Facebook n’a pas le droit de mentionner les 30 % de l’App Store dans son app

Nicolas Furno |

La première règle de la politique de l’App Store, c’est que l’on ne parle pas de la politique de l’App Store. Facebook a pu le tester concrètement en essuyant un refus net de la part de la validation de la boutique. Dans la dernière version de son app, le réseau social voulait mentionner les 30 % prélevés par Apple sur chaque achat in-app. Comme Facebook l’indique à Reuters, la mention n’est pas présente dans la version finale de l’app, parce qu’Apple n’en a pas voulu.

Voici l’interface que Facebook voulait utiliser dans son app (image Facebook).

Facebook a lancé une nouvelle fonction qui permet de payer pour un événement en ligne directement dans l’app. Les entreprises de vingt pays, dont la France, qui respectent les règles du programme peuvent offrir des cours, des conférences ou tout autre événement en ligne et faire payer les utilisateurs dans l’app du plus grand réseau social au monde.

On imagine que Facebook aurait préféré intégrer son propre système de paiement comme sur son site web, mais le réseau social a bien utilisé des achats in-app dans son app mobile. Ce qui veut dire que 30 % de la somme sera récupérée par Apple, alors que Facebook souhaitait reverser l’intégralité aux entreprises. La firme de Tim Cook a refusé de faire une exception à cette règle, tout comme elle a refusé net toute mention de ce prélèvement.

La fonction a ainsi été déployée sans aucune indication des 30 %, et surtout sans lien pour en savoir plus qui devait sûrement permettre à Facebook de signaler qu’un paiement sur son site web reviendrait en totalité aux entreprises. C’est une autre règle fondamentale de la boutique conçue par Apple : si vous n’utilisez pas d’achat in-app, vous ne pouvez pas signaler tout autre moyen de paiement. Le refus de l’App Store est assez logique a cet égard et même si le réseau social promet de chercher de nouvelles manières de signaler ces 30 %, on voit mal ce qu’il pourrait faire en l’état.

Détail sur le message affiché sur la version iOS, pour signaler les 30 % prélevés par Apple.

Il y a fort à parier que Facebook connaissait très bien l’issue de cette tentative et qu’il s’agit surtout de peser sur le débat public sur l’App Store et la politique d’Apple. Sans aller aussi loin qu’Epic Games avec Fortnite, cette ligne placée sous un achat in-app était un appât qui a correctement attiré le refus et justifié la plainte publique du réseau social.

Reuters note aussi que Facebook comptait indiquer sur la version Android que la totalité de la somme allait dans les poches des entreprises, mais que cette mention n’est finalement pas présente dans l’app publiée sur Google Play. La firme de Mark Zuckerberg ne s’est pas expliquée sur ce point.


avatar Lukas Apple Fan | 

Et pourquoi ils pourraient pas ?

avatar joelcro | 

@Lukas Apple Fan

Pourquoi pas, mais qu’ils soient transparents jusqu’au bout. Qu’ils affichent aussi la marge de Facebook et ce qu’ils gagnent en revendant les données personnelles.

avatar jodA | 

@joelcro

+1000

avatar ValentBay | 

@joelcro

Je ne prends pas le parti d’Apple dans cette histoire de commission, mais vous avez totalement raison. Quelle mauvaise foi venant d’un des réseaux sociaux les plus critiquable et critiqués.

avatar Godverdomme | 

Vraiment : Facebook est plus pourri que Apple, alors, laissons Apple décider de tout ?
C'est vraiment cela la mentalité ?

avatar ValentBay | 

@Godverdomme

Alors, non. Apple abuse avec sa commission, et Facebook appuie dessus alors que cette boîte a bien des choses à se reprocher aussi. Je soupçonne de l’opportunisme éhonté, et je ne prends absolument pas parti pour l’un ou pour l’autre.

Je rajouterai que les petites chamailleries entre milliards commencent à être doucement agaçantes. Vivement que la justice tranche, qu’on en parle plus jamais.

avatar themasck | 

apple qui refuse qu'on dise la marge , mais qui ecrivent noir sur blanc les taxes des iphones et autre ipad sur la copie privée .

avatar YetOneOtherGit | 

@themasck

"apple qui refuse qu'on dise la marge"

ce n’est pas une marge 😎

avatar MGA | 

@joelcro

Je suis partisans d’une notification pour chaque donnée personnelle collectée, ça rendrait le système inutilisable et forcerait à trouver un autre modèle économique... Rêve ou cauchemar ? ... en se moment ils ne savent plus quoi inventer pour taper sur Apple, forcément ils deviennent hargneux à cause des fonctions de confidentialité d’ios 14.

avatar warmac33 | 

@ joelcro
c'est un peu facile comme moyen de défense.
On note surtout en premier lieu que c'est apple qui décide ce que facebook a le droit d'expliquer ou pas.
Ca frise l'omerta quand même... qui a dit censure ?

avatar joelcro | 

@warmac33

Défense ? Défense de qui, de quoi. Je dis seulement qu’à ce moment là tout le monde doit préciser ses commissions et marges. Pourquoi seulement Apple ? Imagine que l’on demande aux banques, assurances et plein d’autres activités d’afficher les commissions versées aux agents, apporteur d’affaires... mais pourquoi pas.

avatar bibi81 | 

Imagine que l’on demande aux banques, assurances et plein d’autres activités d’afficher les commissions versées aux agents, apporteur d’affaires... mais pourquoi pas.

Ben oui pourquoi pas ? La commission des agents immobilier est connue par exemple, non ?

avatar byte_order | 

> Et pourquoi ils pourraient pas ?

Parce que les règles de l'AppStore l'interdit.
Apple ne veut pas que l'utilisateur puisse voir qu'à chaque fois qu'il achète depuis une app Apple gagne de l'argent. L'utilisateur lambda s'y attend en achetant un truc via l'AppStore, nettement moins quand il clique sur "purchase" depuis une app quelconque. Beaucoup pense naivement que cet achat là va direct au développeur de l'app.

avatar YetOneOtherGit | 

@Lukas Apple Fan

"Et pourquoi ils pourraient pas ?"

Parce que ces considérations vénales sont d’une infinie vulgarité et n’ont pas leur place dans l’écosystème créé par SJ où tout ne doit être que luxe, calme et volupté 😃😉

avatar iPop | 

@Lukas Apple Fan

C’est un peu comme ci les éditeurs de jeux indiquent sur le prix la licence qu’ils payent à Sony ou Microsoft pour les jeux PlayStation et Xbox.

avatar AbsolutMoi | 

Ça commence vraiment à faire beaucoup pour Apple... vivement qu’ils se prennent des taquets par la justice ou les acheteurs.

A titre perso, j’étais un énorme fan d’Apple il y quelques années mais voir ce qu’ils sont devenus me dégoute.

avatar shaba | 

@AbsolutMoi

Je vois pas ce qui est choquant, c’est juste de la provocation de la part de Facebook.

avatar pagaupa | 

@shaba

« c’est juste de la provocation de la part de Facebook. »
Ou de l’information...

avatar shaba | 

@pagaupa

Si Facebook faisait dans l’information ça se saurait.

avatar roccoyop | 

@pagaupa

Est-ce que Tout le monde balance ses intermédiaires ? Boulanger sur son pain, la Fnac sur ses produits ou Amazon ? Non ? Ah... Mais... même FB ne balance rien ! Pourquoi Apple accepterait ça si ce n’est pas une pratique courante ?

avatar themasck | 

parce que Apple balance ce qu'il donne a l'etat francais directement sur ces pages de vente .

avatar roccoyop | 

@themasck

Soit j’ai pas compris le parallèle, soit c’est hors sujet.

avatar DG33 | 

@roccoyop

Il veut parler de la mention de la taxe pour la copie privée.

avatar iPop | 

@shaba

Oh oui carrément de la provocation.

avatar pilipe | 

@AbsolutMoi

Alors dans ce cas il faudrait que tous les magasins, les sites internet et appli signalent leur marges. Il faudrait voir plus loin que le bout de son nez.

avatar marenostrum | 

c'est pas une marge ça, mais un pourcentage obligatoire qui augmente le prix. il faut aussi ajouter la TVA de 20 % et ça fait 50 % de plus.

avatar bibi81 | 

Il faudrait voir plus loin que le bout de son nez.

Bah les sociétés cotées en bourse communiquent leur marge, c'est quoi le problème ? Tout le monde peut comprendre que Carrefour doit prendre sa commission pour payer les salaires, les loyers, les stocks, etc...

avatar minounet | 

et apple non, il doit pas prendre de marge, pas de salaire à payer, pas de loyer non plus, les serveurs mis en place, ils sont gratuit aussi, et la pub, pareil, c'est gratuit pour apple ?
Un petit exemple tout simple
je prend une entreprise lambda qui emploi un prestataire
cout de l'opération pour un ETP salaire, 30K€, charge patronale 30K€ donc le salarie revient à 60k€,
il est revendu 120K€ à l'entreprise qui prend le salarié =50%, ce n'est pas une taxe, c'est une marge
si vous avez déjà eu a gérer cela dans une entreprise, vous sauriez que 30% n'est pas une marge si importante que cela .
Ce qui est plus discutable, c'est le monopole d'Apple pour IOS et le store.

avatar pocketjpaul | 

@minounet

Vous avez lu l’article ou le commentaire auquel vous répondez ? Parce qu’il parle pas du bien-fondé de la marge d’Apple mais de l’interdiction d’en parler...

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketjpaul

"Vous avez lu l’article ou le commentaire auquel vous répondez ? Parce qu’il parle pas du bien-fondé de la marge d’Apple mais de l’interdiction d’en parler..."

Ne sois pas naïf le seul intérêt d’en parler est dans questionner la légitimité.

Ce sont deux faces d’un même pb 😎

avatar minounet | 

@pocketjpaul
Désolé, je recentre sur le sujet alors, on a tous dévié.....
Une question pour ceux qui développe sur iOS
Dans ce contrat qui vous uni, est-ce mentionné que vous n’avez pas le droit de mentionner la marge de 30%
Je réitère ce que je m’efforce de dire
Un contrat est un contrat et le braver est une faute.
Il y a actuellement un juge charger de faire appliquer la loi, le reste, c’est du bavardage

avatar YetOneOtherGit | 

@minounet

"vous sauriez que 30% n'est pas une marge si importante que cela"

Formellement ce n’est nullement une marge ni un coef de marge, c’est un montant de commission définissant le chiffre d’affaires du store.

On oublie souvent que le store n’est pas un modèle d’achat/revente avec une marge mais une intermediation entre une offre et une demande rémunérée par une commission sur le prix public qui n’est pas défini par Apple mais par le vendeur.

D’un point de vue comptable qu’en on regarde les comptes d’exploitation d’Apple c’est bien la seule commission qui est définie comme un chiffre d’affaire pas la transaction en elle même comme dans un modèle classique d’achat/vente avec marge.

La commission est donc le chiffre d’affaires, la marge brute sera le fruit du décompte des diverse charges d’exploitation affairante de ce CA.

avatar minounet | 

@YetOneOtherGit

‘On oublie souvent que le store n’est pas un modèle d’achat/revente avec une marge mais une intermediation entre une offre et une demande rémunérée par une commission sur le prix public qui n’est pas défini par Apple et par le vendeur.´

Bonne chance pour faire comprendre cela 😜

avatar YetOneOtherGit | 

@minounet

« Bonne chance pour faire comprendre cela 😜 »

c’est absolument basique, non ?

Le store :

Le vendeur d’app défini son prix public, Apple prend 30% sur la vente.

Le modèle classique :

La Fnac achète un produit à son distributeur et le revend plus cher au public en définissant son prix public.

Au passage dans le modèle classique il y a souvent de nombreux intermédiaires entre le producteur et le consommateur ce qui fait que le producteur touche une faible part du prix public.

70% du prix public pour le producteur du produit c’est absolument exceptionnel 😎

avatar minounet | 

@YetOneOtherGit

Oui mais bon....pas pour tout le monde visiblement

avatar pocketjpaul | 

@pilipe

Pourquoi il « faudrait » ?
Là on parle d’impossibilité.

Certains produits, même si c’est rare, affichent clairement la distribution des coûts. Je pense par exemple à toutes les marques qui se veulent « équitables » et qui affichent quelle part du prix va à qui.

En tout cas ce n’est pas interdit ailleurs que sur l’App Store. Cette règle est juste gerbante.

Il n’existe absolument aucun argument défendable en faveur de cette interdiction.

Pour info cette règle peut mettre en porte-à-faux les développeurs d’applications dont les utilisateurs pourraient se sentir « arnaqués » parce qu’ils paient plus cher sur l’app store que sur le site de l’appli sans pouvoir expliquer honnêtement pourquoi c’est le cas.

C’est très mauvais pour l’image et la seule solution c’est d’augmenter tes tarifs de 30% mais dans ce cas c’est très mauvais pour ton positionnement tarifaire (qu’on calcule pas à l’arrache « à plus ou moins 30% »).

avatar gardiolan | 

@pocketjpaul

Ce n'est même pas de 30% qu'il faut augmenter pour retrouver le même niveau mais de 42,86%.

avatar AbsolutMoi | 

@gardiolan

Merci enfin quelqu’un ici qui connaît le sujet mais parmi les autres beaucoup parlent et n’ont jamais une app de leur vie et encore moins essayer de faire vivre une entreprise.

Dernier point quiconque est dans le numérique se tord de rire à l’idée que le service « fournit » par Apple coûte 30% des ventes, distribuer du numérique ça coûte rien, le hardware leur coûte probablement 2% et peut être 5% pour les coûts salariaux. Les 30% c’est ce que le public crois car il ne connaît rien au numérique.

C’est comme le gouvernement qui nous fait croire que les serveurs de stop COVID coûte plusieurs centaines de milliers d’euro par mois, ça c’est pas le coût réel, c’est le coût avec une boîte qui se gave sur le dos des gens et Apple c’est pareil.

avatar Ouri91 | 

@pilipe

Tout est dit 😘

avatar warmac33 | 

@ pilipe
tu confonds droit de communication et obligation de transparence.
rien n'oblige les magasins à détailler tout cela dans la loi. Par contre là c'est apple qui décide unilatéralement d'interdire à Facebook de donner une information qui quoi qu'on en dise est une réalité.

avatar Tatooland | 

@AbsolutMoi

Je partage tout à fait votre avis, et votre dégoût.

avatar Nixam | 

@AbsolutMoi

Faire beaucoup ?

Donc si l’on suit votre logique, Apple devrait mettre à disposition sa plateforme sécurisée, reconnue, comptant des millions d’utilisateurs sans aucuns contrepartie financière ?

avatar en chanson | 

Appl€ doit arrêter ce racket!!

avatar paulg | 

Moi ce que j’aimerais bien savoir c’est qu’est-ce qu’il se passe du côté d’Android? Je sais que Google prélève aussi 30 % pour les achats du play store, mais après est-ce qu’ils interdisent aux développeurs d’intégrer leurs propres solutions de paiement dans les applications ?

avatar idhem59 | 

Visiblement oui, la preuve avec Fortnite qui a été retiré pour cette raison.

avatar bibi81 | 

Le monsieur a demandé du côté d'Android ;) Donc oui il est possible sur Android d'avoir sa propre solution de paiement.

avatar idhem59 | 

Je parle bien d'Android et de Google, comme lui. Pourquoi Fortnite a été banni du Play Store ? Pour leur système de paiement propre... Comme chez Apple.

avatar bibi81 | 

Je parle bien d'Android et de Google, comme lui. Pourquoi Fortnite a été banni du Play Store ? Pour leur système de paiement propre... Comme chez Apple.

Et pourquoi est-ce qu'il n'a pas été banni des autres stores Android ? Parce que sur Android il est possible de faire autrement que de passer sur par le PlayStore.

avatar vache folle | 

@paulg

Il est possible d’obtenir les applications par d’autres biais que l’app store de Google, ce qui n’est pas le cas d’Apple, avec un monopole complet et des règles qui empêchent la concurrence.

Il est temps que les différentes autorités de la concurrence mettent un coup de pied de ce nid de vipères.

avatar shaba | 

@vache folle

Faut arrêter de dire des bêtises comme ça, Apple n’est absolument pas en monopole ils détiennent 20% de PDM. Ils ne sont en monopole que sur leur propre système ce qui n’est pas interdit.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR