Je n’ai pas compris en quoi cette application - que je connais pas et dont je n’ai pas l’utilite n’ayant pas Instagram - enfreint quoi que ce soit...si quelqu’un ne veut pas être suivi, il ne va pas sur les réseaux sociaux. C’est pourtant simple.

avatar Shaskan | 

@Steve Molle

Si tu ne veux pas que quelqu’un te suive dans la rue toute la journée tu ne sors pas de chez toi ?

avatar malcolmZ07 | 

@Shaskan

Superbe exemple , à croire que les gens sont st*pide...

avatar Shaskan | 

@malcolmZ07

Je cherche plus vraiment à comprendre ... je pose une question et j’attend que ça monte ... quand ça monte ...

avatar mouahahaha | 

C'est l'exemple qui est stupide, ainsi que les gens qui étalent leur vie sur les réseaux sociaux et pleurent ensuite que d'autres sachent ce qu'ils font grâce à des informations publiques qu'ils ont volontairement contribuer à créer. :)

C'est comme si des nudistes s'indignaient qu'on puisse regarder leur corps nu et leur attibut sexuel. :)

avatar Steve Molle | 

@Shaskan

Excuse moi mais ce n’est pas comparable. S’exposer sur un réseau social c’est accepter le principe de données accessibles au plus grand nombre. Je ne vois pas en quoi un outil d’analyse et/ou de veille serait illégal. D’autant plus qu’Instagram c’est tout de même LE réseau des narcissiques en tout genre.

avatar jaymcfly | 

@Steve Molle

...

avatar armandgz123 | 

@Steve Molle

Y’a être suivie par une multinationale qui exploite les données et être suivie par un proche (petite copine malade...) qui t’espionne purement et simplement...

C’est pas pareil 😅

avatar macinoe | 

C'est moralement pas très glorieux, mais légalement, je ne vois pas ce qui peut être reproché à un outil qui ne fait qu'agréger et synthétiser des données publiques.

Et je suis d'accord que le problème de fond c'est quand même de disséminer partout des informations sur soi. Espérer ensuite qu'elles ne seront jamais exploitée par personne c'est un franchement naïf non ?

avatar colossus928 | 

@macinoe

Tout à fait d'accord.

avatar stefhan | 

@macinoe

C’est ce que je me suis dit aussi...

avatar outmen | 

@macinoe

Tout à fait d’accord. Et on attends d’ailleurs toujours une réponse sur le fond. (Quelle règle est-elle enfreinte ?)

avatar gwen | 

@Steve Molle

J’ai également du mal à comprendre car le but d’Instagram est d’être suivis justement.

avatar Tchobilout23 | 

Ça pourrait pourtant être pratique pour surveiller ce que font les enfants sur les réseaux sociaux....

avatar Puff32 | 

Le début de la fin, pendant les guerres c’est ce qui se produit, espionner ses voisins pour mieux les dénoncer, on en est pas loin, mais pour malades jaloux et autres langues de putes 😂

avatar Puff32 | 

Apple n’est pas parfaite, mais je suis d’accord avec elle, pour que jamais ce genre d’applications n’existe. C’est déjà un peu le cas des réseaux sociaux...

avatar misterjad | 

L’app la plus malsaine est peut être Instagram 😂

avatar MrMeteo | 

@misterjad

TikTok doit pas être loin derrière !

avatar Steve Molle | 

@misterjad

Exactement mais doigt, lune, etc

avatar frankm | 

On en déduira donc ce que Instagram (Facebook) est capable de savoir sur leur viande

avatar remids | 

Instagram est plus malsain que cette app

avatar colossus928 | 

"Instagram [...] a demandé à l'éditeur de cette app, Señal Corporativo, de cesser d'enfreindre sa politique concernant la collecte de données"

Ce passage est quand même très drôle.
"Arrêtez d'utiliser les données que nous collectons et rendons publiques !"

avatar stefhan | 

@colossus928

Exactement

avatar CorbeilleNews | 

Ce qui est rassurant c'est de voir qu'Apple peut être autant regardante sur les app de ses concurrents et avoir laisser une telle app qui enfreint les règles de l'app store

2 poids de mesures ? Non, c'est pas le genre de la maison ???

avatar Bounty23 | 

@CorbeilleNews

Elle enfreint d’avantage la politique d’Instagram que celle d’Apple en fait, et c’est sur demande d’nstagram qu’elle a été supprimée.

avatar rimshot | 

Instagram, toujours pas compris l’intérêt....

avatar Shaskan | 

@rimshot

Pour les photographes c’est un super outil 🙂

avatar Liena1 | 

« concernant la collecte de données »
Le litige se porte là. La nature des données collectées ne semble qu’être un élément secondaire. Il y a données et « données »

avatar debione | 

Ouais, c’est comme moi, cela fait trois ans que je sors tous les matins en hurlant dans la rue ce que j’ai bouffé au déjeuner... et que je vienne me plaindre qu’un type fasse un livre nommé: manger mal comme debione....
Je sais pas qui plaindre du coup, allez je vais plaindre les lamantins....

avatar aldomoco | 

@debione

... mur des lamantins ?

avatar kman | 

Comme pas mal de gens au-dessus, j’ai toujours pas compris ce qui était « malsain », même si je n’utilise ni cette app ni Instagram...

avatar mouahahaha | 

" j’ai toujours pas compris ce qui était « malsain »,"

Utiliser des données publiques et les traiter de façon automatique pour faire ce qu'un humain peut aussi faire s'il a du temps à perdre. :)

avatar pagaupa | 

Apple vous protège! 😂😂😂

avatar IPICH | 

Le soucis de cette appli est qu'elle donne à ses utilisateurs tous les outils pour espionner quelqu'un.
Ceux qui disent qu'ils ne voient pas le soucis sachant que tout sur insta est par nature déjà public, n'ont pas compris.

CONNEXION UTILISATEUR