Un lycéen a ajouté les horaires des transports en commun lyonnais dans Google Maps

Nicolas Furno |

Depuis quelques jours, les horaires des lignes de métro, tramway et bus lyonnais s’affichent dans Google Maps. Une nouveauté qui aurait surpris la ville et les TCL qui gèrent transports en commun lyonnais. Et pour cause, ils n’ont pas ajouté ces données, c’est un lycéen qui l’a fait lui-même comme le révèle Lyon Capitale.

Les horaires des TCL dans l’app Google Maps.

Puisque les données sont disponibles gratuitement depuis la rentrée 2019, il a pu les récupérer et les soumettre à Google qui les a ajoutées à son app. Le géant de la recherche demande que les informations soient soumises via son propre site et son formulaire, ce que les TCL refusent de faire. De son côté, Google Maps ne veut pas récupérer directement les données fournies dans le cadre de l'open data. Thomas a donc téléchargé les données fournies par la régie de transport et il les a envoyées lui-même à Google Maps.

Le lycéen a été obligé de nettoyer et corriger les données en amont. Il manquait les accents sur les noms des stations et les lignes étaient représentées par les mauvaises couleurs. À l’arrivée, on a bien tous les horaires théoriques de chaque métro, bus et tramway à chaque arrêt dans l’app. Cette information permet aussi de calculer un itinéraire en transports en commun dans Google Maps, ce qui était impossible avant.

La métropole ne fournit pas les données en temps réel, ce qui explique que l’on n’a que les horaires théoriques dans Google Maps. Thomas devra les mettre à jour régulièrement en repartant du fichier de base pour que Google les maintienne dans l’app, un travail entièrement bénévole précise-t-il. Sauf si les TCL se décident à reprendre le flambeau en participant officiellement au programme de Google Maps…

Photo d’accroche : Pascal Terjan (CC BY-SA 2.0)


avatar YAZombie | 

"Étant donné que le besoin est totalement artificiel et crée exclusivement au profit d’une minorité"
Heu, comment ça? 🤔

avatar iMotep | 

Félicitations à lui en tous cas.

avatar beteldor | 

C’est à Google de s’adapter et de convertir les données.

avatar Furious Angel | 

@beteldor

Les transports lyonnais ont plus intérêt à être dans Google Maps que l’inverse. Un service bien géré doit penser à ses usagers avant tout.

avatar kafy28 | 

Si Google veut fournir ce service à leurs utilisateurs sur leur appli, c’est bien à eux de faire le travail nécessaire.

Mais en même temps, si TLC veut faciliter l’usage de ses clients, c’est bien à eux de faire le nécessaire pour que les horaires soient accessibles sur une appli ou sur Google.

Alors pourquoi c’est un citoyen qui fait le job ????

J’en connais qui devraient avoir honte.

avatar bbibas | 

On appelle ça des salariés bénévoles ! Les plates-formes en raffolent !

avatar Malouin | 

@bbibas

Personne ne lui a demandé de le faire... Aucune subordination, juste une notion du « collectif ».
Ça change et ça n’a rien de commun avec le « salariat ».

avatar Furious Angel | 

@Malouin

Oui, mais au bénéfice de Google. Waze est le grand spécialiste de ça, avec des effectifs beaucoup plus faibles que ceux de Google Maps.

avatar Malouin | 

@Furious Angel

La communauté ! Je te conseille de lire « l’Age de la Multitude »...

avatar Fluo | 

@Furious Angel

La question pour moi est : qui paie ?

Est-ce à nous, avec nos impôts, de payer pour que ces données soient transmises au « format Google » ?

avatar Furious Angel | 

@Fluo

Il faut aussi voir ce que cela rapporte. Par exemple quand j’étais à Londres, j’ai beaucoup utilisé le bus parce que c’était facile depuis Transit. Sans app, je n’aurais pas pu le prendre autant. Ça a rapporté de l’argent aux transports londoniens... Je suppose que Google Maps peut avoir un gros effet comme ça, surtout sur des touristes ou des gens en déplacement pro. Regarder la colonne des dépenses sans regarder la colonne des recettes n’a pas de sens (et vice versa).

avatar minitoine | 

J'espère qu'il a fait un script pour nettoyer les données, sinon bonjour les WE perdus pour mettre à jour les données..

avatar raoolito | 

un avenir tracé pour ce lycée. J'espère pour lui qu'il aimera les boulots qui découleront de ses petites passions :)

avatar SyMich | 

"Sauf si les TCL se décident à reprendre le flambeau en participant officiellement au programme de Google Maps…"

Je ne pense pas que ce soit aux TCL à faire ce boulot. Sinon ils vont devoir le faire pour Google, pour Apple (pour Plans), ainsi que pour chacune des apps de transports en commun (CityMapper, Transit, Etc...) avec à chaque fois des mises en forme de données différentes, des interfaces de déversement spécifiques. Ça aurait un coût qu'il faudrait nécessairement répercuter sur les usagers du métro lyonnais.
Ce sont aux services (Google ici) de faire le boulot de récupération des données mises à disposition en OpenData et à faire le travail de mise en forme qui leur convient.

avatar Furious Angel | 

Hallucinant cette mauvaise volonté des TCL. Ils se rendent compte qu’ils nuisent à leur propre service ?

A Toulouse ça a l’air de plutôt bien se passer avec à ce niveau. Malheureusement dans les transports en commun je vois énormément de gens utiliser la (très mauvaise) app de Tisséo (qui gère les transports à Toulouse). J’en vois tres peu utiliser Transit (de loin la référence) et je pense que personne ne sait qu’Apple et Google viennent d’ajouter les données (je ne parlerai pas de CityMapper, qui considère qu’une agglomération d’un millions d’habitants, sans compter les touristes et les voyages pro, ce n’est pas assez pour eux)

avatar SyMich | 

Mais où voyez vous de la mauvaise volonté?
Ils fournissent les données en OpenData dans un format standardisé que chacun peut réutiliser à sa guise... vous ne voulez pas en plus qu'il fasse le boulot d'intégration pour chacune des apps souhaitant intégrer les transports lyonnais quand même!
En tant qu'usager de ces transports, vous seriez OK pour en payer le coût au travers d'une hausse du prix du ticket de métro?

avatar Furious Angel | 

@SyMich

Il y a de la mauvaise volonté. Les données mises en open data font le minimum syndical, il n’y a pas les accents, pas les bonnes couleurs de ligne, pas de transports en temps réel (contrairement à Toulouse qui a mis tout ça, par exemple).
Un service de transport doit répondre aux besoins de ses usagers. La quasi totalité a un smartphone, la quasi totalité a Google Maps dessus (même sur les iPhone). Que leurs données soient présentes dans toutes les applications majeures de transport devrait être une priorité absolue, pour leurs usagers. Si un touriste américain, brésilien ou japonais vient à Lyon, il est plus probable qu’il utilise Google Maps, Apple Plans, Transit ou CityMapper que l’application locale, parce qu’il utilisera l’application qu’il a au quotidien (j’ai utilisé Transit à Londres et à Rome, par exemple). C’est aux villes de s’adapter à leurs usagers. C’est un peu comme référencer son commerce sur Google, c’est le commerce lui-même qui y a le plus grand intérêt.
Quant au travail nécessaire pour adapter les données, c’est une blague, c’est une question d’heures, voire de jours. Et c’est à pondérer par la potentielle hausse des usagers grace à la facilité d’utilisation du service (par exemple, quand j’étais à Londres, aurais-je pris autant le bus si je n’avais pas eu Transit ? Probablement pas).

avatar SyMich | 

Avec ces arguments je suis d'accord avec vous. Effectivement il y a probablement une volonté de fournir le strict minimum en OpenData. De ce point de vue on peut sans doute parler de mauvaise volonté. 👍

Par contre pour' moi il n'y a pas mauvaise volonté à ne pas vouloir charger les donnés via le si5e de Google, dans le format spécifique attendu par Google. Là, ce n'est pas à TVL de faire ce boulot (d'ailleurs sur Apple Maps, c'est bien Apple qui le fait, pas TCL)

avatar Furious Angel | 

@SyMich

Je suis d’accord sur le principe, c’est à Google de respecter le standard. Mais si ce n’est pas le cas, TCL doit respecter la réalité du marché... Google est l’immense leader (beaucoup de gens ignorent que des apps dédiées au transport comme Transit et CityMapper existent, et même sur iPhone beaucoup de gens préfère Google Maps à Apple Plans) et même s’il c’est anormal que Google ne respecte pas le standard, être présent sur Google Maps est une nécessité aujourd’hui. Je pense sincèrement que la dépense nécessaire pour rendre les données compatibles serait plus que compensée par des usages en hausse du service (surtout pour des usagers ponctuels qui sont moins familiers du service, notamment les gens juste de passage dans la ville).

avatar byte_order | 

@SyMich
> il y a probablement une volonté de fournir le strict minimum en OpenData

Je crains que le problème soit plutôt côté ressource pour le faire correctement *et* assez régulièrement pour que les données soit de bonne qualité et fraiches.

avatar webHAL1 | 

@SyMich:

Je ne connais pas les détails pour Lyon, mais je serais un peu étonné que toutes les sociétés de transport public des différentes villes se conforment au format de données voulu par Google, non ? L'idée derrière la standardisation c'est justement de pouvoir exposer les données et qu'elles soient ensuite consommées par les applications qui en ont besoin.

avatar Furious Angel | 

@webHAL1

Mais après il faut être concret et regarder la réalité du marché. Dire « m’en fout j’ai fait mon boulot, j’ai fait le truc standard » (ce qui est à moitié vrai, il n’y a pas les accents et les bonnes couleurs de ligne dans l’histoire de Lyon) et ignorer le principal acteur du marché, c’est idiot. Si Apple ou Google ne respectent pas des standards (et je ne parle pas que de ce cas précis), ok c’est pas bien, mais faire l’effort pour apparaître sur leur plateforme reste nécessaire, sinon on se tire une balle dans le pied.

avatar webHAL1 | 

@Furious Angel:
« Mais après il faut être concret et regarder la réalité du marché. »

Oui oui, je suis bien d'accord.
Mais on ne peut pas se plier au bon vouloir des grandes entreprises si un standard existe. Il faut les pousser à l'utiliser. Car sinon, ça va être ingérable.

Il faudrait justement voir si Lyon respecte bien le standard et si c'est vraiment Google qui ne veut pas utiliser les données qui sont exposées, ou si celles-ci ne correspondent pas au standard et donc que Google demande à passer par son site Web.

avatar Furious Angel | 

@webHAL1

Apres je ne vois pas l’intérêt que Google a à refuser le standard, où à ne pas faire le nécessaire pour les convertir facilement. C’est le meilleur moyen pour eux de couvrir le maximum de villes et donc d’avoir un bon service... au final quand c’est bien fait, c’est gagnant pour tout le monde.

avatar YAZombie | 

"Après je ne vois pas l’intérêt que Google a à refuser le standard"
Après je n'ai pas vraiment vu qu'il y avait un standard. Si?

avatar webHAL1 | 

@YAZombie

Eh bien, Open Data est le standard dont on parle ici. Non ? :-)

avatar YAZombie | 

Je comprends open data dans son sens d'origine, "données ouvertes". Je ne pense pas que cela signifie qu'il y ait un format standard pour ces données, qui peuvent venir sous la forme de fichiers classiques json, xm, etc., mais ça n'est que formats de fichiers. Je doute qu'il existe un standard pour la structure des données.
PS: c'est chez moi seulement que les commentaires mettent des plombes à s'enregistrer?

avatar webHAL1 | 

@YAZombie :

Ah oui, pardon, tu as raison. Je pensais que Open Data signifiait que les données étaient structurées d'une manière standardisée, mais en fait non.

avatar Furious Angel | 

@YAZombie

Pas faux, open data ça ne veut pas dire qu’elles sont toujours présentées de la même forme... Mais dans ce cas ça limite énormément l’intérêt du concept.

avatar SyMich | 

C'est exactement ce que je dis...

avatar Alex56 | 

Faut vraiment être un bouffon pour travailler gratuitement pour google.

avatar marveyhumus | 

@Alex56

La jeune génération est complément matrixée de toute façon. Ce lycéen est un pur produit de notre époque. Plus besoin de l’exploiter il faut les tâches ingrates de bon cœur et même gratuitement.

avatar DrStax | 

"La jeune génération"... Ce jeune a voulu faire ça pour son plaisir et sa satisfaction. Tant mieux pour lui. Ca ne fait pas de lui un produit de quoi que ce soit ni un gars plus débiles que vous. Votre commentaire par contre, a part de la frustration et un espoir de sentiment de supériorité, est vide de sens et de satisfaction (Un pur produit des réseaux sociaux quoi).

avatar marveyhumus | 

@DrStax

Alala les jeunes qui pensent qu’ils ont un libre arbitre et que leur pensée s’est faite toute seule. Laissez moi rire. Et oui il suffit de voir la baisse du niveau de réflexion, de logique, de raisonnement chez les jeunes pour être inquiet même très inquiet pour eux.

avatar YAZombie | 

Ok Boomer!
On entend ce genre de discours depuis que le monde est monde, et tes parents ou grands-parents disaient la même chose de ta génération.
Vraiment pas un perdreau de l'année, je ne vois absolument pas ce que cette génération aurait de moins que la mienne, celle de mes parents ou de mes grands-parents, et je les connais assez bien toutes les quatre.
En tout cas la prétention n'est pas un monopole de celle que tu critiques. On se rassure comme on peut.

avatar marveyhumus | 

@YAZombie

Déjà elle ne sait plus lire ni compter.. si tu penses que ce n’est pas un problème pour la construction de l’esprit pas de soucis chacun son opinion personne n’a la vérité

avatar YAZombie | 

La génération de mes grands-parents ne savait pas plus lire et compter. En tout cas pas dans ma famille, du type qui a accédé à la classe moyenne dans les années 60. Je n'ai rien d'exceptionnel.
Et je ne vois pas en quoi ce serait de leur faute. Si tu sais mieux lire et compter c'est parce que tu as bénéficié d'un meilleur système d'éducation. Prétendre que des enfants sont responsables de leur niveau de compétences dans les matières qu'on est supposé leur enseigner dès le plus jeune âge ce n'est vraiment pas faire preuve d'un grand niveau de réflexion, de logique, de raisonnement, alors il vaudrait mieux la remettre dans sa culotte et descendre de son piédestal minable.
Si c'est pour faire des grandes déclarations d'une imbécillité aussi profonde il vaut mieux, en effet, ne pas présenter son opinion comme une vérité.

avatar marveyhumus | 

@YAZombie

Bah écoute reste dans ton obscurantisme toi et ta famille et quand ta descendance n’aura plus d’esprit critique et suivra la doxa en place sans même se demander si c’est juste ou morale faudra pas te plaindre. Putain de gauchiste libertaire

avatar YAZombie | 

Qualificatifs vides de sens typiques du prêt-à-penser. Et ça doit se croire différent.
Tant que ton égo est suffisamment gonflé à tes propres yeux dans ton esprit ça doit compenser le ridicule.

avatar guyotlo | 

@DrStax

+1
les autres analyses sont un peu lutte des classes
Oui on peut travailler gratuitement pour améliorer la vie de ses concitoyens
Ou pour que sa boîte marche mieux

avatar YAZombie | 

Et pour travailler pour ses concitoyens?

avatar rua negundo | 

Peut-être que Google va lui offrir 2 mois d’abonnement gratuit à YouTube premium

avatar iMinh | 

Belle initiative. Bravo a ce Thomas.

avatar l3chvck | 

Et ce serait pas plus intelligent de coder une moulinette qui va convertir et nettoyer les sources open data dans le format que souhaite Google ?

Je pense que ca peut faire l'objet d'un stage de première année d'école d'ingénieur.

avatar romsac | 

Les Horaires sont disponibles sur le site de l’État gouv.fr au format que Google accepte..

avatar Voiz | 

Google siphonne allègrement toutes nos données et se gave en les revendant et en plus ils ont la chance de tomber sur ce sympathique Thomas qui fait le boulot à leur place... on marche sur la tête.
Google et consorts ont bénéficié de l’investissement à titre gratuit ou collaboratif de nombreuses personnes qui le font pour améliorer un service, au final ça profite à Google qui renforce encore plus sa position monopolistique.
Tout le monde trouve ça normal ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR