« Le nœud du conflit » : Fortnite reste à quai sur les appareils Apple 🆕

Stéphane Moussie |

Les amateurs de Fortnite disposent depuis aujourd'hui de la saison 4 du chapitre 2 du jeu… sauf sur les plateformes Apple. Comme annoncé par Epic hier, cette grosse mise à jour n'est disponible ni sur iOS ni sur Mac. Ironie du sort, cette nouvelle saison s'appelle « le nœud du conflit » en français (« Nexus War » en anglais).

Pour les joueurs sur consoles, PC et Android (qui auront installé le jeu sans passer par le Play Store), cette saison 4 amène tout un enrobage Marvel, avec notamment plein de skins de super-héros à acheter, de nouvelles armes, une mise à jour de l'île…

Fortnite sur PC aujourd'hui
Le nouveau passe de combat de la saison 4 sur PC

Rien de tout ça sur iOS, où Fortnite reste bloqué à la saison 3 en raison du conflit entre Epic et Apple. Si vous achetez du contenu de la saison 4 sur votre PC, il n'apparaîtra pas sur votre iPhone. Le changement n'est pas seulement cosmétique : les joueurs iOS et macOS perdent la possibilité de jouer contre ceux des autres plateformes. De plus, la version Apple ne propose plus de passe de combat, le moyen pour débloquer du contenu supplémentaire. C'est tout un pan du jeu qui disparaît.

Autant l'absence de la saison 4 sur iOS se comprend, les mises à jour de Fortnite étant devenues impossibles sur l'App Store (encore que, beaucoup de contenu venant des serveurs, Epic aurait peut-être pu trouver une solution), autant sur Mac elle est surprenante.

Fortnite sur iOS aujourd'hui
Fortnite sur Mac

A priori, l'éditeur a toujours les coudées franches pour proposer ce type de mise à jour sur Mac : son compte développeur est toujours ouvert et il ne dépend pas d'Apple pour la distribution du jeu, qui passe par sa propre boutique, l'Epic Games Store.

Quoi qu'il en soit, si vous voulez profiter de la nouvelle saison de Fortnite sur votre appareil Apple, des solutions existent, mais elles ne conviendront pas à tout le monde. Sur votre Mac, vous pouvez installer Windows pour jouer à la version PC ou bien, si vous avez une bonne connexion internet, passer par le service GeForce Now (il dispose d'une offre gratuite).

Sur iOS, c'est plus compliqué. Il y a bien Shadow, qui fournit un PC dans le cloud accessible sur iPhone et iPad, mais si vous n'êtes pas déjà client, il faudra attendre février 2021 pour l'activation de votre compte… Autrement, si vous avez un ami qui a un PC, vous pouvez essayer Steam Link ou Rainway, deux applications qui permettent de streamer un jeu depuis un ordinateur à distance.


Mise à jour le 28 août : Epic a envoyé un email aux joueurs de Fortnite pour les informer du blocage du jeu sur les plateformes Apple et détailler les conséquences :

OBJETS COSMÉTIQUES
Vous pourrez toujours jouer à la version 13.40 de Fortnite, mais vous ne pourrez pas accéder aux nouveaux contenus du Passe de combat du Chapitre 2 - Saison 4. Les objets cosmétiques achetés continueront à fonctionner sur toutes les plateformes, mais les nouveaux objets cosmétiques ajoutés après la mise à jour 13.40 ne seront pas disponibles dans votre casier sur iOS s'ils ont été achetés sur une plateforme différente.

CADEAUX
Les joueurs ne seront pas en mesure de recevoir des cadeaux sur iOS, y compris le Passe de combat du Chapitre 2 - Saison 4. Ils devront se connecter sur une autre plateforme ayant accès à la mise à jour 14.00 pour retirer le cadeau. Cependant, une fois le cadeau retiré sur cette autre plateforme (qu'il s'agisse du Passe de combat, d'une nouvelle tenue ou d'autre chose), il ne sera pas disponible sur iOS.

PACKS DE DÉFIS
Les joueurs sur iOS ne pourront pas accomplir les nouveaux défis, tels que les défis rapides requis pour Rolleuse ou les défis de style pour Harley Quinn. Vous pouvez accomplir ces défis sur les plateformes ayant accès à la mise à jour 14.00.

MODES DE JEU
Le labo de combat, le mode duo et les modes temporaires sont actuellement désactivés sur iOS.

Pour profiter du nouveau chapitre, Epic enjoint les amateurs à jouer sur PC, console ou Android (en téléchargeant l'app sur son site ou le Galaxy Store, puisque les mises à jour sont bloquées sur le Play Store).


avatar Xap | 

@Sir Rendal

Uniquement si tu payes via l’appli iOS.

Si tu paye via le site de Spotify, Apple ne prend pas de commission.

Le plus gros problème c’est qu’Apple INTERDIT arbitrairement la plupart des apps d’offrir un moyen de payer hors app-store (voir la situation de Wordpress la semaine dernière).

avatar byte_order | 

@Xap
> Uniquement si tu payes via l’appli iOS.

Si tu *t'abonnais* via l'appli iOS. Passé.
Spotify a retiré le In-App-Purchase de son app iOS. Ce n'est plus possible pour un nouvel abonné de le faire depuis l'app.

Pour le reste, je partage totalement.

avatar Xap | 

@byte_order

Bien vu, j’avais oublié cet épisode.

avatar Sindanárië | 

@Xap

"Mon abonnement Spotify est en dehors de l’App Store pour pas avoir a payer 30% de plus à Apple. Et pareil pour Netflix."

😂 De n’importe quelle manière il est impossible de verser 30% à Apple avec Netflix . L’abonnement est forcément en dehors de l’AppStore

avatar Bigkik78 | 

@Sindanárië

Netflix a modifié l’année dernière, avant tu souscrivais depuis l’AppStore, ce qui est mon cas je paye via Apple

avatar Xap | 

@Sindanárië

Oui c’est encore pire dans le cas de Netflix: ils s’affranchissent totalement d’Apple et ne sont même pas obligés de fournir un moyen de s’abonner depuis l’app, comme avant.

avatar frankm | 

@Xap

On ne connaît pas la négociation entre Apple et Netflix.
On peut imaginer le prélèvement d’une dîme quand c’est visionné sur des appareils Apple

avatar redchou | 

@frankm

Comme si les mecs allaient se casser la tête pour contourner les achats in-apps et donner à un concurrent direct (propriétaires d’ATV+) les audiences de ses programmes...
De toute façon cela contredit le discours de la soit disant égalité qu’appliquerait Apple sur ses plateformes.

avatar byte_order | 

On peut aussi imaginé ceci : okay, et bien écoutez dans ce cas pas d'app native ios, vos utilisateurs devront passer par Safari, point barre. L'expérience utilisateur sera moins bonne que sur toutes les autres plateformes, absence du téléchargement offline par exemple, mais pas assez suffisammente vu que vous ne pouvez pas vous passez de supporter HTML5 correctement, ils resteront chez nous, vu notre part de marché (et c'est pas Apple TV+ qui va changer la donne rapidement...).

A vous de voir.

Je pense sérieusement que Apple n'etait pas en position de force face à Netflix. Et ne l'est toujours pas. C'est l'une des killer apps dans la liste de beaucoup d'utilisateurs type. Son absence en soit peut justifier de choisir une autre plateforme éventuellement.

l'iPhone n'est pas ce qui permet le service vendu par Netflix. Ce sont l'infrastructure et les investissements en droits de diffusion et en production de contenu propre qui le permet.
l'iPhone n'est qu'un terminal dans cette histoire, parmi d'autres possibles.

avatar Ios_What a joke | 

@Xap

Pourquoi est-ce pire?

avatar redchou | 

@Ios_What a joke

Cela enfreint les règles du store, quand les autres font ça, ils leurs arrivent la même chose qu’à Epic.

avatar Ios_What a joke | 

@redchou

Oui sauf qu’il n’est pas question de ça ici. On parlait du fait que certaines apps se voient bloqués parce qu’elle continue de proposer un abonnement hors AppStore même sans promotion à l’intérieur de l’app.

A vouloir toujours plus, Apple finira par le regretter.

avatar Xap | 

@Ios_What a joke

On est d’accord.

avatar redchou | 

@Ios_What a joke

Oui, ce n’est pas exactement la même chose, mais normalement le résultat est le même.
Je trouve cela pire, parce que dans leur cas ils court-circuitent totalement Apple, dans le cas d’Epic, l’utilisateur avait le choix.
C’est un exemple de la géométrie variable des règles d’Apple.

avatar byte_order | 

> Je trouve cela pire, parce que dans leur cas ils court-circuitent totalement Apple,
> dans le cas d’Epic, l’utilisateur avait le choix.
> C’est un exemple de la géométrie variable des règles d’Apple.

C'est un choix tactique judicieux d'Epic : l'objectif étant bien de démontrer la pratique anti-concurrentielle sur les methodes de paiement. S'ils n'avaient que proposer la leur en virant celle d'Apple, ils auraient fait exactement à leur tour ce qu'ils veulent dénoncer.

avatar Xap | 

@Ios_What a joke

Parceque le dev se permet un Fuck You a apple et contourner complètement son système.

Au lieu de par exemple laisser le choix à l’utilisateur: soit payer depuis l’app soit payer 30% moins cher sur le site de l’éditeur.

avatar Chrismen78 | 

@Xap

C’est là où je suis étonné ! Netflix est-il encore une exception ? Le téléchargement de l’application est totalement gratuit, pas d’abonnement, pas d’achat intégré.
Y’a t-il quelque chose que je n’est pas compris ?

avatar Xap | 

@Chrismen78

Oui c’est bien ça: Netflix et certains autres ont des passe-droit qui leur permet de s’affranchir de certaines guidelines de l’App Store.

Normalement, une app ne peut pas montrer un écran de connection sans donner a l’utilisateur la possibilité de s’abonner via l’app. Ils sont sensés être obligé de proposer cette option.

avatar Chrismen78 | 

@Sindanárië

Exact. De plus, il est impossible de gérer son compte à partir de l’application Netflix. Pour toute gestion du compte à partir de l’application, celle-ci nous invite à nous connecter sur notre compte en ligne.
Nous pouvons donc uniquement souscrire à Netflix à partir de leur site web ou via notre abonnement Canal.

avatar Phoenixxu | 

@Xap

Sauf erreur de ma part, Netflix etc ne permettent pas de payer l’abonnement hors App Store dans leur application Apple.

Pour Spotify, tu as l’abonnement via App Store.
Mais si tu vas sur leur site web tu peux t’abonner moins cher.
Cette offre ne se retrouve pas dans leur application, c’est cela qu’Apple interdit.

Fortnite tente l’offre Apple + la leur dans leur application.

avatar byte_order | 

@Phoenixxu
> Pour Spotify, tu as l’abonnement via App Store.

Non plus. Ils l'ont aussi retiré. Ceux qui l'avaient avant le retrait continuent d'être abonné via Apple, mais il n'est plus possible désormais de s'abonner directement depuis l'app Spotify

https://support.spotify.com/us/article/spotify-through-the-app-store/

avatar Phoenixxu | 

@byte_order

Ah ok !

avatar Xap | 

@Phoenixxu

Qu’Apple oblige les dev à en passer par son système quand on paye depuis l’app iOS, passe encore. À la limite je trouve pas ça choquant.

Par contre, interdire certaines apps (et pas d’autres) de proposer un système alternatif via le site de l’éditeur par exemple c’est complètement abusif. J’espère qu’ils vont se faire démonter par les régulateurs.

avatar Phoenixxu | 

@Xap

Mais est-ce vraiment le cas ?
Ils peuvent faire une proposition d’abonnement sur leur site éditeur.
Exemple Spotify

Enfin, il me semble que c’est le cas non ?

avatar redchou | 

@Phoenixxu

Non, il ne peuvent pas diriger l’utilisateur sur leur site, ou dire qu’il faut aller dessus pour s’abonner.

avatar Phoenixxu | 

@redchou

Oui c’est ce que je dis. Enfin je l’exprime mal mais ce sera uniquement que leur site web qu’on saura s’abonner.
Aucune mention ni renvoi en provenance de l’application

avatar byte_order | 

@Phoenixxu
Non. La règle générale de l'AppStore interdit formelement d'évoquer dans l'app la moindre possibilité de s'abonner qui ne soit pas In-App-Purchase et, encore pire, elle interdit même dans la communication (donc y compris sur le site web) de diffuser un message critique sur le paiement via Apple :

"3.1.3(b)
Apps that operate across multiple platforms may allow users to access content, subscriptions, or features they have acquired in your app on other platforms or your web site, including consumable items in multiplatform games, provided those items are also available as in-app purchases within the app. "

=> obligation de proposer l'achat in-app Apple (et uniquement celle-ci) si vous proposez l'achat des mêmes biens sur d'autres plateformes.

"You must not directly or indirectly target iOS users to use a purchasing method other than in-app purchase,"

Interdiction d'évoquer l'existence d'autres méthodes de paiement dans l'app, directement ou même indirectement (une page d'aide, un texte incitant à aller visiter le site web pour s'abonner sans même fournir le lien, c'est de trop, interdit).

"and your general communications about other purchasing methods must not discourage use of in-app purchase."

Donc interdiction en générale, donc pas uniquement dans l'app mais aussi sur votre propre serveur web, d'inciter a choisir une méthode de paiement en particulier.

Après, Apple a introduit une régle pour, comment dire, isoler les concessions qu'elle a accepté à d'autres : sont exclu de ces obligations les apps de type "reader": la liste d'exemples est construite sur les concessions faites par Apple : Netflix, Kindle, Netflix, Youtube, Spotify, DropBox...), comme si DropBox était une app "reader" ! ;-)

avatar Xap | 

@byte_order

Merci beaucoup pour ces précisions, super résumé 👍🏼

avatar Phoenixxu | 

@byte_order

Génial merci !
Donc oui : en terme de cohérence, Apple est à la rue !

avatar Chrismen78 | 

@Phoenixxu

Moi, j’ai souscrit mon abonnement Netflix sur leur site web et je me suis ensuite simplement connecté à l’application iOS. Même chose pour Disney+

avatar Frodon | 

@Xap

C’est le cas pour tous le monde. Ce qui est interdit c’est de proposer directement au sein de l’app une solution alternative, mais en dehors c’est autorisé, pour tous le monde, sans exception

avatar curly bear | 

Je ne crois pas un instant au hasard. Epic à déclenché les hostilités par choix quelques jours avant la mise à jour.
Je ne sais pas ce que va penser Marvel et les jurés du manque à gagner avec l’absence du marché iOS. Sans doute l’essentiel vient des consoles. Consoles qui sont elles aussi des « golden garden » d’ailleurs et ce depuis toujours.

avatar frankm | 

@curly bear

Oui. C’est sans doute un choix qui a le plus d’impact médiatique au moindres frais

avatar raoolito | 

@curly bear

j'y pensais aussi, et pas n'importe quelle mise à jour.
depuis le début tout a ete parfaitmeent minuté et organisé, donc EVIDEMENT ca fait parti du truc.
ce qui est fou c'est que devant une tentative visiblement préméditée de simplement gagner plus de sous en bloqantr ses jeux sur son propre store (epic store), il y a toute une mouvance anti-apple qui se sent revitalisée. Certes Apple n'est pas un ang,e mais epic, crotte ! Ce sont les memes, les memes rapias, les memes profiteurs etc..
J'ai rarement autant souhaité que'apple mette toute sa force et pugnacité juridique et economique dans la balance pour faire rendre gorge à ce fabriquant de jeu qui se croit indispensable parce qu'un de ses titres a du succès.

avatar redchou | 

@raoolito

« J'ai rarement autant souhaité que'apple mette toute sa force et pugnacité juridique et economique dans la balance pour faire rendre gorge à ce fabriquant de jeu qui se croit indispensable parce qu'un de ses titres a du succès. »
Oui, qu’Apple face cela avec Epic, les USA, l’UE, la Corée, Taïwan, ...
Epic a réussi à monter tout ces pays contre les pratique d’Apple, c’est dingue, tout ça parce que les mecs doivent être fan de Fortnite, ce n’est surtout pas à cause du comportement d’Apple.
Plus sérieusement, ils aurait dû faire quoi? Dire que le comportement d’Apple est inadmissible, qu’ils ne sont pas d’accord, mais qu’ils vont continuer à collaborer avec eux parce que, hé, l’argent avant tout...
Ils auraient eu l’air ridicule, si ils font machine arrière pareil. Epic s’en fou complètement d’iOS, ce n’est pas Epic qui s’est invité x fois dans les Keynote d’Apple, c’est Apple qui les a invité pour que leur plateforme soit prise comme quelque chose de sérieux, et faire des démos techniques.

avatar raoolito | 

@redchou

Ce que fait Epic ca s'appelle de la propagande. Ils tentent de monter un public contre quelque chose qui n'apportera RIEN au consommateur par contre plus a Epic
Répercuteront-ils une baisse de tarif si apple cedait ?
L'epic store est-il si different de l'apple store? Est-il moins egemonique? Peut-on y vendre d'autres jeux sans payer une dime ?

Cette boite a monté de A a Z un plan com' jouant a la boite cool et sympa ( comme apple) a la difference que le message est : "faisons plier Apple, ce gros gras qui volent les pauvres développeurs "

Apple distord la réalité mais n'a jamais utilisé sa base de clients pour descendre une autre boite ( sauf pc/mac mais c'etaient des circonstances peu comparables), epic ose carrement le faire. Et quand on voit le jeu sortir sur android par le store d'epic alors qu'ils ont ete interdits sur le googlepkay c'est quoi?
Un echange de bon procedes?

Ce sont des gens qui pratiquent une méthode commerciale dégoûtante

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

Ni gentil ni méchant dans cette affaire : deux entreprises défendant leurs intérêts business actuellement divergents 😎

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

La méthode ne me plait pas. Il suffit de lire les commentaires : les défenseurs sont persuadés de defendre la liberté d'entreprendre dans le monde ( sur la plateforme apple en prime mais c un detail)

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"La méthode ne me plait pas"

Et tu en as parfaitement le droit, mais ça a fort peu d’importance et ça n’éclaire pas l’affaire.

Pas plus de raison d’être contre EPIC qu’il y en a d’être pour Apple et vis-et-versa.

Toujours éviter de se faire instrumentaliser par la communication des entreprises.

EPIC joue ses cartes de façon légitime et la conquête de la vox populi en fait partie.

Ce serait une faute professionnelle de ne pas exploiter l’addiction de sa base installée, la détestation d’Apple qu’on certain, les vues d’ouverture des stores qu’on autres...

C’est de bonne guerre et c’est business as usual 😎

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

Ils viennent quand meme de priver 20% de leurs joueurs sur smartphone du jeu en faisant passer apple pour le méchant
L'opinion publique n'a rien a y voir et l'utiliser si je trouve ca sale car c'est uniquement une histoire de gros sous et epic en a deja pas mal non plus

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"car c'est uniquement une histoire de gros sous "

bienvenue dans le vrai monde 😉

avatar byte_order | 

@raoolito
> Ils viennent quand meme de priver 20% de leurs joueurs sur smartphone du jeu
> en faisant passer apple pour le méchant

Le bouton pour bannir une app et/ou un compte sur l'AppStore, c'est pas Epic qui a pu appuyer dessus.
Epic a tenter de passer en force, probablement pour générer une mise en lumière du monopole de l'AppStore dans l'espoir d'enclencher un processus juridique qui pourrait l'ébranler et donc lui ouvrir des perspectives financières pour son Epic Store.
Apple n'a pas cherché a protéger l'intérêt des utilisateurs le moins du monde, a rejeter toute discussion de modifications du contrat (ce qu'elle a fait clairement pour d'autres, qui lui rapportent pourtant probablement moins de recette mais dont l'absence sur l'AppStore nuirait plutôt à Apple...)

Epic *et* Apple, faute de chercher à régler le conflit dans l'intérêt des utilisateurs, privent 20% de leurs joueurs sur *iphone* (pas tous les smartphones, on peut toujours installer Fortnite sur Android en sideload).

> L'opinion publique n'a rien a y voir et l'utiliser si je trouve ca sale car c'est uniquement
> une histoire de gros sous

Utiliser l'argument de la protection de la vie privée de l'utilisateur pour maintenir un verrou sans jamais laisser le choix final à l'utlisateur, c'est pas manipuler l'opinion publique pour des histoires de gros sous derrières ?

> et epic en a deja pas mal non plus

Tandis que Apple... !?

avatar redchou | 

@raoolito

Ils auraient du juste créer un Hashtag, c’est comme ça qu’on change le monde aujourd’hui.

avatar redchou | 

@raoolito

Epic, Epic, Epic... Ce n’est pas les seuls à se plaindre, ni les premiers, ni les derniers...
Et c’est oublier que beaucoup critique le système d’Apple depuis bien longtemps même s’ils n’ont pas forcément la même envergure.
Il n’y a pas de fumée sans feu.

avatar raoolito | 

@redchou

Ce n'est pas le fond que je reproche, on a affaire a deux sociétés qui n'arrivent pas a se partager le gateau des clients

Le discours d'epic est nauséabond, il ne levera jamais le petit doigt pour ses joueurs, pire il prive 20% des clients de moyen de jouer ! Des clients qui peuvent etre payants !
C'est totalement fou quand on y réfléchit : pour récupérer du cash en plus is suppriment des clients en leur disant en filigrane de se barer ailleurs
Chais pas, c'est proprement fou

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"pire il prive 20% des clients de moyen de jouer "

Un peu de patience je doute que cela dure 😉

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

Vu comme le coup a été préparé c'est certain qu'ils ont deja prevu le coup suivant
Mais crotte quelle methode de voyou 😡

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"Mais crotte quelle methode de voyou 😡"

Nope d’entrepreneur, Tim Sweeney n’est absolument pas un voyou c’est plutôt un mec courtois, mais il défend ses vues et son business fortement.

Rien de plus normal et l’action se déroule en justice 😎

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

Je ne lache pas: utiliser sa base de client pour la monter contre apple et meme en "sacrifier" une partie pour gagner encore plus n'a rien de courtois
Effectivement en justice ca a deja mal commencé pour eux car y aller a la provoc ca ne permet que d'être président des usa, pas encore de faire plier la justice ou... apple

Pages

CONNEXION UTILISATEUR