App Store : Apple clarifie enfin ses avantages accordés à certains services vidéo

Stéphane Moussie |

Au printemps dernier, on découvrait avec surprise qu'Apple autorisait quelques services vidéo, dont Amazon Prime Video, à utiliser leur propre système de facturation sur iOS, leur permettant ainsi d'éviter la fameuse commission de 30 % de l'App Store. Une découverte qui allait à l'encontre du discours officiel voulant que tous les développeurs soient traités sur un pied d'égalité. Mis devant le fait accompli, Apple avait indiqué que ces éditeurs faisaient partie d'un programme spécifique, sans vraiment entrer dans les détails.

Apple clarifie enfin la situation aujourd'hui en publiant sur son site des explications complètes sur ce qui s'appelle l'Apple Video Partner Program. Ainsi, on apprend que depuis 2016 Apple a mis en place un programme destiné aux services de vidéo « premium » qui leur ouvre droit à des avantages.

Les partenaires touchent 85 % des recettes des utilisateurs qui s'inscrivent en utilisant le système d'achats intégrés d'Apple. Autrement dit, la commission prélevée par Apple est de seulement 15 %, contre 30 % habituellement (ou 15 % après la première année dans le cadre d'un abonnement).

Image The Verge

Par ailleurs, comme on a pu le constater avec Amazon Prime Video mais aussi myCanal, les éditeurs peuvent utiliser leur système de facturation maison pour les achats in-app. Cette largesse doit néanmoins répondre à une condition : l'utilisateur doit avoir pris son abonnement en dehors de l'app.

Prenons un exemple concret ; de ce que l'on comprend, si un utilisateur de myCanal s'est abonné en passant par l'App Store, il aura forcément les achats in-app d'Apple pour la partie VOD. À l'inverse, s'il s'est abonné à myCanal en dehors de l'App Store, l'éditeur pourra prélever les achats VOD directement sur son compte Canal+ (ça ne semble pas être systématique non plus, dans mon cas, bien que je me sois abonné hors de l'App Store, ce sont les achats in-app d'Apple qui apparaissent).

Achat d'un film prélevé non pas sur le compte App Store, mais directement sur le compte Canal+

La Pomme n'offre pas ces avantages sans contrepartie. Les services qui veulent faire partie de l'Apple Video Partner Program doivent être présents sur iOS et tvOS et prendre en charge un certain nombre de technologies Apple, dont la recherche universelle, l'intégration à l'app Apple TV, Siri, AirPlay et la fonction de connexion unique ou « zéro connexion ».

À l'heure actuelle, plus de 130 services font partie du programme, parmi lesquels Amazon Prime Video, Disney+, Molotov, myCanal, Binge, Canadian Broadcasting Corporation (CBC), Claro, C More, DAZN, Globo, HBO Max, Joyn, MUBI, STARZ et Viaplay. Ceux qui ne sont pas encore parternaires disposent maintenant d'un formulaire accessible librement pour contacter Apple. Il y a un absent notable dans la liste, Netflix, qui a les moyens de se passer du cadre suggéré par Apple compte tenu de son poids. Le programme est déployé dans une quinzaine de pays, dont l'Amérique du Nord, la France et le Japon, mais pas la Chine.

Tout compte fait, c'est du donnant-donnant : en échange d'une bonne intégration à son écosystème — gage de sa vitalité —, Apple concède quelques avantages aux services vidéo. Il est dommage qu'il ait fallu une pluie d'accusations de pratiques anticoncurrentielles pour qu'Apple se décide à communiquer sur cette politique qui est somme toute défendable.

Les zones d'ombre entourant l'App Store ne sont toutefois pas toutes levées et les critiques nombreuses. Il reste encore à ce jour des anomalies inexpliquées, comme le fait de pouvoir acheter des contenus dématérialisés dans l'application Stadia avec le système de paiement de Google. Aux dernières nouvelles, Stadia n'est pas un service vidéo…

avatar superbeloc | 

C’est vraiment n’importe quoi !!! Aucun travail journalistique que de la grosse lèche pour Apple

avatar Pierredu21 | 

@superbeloc

Pardon ????????

avatar wataru | 

@superbeloc

J’adore le concept des gens qui critiquent le journalisme quand ça ne va pas dans leur sens 😂

avatar R-APPLE-R | 

@wataru

C’est pas un concept malheureusement 😔

avatar Clément34000 | 

@wataru

👍🏻

avatar Mickaël Bazoge | 
J'avoue que si tu pouvais éclairer notre lanterne ?
avatar Saussau083 | 

Netflix ne vend pas de films dans son service, contrairement aux autres. Cela peut expliquer son absence, en plus du fait que les deux entreprises ne soient pas très copains

avatar raoolito | 

@Saussau083

ah non c'est différent. Netflix a simplement retiré toute possibilitié d'achat de son app' et ne précise pas comment s'y abonner, si j'ai bien compris.
Du coup, son app n'est "que" pour le visionnage.

avatar Saussau083 | 

@raoolito

Oui mais Netflix ne vend pas de film sur sa plateforme ? Une fois abonné, on a accès à tout le catalogue. Le passe droit mentionné dans l’article parle d’un système de paiement maison concernant la vente de films et de série, et non de l’abonnement au service de streaming qui lui reste soumis au paiement d’Apple

avatar raoolito | 

@Saussau083

Sur ios ou tvos non
Par contre on ouvre safari, on s'abonne ou ouvre l'app et on regarde :)

avatar Nicolas. | 

@raoolito

non mais Netflix ne fait pas de VOD. Une fois que tu as l'abonnement Netflix, as-tu fais un achat ? Ça ne rentre du coup pas dans le cas spécifique d'où son absence

avatar bl@ck warrior_69 | 

@Saussau083

Surtout que Netflix n'a jamais voulu de l'intégration à l'app Apple TV, puisqu'ils perdraient toutes les statistiques de l'utilisateur

avatar ofaysse | 

C’est limite désobligeant envers le journalisme. Que l’article ne lui convient pas c’est une chose mais qu’il soit aussi désobligeant envers le journaliste là beaucoup moins

avatar raoolito | 

@ofaysse

nan mais faut pas chercher. Il doit dire la meme chose de tous les journaux et autre. rien de tel qu'un bon blog alternatif pour concevoir le vrai journalisme :)

avatar guich75 | 

L’application Bicloo (Le vélib Nantais 😜) permet de payer via l’appli sans passer par les paiements Apple... j’ai du mal à comprendre la règle !

avatar jcparis | 

@guich75

C’est pas un service que l’app délivre. C’est comme commander des habits ou se faire livrer un repas. Le système est prévu pour délivrer du contenu dans l’app uniquement :)

avatar guich75 | 

@jcparis
On peut s’abonner, c’est donc un service non ?

avatar jcparis | 

@guich75

Le service c’est d’utiliser ton vélo 🙂 ça se fait sans ton iPhone.

Apple l’explique mieux que moi dans ses guidelines 😉 j’essaie de te retrouver ça

avatar guich75 | 

@jcparis

Ok merci je comprends mieux... Comme Uber en gros 😅 je vais me recoucher moins con merci

avatar jcparis | 
avatar raoolito | 

@guich75

comme Amazon, Macway ou la fnac ou autre.. La vente commerciale de produits physiques n'est pas concernée.

avatar xDave | 

@raoolito

Ce qui paraît logique mais ça va mieux en le disant.

avatar koko256 | 

Vivement l'Apple Videogame Partner Program.
#freefortnite

avatar Nicolas. | 

@koko256

Fortnite ne répondrait pas aux critères d'un Apple Videogame Partner Program. C'est pas open bar le programme

avatar koko256 | 

@Nicolas.

MacG disait qu'ils filaient le parfait amour avant. On se rabiboche vite entre grosses firmes. Il n'y a qu'à voir Apple et Qualcomm ou Apple et Samsung. Business is business...

avatar EstebanDraiv | 

Suis-je le seul à fuir l'application AppleTV ?
Elle est tellement mal faite, c'est un foutoir sans nom. Et son ordre de visionnage ne correspond pas à la réalité, en me disant que je n'ai pas terminé tel film ou tel épisode, ce qui est bien sûr faux.
Que ce soit pour Prime, Disney ou Molotov, je préfère passer par leurs propres applications.

avatar minounet | 

@EstebanDraiv

Si c’est pour dire qu’en passant par l’app d’Apple pour voir les autres séries c’est galère, je suis bien d’accord avec toi, j’arrive pas à en comprendre le fonctionnement.
Je préfère aussi passer par les app de Netflix ou autre pour voir ce que je veux
Un vrai foutoire cette application d’Apple

avatar kevin14600 | 

Épic a lancer un débat qui n’en est pas un car tout le monde sais que ce sont ceux qui ont des iPhones qui dépense le plus et il ont bien ramassé sur iOS et maintenant il veulent plus et bien qu’il reste en-dehors d’Apple sa me vas très bien, avant Apple aucun magasin d’application n’as fonctionné Même les musiques ont décollé avec Apple

avatar DrStax | 

@kevin14600

Des magasins d’application qui ont fonctionner y en a eu avant Apple dans le monde professionnel et aussi dans le grand publique. C’est juste que le marché n’était pas mondial comme aujourd’hui et c’est un modèle qui se développait. D’ailleurs le gestionnaire de paquet Linux en est un qui fonctionnait (et fonctionne toujours) bien avant l’app store. Si tu parles de magasins d’applications sur smartphone, tu as sûrement raison...

Oui c’est bien connu c’est Apple qui a lancer le marché de la musique 😂👏

avatar DG33 | 

@DrStax

Oui, avec les Beatles 😇

avatar ClownWorld 🤡 | 

« Il y a un absent notable dans la liste, Netflix, qui a les moyens de se passer du cadre suggéré par Apple compte tenu de son poids»
Amazon, Disney ou des autres dans les 130 n’ont pas le poids de Netflix?
C’est Netflix, Google et autres acteurs qui en font toujours un minimum dans le développement de leurs apps iOS etc au mépris de leurs clients sur ces plateformes, l’app YouTube d’Apple TV est moins bien que celle de la PS4 par exemple, ça fait des années que Netflix n’était pas dans l’app TV sur iPhone. C’est pas une question de poids: les uns jouent le jeu, les autres traînent des pieds volontairement, c’est une guerre.

avatar vince29 | 

Tu plaisantes certainement ? S'il y a UN acteur qui traîne des pieds dans l'adoption des standards c'est Apple qui nous sort toujours son truc proprio dans son coin.

avatar vince29 | 

> en échange d'une bonne intégration à son écosystème — gage de sa vitalité — [...] cette politique qui est somme toute défendable

Google fournit gratuitement son OS mais vous n'aurez droit au logo et à la certif Android qu'en échange d'une bonne intégration à son écosystème (Google Store, G Maps)
Cette politique qui est somme toute défendable.

J'ai bon ?
Ou bien ça ne focntionne qu'avec Apple ?

avatar Insomnia | 

Mdr c’est quoi cette news 🤨mode journaliste OFF orienté Apple à 1000% . Apple c’est fait choper point à la ligne, ils ont juste sortie une nouvelle règle pour faire bonne figure. Ne pas oublier que si la règle était déjà en place Apple se serait pas fait reprendre dessus.....

avatar Nicolas. | 

Y'a l'association des lecteurs en colère qui font un appel aux commentaires ou quoi ?

avatar Arnaud33 | 

Je comprends pas tout, my canal a une ristourne car il fond de la VOD mais deezer fait pareil, si tu veux acheter une musique via l’app tu peux le faire ... ou alors c’est spécifique à la vidéo

avatar KingAbas | 

C'est bien pour ce côté injuste (et à mon sens indéfendable) que Deezer, spotify et co se sont alliés pour une attaque concertée de ce business model. Voir https://appfairness.org/app-developers-coalition-for-app-fairness-compet...
Le problème principal, est qu'Apple offre des services concurrents (e.g. Apple Music) sans avoir à payer les 30% ce qui peut être vu comme anticoncurrentiel.

avatar Arnaud33 | 

@KingAbas

Si ils payent les 30% mais à eux même , c’est le système des royalties chez statbuck, mcdo et autre et le système du retail. Quand je vais acheter une paire d’adidas chez adidas je l’a payé le même prix que chez footlocker. En revanche à partir du moment où tu fais des cadeaux aux uns il faut les faire aux autres ... ton lien est très intéressant .

CONNEXION UTILISATEUR